un forum pas comme les autres, libre et amusant.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Nuits de folie [Edouardo & Olivia]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Olivia Johnson

avatar

MESSAGES : 1337
LOCALISATION : Ici ou ailleurs.

Votre Personnage
GROUPE :: Born to die
DON ::
MOI::

MessageSujet: Nuits de folie [Edouardo & Olivia]   Dim 16 Jan - 21:14



_____________________________________________________________

*Alors qu'Olivia venait à peine de rentrer au campus après une virée à San Francisco, elle avait reçu tous les papiers pour son voyage à Las Vegas, ainsi que son billet électronique. Elle avait alors appelé Eddy afin de se mettre au point sur l'heure à laquelle ils devaient se retrouver à l'aéroport. ça faisait un bail qu'elle ne l'avait pas vu en plus... Une fois ses valises prêtes et que son taxi était arrivé, elle quitta le campus en direction de l'aéroport. Tiens, ça lui rappelait des souvenirs, après tout, c'était ici qu'elle avait tissé des liens avec celui qui était désormais son meilleur ami. Lorsqu'elle arriva, elle paya le chauffeur qui l'aida à hisser sa valise. Olivia était de nouveau remise sur pied, mais elle avait encore quelques douleurs à l'épaule. Mais bon, ça ne lui faisait pas suffisamment mal pour l'empêcher d'aller à Las vegas. Elle remercia le chauffeur et tira sa valise à l'intérieur de l'aéroport, se dirigeant préalablement vers le Starbucks afin d'acheter deux boissons chaudes. Comme elle ne savait pas ce que son ami préfèrait, elle prit un cappuccino et un chocolat chaud, comme ça, il aura toujours le choix. Bah ouais, elle pensait à tout... Elle s'installa ensuite sur un siège du hall et regarda autour d'elle, attendant avec impatience son ami...*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edouardo Verastegui

avatar

MESSAGES : 6624
LOCALISATION : 92

Votre Personnage
GROUPE :: Mooves like jagger
DON ::
MOI::

MessageSujet: Re: Nuits de folie [Edouardo & Olivia]   Dim 16 Jan - 22:01



    ♦ Las Vegas Nous Voilà ! &diams

    *Edouardo avait été faire un tour hors du Campus afin de se changer les idées, depuis que Noémie était partie pour un nouveau tournage sans qu'elle ne lui dise, il avait un peu de mal à comprendre ce qu'il se passait entre eux, leur amour, il avait l'impression d'avoir fait quelque chose qu'il ne fallait pas. Plus de nouvelle, rien, même une réponse par texto, il n'avait pas. Il commençait à croire ce qu'Andrew liu avait dit, serait il trop pot de colle avec elle ? pourtant il n'en avait pas l'impression, il la laissait libre, que se passait il entre eux ? Enfin il allait rentrer chez lui tranquille, quand il reçu l'appel d'Olivia afin qu'il le rejoigne à l'aéroport, omg, fallait qu'il rentre vite, prendre une valise des vêtements la total pour un voyage exceptionnel avec sa meilleure amie, même ça Noémie ne le savait pas, c'était fort ! Soit, il avait promis de s'y amuser, et croyez le bien il est capable de tout là bas ! Il avait fait appel à un taxi afin de le déposer à l'aéroport, descendant il donne la monnaie avant de prendre sa valise dans le coffre, et trouver Olivia, il avait le sourire large, ça c'était sur et certain depuis le temps qu'il attendait ! Arrivé près d'elle, il lâche sa valise pour la prendre dans ses bras et lui faire un énorme baiser sur la joue*

    ça y est ! je suis là ! Prête pour ce voyage ? Si tu savais comme j'avais hâte d'être à ce jour !

    *il sourit avant de regarde le panneau d'affichage, leur avion était annoncé, le pied ! ils allaient à Las Vegas tout les deux, entre meilleurs amis. Il était impatient de monter dans cet avion et de se dire, ça y est ! Las Vega Baby ! Il était tout excité pire qu'un gosse qui va à Disneyland ! c'était affolant, un vrai gosse quoi ! enfin quand il sera sur place, il sera un grand garçon prêt à tout pour s'amuser comme un fou, et que ça reste un voyage inoubliable !


CRÉDIT - CSS


_________________

Olivia
Miranda
Moéra


« La seule façon d’oublier que je n’ai qu’une vie,
c’est d’avoir plusieurs femmes ... autour de moi ... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivia Johnson

avatar

MESSAGES : 1337
LOCALISATION : Ici ou ailleurs.

Votre Personnage
GROUPE :: Born to die
DON ::
MOI::

MessageSujet: Re: Nuits de folie [Edouardo & Olivia]   Dim 16 Jan - 22:27

*Elle tourna la tête et esquissa un énorme sourire quand elle aperçut son meilleur ami. Elle se releva et s'approcha de lui, le serrant à son tour dans ses bras. Il lui avait manqué quand même, fallait avouer ! Elle sourit à son baiser sur la joue et acquiesça d'un énorme signe de tête à sa question. Ah là, elle était plus que prête. Partir comme ça, du jour au lendemain, c'était ce qu'il lui plaisait le plus !*

Et comment que je suis prête ! Depuis le temps qu'on en parlait, on y est enfin arrivés. Et toi, la grande forme ?

*elle garda son sourire sur les lèvres, c'était fou comme ce voyage la mettait de bonne humeur. ça faisait longtemps qu'on ne l'avait pas vu comme cela. Elle regarda le panneau d'affichage et vit leur avion. Elle grimaça légèrement*

Terminal E ? Porte 4 ? C'est où ça ? Oh et puis hein ! T'es un homme, tu es censé avoir un meilleur sens de l'orientation que moi...

*elle laissa échapper un petit rire en lui faisant un clin d'oeil avant de se diriger vers sa valise qu'elle attrapa. Elle lui tendit sa carte d'embarquement, heureusement, elle en avait pris bien soin. Si elle les aurait perdu, elle s'en serait voulu à mort. Elle prit ensuite les boissons chaudes, regardant Eddy*

Cappucino ou chocolat chaud ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edouardo Verastegui

avatar

MESSAGES : 6624
LOCALISATION : 92

Votre Personnage
GROUPE :: Mooves like jagger
DON ::
MOI::

MessageSujet: Re: Nuits de folie [Edouardo & Olivia]   Dim 16 Jan - 22:40



    ♦ Las Vegas Nous Voilà ! &diams

    La voir avec autant de joie, et d'envie de faire ce voyage, comment ne pas le rendre heureux ? et comment qu'il avait la forme ? enfin mis à part de manque de sa petite amie, après il était prêt à s'amuser, et ça, il ne se le répèterait jamais assez, il la regarde un sourire toujours aussi large sur les lèvres, il était plus que prêt ! Surtout partir comme ça sur un coup de tête, enfin faut dire, depuis le temps qu'ils attendent ce voyage ?*

    Et comment que je pète la forme ! depuis le temps qu'on attend ça ! maintenant on y est et on ne fait pas marche arrière !

    *il rit à ce qu'elle dit, euh lui non plus à vrai dire d'habitude, il ne prend pas l'avion ici, mais plus loin, car oui il n'y avait jamais ce qu'il voulait ici, enfin pour une fois qu'il pouvait prendre l'avion à l'aéroport le plus proche, bah c'était la classe ! il dépose un bisous sur la joue avant de prendre sa valise

    Toi tu n'as pas peur de te perdre ! je suis un homme, mais je suis autant que toi maladroit, et très malchanceux ! mais vient, suffit de suivre les panneaux

    *quand elle retourne à sa valise, pour ensuite lui tendre son ticket d'embarquement, il le prend et le met avec soin dans sa poche de sa chemise, avant d'accepter à boire pour aller jusqu'à la porte d'embarquement, et bien c'était nécessaire, il s'avance pour réfléchir et se laisse tenter*

    Cappuccino merci



CRÉDIT - CSS


_________________

Olivia
Miranda
Moéra


« La seule façon d’oublier que je n’ai qu’une vie,
c’est d’avoir plusieurs femmes ... autour de moi ... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivia Johnson

avatar

MESSAGES : 1337
LOCALISATION : Ici ou ailleurs.

