un forum pas comme les autres, libre et amusant.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Starbucks (Partie Publique)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Olivia Johnson

avatar

MESSAGES : 1337
LOCALISATION : Ici ou ailleurs.

Votre Personnage
GROUPE :: Born to die
DON ::
MOI::

MessageSujet: Re: Starbucks (Partie Publique)   Lun 5 Sep - 22:25

Lorsqu'Edo entra dans le café, Olivia eut un vrai pincement au coeur. Quelle abrutie elle était !!! Elle n'aurait jamais dû lui donner rendez-vous au café ! Il était vraiment dans un piteux état, et sa place n'était pas ici, mais dans son lit, bien au chaud. Toutefois, elle suivit quand même la rencontre entre "Hayley" et Edouardo. Et que fut sa surprise lorsqu'elle vit la blonde se lever et afficher un air super enjoué. Un peu trop même... Elle s'avança jusqu'à Edouardo, plaqua une main sur sa nuque et l'embrassa assez fougueusement. Olivia resta bouche bée, en faisant même tomber son journal sur la table. Alors, ça, elle ne s'y était pas attendue. Mais le pire fut que la blonde joua directement sa traîtresse. A peine installée à table, elle balança Olivia.

Oups, excuse-moi pour ce baiser, je n'ai pas pu me retenir. C'est bien moi Hayley, enfin à moitié, voire même pas du tout. Désolée de te dire cela, mais ta Hayley, elle n'existe pas. C'est juste ta petite amie qui veut vérifier si tu es fidèle. Elle n'est pas un peu folle sur les bords ? Ahlala dommage... quel dommage quand même que tu sois casé, je te trouve vraiment mignon ! Si jamais vous n'êtes plus ensembles, sache que je suis là. Je n'ai rien contre l'infidélité moi...

Olivia se prit le visage entre ses mains. Là, elle était grillée, vraiment grillée. Mais au moins, elle savait désormais qu'il ne fallait vraiment JAMAIS faire confiance à quelqu'un... Elle guetta la réaction d'Edouardo, craignant qu'il parte rapidement. Elle ne voulait pas qu'il s'en aille, pas maintenant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edouardo Verastegui

avatar

MESSAGES : 6624
LOCALISATION : 92

Votre Personnage
GROUPE :: Mooves like jagger
DON ::
MOI::

MessageSujet: Re: Starbucks (Partie Publique)   Lun 5 Sep - 22:42

*A peine était il arrivé en face de la nana super sexy qu’elle se redresse et il fut surpris à son geste, car cette fille savait qu’il n’était pas au top de sa forme et là il venait d’avoir une bonne petite douleur, mais ça allait aller. Enfin recevoir un baiser comme ça par une fille qu’il ne connaissait pas … ça le rassurait sur son charme, car même la tête limite déformée, il avait à ses pieds une femme qu’il ne connaissait pas. Une fois détâché de la femme, il penche la tête sur le côté et l’écoute attentivement. C’était Hayley, sans l’être ? Ce n’était pas Hayley ? euh, là il avait les joues plus que rouge, au moins il venait de reprendre un peu de couleurs. Mais tout ça était étrange, il n’avait pas de petite amie … enfin il avait eu des flirts à gauche et à droite, mais rien de vraiment sérieux. Et puis Edo est fidèle ! ! non mais ho ! qui osait faire ce genre de blague ? il secoue la tête un instant avant de sourire *

Bon si ma petite amie imaginaire veut seulement savoir si je suis fidèle, et bien elle pourra voir par elle même que ce sont les nanas qui me sautent dessus ! Merci du compliment, je peux te le retourner … Je ne sais pas qui tu es, mais enchanté tout de même, je suis Edouardo, et je vais chercher ma petite amie dans ce cas afin que je puisse lui faire une tête au carré !

*Il sourit avant de regarder autour de lui et essayer de voir qui avait osé faire ça, après quelques tour de salle, il tombe sur une petite brune, et ce visage, lui disait quelque chose, le problème, c’est que vu les médicaments qu’il prenait il avait un peu de mal à garder la tête vraiment sur les épaules. Il salue la jeune femme qui venait de lui déballer que sa petite amie était là quelque part, le problème était vraiment présent, il n’avait plus de petite amie … Il s’approche quand même de la petite brune qui lui faisait penser largement à Olivia, son coeur se met à battre de plus en plus fort, maintenant il sait que demain il devra appeler le cardiologue ! il se tient à une chaise proche de la table de la jeune femme, le regard perdu, il devait se reprendre *

Bonsoir, je ne pense pas vous connaitre, mais vous ressemblez comme deux gouttes d’eau à ma meilleure amie que j’ai perdue il y a un an, est ce que vous connaissez Olivia Johnson ?

_________________

Olivia
Miranda
Moéra


« La seule façon d’oublier que je n’ai qu’une vie,
c’est d’avoir plusieurs femmes ... autour de moi ... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivia Johnson

avatar

MESSAGES : 1337
LOCALISATION : Ici ou ailleurs.

Votre Personnage
GROUPE :: Born to die
DON ::
MOI::

MessageSujet: Re: Starbucks (Partie Publique)   Lun 5 Sep - 22:56

Olivia se faisait de plus en plus petite sur sa chaise. Quand Edo allait savoir qu'elle avait orchestré tout ça, il allait la prendre pour une folle, c'était sûr et certain. Quoique... il devait déjà savoir qu'elle n'était pas nette. Elle continua d'observer la jeune femme et Edo, et Olivia sentit tout de même une pointe de jalousie en elle en la voyant le draguer. Edo ne méritait pas une fille comme elle, qui avait le feu aux fesses et qui ne lui apporterait rien de bon. Alors qu'elle entendit les paroles de son ami, elle se mordilla la lèvre, devenant de plus en plus blafarde. Elle était fichue, vraiment fichue, elle n'avait plus aucune solution pour s'enfuir. "Lui faire une tête au carré" ? Pourquoi tant de haine XD ? Elle baissa alors la tête, guettant discrètement Edo guetter les clients dans la salle afin de repérer l'eventuelle coupable. Ce fût à cet instant qu'elle se dit que son ami devait être le frère caché de Columbo, le fils de Derrick ou le chef des Experts car bien entendu, il la repéra de suite. Elle garda la tête baissée quand il s'approcha d'elle puis secoua la tête à ses paroles.

Connais pas... désolée...

Il n'allait quand même pas la croire, n'est-ce pas ? Olivia continua de réfléchir, préfèrant camper sur sa position. Lui faire croire que ce n'était pas elle. Mais là, contre toute attente, elle redressa la tête, regarda son ami, les yeux brillants de larmes et haussa les épaules. Elle n'arrivait pas à lui mentir. Elle avait toujours été une bonne menteuse, une bonne comédienne, mais avec Edo, elle n'avait jamais su l'être... Et là, elle n'avait plus envie de se cacher.

Tu m'as manqué Edo...


Dernière édition par Olivia Johnson le Mar 6 Sep - 18:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edouardo Verastegui

avatar

MESSAGES : 6624
LOCALISATION : 92

Votre Personnage
GROUPE :: Mooves like jagger
DON ::
MOI::

MessageSujet: Re: Starbucks (Partie Publique)   Mar 6 Sep - 7:15

*Alors qu'il avait laissé de côté cette bombe pour retrouver la fille qui avait osé dire qu'elle était sa petite amie pour le tester de sa fidélité, il cherchait encore à savoir qui aurait pu faire ce genre de chose ... Mis à part Noémie ... qui n'était plus sa petite amie ... ou Moéra qui aurait osé le taquiner ... mais là c'était quelqu'un qui l'avait sauvé, et qui était vite partit de l'hôpital ... donc Noémie c'était à enlever de la liste, et sa soeur de coeur... pareil ! elle ne l'aurait pas laissé seul ! Une ex, à qui il a fait un gosse ? Oh my God ! non non non ! pas ça par pitié ! Mais quand son regard se pose sur le sosie d'Olivia, il se rapproche, avait elle une jumelle et qu'elle ne lui avait jamais rien dit ? Il salue la jeune femme, elle avait les même traits, le même regard, les mêmes lèvres, elle était aussi craquante que son Olive ! Il tente de savoir si elle connait Olivia, mais visiblement non, du coup il perd un peu son sourire, pouvait on tous avoir un sosie sur terre ? c’était probable !*

Oh désolé, je trouve que vous lui ressemblé beaucoup …

*Mais quand il s’apprête à partir, elle redresse la tête vers lui, un regard brillant et avec des larmes, pourquoi cette jeune femme pleurait ? à cause de lui ? Et là contre toute attente … elle lui annonce qu’il lui a manqué … c’était elle ? Olivia ? Il pose une main sur sa poitrine, afin de calmer les battements accélérés de son coeur, il avait un peu de mal à respirer, après quelques seconde il la regarde à nouveau, ça ne pouvait pas être possible ! ! ! ! il avait vu son corps inerte à l’hôpital ! ! Il respire un bon coup jetant un oeil à son cou, au cas où qu’elle serait une vampire, et là sa serait le topo, entre sa jumelle et puis Moéra, il avait déjà deux vampires comme amis …. soit si c’était Olivia, il s’en foutait, peu importe qui elle était devenue, un fantome ? peut être ...*

Olivia ? Mon Olive ? celle que j’ai épousé à Vegas ? celle avec qui je ne saurais jamais si il c’est passé quelque chose lors d’une nuit bien arrosée ? Celle que j’ai du identifier à l’hôpital ? Pourquoi hante tu mon esprit ? mais … tu me manque ….

*Il s’assied sur la chaise, ne tenant plus sur ses pieds, il prend sa tête entre ses mains, les larmes coulant sur ses joues, et la douleur de ses blessures se faisaient ressentir, sans oublier son coeur qui se brisait à nouveau, pourquoi venait elle dans son esprit pour repartir ensuite ? Quoique elle n’était pas encore partie … Il repense à sa jumelle … qui était revenue dans sa vie il y a peu de temps, elle aussi était vivante non ? Il redresse la tête vers Olivia un air interrogateur sur le visage*

Qui es tu ?

