un forum pas comme les autres, libre et amusant.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 ~'Cause all good things must come to an end...{Edouardo & Noémie.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: ~'Cause all good things must come to an end...{Edouardo & Noémie.   Sam 22 Jan - 19:53






You don't know me, you don't even care
You don't know me, and you don't wear my chains...




Noémie était de retour. Enfin ? Non, il ne fallait peut être pas se réjouir. En tout cas, elle ne se réjouissait pas. Pourquoi ? Parce que ce dernier mois, elle avait dû faire face à un choix difficile. Un choix qui ne lui plaisait pas, mais qu’elle devait accomplir. Il lui fallait une nouvelle vie. C’était comme ça. Pleins de choses expliquait ça. & avoir quelque personne qu’elle n’avait pas vu depuis longtemps l’avait aidé à faire le bon choix. C’était dur pour elle ; pire que dure, en faite. Cette décision, elle l’avait prise depuis déjà 2 bonnes semaines, mais n’avait ni eut le courage de le dire, ni autre chose. A vrai dire, cela avait été les 2 pires semaines de la vie de Noémie. Tout s'était joué en ces quelques jours.. & ce n'était pas pour lui faire plaisir. C’était pour ça, qu’elle se disait que c’était peut être le mauvais choix, qu’elle allait faire la pire erreur de toute sa vie. Mais.. Mais là, Noémie ne pensait pas pour elle, elle pensait pour lui. Pour ce qui était bien pour lui ; & elle mentirait pour qu’il souffre moins, où du moins qu’il ne s’en veuille. Oui ; ça faisait peut être 2 semaines que Noémie Cooper ne souriait plus, & avait du mal à joué ses rôles sur le tournage. Si cela avait été 2 ans plus tôt, ça aurait été juste de la rigolade pour elle, une blague puéril. Mais en 2 ans ; elle était tombée amoureuse, ce qui pour Noémie, n’était pas chose normal ou même vivable. En faite, la belle jeune fille était perdue, malgré sa décision. Mais elle devait aller au bout de ce qu’elle avait entrepris. Elle devait arrêté tout ça. C’était son devoir. Noémie c’était engouffré dans une histoire qui n’avait sûrement pas d’avenir, puisqu’elle n’arrêtait pas de tout freiner à chaque fois ; de faire un pas en avant pour en faire deux en arrière. Tout ça ne rimait à rien, et elle ne pouvait pas continuer comme ça. Alors autant repartir à zéro, & redevenir ce qu’elle était avant. Peut être qu’avant elle n’était pas aussi bien qu’elle n’était dans sa peau quand elle était avec Lui. Mais Noémie n’avait pas autant de responsabilité, ni de remord.. Elle était jeune, elle pouvait profité de la vie, encore, non… ? C’était ce qu’elle essayer de se dire, de ce convaincre, même, en faite. La peur. Tout ça était encore & toujours à cause de la peur. C’était la raison de sa perte. Noémie s’était toujours cru femme forte, fière, courageuse. Mais elle ne l’était pas. Elle s’en rendait compte maintenant qu’elle se trouvait devant le pallier de l’appartement d’Edouardo. Noémie était une lâche, une égoïste. Sa dernière solution était juste d’assumer. Assumer ; c’était la seule chose qui lui restait pour garder un minimum de fierté. Ne voulant pas montrer à Edouardo qu’elle était perdu, ou triste, ou quoi que ce soit, Noémie avait enfilé une magnifique robe. Une robe noir, assez courte ; qui mettait en valeur ses belles courbes & ligne de son corps parfait. Des escarpins noir également, qui était assez haut. Ses cheveux blonds qu’elle avait lissé retombait en cascade le long de son dos. Elle s’était maquillé, première fois depuis ces derniers jours, d’un traits d’eye liner au dessus de ses yeux. Un peu de gloss & du fond de teint, & le tour était joué. Noémie était magnifique & resplendissante.



Mais elle l’aurait été encore plus si seulement elle souriait. Chose qu’elle n’arrivait pas vraiment à faire ces derniers jours. M’enfin.. Elle avait de bonnes excuses. Arrivé devant chez lui, après avoir monté les marches de son appartement, elle sonna. Elle ne pourrait pas utiliser ses clés, surtout si elle allait les lui rendre quelques minutes plus tard. Devant la porte, elle se mordait la lèvre en attendant. Noémie serrait son sac contre elle, & lissa sa robe. Elle voulait juste être parfaite ; comme si tout ça était juste évident pour elle. En faite, Noémie avait reprit se masque qu’elle avait eut bien longtemps. Vraisemblablement, elle ne pouvait plus être comme avant. Elle ne savait pas comment ni pourquoi elle en était arrivé jusque là. Mais là, elle était devant sa porte, prête à faire sûrement la chose qu’elle regretterait le plus de sa vie. Seulement ; désormais, elle ne pourrait plus reculer. Plus de pas en arrière ,non. Juste des pas en avant, & de grand grand pas. Enorme pas. Même si ça lui coutait le déchirement de son cœur _ La blonde avait déjà préparé un discours, & des excuses qui ne seraient que mensonges.En faite, elle faisait tout pour amortir la chute. Enfin, si ça se trouve, cela faisait tellement longtemps qu'elle n'avait pas donné de nouvelle qu'il l'avait oublié & fait une croix sur elle. Peut être que tout ça allait être plus facile qu'elle ne le pensait. Si seulement cela pouvait être le cas.. Ca lui arrangerait les choses, & elle souffrirait un peu moins. Parce que Noémie détestait mentir, mais des fois, pour les gens qu'on aime, on est bien obligé, non... En faite, elle n'avait pas le choix. Dire la vérité à Edouardo serait pire que de lui mentir. L’actrice voulait seulement qu'il l'oublie définitivement, & qu'il ne pense plus jamais à elle. Qu'Edouardo fasse comme si elle n'avait jamais existé; qu'ils n'avaient jamais été ensemble & rien de la sorte. C'était mieux pour tout le monde.