Votre Personnage
GROUPE :: Born to die
DON ::
MOI::

MessageSujet: Re: Nuits de folie [Edouardo & Olivia]   Dim 16 Jan - 23:51

*Le simple fait de le voir aussi enjoué qu'elle contribuait à alimenter sa bonne humeur. A sa réponse, elle sourit de plus belle. De toute façon, il valait mieux pour lui qu'il soit en pleine forme, car elle n'allait pas lui laisser de répit. Car une Olivia qui était hypermotivée, c'était assez impressionnant à voir et il fallait beaucoup de courage pour la suivre. Il allait être dégouté à force, c'était sûr ! Elle rit de nouveau et hocha la tête*

Ah mais il n'y a pas interêt à faire marche arrière, c'était tout simplement impensable. Même si tu le faisais, je te ramènerais bien vite ici, avec des coups de pieds dans les fesses. Et fais gaffe, des Converses, ça fait mal !

*elle récupèra sa valise et arqua un sourcil à ce qu'il dit. Ah ouais ? Elle fit mine de prendre un air bien blasé, accompagné d'un soupir qui sonnait bien dans cette situation*

Maladroit, malchanceux et qui plus est, qui n'a pas un bon sens de l'orientation. Je tombe toujours sur des cas...

*elle lui fit un sourire taquin, rien que pour l'embêter. Bah même si il n'avait pas un bon sens de l'orientation, ils s'en sortiraient bien, vu leur intelligence ultra-développée XD. Elle regarda les panneaux et lui tendit le gobelet de cappucino, sa main se libérant pour tirer sa valise. Elle suivit la direction donnée par les panneaux, sans grande difficulté, même un gosse de trois ans finirait par s'y retrouver. Elle leva la tête vers lui et le regarda, toujours avec les yeux pétillants*

J'espère que tu as prévenu quelqu'un de l'endroit où on allait, hein ?! Imagine qu'on se fasse enlever par la mafia ou un truc comme ça. Faut penser à tout...

*elle haussa de l'épaule, elle espèrait surtout qu'il ait prévenu Noémie, car sinon, ça ne le faisait pas trop. Elle espèrait que sa petite amie n'était pas du genre possessive qui verrait anguille sous roche dans un simple voyage entre amis. Ils arrivèrent alors dans le terminal et elle s'approcha du comptoir afin de montrer sa carte d'embarquement et faire enregistrer sa valise. Elle déposa la valise sur le tapis roulant, récupéra ses papiers et laissa ensuite sa place à Edouardo, ne tenant même plus en place. Elle écoutait avec attention les annonces diffusées et ce jusqu'à la fameuse...*

"les passagers du vol US455, en direction de Las Vegas, sont priés de bien vouloir se rendre au terminal E, porte 4 pour embarquement"

*elle s'accrocha au bras d'Eddy qu'elle secoua sans ménagement, surexcitée, alors que son pauvre ami n'avait toujours pas fini d'enregistrer ses bagages*

C'est nous ça... c'est nous ! ça y est !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edouardo Verastegui

avatar

MESSAGES : 6624
LOCALISATION : 92

Votre Personnage
GROUPE :: Mooves like jagger
DON ::
MOI::

MessageSujet: Re: Nuits de folie [Edouardo & Olivia]   Lun 17 Jan - 22:01



    ♦ Las Vegas Nous Voilà ! &diams

    *Il éclate de rire, car là il imaginait bien Olivia le ramener par la peau des fesses à l'aéroport ! non mais il ne pouvait pas faire marche arrière, car ce voyage .... il l'attendait avec impatience, comment ne pas être impatient quand on sait qu'on va dans une super ville avec sa meilleure amie ? Il lui sourit tout en penchant la tête sur le côté, elle n'aurait pas besoin de faire tout ça, il était bel et bien prêt à partir pour Las Vegas*

    Rassure toi, tu n'auras pas besoin de faire tout ça, je suis là avec ma valise, mon ticket, et tu es là avec moi, c'est parfait !

    *Il lui donne un petit coup dans l'épaule quand elle soupire tout en lui disant qu'elle n'avait pas vraiment de chance avec lui, non mais c'est qu'elle est méchante la petite Olivia ! il rit un instant avant de la regarder dans les yeux tout en lui tirant la langue et secouant la tête, car elle abusait tout de même

    Hey ! on me dit pas ça à moi ! tu n'es pas contente d'avoir un meilleur ami comme moi ?

    *Mais bon avec les panneaux, on peut toujours s'en sortir, et puis il sort une carte de Las Vegas qu'il avait acheté dans une grande surface, car oui il fallait bien s'y retrouver quand même ! il lui montre un instant, riant un bon coup car oui il savait qu'il n'avait pas un bon sens de l'orientation alors il voulait assurer quand même pour éviter de rester éternellement à Las Vegas. Il grimace un instant quand elle liu demande si il a prévenu quelqu'un il secoue la tête tout malheureux avant de boire une gorgée de son Cappuccino*

    non personne, j'arrive pas à joindre Noémie, je devrais lui envoyer un texto, et comme ça elle saura que je suis parti pour Las Vegas ...

    *en fait il voulait la voir avant de partir, mais visiblement, le tournage ne lui permettait pas de répondre à ses appels, ni à ses textos, ce qui avait pour but de l'ennuyer fortement, mais bon c'était la vie, alors il avait fait sa valise et était parti, si elle lui pose des questions et bien il lui dira tout et lui dira qu'il l'avait prévenue mais qu'elle ne répondait pas c'est tout !. Tout en avançant dans les couloirs, il sourit en posant sa valise pour le check in, et prend son ticket de bord, pour aller vers l'allée qu'on leur annonce à l'instant, il sautille sur place, prenant la main de son amie et courir comme des imbéciles vers le terminal E*

    c'est pour nouuuuuuuuus ! Las Vegas nous voilà !

    *il s'avance jusqu'à là porte 4 et regarde son amie avant de reprendre sa respiration et tendre son ticket d'embarquement avec sa carte d'identité et se diriger dans le long couloir qui mène à l'avion qui les attendait, ils allaient à Las Vegas, omg, il n'en revenait pas, il laisse Olivia s'installe coté hublot avant de s'assoir à ses côtés à son tour, et soupirer d'aise*


CRÉDIT - CSS


_________________

Olivia
Miranda
Moéra


« La seule façon d’oublier que je n’ai qu’une vie,
c’est d’avoir plusieurs femmes ... autour de moi ... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivia Johnson

avatar

MESSAGES : 1337
LOCALISATION : Ici ou ailleurs.

Votre Personnage
GROUPE :: Born to die
DON ::
MOI::

MessageSujet: Re: Nuits de folie [Edouardo & Olivia]   Lun 17 Jan - 23:15

*Elle hocha de la tête, du genre "ouais vaut mieux pour toi, sinon je t'assure que tu aurais eu droit à ces fameux coups de pied mon cher" quand il lui affirma qu'il ne lui ferait pas faux-bond. Oui, Olivia était toujours aussi expressive et elle savait à merveille faire passer des messages. Quand elle le taquina, elle rit à son coup d'épaule, haussant de l'épaule d'un faux air innocent avant de repartir dans un fou rire*

Mais si, ne t'en fais pas ! Tu es le meilleur ami qu'on puisse avoir... C'est juste que si tu aurais été moins malchanceux, ça aurait été mieux. Regarde ce qui arrive quand on est ensemble, la dernière fois, on s'est fait attaqué par un singe don bon !