_________________

Olivia
Miranda
Moéra


« La seule façon d’oublier que je n’ai qu’une vie,
c’est d’avoir plusieurs femmes ... autour de moi ... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivia Johnson

avatar

MESSAGES : 1337
LOCALISATION : Ici ou ailleurs.

Votre Personnage
GROUPE :: Born to die
DON ::
MOI::

MessageSujet: Re: Starbucks (Partie Publique)   Mar 6 Sep - 21:37

Olivia n'en revenait pas... Si finalement elle n'aurait pas relevé la tête vers lui, il aurait cru ce qu'elle avait dit. Avait-elle énormément changé depuis un an ? Ou alors, Edo avait vu tellement d'autres femmes entre temps qu'il avait oublié à quoi elle ressemblait ? Ou peut-être qu'il était encore totalement shouté par le traitement qu'il se devait de suivre ? A la rigueur, elle préfèrerait la dernière solution. Le simple fait de savoir qu'il l'avait oublié la ferait souffrir, même si elle comprendrait parfaitement. Elle resta ainsi à le regarder, mais commença à se relever en le voyant poser une main sur la poitrine en voyant son visage perdre le peu de couleurs qu'il avait. Non non non ! Elle le savait, il était trop faible pour encaisser une telle nouvelle. A force, il allait lui faire une crise cardiaque, et en crise cardiaque, fallait dire qu'Olivia n'était pas encore calée XD. Mais après quelques secondes, elle constata qu'il allait déjà "un peu mieux". C'était vite dit... Elle continua d'observer son ami, le fixant même, comme si elle se réimprégnait des traits de son visage. Elle perçut alors le regard d'Edouardo dévier vers son cou, ce qui fit légèrement sourire Olivia. Peut-être croyait-il qu'elle était devenue vampire ? Il en était habitué certes, mais là, il se plantait. Quand il ouvrit la bouche et qu'il lui balança un tas de questions en pleine tête, Olivia esquissa un sourire, rassurée de voir qu'il n'avait pas perdu sa langue. Toutefois, sa dernière question fut comme un coup de poignard en plein ventre. Il croyait qu'elle n'était pas réelle, qu'elle était juste le fruit de son imagination... Elle le faisait souffrir et c'était à cet instant qu'elle se rendit compte de son erreur : peut-etre ne voulait-il pas la revoir.

Celle avec qui tu t'es fait attaquer par un singe ? Celle avec qui tu as acheté ta première moto ? Celle avec qui tu aurais dû partager un appartement ? Oui, c'est moi...

Elle leva alors la main gauche, là où se trouvait la bague qu'il lui avait offert cette fameuse nuit à Las Vegas. C'était bien une des meilleures preuves pour lui montrer que c'était elle.

Tu vois, cette bague, je ne pourrais jamais me résoudre à l'enlever. Parce qu'elle vient de toi... Et toi, tu es une des raisons pour laquelle je suis revenue sur Palm Bay. Sache que je ne hante pas ton esprit, Eddy, je suis réellement là, devant toi. J'ai peut-être fait une erreur en essayant à tout prix de te revoir et, pour cela, je te demande de me pardonner.

Mais ce fut au moment où il s'écroula sur la chaise, en pleurs, qu'elle ressentit toute sa douleur. Douleur physique et morale bien sûr. Elle faisait partie de lui à présent, elle était liée à lui. Elle prit sa chaise et se rapprocha de lui, s'asseyant à ses côtés. Elle commença à avancer sa main jusqu'à lui mais se rétracta bien vite. Elle n'osait plus rien dire, elle n'osait même pas le toucher, de peur de le brusquer. Mais quand enfin, il redressa la tête et lui posa LA question, elle pencha à son tour la tête sur le coté, le regard débordant de douceur et esquissa un tout petit sourire réconfortant.

Olivia, juste Olivia... Je t'expliquerai quand l'occasion se présentera Edo, je te le promets. Je le ferais quand on sera dans un endroit... plus calme. Car je crois que pour le moment, tu as déjà eu assez d'émotions. D'ailleurs, désolée pour tout le manège que j'ai dû orchestrer, cette histoire d'Hayley, de la fille à qui j'ai dû demander de t'accoster. Je ne pensais vraiment pas qu'elle allait t'embrasser, ce n'était absolument pas prévu, même si je pense que ça n'a pas dû te déplaire tant que ça...

Elle se releva et montra d'un signe de tête le comptoir du Starbucks. Là, c'était la Olivia qui prenait soin de son meilleur ami qui était de retour.

Qu'est-ce que tu veux boire ? Et tu veux quelque chose à manger ? Muffin, cookies, ce que tu veux... tu as vraiment sale mine, Edo...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edouardo Verastegui

avatar

MESSAGES : 6624
LOCALISATION : 92

Votre Personnage
GROUPE :: Mooves like jagger
DON ::
MOI::

MessageSujet: Re: Starbucks (Partie Publique)   Mer 7 Sep - 21:21

*Edouardo avait un peu de mal à savoir si c’était la réalité ou bien si c’était ses médicaments qui lui jouaient des tours. Si ça se trouve il était dans son lit d’hôpital et il n’y avait aucune Hayley, ni rien, mais quand il lui demande qui elle est tout en lui posant un tas de question afin de savoir quelques petits détails que seule elle même connaissait. Il voulait que tout soit vrai à vrai dire … elle lui manquait tellement … et la savoir là en face de lui, le soulageait fortement. Un an sans elle, un an rempli de pensée pour elle, un an qu’il s’imagine qu’elle n’était pas morte … il avait du s’appyer et surtout se reprendre car bon, elle était quand même là en face de lui, et son coeur avait du mal à suivre. Il souffrait, non seulement de ses blessures mais de sa perte. Cependant quand elle lui énonce tout un tas de question, il sourit un petit peu malgré tout, il y croyait, car tout ça, et bien c’était la réalité, il fait un geste de la tête à chaque fois qu’elle lui posait une question

Oui c’est cette fille là ! cette meilleure amie que j’ai perdu il y a un an maintenant ! J’ai un peu de mal à comprendre ce qu’il se passe, c’est surement les médicaments qui font effet … et pourtant tout ce que tu me dis est la vérité, car oui je me suis fait attaquer par un singe alors qu’elle croyait que c’était un crocodile, j’ai effectivement acheté une moto grâce à elle et je devais partager mon appartement … et j’aimerais que tout ça soit toujours d’actualité pour l’appartement …

*Il parlait beaucoup et se demandait si il parlait vraiment ou si il pensait ou encore si elle était bien en face de lui. Du coup c’était peut être pas compréhensible … mais il se fera pardonner par la suite. Il regarde la bague qu’elle lui montre, et les larmes montaient petit à petit, surtout avec ce qu’elle lui dit, elle la garderait à jamais, et qui plus est elle était là pour lui ? Il la regarde dans les yeux, était ce vraiment réel ? mais visiblement … oui ! il respire un bon coup tout en secouant la tête*

non non c’était pas une erreur, j’aime te voir … te savoir près de moi … tu me manques tellement …

*Il s’écroule sur la chaise, car il avait vraiment du mal à croire qu’elle était bel et bien en fasse de lui ! Elle était là à lui parler, et ses retrouvailles lui rappellent vraiment celles avec sa jumelle … Quand elle se rapproche de lui avec sa chaise, il la regarde à nouveau, cependant il avait vu sa main s’avancer pour ensuite se retirer, il lui attrape car il voulait la sentir, lui prouver qu’elle était là ! et bien entendu il lui demande qui elle est … Il commençait à la croire, petit à petit et ça lui donnait bien chaud en tout cas. Il voulait tout savoir, mais pas ce soir, car il était un peu faible, il devait vraiment y croire à tout ça, et il voulait que ça se fasse sans les médicaments*

Oui je ne vais pas très bien, mais ça va aller avec le temps. J’espère que tu m’expliqueras rapidement tout ça, et tu n’as pas à être désolé, le coup de la fiancée qui teste son petit ami … ça me touche énormément … mais bon, cette nana, tu l’as bien choisie, tu connais mes goûts. donc ça ne m’a pas déplu …

*Il lui adresse un sourire, il parle comme si il revoyait une amie avec qui il échange tout ce qu’il s’est passé pendant un an. Mais quand elle se redresse pour partir … il eut un boum au coeur, elle n’allait pas partir si ? mais quand elle lui montre le comptoir, il sourit*

un Latte, et un muffin tout chocolat merci … mais attend ...

*avant qu’elle ne parte pour aller chercher à boire, il lui attrape la main pour l’attirer à lui, il voulait la sentir encore une fois, alors il la serre fort et lui chuchote un petit “je t’aime” en tout amitié bien entendu, puis il se détache et la regarde*

C’est donc toi qui m’as sauvé ?

_________________

Olivia
Miranda
Moéra


« La seule façon d’oublier que je n’ai qu’une vie,
c’est d’avoir plusieurs femmes ... autour de moi ... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivia Johnson

avatar

MESSAGES : 1337
LOCALISATION : Ici ou ailleurs.

Votre Personnage
GROUPE :: Born to die
DON ::
MOI::

MessageSujet: Re: Starbucks (Partie Publique)   Mer 7 Sep - 22:37

Olivia plissa légèrement les yeux aux paroles un peu incompréhensibles de son meilleur ami. Elle venait de lui dire que, oui, c'était bien elle, mais il continuait à parler d'elle à la troisième personne, comme si ell n'existait plus réellement. D'ailleurs, c'était un peu ça... Elle se mordilla la lèvre et le regarda, un peu perdue. A vrai dire, elle ne voulait pas le contredire, lui dire "youhou je suis devant toi". Elle savait qu'il était sous traitement, donc forcément, elle n'allait pas lui en vouloir. Elle, à chaque fois qu'elle subissait une anesthésie, elle se mettait à chialer après, alors elle savait très bien à quel point tous ces médocs pouvaient affecter la personnalité et compagnie.