Revenir en haut Aller en bas
Edouardo Verastegui

avatar

MESSAGES : 6624
LOCALISATION : 92

Votre Personnage
GROUPE :: Mooves like jagger
DON ::
MOI::

MessageSujet: Re: ~'Cause all good things must come to an end...{Edouardo & Noémie.   Sam 22 Jan - 20:27




    *Edouardo était dans sa chambre, entrain de préparer sa valise pour partir à Las Vegas avec Olivia, l'endroit qui allait lui permettre de se changer les idées, vu qu'il n'avait plus de nouvelle de Noémie depuis un bon bout de temps. Des messages, des appels, tout ça resté sans réponse. Il allait mal au fond de lui, et pourtant, il essayait de ne rien montrer, pour la première fois de sa vie, il voulait garder pour lui sa souffrance, et assumer ses actes, il était tombé amoureux, comme jamais il n'était tombé amoureux. Noémie avait réussi à lui changer les idées, à l'accepter tel qu'il était, une fille qui avait su l'aimer. Jamais il ne s'était senti aussi bien qu'avec elle. Et pourtant, pourtant tout ça était étrange, d'habitude, elle répondait, elle faisait tout pour rentrer le voir, elle lui avait promis ne jamais repartir en tournage, mais Andrew lui avait confirmé qu'elle était en tournage, et qu'il allait la voir. Il en était jaloux de tout ça, il aurait du lui aussi aller sur le tournage pour la voir, mais il savait qu'il aurait été mis à la porte car il n'avait pas sa place là bas. Il avait pris sa valise au dessus de son armoire, regardant en face de lui tout en posant sa valise sur le lit, ce qu'il ne pourra jamais enlever, ce dessin qu'elle lui avait fait, et son petit mot d'amour qui le rendait heureux chaque fois qu'il le regardait. C'est le sourire aux lèvres tout de même qu'il prend ses affaires pour une bonne semaine voir un peu plus vu la poisse qu'il avait on ne sait jamais, il prend un peu de tout qu'il range dans sa valise, nécessaire de toilette, etc, il ferme sa valise pour ensuite aller prendre une douche il a juste le temps de se laver le corps et les cheveux, qu'il entend sonné, il fronce les sourcils, Olivia serait elle pressée ? il sort de la douche, s'essuyant vite fait, avant d'enfiler un t-shirt blanc, et un pantalon de survet, tout en se dirigeant vers la porte*


    *Quant il l'ouvre son coeur eut un dérapé, Noémie .... Elle était toujours aussi ravissante, bien apprêtée, cheveux tout lisse, une robe qui lui allait à ravir, maquillée, la totale .... jamais elle ne venait le voir comme ça, sauf quand elle revenait de tournage, c'était peut être le cas, mais une chose l'interpelle tout de même ... son sourire manquant. Il la regarde un sourire aux lèvres malgré la colère qu'il avait au fond de lui, elle n'avait pas donné de nouvelles et il allait partir pour Las Vegas ! il n'avait même pas eu le temps de passer du temps avec elle, soit, il la laisse entrer dans l'appartement, avant de fermer la porte et l'attirer à lui pour l'embrasser avec beaucoup d'amour et de tendresse, car oui malgré la colère, il ne pouvait s'empêcher de l'aimer et de la vouloir à tout prix dans ses bras, et de sentir son si bon parfum*


    Ne me refais plus ça ma Boucle d'Or, ça fait un certain temps que j'essaie de te joindre ! dis moi que tu vas bien !




_________________

Olivia
Miranda
Moéra


« La seule façon d’oublier que je n’ai qu’une vie,
c’est d’avoir plusieurs femmes ... autour de moi ... »


Dernière édition par Edouardo V. le Sam 22 Jan - 23:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ~'Cause all good things must come to an end...{Edouardo & Noémie.   Sam 22 Jan - 22:53






You don't know me, you don't even care
You don't know me, and you don't wear my chains...





0h Gosh. Quand il ouvrit ; le cœur de Noémie battit plus vite que la normal, mencant même de casser sa cage thoracique sous les accout si fort de son battement de cœur. C’était pas censé se passait comme ça. Elle avait pas prévue ce petit détaile ; son cœur. Elle était censé faire ça vite fait ; bien fait. Malgré elle. Noémie leva son visage pour poser ses yeux vert bleuté dans celui de son futur ex chéri. En entrant, elle se fit embrasser. La seule chose dont elle avait envie, c’était de lui rendre son baiser, s’accrocher à ses lèvres comme un dernier espoir ;.. Elle voulait tellement l’embrassé, vraiment & tout… Mais elle ne fit rien de cela, & recula d’un pas. Son regard dans le sien, elle s’efforca de paraître sans expression, alors qu’à ses paroles, elle voulait se mordre la lèvre. Noémie aurait tellement aimé s’excuser, lui dire qu’elle l’aimait plus que tout, un peu trop, même. Tellement qu’elle n’en dormait plus. Mais ce n’était pas une chose faisable. Elle avait fait un choix, & elle devait assumer. L’actrice ne répondit donc pas aux paroles d’Edouardo. Noémie s’empechait de se tordre la bouche, où d’avoir un regard tendre envers lui. En faite, elle faisait le maximum pour avoir l’air froide & dure. Cela pourrait peut être l’aider dans les choses ; pour Ed. Il se dirait qu’il ne perderait rien d’important. Même si ça devenait plus dure pour elle, pour le cou. No faisait le plus possible pour que son visage soit impassible, & qu’aucune expression puisse s’y lire.

-Faut que je te parle de quelque chose, d’Edouardo…


Malgré le faite qu’elle ai imaginé cette malheureuse scène 1 milliard de fois dans sa tête ; elle se retrouvait bloquer.. Comme pétrifié. Noémie avait eut comme une extinsion de voix pendant quelques instant, là. Alors pour pas que ça se remarque, elle en profita pour ouvrir son sac & en sortir les clés de l’appartement d’Ed, qu’elle mit au creu de la paume d’Edouardo, & referma les doigts de ce dernier dessus. & son regard vert qui se posa dans le sien voulait tout dire. Son cœur battait plus vite sans vraiment battre. Parce que quand elle était à ses côtés, elle voulait simplement se serrer contre lui, l’embrasser, être à ses côtés. Sauf que là..Elle ne pouvait pas faire ça.. Elle garda un court instant sa main dans la sienne , avec laquelle elle lui avait rendut ses clés. Malgré le fait qu’elle essayait de faire ça sans qu’on puisse rien voir ; comme si elle était insensible, on pouvait lire dans son regard & sur son visage la peine & la tristesse de devoir faire ça. En faite, elle était comme enroulé dans des chaînes dont elle ne pouvait pas se débarasser.Noémie dit, avec un peu de difficulté.