*quand il sortit la carte de Las Vegas, elle le gratifia d'un grand sourire. Maladroit, malchanceux, mais au moins il pensait à tout. Elle leva son pouce en signe d'approbation, puis grimaça à son tour après avoir posé sa question. Hum ça sentait le petit ami qui n'avait pas de nouvelles de sa belle, ça... Elle garda son regard ancré sur lui et attrapa son bras qu'elle serra en signe de réconfort. Ah l'amour ! Comme quoi, rien ne valait le célibat.*

Oui envoie-lui un texto, histoire qu'elle ne t'en veuille pas d'avoir disparu de la circulation pendant quelques jours. Je ne sais pas quelle caractère elle a, mais avec les femmes, faut s'attendre à tout...

*elle esquissa un nouveau petit sourire avant de le laisser enregistrer ses bagages. Lorsqu'ils entendirent l'annonce pour eux, elle se fit embarquer par Eddy sans ménagement, éclatant de rire face à l'énergie que son ami déployait. Arrivés à la porte 4, elle montra sa carte d'embarquement et avança dans le couloir qui menait à l'avion. Elle entra dans l'appareil et chercha durant un moment leurs places. Elle faillit même passer devant mais Eddy la rattrapa à temps. Sinon, elle aurait fait la totalité de l'avion... Elle s'assit près du hublot et commença à toucher l'écran devant elle, telle une vraie gosse. D'un côté, heureusement qu'il y avait cet écran, c'était quand même long le trajet. Elle commença à regarder les différents passagers, puis son ami*

Dans 5 heures, on sera là-bas ! En plus....

*elle n'eut même pas le temps de finir sa phrase que le commandant commença à faire son annonce, suivi par les hôtesses qui montrèrent les premiers gestes. Elle les regarda avec attention, pourtant, ce n'était pas la première fois qu'elle prenait l'avion, mais voilà quoi, elle n'en perdait pas une miette. Puis l'avion commença à démarrer, le moteur chauffant pendant quelques minutes avant d'avancer. Elle attrapa le bras d'Eddy et commença à fermer les yeux. Oui... Olivia, la petite dure avait peur de l'avion ! Durant tout le trajet, le temps que l'avion prenne suffisamment de vitesse pour décoller, elle resta agrippée à Eddy. Et quand l'avion commença à décoller, elle murmura même des...*

Faut pas qu'on s'écrase, faut pas qu'on s'écrase, faut pas qu'on s'écrase...

*elle garda les yeux fermés tout au long et ce même lorsque l'avion se stabilisa enfin*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edouardo Verastegui

avatar

MESSAGES : 6624
LOCALISATION : 92

Votre Personnage
GROUPE :: Mooves like jagger
DON ::
MOI::

MessageSujet: Re: Nuits de folie [Edouardo & Olivia]   Mer 19 Jan - 20:57



    ♦ Las Vegas Nous Voilà ! &diams

    ouais bon ok pour le singe c'était pas génial, enfin si au moins ça t'a fait rire ! non mais bon c'est ta faute ça aussi, prendre un singe pour un alligator voilà quoi ! mais promis j'essaierais de faire mieux la prochaine fois, et puis je veux être à la hauteur pour que tu sois la plus heureuse tout de même ! enfin sache que je t'aime comme ça hein ... tu es une super meilleure amie comme jamais je n'en ai eu ...

    *il lui montre la carte qu'il avait acheté avant de prévenir que non il n'avait prévenu personne, alors sous l'ordre de son amie, il sort son téléphone pour envoyer un texto à Noémie, au moins c'était fait, et bon elle ne lui dira pas qu'il est parti sans rien lui dire. Enfin il ne sait pas comment elle réagira à son retour, est ce qu'elle va accepter qu'il soit parti à Las Vegas, là où tout reste à Las Vegas ? en tout cas, il verra comment ça tourne la bas, et puis quand il rentrera, on sait jamais que l'internaute les suive jusque là bas*

    oui tu as raison, voilà c'est fait, au moins elle sait que je pars avec toi et à Las Vegas. Bon je sais déjà que je n'aurais aucune réponse mais bon voilà au moins j'ai fait tout dans l'ordre, enfin non mais bon au moins c'est fait ...

    *après avoir déposé leur valise, but leur café, ils se dirigent vers la bonne porte, enfin ils allaient partir ! il avait rit en voyant Olivia aller trop loin, mais bon il était gentil et l'avait arrêté pour qu'elle revienne près de lui et qu'elle s'installe à la bonne place, la laissant jouer avec l'écran il avait fait de même en faite, tout deux les mêmes, souriant à ce qu'elle dit, oui cinq petites heures ça allait passer vite surtout en bonne compagnie*

    oui cinq heures et nous pourrons dire que nous sommes à Las Vegas ...

    *mais elle n'avait pas eu le temps de continuer sa phrase pas grave il demandera après. Il écoute attentivement le commandant et puis regarde les hôtesses, très bon choix ! elles étaient hyper jolie ! pourtant c'était pas la première fois qu'il prenait l'avion mais là, c'était la première fois qu'il tombe sur de jolie nana. il sourit en coin vérifiant si tout y était, il attache alors sa ceinture avant de sentir la main de son amie lui prendre le bras et fermer les yeux alors que l'avion démarre, pour enfin décoller, il avait sourit et liu avait pris la main, aurait elle peur de l'avion ? en tout cas ça se confirme, lui se rapproche de son oreille pour lui chuchoter de ne pas crier trop fort qu'elle allait effrayer les autres passager*

    chuuuut, on va pas se crasher, je veux bien qu'on a la poisse mais à ce point ... en attendant dit moi ce que tu allais dire ... en plus ?? Regarde moi, tiens moi et parle moi, ça t'aidera


CRÉDIT - CSS

_________________

Olivia
Miranda
Moéra


« La seule façon d’oublier que je n’ai qu’une vie,
c’est d’avoir plusieurs femmes ... autour de moi ... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivia Johnson

avatar

MESSAGES : 1337
LOCALISATION : Ici ou ailleurs.

Votre Personnage
GROUPE :: Born to die
DON ::
MOI::

MessageSujet: Re: Nuits de folie [Edouardo & Olivia]   Jeu 20 Jan - 21:52

Ma faute ? Bah voyons, remets-moi la faute dessus aussi...

*elle leva les yeux au ciel d'un faux air blasé. Ah les hommes, toujours à remettre la faute sur les femmes ! Toutefois, à la suite de ses paroles, elle esquissa un petit sourire. ça la touchait ce qu'il disait. Et puis, il était déjà à la hauteur, il était parfait quoi. Une pointe de sale caractère (What a Face), un coeur gros comme ça, sincère (enfin sauf pour la mémoire d'Olivia XD), attentionné, toujours à l'écoute. Le meilleur ami que tout le monde voudrait avoir. Et elle espèrait lui rendre la pareille, être celle qui lui change les idées quand sa petite amie se fait la malle. Elle se devait d'être là, c'était ça les amis, non ? Alors quand il envoya le texto à Noémie, elle esquissa un sourire satisfait. Au moins, comme ça pas de crises. Du moins, c'est ce qu'elle espèrait pour lui... Une fois installée dans l'avion, elle posa son regard sur Eddy qui... matait clairement les hôtesses. Elle lui ficha même un coup de coude, un sourire amusé sur les lèvres*

Je t'ai vu, Eddy ! ça va, la vue est belle ? *elle rit légèrement et regarda le seul steward de l'avion, haussant l'épaule* Bof... pas de chances pour moi !