Et comment que je dis la vérité ! J'étais avec toi ces jours-là... Ah le crocodile, n'empêche, c'est devenu culte ça... Tu sais, pour l'appartement, on en reparlera quand le moment sera convenu, mais pour moi, ça peut toujours être d'actualité. Si tu veux encore de moi bien sûr.

Tandis qu'elle lui montra la bague, elle vit de nouveau les larmes lui monter aux yeux. Oh non non non. Il allait la faire pleurer aussi. Et encore plus douter. En le voyant mal comme cela, elle se dit qu'elle n'aurait pas dû revenir, elle aurait dû dire aux supérieurs d'assigner un autre ange gardien à Edo. Il aurait été mieux loti qu'avec elle... Alors qu'elle lui faisait part de ces fameux doutes, elle redressa la tête vers lui et esquissa un léger sourire à ses paroles.

Mouais... mais bon j'aurais dû choisir un autre moment pour faire ma réapparition. Tu me connais, j'arrive toujours au mauvais moment, au mauvais endroit.

Une fois qu'elle fut rapprochée de lui, Edouardo saisit sa main et elle entrelaça ses doigts au sien. Cette fois, elle n'avait aucune raison de la retirer, c'était lui qui avait cherché le contact avec elle. Elle ne le brusquait pas et c'était ce qui importait Olivia. Lui promettant ensuite qu'elle lui raconterait tout, absolument tout, elle fut heureuse de voir qu'il commençait petit à petit à la croire. C'était déjà un bon début. Elle porta sa main jusqu'à sa joue qu'elle caressa en douceur tandis qu'il lui confirmait qu'il n'allait pas très bien. Mais ce n'est pas pour ça qu'il allait s'empêcher de parler de la fille qu'elle avait choisie pour son histoire. Ah ça ne l'étonnait pas. Elle leva les yeux au ciel et secoua la tête.

Je m'en doutais... De toute façon, blonde à forte poitrine, ça passe partout. Mais quand même, je me dois de m'excuser pour toute cette histoire. J'avais peur que tu le prennes mal, ou que tu me prennes pour une psychopathe qui s'inventait une vie. Ne t'en fais pas, pour ça, je suis clean...

Elle lui rendit un sourire puis se redressa afin d'aller chercher quelque chose à manger et à boire. Elle s'empressa de montrer le comptoir d'un signe de tête, sinon, elle était persuadée qu'elle allait le reperdre. Elle hocha de la tête à sa commande et s'apprêta à aller la passer. Mais Edo la retint afin de la serrer fort contre lui. Elle profita un maximum de cette étreinte en se penchant vers lui et en passant ses bras autour de son cou. Elle répondit à son "je t'aime" et lui colla un gros baiser sur la joue, avant de se relever. Quand il lui posa une nouvelle question, elle se contenta d'hausser les épaules, un petit sourire en coin sur les lèvres.

En quelque sorte... oui. Supergirl, tu connais ?

Elle le regarda d'un air taquin et partit faire donner sa commande. Elle revint avec le Latte et le muffin d'Edo, puis ensuite, avec un Cappucino et un cookie pour elle. Elle reprit place sur sa chaise et regarda son ami.

Ce fameux soir, j'avais une sorte de "pressentiment", tu comprendras mieux quand je t'aurais vraiment tout expliqué. Soit... Je me suis rendue sur le parking de la boîte de nuit, tu étais à terre, en sang, entouré de toutes ces ordures qui t'ont fait du mal. Ils l'ont payé cher... Mais franchement, Edo, pourquoi es-tu entré dans un gang ?! Je ne suis pas là pour te faire des remontrances hein, mais ça m'étonne tellement de toi... Tu aurais pu y laisser ta vie ce soir-là. Promets moi juste de ne plus retourner là-bas, d'accord ? D'ailleurs, comment vont tes blessures ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edouardo Verastegui

avatar

MESSAGES : 6624
LOCALISATION : 92

Votre Personnage
GROUPE :: Mooves like jagger
DON ::
MOI::

MessageSujet: Re: Starbucks (Partie Publique)   Ven 9 Sep - 21:41

*Oui elle était là à ces moments important de sa vie, et ça il ne pourrait jamais l’oublier, car elle avait réussi à le faire rire, à le rendre heureux comme jamais, une meilleure amie comme personne ne pourrait en avoir une. Elle était exceptionnelle, et il était dur pour lui qu’elle était partie à jamais … même si à ce moment précis, elle était en face de lui. Il lui avait proposé entre temps de venir habiter avec lui comme c’était prévu, comme si un fantôme pouvait vivre avec lui … quoi que pourquoi pas ! il y avait bien un film comme ça ou un livre, Et Si c’Etait Vrai ! alors pourquoi lui même ne pouvait pas vivre ce genre de chose ? Il sourit un instant avant de pencher la tête sur le côté, essayant de garder un maximum de sa tête et qu’on ne le prenne pas pour un fou, d’ailleurs il espérait qu’il ne parlait pas tout seul … sinon ça serait le comble … et il aurait été bon pour être renfermé*

oui c’est devenu culte le crocodile, et ça m’a bien fait rire, je ne pourrais jamais oublier ce moment de ma vie passée avec toi … Et comment que je veux encore de toi Olivia ! Peu importe qui tu es là en face de moi maintenant, et bien la porte est ouverte … pour t’accueillir ...

*Il regardait la bague, son “alliance” la preuve de leur mariage à Vegas, il en avait les larmes aux yeux. Il était heureux qu’elle soit là à essayer de lui prouver qu’elle était bel et bien réelle, et le pire dans tout ça … c’est qu’il commençait à y croire, et quand il la regarde droit dans les yeux, il lui adresse un sourire timide, oui elle aurait pu choisir un autre moment, mais ça n’aurait rien changer, il était devenu fragile depuis quelques temps, et encore plus à cause de cette balle perdue*


Je t’ai envoyer un texto il y a peu de temps avant que je ne me fasse tirer dessus. Tu me manquais, et j’avais envie mais une autre personne m’a répondu, en me disant qu’il n’y avait pas d’Olivia à ce numéro. Donc savoir que tu as fait tout ça pour me voir … ça me plait, et ça me rassure que tu sois là, j’avais tellement besoin de toi, de ta présence, de ton contact …

*en voyant la main d’Olivia vouloir lui prendre la sienne, il avait lui même fait le geste, dans un sens, ça lui permettait de la toucher, et de se mettre en tête qu’elle était là en face de lui, leurs doigts entremêlés il sourit, que ça faisait du bien de la toucher … il ferme les yeux au contact de la main de son Olive contre sa joue avant de poser sa main à son tour sur la joue de sa meilleure amie. Même si Edouardo n’était pas au top de sa forme … il trouvait toujours moyen de parler des femmes et en particulier cette fille blonde qui avait joué le jeu pour Olivia*

J’avoue que le coup de la fiancée qui voulait tester son futur époux … et bien c’était bien tenté, mais en sachant que je n’avais personne dans ma vie, j’ai un peu tiqué sur le coup. En tout cas, elle a bien joué son jeu au début, mais elle a vite raconté la vérité, enfin … après le baiser ! C’est pas grave pour ce que tu as fait, au moins tu as fait les choses en douceurs …

*Quand elle s’était levée, il avait eu un boum au coeur, car la voir partir … maintenant si tôt, il ne voulait pas, mais elle voulait juste aller chercher à boire et à manger ce qui le soulage, donc il demande un Latte avant de la rattraper et l’attirer à lui pour lui faire un énorme câlin et la sentir tout contre lui, c’était tellement bon, et puis sentir son parfum qui avait quelque peu changer, mais c’était toujours bien elle. Cependant il fait attention à ses blessures, car les anti-douleurs ne font plus trop effet à cet instant précis, mais peu importe, il voulait qu’elle reste là un moment. Souriant quand elle lui répond à son “je t’aime”, cette fois il l’entendait bel et bien, et cette voix, c’était elle, elle qui lui avait dit ça alors qu’il était à l’hôpital. Il sourit quand elle lui parle de Supergirl et secoue la tête *

Non je ne connais pas, mais savoir que tu m’as sauvé, et bien … je te la vie Olivia …

*Il la laisse filer chercher les boissons et quand elle revient près de lui avec tout ce qu’il faut, il prend alors son Latte et boit une gorgée avant de la regarder elle, et lui sourire un instant, qu’est ce qu’elle était belle ! Elle rayonnait … et ça lui plaisait de la voir comme ça, mais il lui tarde de savoir la vérité sur ce qu’elle est réellement. Il l’écoute expliquer la soirée de la fusillade et grimace*

J’ai reçu un appel de mon meilleur ami à Chicago, et j’y suis allé, il avait besoin de moi, et plus le temps passait, et plus j’appréciais d’être avec “ma famille”, il y a un côté où il n’y a que des mexicains, tu comprends bien que j’étais chez moi là bas. J’y suis rentré dans ce gang car ça me rendait plus fort, et j’avais des droits, je suis sorti avec une fille, l’ex du chef du gang, je ne peux pas dire que je l’aimais, mais je m’amusais, jusqu’à ce que je me rende compte que ma vie à Palm Bay me manquait ainsi que Moéra … à qui j’envoyais des cartes postals tout le temps enfin quand je le pouvais. J’ai quitté Madalynn, et j’ai quitté Chicago, en espérant qu’ils ne me retrouvent pas, sauf qu’ils ont fait vite … et j’ai demandé à quitter les Latino Blood, mais je ne pouvais pas quitter si facilement, voilà pourquoi ça a mal tourné … Maintenant je n’en fait plus partie et j’en suis heureux ! Quant à mes blessures … sans les antidouleurs c’est pas top, mais ça va aller, j’espère guérir vite ...

_________________

Olivia
Miranda
Moéra


« La seule façon d’oublier que je n’ai qu’une vie,
c’est d’avoir plusieurs femmes ... autour de moi ... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivia Johnson

avatar

MESSAGES : 1337
LOCALISATION : Ici ou ailleurs.