-Je.. On peut plus..Je m’en vais, Edouardo..


Bon ; avec toute les moitiés de phrase qu’il venait de dire, elle ne savait pas s’il l’avait comprit..





Revenir en haut Aller en bas
Edouardo Verastegui

avatar

MESSAGES : 6624
LOCALISATION : 92

Votre Personnage
GROUPE :: Mooves like jagger
DON ::
MOI::

MessageSujet: Re: ~'Cause all good things must come to an end...{Edouardo & Noémie.   Sam 22 Jan - 23:32




    *Il venait de la prendre dans ses bras, de lui donner un baiser comme jamais il ne lui en avait donné un et pourtant, elle n'était pas réceptive, que ce passait il ? elle recule en plus ? qu'avait il fait ? il se posait un tas de question à cet instant qui venait de se passer, son coeur lui était en mille morceau, quand elle lui annonce qu'il fallait parler, son regard était perdu dans le vide se rappelant la discussion qu'il avait eu avec Andrew, il avait été trop vite ? il s'en voulait déjà et pourtant, il ne l'avais pas demandé en mariage, 8 mois d'amour qu'il avait avec elle, après autant de temps il avait du mal à comprendre, l'avait elle trompé ? avait elle trouvé quelqu'un de mieux que lui ? il se retenait de laisser ses larmes monter, s'appuyant contre la chaise qui était derrière lui ne comprenant vraiment rien du tout, il en avait perdu la voix, ne sachant que répondre.

    La voyant aller dans son sac pour en sortir le double des clés, et les lui rendre il lui serre la main, ne voulant pas qu'elle parte, c'était bien trop dur pour lui, lui qui avait ouvert son coeur, qui l'aimait plus que tout, les larmes remontaient petit à petit, mais se voulait rester fort, dur à dire quand la femme qu'on aime vient vous rendre les clés de l'appartement, pour ensuite lui dire qu'elle partait, elle part ? mais où ? il peut venir avec elle, pourquoi lui rendre les clés ? elle pouvait venir de temps en temps non ? en fait, il ne comprend toujours rien, le visage inscrit d'un point d'interrogation, les lèvres pincées tout en la regardant droit dans les yeux, le coeur limite en arrêt*


    Je .... je ne comprends pas ... tu pars ? où ? mais pourquoi ? tu ... tu as trouvé quelqu'un d'autre ? tu me disais ne plus partir en tournage ... qu'est ce que j'ai fait ? je t'aime tant Noémie ... Ma Boucle d'Or ... tu ... me quitte ?


    *il ne peut retenir cette larme qui le menaçait depuis qu'elle lui avait rendu les clés, pourquoi partir ? il était fou amoureux, jamais il n'avait donné son coeur comme ça ? il était brisé, terriblement brisé, limite heureusement qu'il y avait une chaise derrière lui pour le maintenir. Il était un homme, ok mais son coeur lui il est aussi vivant que lui, il chuchote plusieurs fois des "je t'aime, reste" *





_________________

Olivia
Miranda
Moéra


« La seule façon d’oublier que je n’ai qu’une vie,
c’est d’avoir plusieurs femmes ... autour de moi ... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ~'Cause all good things must come to an end...{Edouardo & Noémie.   Dim 23 Jan - 10:56






You don't know me, you don't even care
You don't know me, and you don't wear my chains...




Il croyait peut être que c’était facile pour elle ? Elle se pinça les lèvres, son regard se posant dans le sien. En faite, à ce moment précis, son cœur battait plus normalement. Noémie ne savait pas quoi lui dire.. Lui mentir & lui dire qu’elle avait trouvé quelqu’un d’autre ; pour qu’il soit moins blesser ? Parce qu’en faite, elle ne savait pas dans quel façon il souffrirait moins. Elle n’arrivait pas à parler, là. Elle se sentait mal, brisé & tout ça. Mais elle ne pouvait plus allé en arrière. En avant, c’était ce qu’elle s’était dit, aller en avant… Mais c’était vraiment plus dur que prévu. Parce que même si elle voulait se convaincre du contraire, elle l’aimait. Elle l’aimait trop, même. Plus qu’il ne le fallait. & ça lui faisait peur. Alors Noémie préférait stopper tout, parce qu’elle n’avait jamais connu ça, & arrivé en terre inconnu, ça faisait forcément peur. En voyant une larme couler sur la joue d’Edouardo, son regard dur & froid se transforma en un livre ouvert ; triste & terrifié. Elle entrouvrit les lèvres, & s’approcha de lui ; pour passer son pouce sur la joue d’Ed pour essuyer cette larme. No voulait pas être sensible à ses larmes, mais elle l’était. Elle secoua la tête, & le regarda, genre desolé & tout.. Elle secoua doucement la tête, disant d’une voix douce..

- Ca pleure pas un homme..


C’était ce qu’elle essayait de se dire. Parce qu’elle, elle avait toujours eut du mal à pleurer ou bien rougir. Mais là.. En le voyant comme ça, elle avait encore plus mal au cœur, & la boule dans son ventre s’aggrandissait ce plus en plus. C’était dure pour elle.. Noémie ne savait pas quoi faire, quoi dire.. Son regard se baissa un instant sur ses propres pieds. Elle avait honte d’être elle, d’elle & tout ça.. Pourquoi était elle née comme ça ? Fuyarde, pas courageuse.. ? Elle prit une grande inspiration & se lança finalement, elle posa ses deux mains sur chaque joue d’Edouardo, se rapprochant encore un peu d’elle & posa son regard vert dans le sien. Elle ne souriait pas, & s’il disait la moindre chose, elle menaçait de fondre en larmes.. Ce qui ne lui était pas habituel.. Tout ça c’était à cause de lui, en faite. Ou grace à lui, peut être.. Avant connaître Edouardo, elle n’était pas comme ça. Elle était plus libre, & arrivait à prendre du recule. Mais paf ; elle était tombée amoureuse, puis voilà..