*elle tentait surtout de faire sa fière, afin de calmer les battements de son coeur lorsque l'avion amorça le décollage. Elle sentit Eddy lui prendre la main et la serra de toutes ses forces, ouvrant bien vite les yeux lorsqu'il lui demanda de ne pas crier trop fort pour ne pas effrayer les autres passagers. Bah elle chuchotait hein ! Elle plissa des yeux d'un air sceptique, genre ils n'ont pas la poisse ? Eux ?*

Dis-ça pour toi... Je te rappelle que j'ai un peu des problèmes avec les transports hein ! Enfin soit, j'inspire, j'expire, j'inspire, j'expire... purée, on dirait que j'accouche, là !

*elle éclata de rire, ne déserrant toujours pas son emprise sur la main d'Edouardo. Elle avait toujours la trouille, elle posa son regard sur son ami et réflechissa à sa question. En plus ?...*

Euh... bah je ne sais plus ce que je voulais dire, ça ne devait pas être important, voilà tout.

*Bah sa mémoire lui faisait encore un peu défaut. Une fois que l'avion fut bien stabilisé, que le signal indiquait qu'ils pouvaient détacher leur ceinture, elle se redressa brusquement, se penchant à moitié sur Eddy pour récupérer son sac à main dans le porte-bagages. Elle y sortit une brochure et la montra à Edouardo, se rasseyant à ses côtés*

Je me rappelle ce que je voulais dire. J'allais dire qu'on allait peut-être avoir cinq heures de voyage, mais au moins, on n'aura pas le soucis de traverser toute la ville, ni même de perdre des heures et des heures dans les bouchons. Regarde, notre hôtel est à l'entrée de la ville. Et ça, c'est notre suite, elle est belle, hein ?! Deux chambres, une salle de bain avec jacuzzi, un espace fitness pour tous les excès qu'on va faire, car je te préviens de suite, les Pringles, je vais les oublier durant ce voyage, puis un bar personnel... très important le bar personnel... et une vue sur tout Las Vegas. Tu aimes ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edouardo Verastegui

avatar

MESSAGES : 6624
LOCALISATION : 92

Votre Personnage
GROUPE :: Mooves like jagger
DON ::
MOI::

MessageSujet: Re: Nuits de folie [Edouardo & Olivia]   Mar 25 Jan - 10:05




    bah un petit peu, c'est toi qui m'a fait peur quand même hein ! mais bon je t'ai pardonné puisque tu m'as offert un joli petit singe qui se trouve bien entendu dans ma valise !

    *Il rit un instant, car oui son petit singe était fétiche, alors il n'allait pas le lâcher ce petit cadeau qui lui avait super plaisir, et puis Olivia, c'est Olivia, sa meilleure amie, celle sur qui il peut compter à n'importe quel moment, certes il cachait des choses, car oui il ne voulait pas gâcher ce voyage qui allait fortement lui changer les idées, et puis être avec son olive XD et bien ça ne peut qu'être bien ! il avait envoyé un texto non pas à Noémie, mais à Moéra, mais ça non plus il ne voulait pas se l'avouer, il ne voulait pas se dire que c'était fini entre lui et sa boucle d'or. Donc pas de crise, enfin du moins il croit, et puis si jamais on ne le voit pas rentrer après un mois, quelqu'un pourrait s'inquiéter de son sort. Il se changeait un peu les idées en matant les hôtesses plutôt très craquantes dans leur uniforme, il irait peut être bien faire un tour dans les WC ! euh non il ne pourrait pas en fait, quel imbécile ! il rit quand il se reçoit un coup de coude et regarde son amie*

    Hey ! et bien je peux pas dire qu'elles sont moches ! *il penche la tête sur le côté pour regarder le seul homme, il rit et la regarde ensuite tout en riant* et bien je suis là moi ! je suis pas canon ?

    *L'avion se met en marche, et il sent Olivia se crisper, quand à lui, il essaie de lui changer les idées, mais elle était vraiment très nerveuse, pourtant, pour sur ils allaient arriver à destination sans problème, certes ils avaient la poisse, mais bon, il sourit un instant et secoue la tête à ce qu'elle dit, ouais bon ça arrive un accident, mais elle n'a pas la poisse pour autant*

    ça arrive, mais c'est pas pour ça que ça doit arriver à chaque fois ! sinon je pense que tu ne serais plus de se monde, et moi je ne serais même pas ici avec toi ! alors dis pas de bêtises hein ! *il éclate de rire en l'entendant expirer et inspirer* en tout cas tout le monde te regarde et pense que tu accouche vraiment, enfin ça met de l'ambiance !

    *il éclate de rire avec elle, gardant sa main bien dans la sienne, car bon il appréciait être là pour elle aussi. Alors il sourit et essaie de trouver une idée de discussion pour se souvenir qu'elle n'avait pas fini sa phrase, la voyant réfléchir, il rit un instant, ok il a compris, et quand elle lui confirme, il sourit et pose un baiser sur sa joue avant d'entendre les hôtesses qu'ils pouvaient détacher leur ceinture, ce qu'il fait, et voir Olivia se coller à lui pour prendre son sac, et ses magazines de l'hôtel, il sourit en la regardant un instant, puis les images de leur hôtel*

    OMG ! c'est pour nous tous ça ? mais dit moi c'est une chambre communicante ? je pourrais venir t'ennuyer ? en tout cas c'est super pour les bouchons, car c'est ennuyant et c'est une perte de temps hors moi je veux tout voir ! tout visiter, même si il n'y a que des casinos des hôtels, et des restaurants où je compte bien t'inviter ! Pouah en tout cas il me tarde d'arriver et d'aller essayer le jacuzzi ! j'ai besoin de détente à vrai dire. Une chose est sur et tu peux te rassurer : J'AIME !

    *il était tout fou à l'idée d'aller dans un super hôtel comme celui, son amie avait choisi le meilleur, il en était sur ! et puis oui comme elle dit, un peu de fitness ... enfin lui qui vient de l'inviter au restaurant la ligne c'était déjà raté ! car oui les Pringles, c'est fini, mais il n'allait pas se priver d'un super bon repas*

    il me tarde d'arriver maintenant


CRÉDIT - CSS

_________________

Olivia
Miranda
Moéra


« La seule façon d’oublier que je n’ai qu’une vie,
c’est d’avoir plusieurs femmes ... autour de moi ... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivia Johnson

avatar

MESSAGES : 1337
LOCALISATION : Ici ou ailleurs.

Votre Personnage
GROUPE :: Born to die
DON ::
MOI::

MessageSujet: Re: Nuits de folie [Edouardo & Olivia]   Mer 26 Jan - 17:40

Mouais, tu me remets la faute dessus. Et je n'ai pas eu peur, j'ai an-ti-ci-pé le danger. Enfin je suppose... De toute façon, imaginons que je n'aurai pas agi de cette façon et que c'était bien un alligator, on ne serait pas ici pour en parler tout en riant. Et ouais, donc heureusement que j'étais là.