Votre Personnage
GROUPE :: Born to die
DON ::
MOI::

MessageSujet: Re: Starbucks (Partie Publique)   Sam 10 Sep - 22:00

Olivia esquissa un léger sourire à l'énonciation du fameux crocodile. Depuis qu'elle était devenue un ange, elle avait pleinement retrouvé toute sa mémoire et ainsi, tous les moments de sa vie qui étaient devenus flous pour elle. Dont la fameuse balade dans cette forêt... C'était tout bonnement excellent ! Par la suite, il parla de l'appartement et elle fut extrêmement heureuse de savoir qu'il était toujours d'accord pour partager un appartement avec elle.

Bah je préfère demander... On ne sait jamais, il se pouvait que tu aies trouvé une autre colocataire entre temps ou qu'au contraire tu veuilles à tout prix ton indépendance.

Elle haussa de l'épaule, après tout, ça aurait pu être probable. En un an, tant de choses pouvaient se passer. Des gens naissaient, des gens changeaient de vie, des gens tombaient amoureux, se mettaient en couple, ou au contraire mettaient fin à leur relation. Elle, elle avait fait partie des gens qui mourraient, qu'on oubliaient petit à petit. Edo, lui, était bien vivant, sa vie avait dû énormément changée en un an, une vie dans laquelle Olivia devra réapprendre à en refaire partie. Quand elle lui montra sa bague, elle tenta de le réconforter avec un petit sourire en coin et en lui expliquant le pourquoi du comment elle était revenue. Elle espèrait de tout coeur qu'il commençe à la croire.

Tu m'as envoyé un texto ? Oh... Je n'ai plus mon portable malheureusement, il est donc tout à fait normal qu'une autre personne t'ait répondu.

Mais quand il évoqua le besoin de sa présence, de son contact et compagnie, Olivia baissa les yeux. Elle s'en voulait toujours énormément. Elle l'avait laissée. Certes, ce n'était pas volontaire, mais elle avait quand même failli à sa promesse en disparaissant subitement de ce monde-là. Elle redressa le regard et parvint à esquisser un sourire quand il posa sa main sur sa joue. Elle-même avait du mal à croire qu'elle était là devant lui... Lorsqu'ils parlèrent de la fille blonde et de tout le stratagème qu'Olivia avait usé pour le revoir, elle se retourna justement afin de regarder la fille. La fameuse fille qui les fixait d'ailleurs...

Oh bah tu sais, je ne suis pas censée savoir que tu étais célibataire. J'aurais tenté au moins, après tout on dit bien "qui ne tente rien n'a rien". En revanche, oui, on peut dire que la fille a bien joué son jeu, j'ai même l'impression que tu as un ticket avec elle.

Elle leva les yeux au ciel, s'il y avait bien une chose qui n'avait pas changé, c'était le charme d'Edo. Même blanc comme un linge, avec de grosses cernes, il parvenait à les faire toutes tomber. ça allait promettre à l'appart' ça ! Elle se rapprocha ensuite de lui pour le prendre dans ses bras et lui chuchoter un "je t'aime" comme le jour où elle le lui avait dit à l'hôpital. Sauf que, cette fois-ci, il était bel et bien éveillé. Toutefois, à ses nouvelles paroles, elle secoua la tête.

Tu ne me dois rien, Edo. Tu sais, je suis là pour ça...

Certes, il ne le savait pas encore, mais elle était bien là pour le protéger, pour le sauver du mal qui rôde dans le coin. Elle était là pour lui... Elle partit chercher les boissons puis une fois revenue, il lui raconta comment il était tombé dans le gang. Elle l'observa avec une grande attention, son visage exprimant de la compréhension. Qui mieux qu'Olivia pouvait comprendre cela ? Elle aussi avait fait partie d'une bande, se sentait comme dans une famille, se sentait comme "intégrée".

L'ex du chef de gang... franchement, tu ne pouvais pas choisir mieux ?! Enfin soit, je vois ce que tu veux dire et je te comprends très bien. Tu as le sentiment d'être intégré dans une communauté, d'être entouré, voire même d'être protégé. Mais tu sais, ces grandes "familles", un jour ou l'autre, ça finit toujours par nous retomber dessus. Malheureusement... Je ne sais pas comment ça se passe dans ton gang, mais c'est sûr qu'ils vont te laisser tranquille maintenant ? Je ne veux pas qu'il t'arrive de nouveau... euh... ça...

Elle grimaça en se faisant le rappel des blessures qu'il avait subi. Ok, Olivia leur avait fait un peu "peur" en montrant ses pouvoirs, mais ces gens-là restaient déterminés malgré tout. De toute façon, qu'ils approchent encore une fois Edo et Olivia ne sera pas aussi gentille que la dernière fois. Quand il parla des anti-douleurs, elle grimaça encore une fois et se tapa le front.

Qu'est-ce que je suis bête ! Je continue à te poser mes questions, à parler comme si de rien n'était alors que tu ne dois pas être au mieux de ta forme. Tu veux rentrer ? Je te dépose chez toi si tu veux, sauf que je suis venue en moto et je ne pense pas que ce soit le meilleur moyen de transport pour toi....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edouardo Verastegui

avatar

MESSAGES : 6624
LOCALISATION : 92

Votre Personnage
GROUPE :: Mooves like jagger
DON ::
MOI::

MessageSujet: Re: Starbucks (Partie Publique)   Dim 11 Sep - 21:33

*Savoir qu’elle se souvenait tout ça, ça redonnait du baume au coeur d’Edo, car il avait aimé ce moment avec elle, comme tous d’ailleurs … Chaque moment avec elle était gravé dans sa mémoire. Chaque moment était unique, et amusant. Il sourit un instant avant de secouer la tête de gauche à droite, ok elle faisait bien de demander, mais Edo avait un bungalow assez grand pour accueillir Olivia, en faite, il avait déjà réservé cet endroit avant que tout ça n’arrive, il se pince les lèvres tout en la regardant*

Non il n’y a que ma jumelle, mais elle va chercher un bungalow à côté du mien, en faite la place je l’avais gardé pour toi, même si je savais que tu avais disparu, ce bungalow je l’avais réservé avant que tu perde la vie, donc il est à toi, comme à moi.

*Olivia avait gardé une place importante dans le coeur d’Edo, perdre sa meilleure amie, c’est comme perdre un organe vital ! et savoir qu’elle était là en face de lui, même si on pouvait le prendre pour un fou … ça n’avait pas d’importance, lui il se sentait bien, voilà ce qui était important pour lui ! Mais bon faut voir si elle acceptait de rester près de lui … il avait changé, il n’était plus le type qui restait dans son coin à pleurer, ou quoi, non il avait pris des forces, mais une chose n’avait pas changé pour Edo c’était son coeur … il n’était pris par personne, et il le donnera volontiers à sa meilleure amie qui vient de réapparaître dans sa vie … Certes sa jumelle en faisait partie aussi, mais une jumelle ne s’oublie jamais, il manquera toujours un bout de vous, mais une meilleure amie, prenait quasi la même place … Il avait regardé la bague à son doigt et il voulait la toucher, cependant vu qu’il n’était pas sur de rêver ou non, il attendait encore un peu, lançant la discussion du texto *

Oui c’est ce que la personne m’a répondu, qu’il n’y avait pas d’Olivia mais dis moi le numéro de Hayley, est le tiens ?

*Il ne cessait de la regarder, de la détailler, cherchant un détail qui avait changé chez elle … mais rien, elle était toujours ravissante, toujours la Olivia qu’il avait accueilli au Campus. Il vait bien entendu capté son regard quand il lui avait annoncé avoir besoin de contact avec elle, et il ne lui en voulait pas, ce n’était pas de sa faute, elle était partie tôt, mais jamais il ne lui en aurait voulu ! Il avait pris contact avec elle, la main posé sur sa joue, il sourit, c’était tellement bon qu’elle soit là près de lui … Il tourne ensuite la tête vers la blonde et rit doucement pour éviter de se faire du mal, et secoue la tête*

J’ai eu des conquêtes oui mais j’ai personne dans ma vie … je préfère m’amuser et ne plus m’accrocher, car à chaque fois, je perds la personne que j’aime … bah en fait si j’ai un ticket, je pourrais très bien m’amuser un petit peu … je devrais lui donner mon numéro, mais pour l’instant, je ne vais pas chercher à ça, j’ai besoin de me reposer pour être en forme et recommencer à m’amuser …

*Il sourit à la jeune femme avant de regarder Olivia, il ne voulait pas qu’elle parte maintenant alors il lui avait fait une petite étreinte afin de lui annoncer qu’il l’aimait, certes elle devait déjà le savoir, mais bon, en plus qu’elle lui renvoi, ce qui fait sourire Edo, c’était bon de l’entendre en face à face ! Savoir qu’elle l’avait sauvée … et bien il lui devait la vie, c’est sur et certain ! même si pour elle c’était normal qu’elle soit là pour ça ! Chose qui sonnait étrangement, mais bon il n’avait pas envie d’aborder le sujet maintenant. La laissant filer chercher les boissons, il écrit son numéro sur un bout de papier afin de le filer à la jeune femme avant de regarder Olivia et lui sourire tout en prenant son café, et lui expliquer tout ce qu’il c’était passé avec les Latino Blood *

Ah mais le chef approuvait tant qu’elle était heureuse … elle l’était en faite, mais je ne pouvais continuer à me voiler la face … C’était un super endroit ce gang, mais bon, je ne pouvais donner ce qu’on me demandait, la drogue, l’alcool et tout ça non merci, et puis ma vie est ici à Palm Bay pas dans un gang … mais oui ils vont me laisser tranquille maintenant, enfin je crois … et ça n’arrivera pas, enfin j’aurais mon arme sur moi au cas où …

*il avait terminé comme ça sur son arme comme si tout ça était normal, mais pour Edo depuis les Latino Blood c’était comme ça oui … mais c’était une protection pour lui … c’était comme ça, certes il devra s’en débarrer mais pas maintenant, c’était trop tôt pour lui … Quand elle se frappe le front, il lui prend la main en douceur et y dépose un baiser, il allait bien, même si les anti douleur ne faisait plus trop effet, il secoue la tête*

C’est comme tu le souhaite, mais ne pars pas maintenant … j’ai encore besoin de ta présence pour me prouver que tu es bien en face de moi, je n’ai pas envie de te quitter maintenant … et puis j’espère que la proposition te va toujours pour le bungalow !