- J’ai rencontré personne, t’en fais pas… C’est difficile de rencontrer quelqu’un de mieux que toi, de toute façon, tu sais… Je pars.. Je sais pas encore où, ni pour combien de temps, mais je pars. Pour avoir une nouvelle vie.. Ou plutôt revivre mon ancienne vie.. Ca peut plus marché, nous deux, Edouardo… & tu sais que tu seras plus heureuse avec une autre que moi. Je te mérites même pas.

Noémie parlait d’une voix brisée. Pire que brisée, même. Son regard brillant de tristesse ne lâchait pas le sien ; & son visage était décomposé. Elle n’aurait jamais cru que ça aurait été aussi difficile. Mais ça l’était. En faite, elle ne faisait pas ça que pour elle, mais pour lui aussi ; elle savait qu’avec une autre fille, il serait mieux, alors qu’elle, elle n’était jamais là pour lui. Mais une des raisons, c’était sa peur. Sauf que si elle avouait ça à Edouardo, il la détesterait encore plus. Ses dents vinrent fendre sa lèvres inférieur..

- Oublie-moi ; Edouardo. Je sais pas, efface mon prénom de ta tête, fais comme si je n’avais jamais existé...







Revenir en haut Aller en bas
Edouardo Verastegui

avatar

MESSAGES : 6624
LOCALISATION : 92

Votre Personnage
GROUPE :: Mooves like jagger
DON ::
MOI::

MessageSujet: Re: ~'Cause all good things must come to an end...{Edouardo & Noémie.   Dim 23 Jan - 12:11




    *Il se posait un tas de question, qu'avait il fait pour mériter ça ? la seule femme au monde qu'il aimait de toute sa vie ! Il était totalement perdu, la tête lui tournait, il était dans un rêve, c'est pas possible ! faut qu'il se réveille, son coeur s'emballe de plus en plus, il devait garder son calme, mais ce n'était pas si facile. Quand elle se rapproche, il ne voulait faire qu'une chose, la repousser, mais il ne pouvait pas, alors qu'elle essuie cette larme qui coulait, il secoue la tête, un homme sans coeur ne pleure pas, lui il est humain, sensible, amoureux, il était peut être fort mais au fond de lui, la sensibilité était présente, jamais il n'avait pu réagir comme ça, tout ce temps qu'il lui avait donner son amour, son coeur, et elle lui dit qu'un homme ne pleure pas ? tout en la regardant droit dans les yeux, il essayait de lui faire comprendre qu'il n'avait jamais menti sur ses sentiments, il avait peut être été trop vite, mais son coeur lui il allait à son rythme*

    C'est faut ! un homme sans coeur ne pleure pas ! moi j'ai un coeur Noémie ....

    *Il avait une énorme boule au ventre, retenant un maximum de larmes, car oui un homme pleure, mais il n'aimait pas faire ça devant elle, mais une autre larme s'échappe, et il la laisse couler, il sait qu'elle est dur, qu'elle reste froide, qu'elle essaie de lui montrer qu'elle n'est pas triste, mais au fond de ce regard, il y lit tout ce qu'elle cache, pourquoi faire tout ça ? si elle veut un peu de distance, elle peut en prendre, il l'attendra, c'est tout, il lui prend la main pour entrelacer ses doigts aux siens, il la regarde encore et encore. l'écoutant expliquer qu'elle partait elle ne sait où ni pour combien de temps, et là quand elle lui dit qu'il sera plus heureux avec une autre .... c'est le choc ! il l'attire à lui la serrant fortement pas de baiser, rien juste une étreinte sentir son odeur, glisser ses doigts dans ses cheveux*

    Ne me redis jamais ça Noémie ! personne ne pourra te remplacer, je ne pourrais être heureux avec une autre que toi ! toi seul est dans mon coeur. Certes tu es absente, je ne sais pas ce que j'ai fait pour que tu reste loin de moi, mais dis moi ce que j'ai fait au moins ....


    *il la relâche afin de la regarder à nouveau dans les yeux, rien qu'à la regarder il savait qu'elle mentait ne serait ce qu'un tout petit peu, on ne part pas comme ça par plaisir ... ou alors elle ne l'a jamais aimé, pendant ces 8 mois ensemble, ce n'était que mensonge ? il était bisé, triste, malheureux, que pouvait il faire pour qu'elle reste ? la supplier ? lui dire qu'ils allaient y aller plus doucement, qu'elle garderait sa liberté ? Et là un autre choc, il avait envie de la secouer, lui faire comprendre que jamais il ne pourrait l'oublier ! c'était impossible. Il la repousse un petit peu pour se reculer et s'appuyer non plus à la chaise, mais au mur restant sans voix un instant, rien ne sortait, jusqu'à ce qu'il se redresse pour la rejoindre, il l'enlace, lui dépose des baisers partout, car oui il ne pouvait faire autrement, il état brisé, choqué, et malgré tout il ne pouvait la haïr pour ce qu'elle vient de lui dire *

    Comment peux tu me demander une chose pareil ? c'est impossible Noémie ! toi même tu dis ne pas pouvoir trouver quelqu'un de mieux que moi, et bien même si tu es loin de moi, mon coeur bat pour toi ! je t'aime depuis qu'on est ensemble, faire comme si tu n'avais jamais existé est impossible, je ne peux pas, tu ne peux pas me demander ça !






_________________

Olivia
Miranda
Moéra


« La seule façon d’oublier que je n’ai qu’une vie,
c’est d’avoir plusieurs femmes ... autour de moi ... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ~'Cause all good things must come to an end...{Edouardo & Noémie.   Dim 23 Jan - 16:58






You don't know me, you don't even care
You don't know me, and you don't wear my chains...