*dit-elle en le gratifiant d'un grand sourire. Que voulez-vous, elle était tout bonnement indispensable. Quand il parla du petit singe, elle sourit en coin, trouvant ça chou qu'il le balade un peu partout. Lui aussi avait le droit de visiter Las Vegas hein ! Bon, il ne restait plus qu'à espèrer qu'Eddy ne ramène pas une nouvelle conquête dans la suite, car si elle tombait sur le petit singe, bonjour la réputation. Elle le laissa ranger son téléphone, vu qu'il fallait les éteindre pendant le trajet, mais quelque chose l'interpella tout de même. Elle avait vu la destinataire à qui il avait envoyé le message, et elle savait que ce n'était pas Noémie. Mais bon, elle n'était pas là pour lui tirer les vers du nez, elle ! What a Face Eddy savait très bien qu'il pouvait compter sur elle à n'importe quel moment, à n'importe quelle heure de la journée ou de la nuit... Alors si quelque chose le rongeait, il le lui dira quand lui le souhaitera. Elle posa son regard sur les hôtesses de l'air, haussant les épaules. Ah les mecs ! Bon elle en avait l'habitude, si elle avait compté le nombre de filles sur lesquelles Jimmy et sa bande avaient fantasmé, elle n'aurait pas eu assez de feuille dans son cahier pour en faire le total. Elle sourit en coin à sa question. Canon ? Bon, elle n'allait pas dire que non... mais...*

Ouais mais toi, tu es mon meilleur ami, ce n'est pas pareil...

*elle n'allait pas partir sur un grand débat, surtout avec un avion qui se mettait en marche. Elle n'était pas trop convaincue par son point de vue sur les transports et sa poisse inconditionnelle. Elle, c'était pire qu'une poissarde, alors pour une fois, elles espèrait que tout se passe bien quoi. Tandis qu'elle inspirait et qu'elle expirait, elle sentait quelques regards se posaient sur elle. Et quand Eddy le lui confirma, elle éclata de rire, regarda son ventre puis Edouardo, toujours en riant*

Ils vont appeler le médecin si je continue. Non mais franchement, ça se voit que je ne suis pas enceinte ou alors j'ai fait un sacré déni de grossesse dans ce cas ! Je suis enceinte d'un asticot !

*elle vit son voisin de devant se retourner, un pur beau gosse en plus, et la regarder d'un air interrogateur, le regard du jeune homme se portant sur son ventre. Ah voilà, tout le monde croyait qu'elle était enceinte et prête à accoucher. Elle le gratifia d'un de ses si beaux sourires dont elle a le secret, attendant qu'il se retourne enfin. Elle inspira une dernière fois puis après avoir récupéré les brochures qu'elle avait donné à Eddy, elle secoua la tête à ce qu'il dit*

Bah non, ce n'est pas pour nous, je voulais juste te faire une blague. Nous, je nous ai dégoté un petit motel quelque peu... rustique, à une quinzaine de kilomètres de Las Vegas hein ! Bon les douches sont à l'extérieur, mais le froid, c'est bon pour la circulation du sang, tu sais......... Bah oui, c'est pour nous ça, on va à Las Vegas mon cher, L-A-S V-E-G-A-S, autant se prendre le top du top, non ?! Et bien sûr que oui, nos chambres sont communicantes. On part ensemble, ce n'est pas pour se retrouver à des étages différents.

*elle sourit en coin, alors oui, il pourrait venir l'ennuyer. Elle comptait bien le faire, elle. Elle le laissa découvrir la suite et garda son sourire sur les lèvres, contente que ça lui plaise. C'est pas que, mais la femme de l'agence de voyage ne leur avait pas trop laissé le choix non plus donc bon. Pour une fois, ils étaient bien tombés !*

Ravie que ça te plaise en tout cas ! J'ai trop bon goût, que veux-tu ?!

*elle esquissa un petit sourire en coin, comme si c'était elle qui avait tout choisi ! Elle acquiesça d'un grand signe de tête à sa dernière phrase. Elle comprenait pleinement. Depuis qu'ils en avaient parlé pour la première fois, elle avait hâte d'y arriver. Elle avait besoin de se dépayser, de se changer les idées, de se bouger après cet accident et là, elle avait l'opportunité en or. Sans oublier qu'elle était avec Eddy, le seul avec qui elle serait partie de toute façon.*

On y est bientôt... On a attendu des mois, ce n'est pas quelques heures qui vont nous faire peur. Faut juste trouver quelque chose pour ne pas voir les minutes passer. Un film ou deux par exemple...

*elle recommença à tapoter sur son écran, regardant les différents films qui se présentaient*

Twilight ? C'est avec les beaux gosses typés indiens toujours torse nu, non ? Et avec l'autre, là, celui qui fait chavirer toutes les petites minettes en manque. XD

*elle secoua la tête puis opta pour Paranormal Activity (il y était en plus ce film dans l'avion pour New York lol, il y en a certaines qui ont eu peur mdr !). Elle posa son casque sur les oreilles et lança le film, s'installant tranquillement dans le siège, histoire de voir passer les minutes qui se faisaient encore bien longues...*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edouardo Verastegui

avatar

MESSAGES : 6624
LOCALISATION : 92

Votre Personnage
GROUPE :: Mooves like jagger
DON ::
MOI::

MessageSujet: Re: Nuits de folie [Edouardo & Olivia]   Mer 26 Jan - 22:04




    tu as imaginé ! pour me faire peur ! et tu as réussi ton coup, donc oui ! et puis non je suis sur que tu y as vraiment cru mais que tu ne veux pas avouer !

    *Il continue de rire car là, elle essaie de se défendre, mais ce jour là, elle riait moins ça c'est sur ! Fermant son téléphone après avoir envoyé un texto à Moéra, mais il n'avait pas eu de réponse du tout, du coup il se sentait un peu seul, heureusement qu'il peut compter sur sa meilleure amie ! surtout dans un moment comme celui là ! il avait tellement envie de contacter Noémie, mais il avait peur, peur de se prendre un vide, alors il ne le fait pas, bien trop triste de la situation et puis il avait promis de s'amuser à Vegas alors autant en profiter. ll avait tourné la tête vers Olivia, il avait remarqué qu'elle avait lu le destinataire, mais chance pour lui, elle ne posait aucune question. Ils engagent ensuite la conversation sur les femmes et les hommes, riant à ce qu'elle dit*

    ouais et alors ... je suis pas beau ??? pfff vas y tu me déçois mon Olive !

    *Il éclate de rire, bah quoi ? il pourrait bien plaire à sa meilleure amie non ? c'est là que l'avion démarre ce qui fait que Olivia est crispée limite elle est prête à accoucher, et puis là on va croire que c'est lui le père ! ça va le faire non ? euh ... non !!! pas du tout ! il rit toujours car là bah elle fait fort ! ralalalala au moins elle arrive à lui changer les idées cette nana ! pour sur ce voyage, il ne va pas être déçu ! *

    Je te rassure tu as un corps parfait ! pas d'asticot non non ! enfin là tu as une touche ma belle !

    *bah oui vu la tête de ce type, et en plus les yeux d'Olivia était vraiment pétillant de joie ! voyant la tête du type quand il voit qu'elle n'est pas enceinte, il sourit secouant la tête un instant, quoi ... il aime les femmes enceinte lui ? non mais ho ! et si c'était sa femme ? il secoue la tête un bon coup n'importe quoi Edo ! l'avion était stable et elle avait pris ses livres sur l'hotel et tout, et là il fut déçu à ce qu'elle dit, lui qui avait cru se retrouver dans un truc de luxe, il va se retrouver dans un bête motel du quoi ! il lui donne un coup dans l'épaule quand elle annonce qu'elle rigolait*

    Ne refait jamais ça ! non mais ho ! heureusement que c'est pour nous, cet endroit est parfait ! et puis au moins je vais pouvoir t'ennuyer mouhahaha ! tu vas vivre un enfer avec moi à tes côtés mon Olive ! en tout cas je suis content de partager tout ça avec toi, j'en avais besoin et je suis sur qu'on va s'éclater tout les deux ! et promis on se lâche pas hein ?? et oui tu as de très très très bon goût ! tu as su choisir le meilleur hôtel pour nous !