_________________

Olivia
Miranda
Moéra


« La seule façon d’oublier que je n’ai qu’une vie,
c’est d’avoir plusieurs femmes ... autour de moi ... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivia Johnson

avatar

MESSAGES : 1337
LOCALISATION : Ici ou ailleurs.

Votre Personnage
GROUPE :: Born to die
DON ::
MOI::

MessageSujet: Re: Starbucks (Partie Publique)   Dim 11 Sep - 22:21

Ta jumelle ? Genre ta vraie jumelle ? Mais... Olivia plissa des yeux. Elle n'était pas censée être morte sa jumelle ? Quoique... fallait s'attendre à tout maintenant. Enfin bon, tu sais, je comprendrais parfaitement que tu veuilles partager ton bungalow avec elle hein...

ça ne dérangerait pas Olivia, bien au contraire. La soeur passait avant tout. En tout cas, c'était énorme cette histoire. Mais elle était heureuse qu'Edo ait retrouvé sa soeur. Elle savait à quel point il souffrait de son absence. Elle appuya sa paume contre sa joue, le regard fixé sur Edouardo. A vrai dire, les autres personnes étaient tout simplement invisibles à ces yeux. Juste Edo comptait et elle voulait l'observer du début à la fin. Il n'avait pas changé, quoique il avait les traits un peu plus durs, comme si il s'était renforçé durant cette année. Elle hocha de la tête à sa question.

Oui, c'est mon numéro. Enfin... Hayley, c'est ma deuxième identité. J'ai une carte d'identité et tout. Un grand travail de pro hein ! Après tout, je n'ai pas le choix, je suis censée ne plus être de ce monde malheureusement... Donc plus d'Olivia. Enfin, en quelque sorte. Pour toi, je reste Olivia malgré tout.

Elle fit un petit signe de la main, genre "c'est compliqué", elle ne voulait pas lui monter la tête avec tous ces détails qui finiraient par leur donner une bonne migraine. Quand il posa sa main sur sa joue, Olivia la reprit ensuite et la serra fort. A croire qu'elle ne voulait plus le lâcher et c'était bien vrai. Quand il parla de ses amours, Olivia esquissa un léger sourire en coin.

Tu as bien raison ! Certes, je trouve ça dommage que tu n'aies pas trouvé chaussure à ton pied, tu mérites tellement de trouver quelqu'un de bien pour toi. Mais je te comprends aussi... Après tout, tu as une pro des histoires d'amours qui finissent mal devant toi, hein. Enfin soit... profite... et va voir cette blonde si tu en as envie. On ne sait jamais...

Certes, Olivia n'aimait pas dire cela. Elle venait toujours juste de le retrouver qu'elle essayait de le caser. Et à vrai dire, elle ressentait une pointe de jalousie. En fait, elle espèrait qu'il passerait quand même un peu de temps avec elle. Juste quelques heures par semaine... elle ne demandait pas grand chose. Il lui était vital de le voir. Tout comme elle devait voir Jimmy pour qu'elle se sente bien. Pendant qu'elle cherchait les boissons, elle le regarda donner son numéro à la blonde. Ahlala, il ne perd pas de temps celui-là ! Elle croyait qu'il devait se reposer d'abord... Mon oeil ! Après être revenue, il lui raconta son histoire dans le gang, et Olivia l'écouta avec une énorme attention.

Il approuvait ? D'un côté, heureusement... Je n'ose pas imaginer si ça aurait été le cas contraire. Enfin soit, je suis contente de voir que, malgré ta petite virée dans ce gang, tu as gardé la tête sur les épaules. Si tu serais entré dans les histoires de drogue, ça se serait forcément mal terminé... Cet univers est impitoyable. Et...HEIN ? QUOI ?! Elle manqua presque de s'étouffer avec sa boisson quand le fait qu'il avait une arme lui fit tilt. Olivia n'avait pas peur de tous ces engins, elle en avait manipulé aussi. Elle baissa la voix. Mais... tu as ton arme, là, maintenant ? Je ne donnerais pas mon avis sur ces saletés, mais dès que tu le peux, débarasse-toi en ! C'est toujours dangereux...

Elle soupira puis alors qu'elle lui proposa de le ramener, elle hocha doucement de la tête.

Oui ça me va toujours. Au pire, ce qu'on peut faire, c'est que tu me fasses visiter ton bungalow. Comme ça, tu seras tranquille chez toi et je serais près de toi. Par contre, tu pars en taxi, je te suis en moto. Je ne veux pas te savoir sur ma bécane avec ces blessures-là. Et ne réponds rien à ça, car tu sais pertinemment que j'ai raison... Comme toujours bien sûr !



Elle sourit de toutes ses dents, finit sa boisson, prit son cookie et fit un signe de la tête à Edo en direction de la sortie. Elle lui prit la main puis une fois dehors, elle appela un taxi et laissa Edo donner l'adresse. Adresse qu'elle mémorisa en même temps, sinon elle serait bien avançée. Elle lui déposa un baiser sur la joue et se dirigea ensuite jusqu'à la moto.

A tout de suite, mon chou.

Elle lui adressa un clin d'oeil, mit son casque et monta sur la moto. Elle mit le contact, fit vrombir le moteur et suivit ensuite le taxi qui les mènerait jusqu'au bungalow d'Edo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edouardo Verastegui

avatar

MESSAGES : 6624
LOCALISATION : 92

Votre Personnage
GROUPE :: Mooves like jagger
DON ::
MOI::

MessageSujet: Re: Starbucks (Partie Publique)   Mer 14 Sep - 21:58

Oui oui ma vrai jumelle … Miranda, celle que j’ai perdu il y a tellement longtemps … mais je t’expliquerais dans un autre endroit qu’ici …

*Il avait secoué la tête quand elle avait réagi face au bungalow, il voulait partager son bungalow avec sa meilleure amie, et puis sa jumelle sera juste à côté de chez lui … et ça c’était prévu comme ça, bon ok il ne lui avait pas dit que son bungalow était normalement pour Olivia, il s’attend à se que Miranda lui en veuille, mais il ira la trouver et lui expliquer la situation, c’est tout*

C’est pour toi ce bungalow … c’est le notre Olivia … je sais que tu ne voulais pas avancer dans le future, mais j’avais déjà mis un acompte dessus avant … avant que tu ne parte

*il aimait sa jumelle, pour rien au monde il ne voudrait la perdre une nouvelle fois, cependant, il ne pouvait vivre sous le même toit que sa jumelle, il ne sait pas pourquoi, depuis tout ce temps, il avait peur d’être trop l’un sur l’autre, et pour éviter de se prendre la tête, c’était le mieux comme ça, en espérant qu’elle comprenne. Olivia, c’était … la femme de sa vie ? enfin c’était une bien belle phrase, mais il se comprend, sa meilleure amie, c’était quelque chose qu’il avait besoin pour aller bien aussi, le lien est différent qu’avec une soeur … il sourit à son Olive, il était tellement heureux qu’elle soit là en face de lui. Il lance le sujet numéro de téléphone, car bon savoir qu’elle avait encore un numéro de téléphone le rassurait fortement … mais tout ça était étrange quand même, elle jouait une double personnalité ...*

Oh d’accord, bah tant que tu ne me ment pas … que tu es bien Olivia Johnson, mais il me tarde tout de même de savoir ce qu’il se passe vraiment … Mais savoir que c’est ton numéro … ça me rassure, je sais que je peux t’appeler quand je veux … même si tu viens habiter avec moi

*Il en tout cas tout ça lui donnait le tournis il ne savait trop comment interpréter les choses … mais bon ça viendra avec le temps quand il aura passé un peu plus de temps avec elle, et tout, et puis quand elle sera installée chez eux, et bien ils pourront enfin discuter ! Quand elle lui prend la main pour lui broyer, il sourit tout en lui rendant la pareil, que c’était vraiment bon de pouvoir la toucher … avant de rire à ce qu’elle lui dit sur les femmes*

merci de croire en moi, au moins je sais que j’ai une supporter. Mais non je n’ai pas trouvé chaussure à mon pied … quoi que si une jeune femme voir deux même, durant mon petit tour, et bien j’ai rencontré deux femmes, dont une qui me plaisait énormément … quoi que l’autre aussi d’ailleurs … je t’expliquerais tout ça, t’en fait pas … et sache mes histoires d’amour ne sont pas toujours belles non plus, suffit de regarder avec Noémie … et pour la blonde je vais lui donner mon numéro, ce soir je reste avec toi ...

*il sourit, c’était gentil de sa part de vouloir le caser, mais lui ce qui l’importait, c’était que ce petit bout de femme qui était sa femme par amitié reste près de lui le temps qu’il reprenne vraiment conscience qu’elle est bien là … et puis … il voulait passer du temps avec elle rattraper le temps perdu … la discussion était partie sur les Latino Blood, et tout, il devait en parler à quelqu’un ça allait l’aider fortement ...*

oui il approuvait car ils n’étaient plus ensemble et comme elle avait l’air heureuse, il ne disait rien … en tout cas j’ai bien réfléchi oui, bon ok c’était tentant en sachant que je n’avais plus rien à perdre … je savais que Moéra était partie avec Ian, même si j’ai appris que ce n’était pas le temps entre eux, enfin on verra, mais j’ai surtout bien fait de rentrer, car j’ai pu retrouver ma soeur, ma soeur de coeur, et toi ...