En l'entendant, elle se pinça les lèvres. Elle savait qu'il avait un coeur. Edouardo était sûrement l'homme le plus attentionné & gentil qu'elle avait pu rencontrer dans toute sa vie. En faite, il était l'homme parfait. & ça faisait peur, parce qu'un homme parfait n'existait pas. No avait l'impression d'être dans un rêve quand elle était avec lui, alors que les rêves ne venait jamais à être réalisé. La réalité, & le présent était chose complètement différent, & elle avait choisi la réalité. Quand No était avec Edouardo, elle était comme dans une bulle. Une énorme bulle où ils étaient seulement 2. & rien ne menaçait de faire éclater cette bulle. Mais ça ne pouvait jamais être éternel. Oui, elle l'aimait. Mais elle ne voulait plus aimé, parce qu'elle avait peur. Quand il finit de parlé, elle se fit enlacé. Bon sang, qu'est-ce que ça faisait du bien, en faite. Elle flanchait complètement. Noémie passa ses bras fin autour du cou d'Ed; & se serra contre lui. Elle se serra fort contre lui, parce que quand elle était dans ses bras, c'était comme si de la magie opérait sur elle; elle se sentait instinctivement mieux avec Ed; elle se sentait comme protégé de tout, heureuse.. C'était fou cette sensation qu'il pouvait lui procuré. Pendant un instant, elle se serra contre lui, & enfuit sa tête dans le cou d'Ed. Ses doigts glissèrent dans les courts cheveux d'Edouardo.. C'était horrible comme elle se sentait bien avec lui. C'était comme quelque chose d'iréel. Son coeur battait à vive allure; tout ça à cause d'elle. Parce qu'elle était débile, & avait peur de l'amour. Aux paroles du jeune homme, le coeur de No s'arrêta de battre un court instant. Alors qu'elle avait relevé la tête pour le regardé dans les yeux, sans s'y attendre, & sans même le vouloir, des larmes coulèrent le long des joues de Noémie. Elle était tout sauf insensible. En faite, les gens qui voulait toujours se montrer dur & froid étaient toujours ceux qui étaient les plus sensibles. La preuve avec elle. Alors que des larmes coulait à flot sur ses joues, elle le regardait. C'était ça, aussi , qu'elle aimait chez lui, & qui faisait qu'elle s'était attaché à lui. Le fait qu'il lui rappelle tout le temps à quel point il était attaché à elle, .. C'était fou, mais c'était bien la première fois que quelqu'un lui disait des choses comme lui pouvait lui dire.. Enfin, peut être qu'on lui avait dit auparavent, mais elle n'y croyait pas. & lui.. Il avait l'air si sincère. Noémie parla d'une voix assez tremblante.. Elle était pathétique, en faite

-Tu n'as rien fait, Edouardo.. Tu n'as rien fait du tout.. Tu es vraiment parfait, comme toujours. C'est moi, tout est ma faute.. Je peux pas rester, c'est tout.. Je peux pas...


Noémie se mordit la lèvre & ne cessait pas de pleuré, en faite. Aie. Fallait qu'elle arrête de pleurer, là. Mais c'était des larmes silencieuse, en faite. Comme si elle coulait naturellement sur ses joues. Toute ces larmes qu'elle n'avait pas versé depuis au moins 19 ans.. En faite.. elle avait sûrement passé les 8 mois les plus beau de sa vie à ses côtés. Elle avait appris à aimé, & c'était bien la première fois qu'elle vivait quelque chose comme ça.Noémie avait été heureuse, avec lui. & sûrement qu'elle l'aurait toujours été si elle restait avec lui.. Alors qu'il s'était reculé, elle ne bougeait pas, comme pétrifié.. Une grosse boule lui dévorant le ventre.. Puis il revint, l'enlecant, & déposant des baisers partout sur son visage. Ce qui la fait pleuré encore plus, en faite. Une vraie fontaine. C'était la première fois dans sa vie qu'elle pleurait comme ça. Un vrai spectacle. En faite, elle craquait complétement.

- Je suis désolée Edouardo.. Je sais qu'une autre femme te rendrait vraiment beaucoup plus heureux que moi.. Je suis toujours sur les plateau, j'suis frivole & déjanté. T'es quelqu'un de posé, romantique, gentil comme pas possible... Je dis ça pour toi.. Oublie-moi. Je sais pas, si ça peux t'aider, dis-toi que je t'ai trompé, ou que je suis morte..

Nan mais là, elle racontait de la Mer*e xD. M'enfin.. Elle voulait faire le maximum pour qu'il reprenne le court de sa vie sans elle. Comme si elle n'avait jamais été là. Parce qu'il méritait d'avoir la meilleure vie sur terre, en faite. C'était un ange incarné, Edouardo. Elle le savait. Noémie avait une grosse boule au ventre. Elle était triste, horriblement triste, en faite. Mais reculé serait une mauvaise solution. & il y avait un milliard de femme prête à comblée ses attentes. Son regard se posa dans celui d'Edouardo, & Noémie toucha du bout des doigts la joue d'Ed..

- Je t'aime.. & j'pense que tu sera le seul que j'aurai jamais aimé & que je ne cesserai jamais d'aimé.. Je t'oublierai pas, jamais_


Ses lèvres se posèrent sur la machoire d'Ed'.. Elle pleurait encore & toujours. Elle ne put s'empeché de passer à nouveau ses bras autour de lui pour se serrer contre lui, au risque de se faire ejecter. Mais de toute façon, si c'étiat la dernière fois qu'elle pouvait être dans ses bras, elle en profitait avant de s'en allé pour sûrement ne jamais revenir.. sa tête dans son cou, elle y déposa un baiser tout doux & murmura

- Tu sais; si je n'avais pas aussi peur, j'aurai été même prête à me marier avec toi ou même porter ton enfant__


Bon, un peu plus tard, c'était sûr. Mais elle avait peur. Alors rien de ça ne se faisait.. Noémie se detestait à l'instant même. Elle se détestait plus que tout.