    *il lui colle un baiser sur la joue, heureux qu'elle ait fait tout ça pour eux, bon ok ça ne va surement pas lui faire oublier Noémie mais quand même, c'était son amie, et elle savait comment faire pour lui faire changer les idées même en ne sachant pas la situation qui le bouffait de l'intérieur*

    Oui tu as raison ça faisait longtemps alors maintenant ce n'est plus que quelques heures ! juste le temps d'un film tu as raison alors profitons en ! et euh Twilight ? non ça ira ! je l'ai vu une fois, et ça me suffit hein, les petites minettes c'est pas moi, alors Paranormal Activity c'est mieux !

    *il la laisse faire avant de mettre son casque sur ses oreilles (toujours pas vu moi mdrrr) il regarde le film avec elle, un petit sourire aux lèvres un instant, jusqu'à ce qu'il soit bien pris dans le film et devienne blanc comme un linge, là ça allait fort ! pfiouuuu il devait rester calme, c'est honteux pour un homme de réagir comme ça !*


CRÉDIT - CSS

_________________

Olivia
Miranda
Moéra


« La seule façon d’oublier que je n’ai qu’une vie,
c’est d’avoir plusieurs femmes ... autour de moi ... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivia Johnson

avatar

MESSAGES : 1337
LOCALISATION : Ici ou ailleurs.

Votre Personnage
GROUPE :: Born to die
DON ::
MOI::

MessageSujet: Re: Nuits de folie [Edouardo & Olivia]   Jeu 27 Jan - 22:18

*Ce n'est pas qu'elle ne voulait pas avouer, c'est juste qu'elle ne se souvient toujours pas de ce fameux moment, mais elle se doutait qu'elle avait agi de cette façon non pas pour lui faire peur mais bel et bien par anticipation. On lui disait toujours d'anticiper la situation, surtout sa monitrice à l'auto-école XD. A sa question, elle esquissa un petit sourire en coin, haussant de l'épaule. Elle arqua un sourcil à son nouveau surnom. Olive ? Elle avait une tête d'olive ? Une olive aux anchois alors... ou non, aux piments. Oui une olive au piments, c'est qu'elle était vachement pimentée comme femme mdr*

Bah si tu es beau, je ne dirais pas le contraire. Mais tu es mon meilleur ami, ça me ferait bizarre de te mater hein ! Et Olive, j'avoue que c'est la première fois qu'on me le fait. Tu es drôlement... imaginatif.

*au moins ça changeait des fameux Oli, Liv, Livia ou Lili ! Il n'y aurait que lui qui aurait le privilège de ce surnom. Un véritable honneur XD. Non mais bon, elle admettait qu'il était bel homme, mais voilà quoi. Elle secoua la tête et tenta de garder son calme vis-à-vis du vol. Elle ne voulait pas finir comme les passagers qui pêtait littéralement les plombs, à un tel point qu'ils pouvaient mordre les hôtesses de l'air (--'). Elle lâcha un nouveau rire après qu'il ait confirmé qu'elle avait un corps parfait. Pas d'asticot, youhouuuu... Toutefois, quand il parla de sa touche, elle regarda le passager de devant puis Eddy puis de nouveau le passager. Elle tourna la tête vers son ami, arquant un sourcil du genre "Lui ? Noooon...". Ok, il était beau gosse, mais lorsqu'Olivia lui avait adressé son beau sourire, elle lui avait aussi lançé son regard qui signifiait clairement qu'il avait interêt à se retourner. Et oui, le visage d'Olivia était une vraie palette d'émotion*

Non mais non quoi ! Je pense sincèrement qu'il croyait que j'accouchais vraiment et que toi, tu restais là sans rien faire. Imagine qu'il t'a pris pour le père hein ? Un père indigne en plus !

*elle le regarda d'un air taquin. Que voulez-vous, les gens avaient souvent du mal avec l'amitié fille-garçon ! Alors peut-être que ce beau gosse avait pensé à cela. Et puis même s'il avait pensé cela, elle s'en fichait royalement. Elle n'était pas dans l'avion pour draguer, et en plus de cela, elle n'aimant pas être fixée ou écoutée. Alors il avait bien fait de se retourner au plus vite... Oui Olivia était assez insociable quand elle le voulait. Alors qu'Eddy regardait les brochures, elle garda son sourire taquin quand il comprit bien vite qu'elle lui mentait. Il n'avait quand même cru qu'ils allaient dormir dans un motel ? Apparemment si... Quel naïf celui-là !*

Vivre un enfer ? Carrément ? Hum attention, je peux aussi être une vraie diablesse quand il le faut mon cher ! En tout cas, c'est réciproque. Comme je l'ai dit, je ne serai partie avec personne d'autre que toi. Alors oui, on ne se lâche pas. Et évite de te perdre dans les hôtels et compagnie, s'il te plaît, tu n'as pas interêt à m'abandonner.

*elle haussa des sourcils.S'ils devaient se perdre, autant se perdre à deux, ce pourquoi elle ne le lâchera pas une seule seconde. Oh ça oui, elle va devenir un vrai pot de colle, la petite Olivia. En revanche, il n'avait vu que du feu concernant les choix de l'hôtel. Elle passait pour une vraie pro là, et ça flattait drôlement son égo XD. Lorsqu'il parla de Twilight, elle afficha un petit sourire en coin. Hum lorsqu'elle parlait de petites minettes en manque qui mataient sans cesse les beaux loups du film, il fallait avouer qu'elle ne se les imaginait pas avec la tête d'Edo. Lorsqu'il mit lui aussi Paranormal Activity, elle se tut, se plongeant dans le film. Elle observa plusieurs fois Edouardo et le trouva bien pâle. Chochotte, le beau gosse ? Vraisemblablement... En revanche, le film ne touchait pas Olivia, à un tel point qu'elle finit par s'endormir, sa tête s'appuyant sur l'épaule d'Edouardo. Quelques heures plus tard, elle entendit le haut-parleur se mettre en marche et fit un bond phénomènale. Les mèches de cheveux en bataille, les petits yeux, elle regarda autour d'elle et sentit l'avion descendre en altitude. Subitement, elle s'agrippa de nouveau au bras de son ami, blême*

Qu'est-ce qu'il y a pire que les décollages, Eddy ? Hein ? Qu'est-ce qu'il y a de pire ???? Les atterissages !!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edouardo Verastegui

avatar

MESSAGES : 6624
LOCALISATION : 92

Votre Personnage
GROUPE :: Mooves like jagger
DON ::
MOI::

MessageSujet: Re: Nuits de folie [Edouardo & Olivia]   Ven 28 Jan - 19:49




    Bah et pourquoi pas ? pourquoi ne pas me mater ? ok on est meilleur ami et alors ? tu sais, ça m'est déjà arrivé de te regarder et de me dire que j'avais une meilleure amie très craquante ... donc ça ne me fait pas bizarre de te mater ! En faite, je pensais à Oli, mais ça me fait trop masculin, alors Olive, ça sonne mieux, mais tu n'as pas de tête d'olive hein loin de loin et puis une olive c'est ... bon et moche alors ça serait être méchant sinon !