*Quand il lui parle de son arme, là c’était le choc total … oui il avait son arme, mais il ne s’en était jamais servit sauf qu’il avait faillit avant de se faire tirer dessus … cependant il secoue la tête pour la possession, non ce soir pas d’arme juste quand il passe une soirée seul en boite ou quoi*

non il est en lieu sur au bungalow, mais ne t’en fait pas, là j’ai juste besoin de savoir qu’il est encore là afin de me défendre si jamais ils reviennent, même si j’ai un doute de leur retour …

*rentrer était peut être la meilleure solution, ça pourrait l’aider à se reposer et avoir Olivia près de lui en plus … donc il allait accepter qu’elle vienne visiter le bungalow, qu’elle prenne ses repères et qu’elle voit surtout sa chambre et tout, elle va adorer ! enfin si elle n’avait pas trop changé en tout cas. Cependant il aurait pu monter avec elle sur la moto, mais vu le caractère bien trempé d’Olivia … il n’avait vraiment rien à dire … *

ok pour ça, hâte que tu vois ce petit lieu de paradis ! les pieds dans l’eau qu’on a !!!! et puis les chambres et tout … un pur bonheur !

*il termine lui aussi son latte et termine de manger avant de se lever pour la suivre, ralalala qu’est ce qu’elle était tellement belle cette fille ! il lui serre la main en sortant avant de lui coller un baiser sur la joue et sourire de plus belle, certes il avait mal partout, mais son coeur … il se réchauffait beaucoup ! il donne l’adresse au taxi qu’elle a fait arrêter et la regarde un instant avant de lui coller un baiser à son tour sur la joue*

soit prudente ! à tout de suite ma belle !

*il laisse démarrer Olivia avant de donner le feu vert au taxi et rentrer chez lui, afin de pouvoir s’allonger sur le transat au bord de l’eau, et avoir la présence de sa meilleur amie*

_________________

Olivia
Miranda
Moéra


« La seule façon d’oublier que je n’ai qu’une vie,
c’est d’avoir plusieurs femmes ... autour de moi ... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Starbucks (Partie Publique)   Mar 11 Oct - 12:53

Sammy venait d'avoir des nouvelles de son frère...Son ainé, celui qui lui avait sauver la vie plus d'une fois, sa seule famille, celui qui lui avait montrer qu'en le mordant il n'avait rien ressentis... Il lui avait fait découvrir qu'il était a demi humain,
Que déjà que leur destin était dur, si en plus de leur vie de chasseur on ajoutait ça, c'était la fin des haricots beurres !
Bref, avec tout ça il avait envie de revoir son frère, il lui avait manqué, tout comme leur vie de chasseur d'ailleurs, tout lui manquait... Même Elia, dont il tombait secrètement amoureux, mais ne désirait pas l'avouer ! Oh non !
Pour un Winchester ça ne se faisait pas d'avouer qu'on était amoureux.... Disons qu'avec le temps et tout ce qui leur était arrivé, il cachait ses sentiments du mieux qu'il le pouvait le petit Sammy...
Il avait été fou amoureux de Jessica, mais celle ci était morte comme leur mère, il avait été amoureux de Madisson, mais elle était un monstre et lui avait demander de l'achever..Ce qu'il avait fait à reculons, mais c'était le dernier souhait de la condamnée...
Jamais il n'oublierait tout ça... Non jamais....

Sam attendait son frère au Starbucks, bien sur Dean n'était pas Dean s'il était à l'heure, connaissant son frère il devait surement être avec une nana dans le lit d'un motel pourrit.
Alors qu'il pensait a Elia, le serveur arriva et proposa au cadet Winchester de lui servir a boire.... C'était en soirée, donc un alcool fort serait préférable.


- Une double vodka glace !

C'était le minimum syndical pour pouvoir voir son frère... Alors que le serveur était partis, il entendit le moteur de l'impala 67...Et dieu sait qu'il connaissait très bien le son du moteur, pour avoir passé des heures voir des jours entier dans la voiture de collection...
Heureusement, avant que Dean rentre, la commande du Winchester était prête... Il bu la double vodka C*l sec et en redemanda une autre au serveur...
Ca faisait des mois qu'ils ne s'était pas vu, il fallait bien être alcooliser pour tenir le choc.... Sam redoutait son frère, il l'avait toujours admirer, quand il était petit garçon c'était son frère qui s'occupait de lui, c'était son frère qui réparait les conneries de leur père, c'était son frère qui lui donnait cet amour fraternel et paternel a la fois...
Sam regarda la porte d'entrée du bar nerveux, quand son frère apparut, il devint encore plus nerveux que jamais... Comment ça allait se passer cette fois ? Bonne question !
Revenir en haut Aller en bas
Fox I. Hawkins

avatar

MESSAGES : 3386
LOCALISATION : Avec Poto a faire 1 conneries ou 2
TU FAIS QUOI ? : Je suis avocat et car je suis le fils de mon père je tiens un bowling.

Votre Personnage
GROUPE :: Born to die
DON :: Hypnose. Rapidité. Force xD
MOI:: Bavard, con, alcolo, fou de son pick up etc

MessageSujet: Re: Starbucks (Partie Publique)   Ven 30 Déc - 20:39

  • Il avait du mal a comprendre tout ce qu'il venait de se passée, c'est derniers mois sont de ceux les plus fou qu'il est vécu ! Dingue quoi ! Comment peut-il encaisser si vite que sa jeune soeur étais encore en vie ! dingue, fou , incroyable, va lui falloir se pincer pas mal de fois, de quoi le rendre comme un stroumph et encore lui en faudra encore, il a de la rancœur aussi envers Cage, envers Elena elle même, comment ont-ils put lui cacher une tel chose, lui imposait un tel mal ! ce n'est pas drôle de vivre avec cela, il a enterré déjà trop de monde et là d'avoir d'un coups une revenante, tout droit de la tombe qu'il pensais être d’ailleurs vide ! dingue ! il la déjà pensée , bne quoi c'est la vérité, faut être un peu réaliste quoi ! truc de ouf ! va lui falloir quelques verres ! Il as un tas de question et il attend d'avoir TOUTES les réponses, c'est bien normal non ? Elle voulait un bar , mais celui qu'elle lui a indiquer ne lui plait pas trop de souvenir, enfin il en a partout aussi, alors il sont venu là il y aura aussi moins de risque qu'il rencontre quelqu'un qu'il connait pas aujourd'hui du moins, a une table une commande de passée il lui fait face et directe

    Allée raconte maintenant, vilaine fille !!!

_________________
If this is love, I want it. Poto & potette.
LE POTO D'AMOUR, LE CANON IL LA DESIRE NORMAL QUOI, & LE MEILLEUR LE PLUS BEAUby lizzou.


la raleuse:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Starbucks (Partie Publique)   Ven 30 Déc - 20:55

Elena avait fait son THE come back *___* (Enfin !! xD), après autant d'année à mentir, se cacher et accepter d'être l'esclave de la compagnie pour sauver son grand frère et Cage aussi ! Elle a fait des choses contre ses valeurs mais cela était nécessaire ! Elle a suivit son frère à travers cette ville qu'elle connait mal mais elle finira par vite s'y faire car elle ne compte plus jamais lâcher son grand frère avec qui elle arrive dans un Starbucks. Elle avance la démarche limite sautillante avec un big smile aux lèvres. Assis au comptoir, commande passé au barman direct Ian veut tout savoir ! Il lui faudrait des heures en fait xD (mais je dois faire tout kiki --")

-Bon tu connais bien la confrérie qui t'as enlevé il y peu. Et bien il y a des années, c'était toi ou moi ! Alors je suis resté toutes ces années à leur service pour ne pas que Cage est a te livrer à eux. Ils t'auraient tué Ian et mes capacité, mon don les intéressaient, ils m'ont donc transformée. N'en veut pas trop à Cage, je l'ai hypnotisé, sinon il t'aurais tout dit et vous auriez tenté de me délivrer or c'était bien trop dangereux ! Je suis une vilaine fille mais je pouvais pas mettre mon grand frère préféré en danger ! C'est aussi simple que ça !

Oui elle passait les détails ils viendront bien vite hein' ! (mais je dois faire pitit xD la fille traumatisé --") Elle tend la main pour serrer la main de son frère en lui souriant, regardant le barman venir casser l'ambiance pour les servir et dire presque solennelement le nom de leur commande, genre y savent pas ! Elle lui fait un beau sourire hypocrite et une fois le dos tourné une superbe grimace en louchant et tirant la langue avant de rire.
Revenir en haut Aller en bas
Fox I. Hawkins

avatar

MESSAGES : 3386
LOCALISATION : Avec Poto a faire 1 conneries ou 2
TU FAIS QUOI ? : Je suis avocat et car je suis le fils de mon père je tiens un bowling.

Votre Personnage
GROUPE :: Born to die
DON :: Hypnose. Rapidité. Force xD
MOI:: Bavard, con, alcolo, fou de son pick up etc

MessageSujet: Re: Starbucks (Partie Publique)   Sam 31 Déc - 8:05

  • Son menton sur son poing, appuyer machinalement, voir affalée sur la petite table du starbucks ou ils ont pris place ensemble , pour discuter, il a bien le droit d'avoir une explication, alors il attend , A peine elena ouvre la bouche qu'il éclate de rire en tapant sur la table a la faire trembler

    Ah mais oui je les connaient, tu savait pas j'ai passée trois mois avec eux, quel déconnade, il m'eclater les dents et chronomètre en combien de temps sa repoussée, un super pote !! a même autour du coup un de mes crocs, tu sais que sa fait mal un crocs de vampire qui se brise, mais grace a eux je sais qu'il faut prêt de 24 heures pour que cela repousse, surement du a mon état alors..non je ne connait rien de la confrérie !