Revenir en haut Aller en bas
Edouardo Verastegui

avatar

MESSAGES : 6624
LOCALISATION : 92

Votre Personnage
GROUPE :: Mooves like jagger
DON ::
MOI::

MessageSujet: Re: ~'Cause all good things must come to an end...{Edouardo & Noémie.   Dim 23 Jan - 21:09







    *L'avoir dans les bras était quelque chose d'important pour lui, c'était si bien, si chaleureux, il était tellement amoureux d'elle qu'il ne pouvait s'imaginer sans elle, depuis qu'il l'avait rencontré, Edo avait certes fait des erreurs, mais il s'était rendu compte assez vite que la seule femme qu'il aimait, c'était Noémie, cette Boucle d'Or, cette femme qui à su lui ouvrir son coeur, malgré qu'il savait que c'était difficile pour elle de dire "je t'aime", avoir Noémie dans sa vie lui avait permis d'aimer, et d'être aimé, comme personne n'avait pu le faire auparavant. Car oui il avait bien eu des amourettes, mais là .... c'était tout autre chose, la femme de sa vie ? oui c"était elle la femme de son coeur, de sa vie, oui il voulait s'engager avec elle, l'aimer la chérir tout ce dont une femme pouvait rêver. Et pourtant, là cet instant, elle lui brise le coeur comme jamais personne ne lui avait brisé, il était en millier de morceau. Sentir son petit corps contre lui, ses mains qui se glissent dans ses cheveux, sa peau douce contre son cou, il la resserre fortement, comme si il refusait totalement de la laisser partir, car non il ne veut pas qu'elle parte. Il essayait tout de même de comprendre ce qu'il se passait, mais pourquoi tout ça était de sa faute à elle ? il devait y être pour quelque chose pour qu'elle parte comme ça ! Quand il redresse la tête pour la regarder, il aperçoit des larmes, des larmes sur les joues de son amour, la voir pleureur il n'aimait pas ça du tout, il se sentait fautif de ce qu'il se passait, tout en passant son pouce sur une larme, il continue ses questions afin de comprendre*

    Mais pourquoi ? pourquoi est de ta faute ? parce que tu as des tournages ? parce que tu ne peux leur dire non ? Noémie, parle moi vraiment ....

    *elle n'arrêtait pas de pleurer, et lui sensible comme il est, et bien il ne se retient plus, et laisse ses larmes couler à son tour, mais avec tout ce qu'elle lui demande, il recule, la laissant un instant, et lui il fallait qu'il se reprenne un bon coup, car là, il avait beaucoup beaucoup de mal à se contenir, que ça soit ses larmes, sa tristesse, sa peine, la reprenant assez vite dans ses bras, ne voulant perdre aucune seconde, lui donnant des baisers partout ce qui n'arrangeait pas les larmes qui coulaient de partout, l'entendre dire à nouveau qu'une autre femme pouvait l'aimer, non lui il n'arriverait pas à aimer une autre femme. Il n'aimait pas entendre ce genre de chose*

    je ne pourrais aimer une autre femme que toi .... Tu es peut être frivole, et aussi déjanté, et alors ? c'est comme ça que je t'ai acceptée, et puis au moins je ne m'ennuie pas avec toi ... je ne me suis jamais ennuyé, pour moi seule la fidélité compte ... quant à moi je suis peut être posé, romantique, et trop gentil, mais au fond de moi, j'ai besoin de bouger, de voir du monde, de prendre l'air, mais ça tout le monde en a besoin. Et arrête de me demander de t'oublier, de faire comme si tu étais morte, arrête ! ! ! ! tu es une personne, un être humain ! ton coeur bat, ton sang coule dans tes veines, tu n'es pas un être fictif. Tu fais et tu feras toujours partie de moi !

    *Elle racontait visiblement que des conneries, comment pouvait il s'imaginer qu'elle était morte qu'elle l'avait trompée alors que tout ça n'était pas le cas ? Refaire sa vie était impensable, pas aussitôt en tout cas, il continuera d'espérer qu'elle revienne dans ses bras pour ne plus les quitter ensuite, elle a peut être besoin d'une pause, il pourrait comprendre, tout deux bougeraient de leur côté, et puis il se retrouveront afin de mettre les choses au net et repartir sur une meilleure base .... il était paumé, amoureux fou, triste, malheureux, c'était l'enfer qui commençait. A son je t'aime, il manque de flancher, ses jambes tremblent, il se retient à elle, pour éviter de perdre l'équilibre*

    Alors ne pars pas ... reste, réfléchi à toi, à nous, je sais que ça fait deux semaines que tu réfléchis, mais ne fuis pas, reste sur le campus, va voir Liam, Andrew, n'importe qui, mais ne quitte pas le campus, reste près de moi, je ne cesserait jamais de t'aimer Noémie

    *il ferme les yeux à son baiser sur la mâchoire, et quand elle se blotti elle même dans ses bras, il ne peut la repousser, malgré toutes les idées noires qu'elle avait en tête, le jeter dans les bras d'une autre femme, faire comme si elle n'était jamais entré dans son coeur, tout ça était inimaginable ! il pose sa tête contre la sienne, avant de frôler ses lèvres des siennes, avant de la regarder, sentir ses lèvres dans son cou et un petit murmure se faire entendre, des mots qu'il aurait préféré ne pas entendre, ça lui faisait un mal de chien ! son coeur reçoit un poignard en plein centre, il l'écarte de lui, mais la tien toujours, car ça, il n'arrive pas à la lâcher*

    pourquoi me dis tu tout ça maintenant ? de quoi as tu peur ? j'aurais peu t'offrir tout ça, un mariage, un enfant, je veux prendre mon temps pour tout ça. Car je sais que tu as peur du sérieux, oui c'est sérieux entre toi et moi, mais jamais je ne te brusquerais, j'attendrais toujours ce moment adéquat pour tout ça. Je te voulais pour femme, et mère de mes enfants, mais tout ça je ne te l'ai jamais dit, pour éviter de te faire fuir, la seule chose que je voulais c'est te donner mes clés, afin que tu puisse venir quand tu le souhaitais. Noémie .... ne pars pas ... faisons une pause si tu le souhaite, réfléchis à tout ça, mais pas loin de moi, pas sur un tournage, essaie d'en parler, à ton meilleur ami par exemple ....






_________________

Olivia
Miranda
Moéra


« La seule façon d’oublier que je n’ai qu’une vie,
c’est d’avoir plusieurs femmes ... autour de moi ... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ~'Cause all good things must come to an end...{Edouardo & Noémie.   Lun 24 Jan - 17:08






Essaie de ne rien regretter; comment vas-tu marché de l'avant si tu continues à vivre en arrière ? Planté dans la même position, tu mérites bien plus encore. Il y a tout un monde autour de nous qui ne demande qu'à être exploré. Au lieu de rester assis, tu dois laisser tes pieds au sol.
Il est temps maintenant...