    *il rit un instant, oui Edo n'était pas méchant, bien au contraire, il était peut être un peu trop gentil même, mais bon on ne va pas le changer, il avait toujours été comme ça, peut être que c'était cette raison qiu avait poussé Noémie à le quitter ? il soupire un petit instant, avant de se ressaisir en entendant le rire de son amie après qu'il ne lui ait parlé de son corps, bah oui Edo ne s'était pas gêné pour la regarder, bon ok il avait Noémie, mais il n'avait que regardé, pas touché, et puis bah, il ne l'avait jamais vue en sous vêtement non plus ! riant ensuite en parlant de sa touche, puis il reste choqué à ce qu'elle dit*

    Jamais je ne laisserais ma femme accoucher sans mon aide ! non mais ho ! et puis tu serais même enceinte, tu viendrais à accoucher là maintenant tout de suite ... et bien ça sera pareil, je ne pourrais te laisser souffrir toute seule, alors je t'aiderais moi !

    *Il rit encore, fallait pas sous estimer Edo, il avait un grand coeur surtout pour les personnes qu'il aime beaucoup ! alors peu importe le problème, il était là, tout simplement, la preuve quand elle a eu son accident ! il était là, encore et toujours, fidèle au poste ! il avait regardé les magazines, ouais il y avait cru au motel, et il aurait été déçu ! tellement qu'il aurait tout fait pour trouver un hôtel de luxe ! Il était déjà entrain de s'imaginer aller l'ennuyer la nuit, il sourit en coin, plein d'idée en tête en tout cas ! *

    oui oui vivre un enfer ! et je ne doute pas une seconde que tu vas te lâcher aussi, j'en suis sur ! et puis je ne comptait pas te lâcher, ça va pas non ? toi toute seule à Vegas ! jamais de la vie ! on ne sait jamais ce qu'il peut s'y passer ... et puis si je fais tout les hôtels, je t'embarque avec moi ! et puis on est là pour visiter non ? alors autant profiter pour faire les curieux ....

    *Il avait sourit, il partait avec elle, c'était pour rester avec elle, c'est tout, et puis bah faire les curieux à deux, que demander de mieux ? mais juste en journée, pas besoin de la nuit, l'hôtel choisi était juste parfait, donc il allait simplement profiter, et puis au moins ... il pouvait ennuyer Olivia dans sa chambre, mmmh oh que oui, il lui tardait d'arriver ! mais pendant ce temps, il regarde le film, mouais, il allait passer pour une chochotte ! il devrait aller se changer les idées tient, mais non, il reste devant son film, tout blanc limite, mais il voulait voir la fin, sinon il n'allait pas dormir de la nuit ! en fait, il ira rejoindre son Olive sous la couette pour ne pas avoir peur, il sourit un instant comme un débile suite à ses pensées. Mais petit à petit, Edo commence à somnoler, mais les cauchemars sons présent, jusqu'à ce qu'il fasse un bond en entendant lui aussi le message de l'atterrissage, il attrape la main de son amie alors qu'elle avait déjà pris les devant, lui serrant il pose ensuite un baiser sur sa joue afin qu'elle reste calme*

    ça va aller ma belle, stresse pas comme ça, dit toi qu'on est arrivé ! et puis je suis là, serre ma main comme tu le souhaite, à la limite de me la casser hein ... j'ai besoin de mes deux mains pour Las Vegas !

    *il regarde par le hublot alors que l'avion descend tout doucement, il sourit, ils allaient arrive enfin ! vive Las Vegas en tout cas ! le bonheur ! il allait enfin se soulager et se dire que là il allait enfin s'amuser, se changer les idées, il avait peut être peur que la tristesse ne ressorte trop fort suite à sa rupture avec Noémie, mais bon il verra bien au pire il ira se boire un petit verre tient, il serre la main de son amie, le temps que l'avion atterrisse*


CRÉDIT - CSS

_________________

Olivia
Miranda
Moéra


« La seule façon d’oublier que je n’ai qu’une vie,
c’est d’avoir plusieurs femmes ... autour de moi ... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivia Johnson

avatar

MESSAGES : 1337
LOCALISATION : Ici ou ailleurs.

Votre Personnage
GROUPE :: Born to die
DON ::
MOI::

MessageSujet: Re: Nuits de folie [Edouardo & Olivia]   Dim 30 Jan - 0:03

Mouais, bah ce n'est pas dans mon habitude de mater mes amis... J'ai toujours vécu avec une bande de garçons et à force, je ne vois plus les hommes comme des hommes.

*Bah oui, être sans cesse entourée de garçons, ça calmait drôlement les hormones. Si elle aurait cette fille superficielle, hystérique face aux beaux gosses qu'il y avait dans la bande à Jimmy, jamais elle n'aurait été acceptée. Elle ne matait que son petit ami en fait. Et tout cela lui était resté... Toutefois quand il évoqua la meilleure amie charmante qu'apparemment elle était, elle haussa les sourcils. Elle n'avait jamais capté qu'il l'avait maté, et heureusement, sinon elle l'aurait remis en place. Que voulez-vous, Olivia était quelqu'un de bizarre quand elle le voulait XD. Quand il s'expliqua sur le surnom d'Olive, elle leva les yeux au ciel d'un air amusé.*

Tu m'aurais dit que j'avais une tête d'olive, je t'aurais abandonné à Las Vegas !

*elle le regarda avec son petit air si innocent qu'elle savait si bien faire et qui rendait la menace encore plus importante. Lorsqu'il évoqua les accouchements, elle sourit d'un air taquin*

Sauf si tu t'évanouis. ça arrive tu sais What a Face ! Non mais je ne doute pas que tu m'aiderais, j'en ai eu la preuve à plusieurs reprises. Mais quand même si un jour je dois accoucher, j'espère quand même t'éviter cela.

*elle esquissa un petit sourire et hocha de la tête lorsqu'il lui confirma qu'il ne la laissera pas seule à Las Vegas. Elle le fusilla tout de même du regard lorsqu'il lâcha un "on ne sait pas ce qu'il peut s'y passer...". Il sous-entendait quoi là ? Qu'elle était incapable de se défendre si jamais on se frottait trop à elle ? A moins qu'elle ne se fasse enlever par des extra-terrestres, Olivia ne craignait rien*

Oh mais je disais ça pour toi. Je n'ai pas envie qu'il t'arrive une tuile durant notre voyage, voilà tout !

*elle esquissa un nouveau sourire, encore bien taquin avant de regarder le film qui ne l'intéressa en aucun cas. D'ailleurs, quand elle se réveilla en sursaut, elle se tourna vers Edouardo qui somnolait aussi, un sommeil agité visiblement. Monsieur avait peur du film et en faisait des cauchemars ! Si c'est ça, elle lui chantera une berceuse pour ce soir et le laissera s'endormir en lui tenant la main... Au moins, ça lui permettait d'oublier un bref instant qu'ils étaient en train d'atterir. Lorsqu'elle y reprit conscience, elle se mit à stresser de plus belle et serra la main d'Eddy encore plus fortement, lui broyant les doigts. Pire qu'à un accouchemen quoi ! Elle acquiesça tout simplement d'un signe de tête à ses paroles, se promettant de ne pas lui casser la main. Ou du moins d'essayer ! Lorsque l'avion se posa enfin, elle resta crispée encore un moment avant de sentir l'avion ralentir peu à peu. Elle se tourna vers Edouardo et lui sauta au cou, en chuchotant à plusieurs reprises*

On est vivants, on est vivants, on est viv-vaaaaaaants... *elle se recula et le gratifia d'un grand sourire* Heyyyyy, on est à Las Vegas !!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edouardo Verastegui

avatar

MESSAGES : 6624
LOCALISATION : 92

Votre Personnage
GROUPE :: Mooves like jagger
DON ::
MOI::