    Il lui fit un sourire large en plissant fort les yeux, d'ailleurs il compte bien récupérer ce tribu qui lui appartiens et il se fera une joie de lui arracher toutes les dents eurk xD Il secoue la tête en lui accordant un autre sourire plus vraie en lui faisan un signe pour qu'elle poursuivent , je 'est pas tout compris a ceux qu'elle dit, pourquoi Cage et lié a eux, il sais cas un moment il les fréquenter un peu, mais pas a ce point là ? si ? Cage et du genre a tout caché, il se souviens aussi du pourquoi il a tué un des jumeaux, alors c'est vraiment ça qui les as agacer, ouah ! enfin si c'était l'inverse, sauf que c'est eux les méchants pas beaux, oh oui très pas beaux !

    Je saisit rien de ceux que tu raconte. et vous êtes débile toi et Cage, ensemble on leurs auraient mis la pâté et point final. JE n'accepterai jamais ce que tu as fait, Cage compris ( tetu XD) et dit moi c'est quoi ce don, d'ou ta un don toi ?

_________________
If this is love, I want it. Poto & potette.
LE POTO D'AMOUR, LE CANON IL LA DESIRE NORMAL QUOI, & LE MEILLEUR LE PLUS BEAUby lizzou.


la raleuse:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Starbucks (Partie Publique)   Mar 3 Jan - 23:23

Elle le regarde éclater de rire a se qu'elle déclare et elle lève les yeux au ciel, c'est un comique son frère y'a pas a dire ! Elle grimace en l'entendant, ah dégueu ! P'tin limite il lui coupe l'envie d'un verre t'sais quoi ! Néanmoins elle ne se démonte et le regarde en souriant en coin avec sa tête des grand jour de teubé attitude.

-Oh Vrai ?! P'tin en fait t'as donné ton corps à la science quoi dingue ! Elle rit et secoue la tête avant de se râcler la gorge parce que c'était pas drôle en fait s'ils t'ont enlevé c'est parce que c'est con ils m'ont envoyé en mission pour trouver la bande de vampirus qui faisaient ami ami avec les z'humains et sauf que quand j'suis arrivé les deux vampires que j'étais censé balancer à la confrérie c'était toi et Cage donc j'étais un peu dans la Mer*e ! J'ai fuit pendant 3 mois et j'ai noyé le poisson mais ça a duré 3 mois quoi...

Elle le regarde et poursuit son histoire sur la confrérie et elle le voit là avec son air de teubé qui écoute sans rien comprendre. En un sens il fait pas d'effort --" ! Elle soupire en l'entendant et se tape le front sur la table plusieurs fois d'affilé en l'entendant.

-Ian ! Cage a été hypnotisé youpla allo la lune ici la Terre ! Tu m'as reçu ou pas ?! Sans ça j'suis sûre qu'il t'aurais prévenu... c'est une balance xD... si j'ai fais ce choix c'est pour te permettre de vivre ta vie et d'être en sécurité, il menaçait de te faire la peau ! Et j'allais certainement pas prendre le risque de perdre mon grand frère !

Elle se mordille la lèvre inférieur et regarde son frère et elle arque un sourcil en souriant en coin.

-Ouai j'ai un don ça t'en bouche un coin heinnnn' !? Je peux localiser n'importe qui sur cette planète du moment que je l'ai déjà rencontré... j'étais un peu leur GPS trouve tout en fait !
Revenir en haut Aller en bas
Fox I. Hawkins

avatar

MESSAGES : 3386
LOCALISATION : Avec Poto a faire 1 conneries ou 2
TU FAIS QUOI ? : Je suis avocat et car je suis le fils de mon père je tiens un bowling.

Votre Personnage
GROUPE :: Born to die
DON :: Hypnose. Rapidité. Force xD
MOI:: Bavard, con, alcolo, fou de son pick up etc

MessageSujet: Re: Starbucks (Partie Publique)   Sam 7 Jan - 7:29

  • Il secoue la tête, avec malgré tout un petit smile, le calvaire et passée autant qu'il en rit, sa aide a passée au dessus de ceux qui lui est arrivée de ceux qu'il a faillis perdre ! Il l'écoute éclaircir c'est explication qui avant cela ne l'était franchement pas ! Bon il capte toujours rien, son cerveaux n'est pas totalement remis on dirait. Qu'est-ce que sa peut foutre qu'on est des amis humains, hein franchement, considère t-il les humains seulement comme de la bouffe en libre service et qu'il ne faut pas faire amis amis comme elle dit, il soupire en levant les eux au ciel.

    N'importe quoi ! Il se prennent pour qui , les roi du mode ? ont a assez de c*nnard qui veulent dirigé le monde pour qu'eux c'en mêle, n'importe quoi ! J'hallucine totale et toi tu me fait halluciné. D'avoir servit des types comme cela, pour des raisons débiles, je sais me défendre et ne me met pas sous le nez mon enfermement, mais en le sachant avec les potos on aurait agit, cela aurait épargné bien des tracas tu en pense quoi !
    moi j'aurai bien appréciait tu voit ! et je suppose que toi aussi, ça na pas du être rose tout les jours !


    Pas rose du tout même, faut être a moitié cinglé pour suivre des tocard de la sorte et sa soeur ne l’est pas ! Par la suite elle insista sur le fait que !cage n'y est pour rien, il a des doute, il ne lui en voudra pas éternellement, mais c'est sa soeur tout de même, Cage une balance, non pas vraiment il a tant de secret encore ! mais sur un tel sujet ce taire , pas sur, enfin bon il leva le regard sur elle

    Alors c'est a toi que j'en veut !

    Il se tassa sur sa chaise avec l'envie d'une clope, non deux clopes, dix clopes, le paquet entier, mais fichu loin d'interdiction de fumé dans les lieux public ( j'aime cette lois XD ) Alors elle a un don, un petit gps portable il se gratta me menton en la fixant de son regard intense.

    Mouais et t'aurai pas put me chercher avant hein ! cruche que tu es par moment !

_________________
If this is love, I want it. Poto & potette.
LE POTO D'AMOUR, LE CANON IL LA DESIRE NORMAL QUOI, & LE MEILLEUR LE PLUS BEAUby lizzou.


la raleuse:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Starbucks (Partie Publique)   Sam 7 Jan - 11:39

Elle avait oublié après autant d'année combien son frère pouvait être borné, têtu et même pire que ça ! En fait y faudrait lui inventer un mot pour le définir ! En fait c'est tout à fait ça ! --" Enfin bref ! Elle le regarde en arquant un sourcil en l'entendant parler de la confrérie, il est franchement pénible ! Il croit quoi ?! Qu'avec leur 6 petits bras musclés ils auraient fait face longtemps à la confrérie ?! Pour avoir été leur esclave durant des années elle sait pertinemment qu'ils seraient tous allé à la mort. Elle pose son regard aussi farouche dans le sien et ne perd pas son aplomb.

-Parce que vous aurez fait quoi à trois contre la confrérie ?! Oui vous êtes très fort, très beaux et tout se que vous voulez mais vous ne connaissez pas l'ampleur de la confrérie et justement Ianou ! What a Face Tu me connais non ?! Tu crois que je me serais imposé ça durant des années si j'avais pensé qu'il y avait un autre moyen sans risquer vos vies ?! Tu crois que j'ai aimé être séparé de toi ! De devoir me faire passer pour morte ! J'ai raté des choses essentielles de ta vie, ton mariage, ton enfant... si j'avais pu par n'importe quel moyen être là auprès de toi à t'emm*rder sans cesse ! A me chamailler avec toi pour des trucs débile ! Mater le match à la télé avec des bières et j'en passes... je l'aurais fait Ian mais je peux pas regretter mon choix car tu es en vie, Cage aussi et c'est le principal pour moi.

Elle le regarde et pouffe de rire en l'entendant, ouai en fait il veut en vouloir à quelqu'un quoi ! Elle se lève et le pousse un coup, elle se met à coté de lui et le regarde avec ses n'yeux de chat potté *__* (oui je sais je dis toujours ça mais c'est trop meugnion)

-Han oui mais moi j'ai mon arme fatale pour te faire craquer !!

Elle le regarde là en souriant en coin voulant le faire craquer mais môsieur fait son boudineur ! Elle soupire en levant les yeux au ciel.

-T'es exaspérant j'te jure ! Faut j'te le dise en quelle langue ?! Le deal c'était qu'ils m'avaient moi, pas besoin de te trouver ! Et je devais passer pour morte et ne jamais te revoir, ni toi, ni Cage et vous deviez pas tenter quoique se soit. Bref ! Le mal est fait on peut passer a autre chose et faire quelque chose de plus utile et du genre.... un concours d'alcool hein' ?! Ta femme elle s'en fou que tu rendre bourré ou bien ?! Hey d'ailleurs j'oublie pas ! J'dois vérifier ses jambes savoir si t'as bien fais de l'épouser !

Elena ou l'art de changer de conversation quand elle en a marre. Ce sujet reviendra bien assez longtemps sur le tapis alors autant profiter aujourd'hui de leur retrouvailles non ?! Ils ont toutes l'éternité pour s'engueuler sur ce sujet et faire leur tête de mule qui ne démorde jamais de leur point de vue !
Revenir en haut Aller en bas
Fox I. Hawkins

avatar

MESSAGES : 3386
LOCALISATION : Avec Poto a faire 1 conneries ou 2
TU FAIS QUOI ? : Je suis avocat et car je suis le fils de mon père je tiens un bowling.