Noémie l’aimait. C’était sûr. Certain, même. Mais elle ne pouvait pas rester avec lui. C’était impossible pour elle. Noémie avait trop peur de tout, en faite. Le fait qu’elle ai des responsabilités la faisait fuir. Elle détestait avoir des responsabilités. & il y a peu de temps, elle s’était rendus compte qu’elle en avait ; envers lui, surtout. Noémie lui était redevable pour chaque parcelle de son être, & ça, elle aimait pas. Parce qu’elle savait qu’elle n’était pas à la hauteur & qu’elle ferait sûrement une bourde quelque part, à un moment où à un autre. Bref. Oui, elle fuyait. & .. elle ne savait pas comment le dire à Edouardo sans qu’elle lui en veuille. Noémie avait besoin de prendre de l’air, prendre ses distances & tout ça. Le truc, en faite, c’était qu’elle ne se reconnaissait plus. A force, elle était devenue comme toute ces femmes bêtement amoureuse… & depuis qu’elle était petite, elle s’était toujours dit qu’elle ne ressemblerait jamais à ses femmes qu’on voyait qu’à la télé. En plus, maintenant c’étiat elle qu’on voyait à la télé. Noémie secoua la tête, il fallait qu’elle se ressaisisse& assument sa décision. Elle essuya ses larmes d’un revers de main & l’écouta essayer de la convaincre de rester. Ce qui était sûr, c’était qu’elle allait partir quelques temps du moins, mais reviendrait peut être. Mais eux deux… C’était impossible. Il fallait qu’elle assume ses décisions & aille jusqu’au bout. Sinon où ça la mènerait. Aux paroles d’Ed, Noémie posa son regard gris-vert dans le sien, lui faisant comprendre dans son regard que cela ne servirait à rien & qu’elle ne changerait pas d’avis. Que eux deux, c’était finalement impossible. Parce qu’elle se doutait également que le bonheur n’était qu’éphémère dans un couple. Alors autant arrêter ça du temps qu’ils n’aient pas connus la malheur d’avoir la routine dans leur vie. Son cœur menaçait d’éclater, & ses larmes de couler à nouveau. Noémie avait l’impression d’avoir eu un arrêt cardiaque tellement elle avait mal. Elle ne répondit pas à toute ses questions. C’était comme ça, c’était tout. Il fallait qu’il se fasse une raison. Noémie avait prit cette décision, et elle n’allait pas faire marche arrière. L’actrice posa sa main sur la joue d’Edouardo, la regardant, & lui fit un mince sourire triste..

- Tu m’as vendu du rêve, tu sais..


Elle se mordit la lèvre. C’était fou ce que ça faisait mal. C’était clair que ça faisait trop mal d’aimer quelqu’un. C’étiat pour ça qu’elle s’était longtemps abstenu. Pour son bien. Comme une égoiste. Parce qu’avec tout ce qu’elle avait pu vivre, elle savait que un temps de bonheur compensait un temps de malheur & tout ça.. & qu’on souffrait plus qu’on était heureux.. Alors à quoi bon ? elle soupira quelque peu, Noémie regardant Ed. Alors qu’elle se retrouva dans ses bras, sa tête contre la sienne, ses lèvres frolant les siennes, elle secoua la tête aux paroles d’Edouardo. Elle ne voulait pas de tout ça. Elle lui murmura, alors qu’ils étaient collé l’un à l’autre ; d’une voix triste :

-Toute les bonnes choses ont une fin..


Noémie dit cela en glissant une main derrière la nuque d’Edouardo & posa ses lèvres sur les siennes, pour l’embrasser avec une tendresse, douceur & amour sans fin. Sans oublier avec une pointe de trisesse.. Elle l’embrassa longtemps, comme jamais elle ne l’avait embrasser, s’accrochant à ses lèvres comme si elles étaient sa bouée de sauvetage, mais ce n’était pas le cas.. Sûrement la dernière fois qu’elle l’embrassait, alors elle en profitait.. Après un long moment, & avec difficulté, elle se détacha de lui, reculant d’un pas, posant une dernière fois son regard dans le sien & murmurant un « je suis désolée ». Sur ces mots, essayant de ne plus le regardait tellement ça faisait mal, elle se baissa pour prendre son sac tombé par terre, & se tourna pour sortir, le bruit des ses talons martelant contre le sol. Fermant la porte derrière elle, elle ne s’était pas retourné une seule fois. C’était trop dur. & si elle se retournait, elle allait sûrement courir vers lui pour sauté dans ses bras xD. Une dernière fois, elle frola de ses doigts la porte de l’appartement d’Edouardo. Puis, elle s’en alla à vive allure, le plus vite qu’elle pouvait ; descendant les escaliers. Noémie ne savait pas pourquoi elle avait fait ça. La peur, l’angoisse, l’envie de liberté, & encore la peur… Mais maintenant, elle était triste… Elle se disait sûrement qu’elle s’en remettrait..Dans son habituel porshe jaune, elle démarra en trombe, encore plus vite que d’habitude, partant aussi loin qu’elle pouvait. Elle voyait flou. Normal quand les larmes lui brouillaient la vue. Noémie avait mal partout ; surtout au cœur..









Revenir en haut Aller en bas
Edouardo Verastegui

avatar

MESSAGES : 6624
LOCALISATION : 92

Votre Personnage
GROUPE :: Mooves like jagger
DON ::
MOI::

MessageSujet: Re: ~'Cause all good things must come to an end...{Edouardo & Noémie.   Lun 24 Jan - 21:00







    *Il était complètement anéanti, elle ne répondait pas à ce qu'il lui avait demandé, elle fuyait, et la voir pleurer, le rendait des plus faible, jamais il n'avait été comme ça, jamais il n'avait ressenti ça, c'était la première fois qu'on lui brisait le coeur comme ça, lui qui était prêt à lui offrir sa vie, son coeur, son âme, voilà que tout se brise en un rien de temps, en un seul instant, lui heureux comme tout d'avoir une femme comme elle, et elle vient briser ses rêves ! comment pouvait il avancer ? il avait envie de faire marche arrière, essayer de comprendre ce qui n'allait pas, mais elle ne lui laisse pas le temps. Il voulait la voir heureuse, souriante comme elle l'a toujours été, il n'aura pas pu lui montrer ce lieux merveilleux qu'il avait trouvé, rien qu'à eu, un champs rempli de papillon, son coeur se serre, ses larmes coulent, il ne veut même plus les retenir, il en tremblait, très fort, il essaie de la convaincre, de rester, de faire une pause, mais pas qu'elle parte loin de lui, il voulait essayer de comprendre tout ce qu'il se passait. En croisant son regard, il comprend que tout ce qu'il fait ne servait à rien, il la perdait, et pour de bon, pourquoi ?? pourquoi ?? pourquoi lui faire ça à lui ! ! Serait il trop gentil ? il retenait sa colère, car oui il était en colère, et pourtant, la douceur restait présente, car c'était elle, c'était elle la femme de son coeur, comment allait il vivre sans elle ? sans son sourire, sans ses gestes, sans ses rire, sans elle tout simplement, elle sa boucle d'or, celle qui a réussi à le remettre sur pied après une petite amourette de rien du tout comparé à son amour qu'il avait maintenant pour elle, jamais il ne l'oublierait, il ne voulait pas l'oublier, et ne pourrait pas l'oublier, son coeur était pris et à jamais par elle, il voulait tant renouer ce lien qu'il y avait et pourtant, il ressent tout ce qu'elle a au fond d'elle, elle part malgré qu'elle l'aime ... mais pourquoi ? parce qu'elle connait enfin l'amour ? il ferme les yeux un instant, avant de l'entendre, il secoue la tête, ne comprenant pas où elle voulait en venir, mais il ne pose même pas de questions, d'ailleurs, il n'avait plus de voix, plus de mot, les larmes parlaient elles même à sa place. Il l'avait reprise dans ses bras, afin d'effleurer ses lèvres, de profiter et d'essayer de la convaincre et pourtant, toujours rien ne change, il enfouit son visage dans son petit cou, respirant sa bonne odeur, son parfum, ce parfum qu'aucune femme ne pouvait porter, il n'était qu'à elle seule. "toute les bonnes choses ont une fin", non, elle seule met fin à ces bonnes choses, elle seule lui brise le coeur, elle seule le quitte, elle seule fuit, elle est fautive de ce mal qu'il y a à l'intérieur de lui. Encore une fois, il ne dit rien, comme tout à l'heure, plus aucun son ne sort de sa bouche, il était tellement anéanti, la respiration saccadée, les yeux rouges, les joues noyées, les moins moites. Il s'apprête à se dégager d'elle, alors qu'elle pose sa main sur sa nuque, pour poser ses lèvres sur les siennes, elle lui donne un baiser, un baiser qu'il avait du mal à rendre, au départ il ne réagit pas, avant de se lâcher un instant, passant ses bras autour d'elle, c'était la fin, et il devait prendre ce qu'elle lui offrait, la resserrant tout contre lui, les doigts glissant dans ses cheveux bien lissés, fermant les yeux, afin de graver ce baiser dans sa mémoire, certes un moment triste, mais tellement agréable. Après un très long moment tout contre elle à partager ce baiser, elle se détache, il secoue la tête de gauche à droite, non pas maintenant, elle ne pouvait pas partir, non cétait trop tôt, il tend la main vers elle, mais elle recule, encore et encore, pour rejoindre la porte, il reste là en plein milieu de la pièce, à regarder la porte se refermer sur elle, il tombe à genoux, la main toujours tendue vers cette porte qu'elle venait de franchir, il devait la rattraper, elle devait revenir, rester, l'aimer, il se redresse, après quelques minutes, avant de courir vers la porte et rester dans le couloir à crier après elle *

    NOEMIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIE !!!!!!!!

    *Mais cétait trop tard, elle était déjà partie et il voit par la fenêtre la voiture jaune passer, il s'appuie contre la fenêtre du hall, les deux main, et le front, le mal était là, il ne pouvait pas rester là à ne rien faire, il devait la suivre, la rattraper, il ne pouvait imaginer qu'elle venait de le quitter. Il rentre dans son appartement, clapant la porte violemment, avant de sentir ses membres trembler d'une force qu'il n'avait jamais eu, le vent fort ouvre les fenêtres, les rideaux volant dans tout les sens, les papiers se retrouvant éparpillé, les chaises tombent, une photo de lui et celle qu'il aime se retrouve au sol, les bouts de verre éparpillé, il prend la photo, et la serre dans sa main, avant de l'envoyer plus loin, tout était partout, il file dans sa chambre, ferme sa valise, à moitié remplie, oubliant une bonne partie de tout ce qu'il devait prendre, avant de rejoindre la porte d'entrée, et fermer derrière lui, il devait la suivre la rejoindre, et lui prouver qu'elle faisait erreur. Montant dans sa voiture, valise sur le siège passager, il démarre à fond de balle, pour essayer de la rejoindre, mais il ne la trouvera pas, et c'est à ce moment qu'il reçoit un appel d'Olivia, après quelques heures à errer dans la ville, dans les coins paumé, même l'aéroport à l'autre bout de la ville. Il rejoint enfin Olivia, après s'être rincé le visage dans une station service, il avait appelé un taxi, afin de l'amener au bon aéroport, pour partir sur Vegas*



_________________

Olivia
Miranda
Moéra


« La seule façon d’oublier que je n’ai qu’une vie,
c’est d’avoir plusieurs femmes ... autour de moi ... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ~'Cause all good things must come to an end...{Edouardo & Noémie.   

Revenir en haut Aller en bas
 

~'Cause all good things must come to an end...{Edouardo & Noémie.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 1.06 All Good Things Must Come to an End
» Help seems to always come late when it comes at all. We are in deep trouble
» SLADE + all good things are wild and free
» FERMETURE ◊ why do all good things come an end?
» Good Morning England - Demande de partenariat

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
✩ HIGH LIBERTY SCHOOL :: RP-