Votre Personnage
GROUPE :: Born to die
DON :: Hypnose. Rapidité. Force xD
MOI:: Bavard, con, alcolo, fou de son pick up etc

MessageSujet: Re: Starbucks (Partie Publique)   Dim 8 Jan - 22:08

  • C'est quoi le rapport avec notre beautés ? on les auraient aveuglé ! Et puis tu sais rien toi, tu nous as jamais vue ensemble, ta confrérie a beaux être forte on en aurait décimé un sacré paquet fait moi confiance. Ouais ta raté des choses, des choses importantes punaise, sale gamine va !! Te jure , c'est truc de dingue ça quoi ! Pff et sa sert a quoi d'en parlait hein, on refera aps le passée tu n'était pas là, je te croyais morte alors que tu vivait des moments pas sympa c'est moi qui dois te plaindre car après avoir surmonter cela, bne ça na pas etais un calvaire

    il esquisse un smile, avant Moèra, les filles on défilait dans son lit, un nombre assez impressionnant même Cage ne fait pas le poids ! Les soirée, les méga teuf, les voyages, le sky, enfin la grande vit quoi ! Il se fait pousser etb il la voit avec de grand yeux limite effrayant, non je vos jure on dirait les yeux comme dans les manga, sauf qu'il son pas dans un manga donc trop zarbie, c'est ca , qu'elle je fait craquer avec des yeux plein d'étoile chelou D

    Okey arrête avec tes yeux !
    et stop aussi a la discussion, on sera jamais d'accord et jai pas encore encaisser tout cela, tu voit pas que je suis choqué, cho...qué !! CHOQUE !!!! Un concours d’alcool, ma pauvre tu peut déjà dire que ta perdu, même si face a cage je suis minable et attend tu veut vérifier quoi , tu t'es fait lesbienne toi, t(approche pas de ma femme, taré comme elle es elle pourrait bien aimé XD
    ( ma moèra d'amour a moi <3 )

    il aurait bien commandé de l'alcool mais ici, c'est mal barré quoi! il tente de se shooter au café ???

_________________
If this is love, I want it. Poto & potette.
LE POTO D'AMOUR, LE CANON IL LA DESIRE NORMAL QUOI, & LE MEILLEUR LE PLUS BEAUby lizzou.


la raleuse:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Starbucks (Partie Publique)   Lun 9 Jan - 11:27

Dans l'genre têtu je demande le frère de la famille Hawkins ! Nan mais sérieux quoi ! Elle soupire légèrement en l'écoutant à moitier en fait xD ! Parce que ça va être leur grand débat durant des siècles et elle a assez perdu d'année importante avec son frère hein' ! Elle le regarde en se disant qu'il aurait pu aussi lui dire merci et puis passer à autre chose, enfin quoique la confrérie risque de rapidement les rappeler à l'ordre. Il c'est échappé et elle, ils ne l'ont plus dans leur rang donc ça pu ! Ouai ça pu grave même !

-Et ben suis pas morte y m'ont même transformé c'est cool comme ça on est encore ensemble tous les deux hein' ! Parce que si j'étais une pauvre humaine y'a longtemps que j'boufferais les pissenlit par la racine !! Bon résumons j'ai raté ton mariage ça ... ça craint ! Mais au pire dans 20 ans j'srais là pour votre remariage hein' ! Après le premier marmot ... bah t'as qu'à en faire un Moéra héhé ! Comme ça j'pourrais être sa tantine préférer et lui apprendre à mettre des ver de terre dans votre plumard mouhaha ! Tu t'rappelles quand on le faisait nous !?

Elle rit en secouant la tête bande de sale goss qu'ils étaient sérieusement, mais le pire c'est avec Cage aussi ! Alors lui il lui en a fait voir à la p'tite Elena si naïve mais quand elle a commencé à moins l'être elle l'a LARGEMENT surpassé et lui a fait payé au centuple héhé ! Elle regarde son frère et arque un sourcil genre sérieux là ! Nan mais oh ! ET pourquoi elle gagnerait pas !

-Haha trop drôle et j'suis plus la p'tite Elena hein' et j'peux largement tenir la route avec toi dans un concours d'alcool !! ET nan j'suis pas lesbienne moi t'es taré toi... quoique pour essayer... nan j'déconne mais j'sais pas t'mas dis qu'tu l'as épousé pour ses jambes et en tant que petite soeur modèle -et peste sur les bords- je me dois de vérifier que tu n'as pas fait une bétise ! Tu m'la présente quand ?? Et ton fils ??
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Starbucks (Partie Publique)   Jeu 16 Fév - 23:42

La soirée d'hier , je me rappelle une partie de la soirée mais pas de tout mais je savais que avec Ian, il as du bien me surveiller donc pas de soucis de ce coté la. La tout de suite j'avais besoin d'un bon chocolat pour me faire passer ce mal de crane et je pense de pas mal de cacher aussi et éviter de voir mon chéri , ma mère ou une personne qui me ferais la moral aujourd'hui. Je faisait la queue pour mon starbuck avec mes lunettes de soleil car aujourd'hui comme par hasard il y avais beaucoup de soleil et j'avais mal au yeux. Punaise il y a du monde aujourd'hui c'est abusé quoi.

pfff je vais jamais avoir mon chocolat , j'aurais du appeler un pote pour qu'il m’apporte mon chocolat chez moi.

je regardais ma montre cela faisait deja quinze minutes , ce matin je suis pas d'humeur, je veux juste mon chocolat et cela ira mieux ensuite.

Bonjour un grand chocolat avec beaucoup de chantilly s'il vous plait merci beaucoup.

Enfin mon chocolat , Dieu ma écouter , youpi je sauterais bien ou ferais bien ma danse de la victoire mais j'ai trop mal a la tête la.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Starbucks (Partie Publique)   Sam 18 Fév - 21:57

J’avais décidé qu’il serait temps d’aller faire un tour pour pouvoir me trouver une robe de mariée. Quoi de mieux qu’avant de commencer des heures de shopping qu’un petit café ? J’aurais aimé avoir quelqu’un avec moi pour m’aider à choisir ma robe, car c’est vrai c’est un super moment et je le vivais seule. Bien sur Andrew m’avait demandé si je voulais qu’il vienne mais j’avais refusé, c’était gentil de sa part mais je voulais lui faire la surprise de mon achat. J’arrivais donc devant le starbuck et fit la fille. Il y avait énormément de monde, faut dire aussi qu’il faisait super beau donc les clients préféraient être dehors plutôt que d’être enfermé. Une fois que ce fut à mon tour, je commandais un petit café pour être bien en forme. Une fois que je fus servie, je le payais et le remerciais avant de me diriger vers la sortie pour pouvoir aller au centre commerciale. Mon portable sonna alors, un SMS d’Andrew, je le lis en souriant à son message, c’est vraiment un amour. Je lui répondis en ne faisant pas attention aux personnes autour de moi, j’aurai peut être du, sa m’aurais invité de bousculer la dame devant moi. Je m’excusais rapidement.

Excusez-moi, je n’ai pas regardé ou j’allais. Vous allez bien ?

La dame avait l’air d’avoir un mal de tête atroce, a mon avis elle avait du faire pas mal la fête. Une bonne chose pour les personnes comme moi, on était insensible à la gueule de bois ou à tout autre chose étant donné notre condition. C’était le seul avantage qui me plaisait beaucoup et qui me faisait moins détesté la personne que je suis.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Starbucks (Partie Publique)   Lun 27 Fév - 20:02

J'étais partie en direction de la porte pour sortir de ce caffé mais j'avais oublier de prendre une serviette , on ne sais jamais cela pouvais servir avec mon mal de crane du jour ,j'allais en faire des boulettes je le sens. Je part en direction du comptoir et je n'ai pas vraiment fait attention au gens au tour de moi car je me pris une dame de plein fouet, mon chocolat finissais au sol et une partie sur moi , super il ne manquait plus que sa. Je répondis a la dame sans vraiment la regarder , je regardais surtout les dégâts sur mon haut.

Oui , Oui ne vous inquiété pas c'est de ma faute aussi je ne regardais ou j'allais.

J'allais pour ramasser le reste de mon chocolat , que je vis un magasine de robe de marié , la dame qui m'est rentré dedans le ramassa assez rapidement et c'est as ce moment la que je me mis a la regarder.

Vous aller vous marié ? vous chercher une robe de marié ? Je connais la boutique la plus fantastique ou il y a des robe de marié , il faut pas avoir peur d'y mettre le prix.

Je me suis emballer d'un coup , des que quelqu'un parle de robe de marié ,je deviens une folle , je dois rêvé de mon mariage depuis l'age de 5 ans donc je suis incollable dessus. Elia calme toi tu connais même pas cette dame je suis sur que tu lui fait peur.

Désolé pour mes questions indiscrète , je vais vous laisser , passer une bonne journée.


je partie en direction de la queue pour commander une nouveau chocolat.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Starbucks (Partie Publique)   Sam 3 Mar - 13:39

Alors que j’avais eu mon café, je me dirigeais vers la sortie quand je reçu un message d’Andrew. J’étais entrain de lui répondre quand je percutais une personne. Sa boisson se rependit au sol et une partie sur elle. Je m’excusais une nouvelle fois et pris une serviette que je lui tendis.

Tenez une serviette. C’est aussi un peu de ma faute, j’étais occupé avec mon portable.

Alors qu’elle allait ramasser le reste de son chocolat, je vis mon magasine de robe de mariée à terre. Je me penchais rapidement pour le ramasser et me redressais. Je sentis ensuite son regard sur moi et les questions commença, je lui répondis en souriant.

Oui je vais bientôt me marié. Je cherche une robe, j’ai pris la journée pour faire du shopping pour pouvoir trouvé la robe parfaite. L’argent n’est pas un problème pour moi.

Elle s’était un peu emballée mais cela ne me dérangeais pas. Je ne pus m’empêcher de sourire quand je la vis essayé de se calmer. Cette fille était fort expressive.

Ne vous inquiétez pas, cela ne me dérange pas.

Elle partit ensuite faire la file à nouveau quand j’eu une idée. J’allais la trouvé à nouveau

Excusez moi mais est ce que sa vous dirais de m’accompagner pour choisir ma robe, ainsi je pourrais avoir un avis et vous me montriez ou est ce fameux magasin. Je comprendrais si vous refusez.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Starbucks (Partie Publique)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Starbucks (Partie Publique)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Procès - Partie Public
» [Inscriptions partie 136] Le XIXème siècle : la lutte pour la République.
» Installation de la Commission sur la Nouvelle Force Publique
» Le sénat haitien ; le grand mangeur de la république.
» 500 000 Haitiens vivent en République Dominicaine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
✩ HIGH LIBERTY SCHOOL :: RP-