MessageSujet: Re: Nuits de folie [Edouardo & Olivia]   Dim 30 Jan - 9:51




    [color=white]Et bien je t'autorise à me mater un bon moment afin que tu puisse revoir les hommes comme un homme ! et puis euh avec une limite ... pas sous la douche hein ! pas besoin d'aller voir sous le pantalon ... si tu vois ce que je veux dire .../color]

    *Enfin Edo ne connaissait pas Olivia sur le bout des doigts, il connaissait une partie, mais tout, c'était impossible, et puis elle ne se dévoilait pas beaucoup, donc il ne sait pas comment elle était avant d'arriver ici, enfin plutôt au campus, mais il voulait apprendre à la connaitre, en tout cas lui malgré qu'elle ne soit pas avec des hauts talons, en robe, non tout le contraire, basket, pantalon, petit haut, mais tout en la mettant en valeur malgré tout, et bien il la trouvait plus que craquante. Elle était peut être son amie, mais lui il ne se gênait pas à la mater de temps en temps. Il rit pour la suite, sur son pseudo qu'il lui avait donné, son Olive, sans tête d'Olive !*

    Tu aurais osé faire ça ??? m'abandonner moi ? rien que pour une tête d'Olive .... cest honteux ! mais je comprend, et c'est pour ça que tu n'as pas de tête d'Olive, tu as un visage bien plus beau que ça !

    *débattant sur un accouchement inexistant, Edo essayait de se faire passer pour quelqu'un de bien, car oui il n'avait jamais assisté à une naissance, mais bon il ne savait pas du totu comment il réagirait, mais si il était prêt, qu'il avait assisté au cours et tout et bien il pourrait assumer ce moment, enfin peut être pas, il n'en sait rien et il ne sera jamais père en faite ! il sourit ensuite tout en la regardant*

    ouais tu as raison, si je ne m'évanouis pas ! Et pour ce qui est d'accoucher un jour et bien sache que si tu as besoin je serais toujours là ... mais bon je suppose que le père sera présent hein ...

    *il lui dépose un bisous sur la joue, avant de se réinstaller correctement sur son siège et lui expliquer il ne la lâchera pas d'une semelle, puisqu'on ne sait jamais ce qui peut arriver, et en voyant sa tête, puis sa réflexion, ah bah bien sur ! c'est lui qui craint le plus alors qu'il a un don qu'il pourrait utiliser ? il soupire*

    Tu oublie qui je suis mon Olive ! je ne vais pas le crier trop fort, mais je ne suis pas l'homme que tu crois, je sais me défendre, du coup à deux, c'est mieux ... maintenant si tu parles de l'alcool, des femmes, etc, et bien oui je vais boire, et pour les femmes et bien je ne suis pas célibataire ! ne l'oublie pas hein ...

    *Il mentait, il le sait, et espérait que c'était passé inaperçu, il n'était pas encore prêt d'en parler, son coeur lui faisait atrocement mal tout de même en y pensant, il devait arrêter de penser à cette rupture, certes il ne veut plus personne de sérieux, si c'est pour se faire jeter après, il soupire discrètement. Puis ils avaient mis tout deux un film, qui fait peur, il avait fini par s'endormir, pour se réveiller en sursaut, il sourit à son amie, lui resserrant la main le temps que l'avion descende, mais sa main était déjà en petit morceau, il avait serré les dents tout le long. Puis une fois que l'avion était stabilisé au sol, il se fait sauter dessus et il la resserre un petit instant, riant aux éclats*

    on est arrivééééé ! vive Las Vegas ! à nous les soirées à se déchirer ! et oui on est vivant ma belle, fallait pas te faire du soucis hein ... allez vient on descend pour aller rejoindre les bagages

    *il se redresse rangeant les magazines dans le sac de son Olive et la regarde un instant avant de lui tendre la main pour qu'elle vienne avec lui, il sort de l'avion passant dans le tunnel et rejoindre l'aéroport, il avait sourit tout le long jusqu'à arriver aux bagages où le monde était présent entrain d'attendre, pfff il aime pas tout ça lui ! il regarde Olivia et lui sourit*

    y a plus qu'à attendre ...


CRÉDIT - CSS

_________________

Olivia
Miranda
Moéra


« La seule façon d’oublier que je n’ai qu’une vie,
c’est d’avoir plusieurs femmes ... autour de moi ... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivia Johnson

avatar

MESSAGES : 1337
LOCALISATION : Ici ou ailleurs.

Votre Personnage
GROUPE :: Born to die
DON ::
MOI::

MessageSujet: Re: Nuits de folie [Edouardo & Olivia]   Dim 30 Jan - 16:10

Parce que tu crois qu'en matant tes cuisses, je vais revoir les hommes comme des hommes ? Non mais je me rappelle bien comment un homme est formé, simplement, je ne vois pas l'utilité de mater pour le moment. Alors je ne changerai pas mon regard sur toi, et je ne te materai pas, même si j'en ai l'autorisation... Et depuis quand on donne l'autorisation de mater ?

*elle haussa de l'épaule, Olivia était vraiment une personne difficilement percevable. Avec elle, on ne savait jamais si quelqu'un lui plaisait, si elle matait ou si elle observait simplement. Elle n'était pas une de ces filles qui matait sans cesse les hommes. Elle, elle agissait au feeling. Le physique passait même après... Mais Edouardo connaissait très peu son passé, alors oui, elle devait passer pour une barge auprès de lui. Elle lui adressa tout de même un sourire, laissant échapper un petit rire vis-à-vis du surnom, hochant même d'un grand signe de tête lorsqu'il lui demanda si elle serait capable de l'abandonner. Oh oui ! Enfin soit, s'il voulait l'appeler Olive, ça ne la gênait pas. C'était comme elle avec le surnom Eddy, ça faisait un rappel à Eddy Mitchell, sauf qu'il n'avait pas la même tête qu'Eddy Mitchell ! Lorsqu'il enchaîna sur les accouchements, elle secoua la tête d'un air amusé. De toute façon, elle ne comptait pas avoir de gosse avant ses trente ans. Et si elle s'était casée d'ici là... ce qui l'étonnerait grandement. Réagissant ensuite à sa réflexion, Eddy se rebella en sous-entendant qu'il avait un don et compagnie. Ouais mais si la mafia lui tombe dessus, son don, il pourra se le mettre là où elle le pensait XD. Elle soupira légèrement, comme Monsieur avait l'habitude de si bien le faire*

Je sais très bien qui tu es, Eddy, mais on ne sait jamais ce qu'il peut se passer. Et puis avec un coup dans le nez.... non laisse tomber...

*elle voulait lui dire qu'il était facile d'oublier le fait d'être casé, mais elle avait remarqué une lueur de tristesse dans ses yeux, ce qui l'avait fait s'arrêter net. Qu'est-ce qu'elle avait dit ? Et pourquoi réagissait-il comme ça ? Elle mourrait d'envie de le secouer, de lui faire cracher le morceau, mais Olivia ne voulait en aucun cas lui faire du mal. Il lui cachait quelque chose, c'était sûr, mais ça faisait plus de mal si on essayait de tirer les vers du nez. Elle resta songeuse un instant, des bribes de conversation avec Edouardo lui revenant en tête, une conversation à propos d'un certain Caleb. Ce qui la rendit bizarrement assez triste... Voilà qu'elle devenait folle. Elle secoua la tête et lorsque l'avion s'immobilisa, elle releva la tête vers lui et sourit de nouveau, hochant de la tête à ses paroles*

Allons-y de suite, plus vite on est sorti, mieux ce sera.

*elle rangea vite fait les magazines et les affaires qu'elle avait fait traîner avant de se relever brusquement. Elle prit la main d'Edouardo, l'intimant à le faire sortir vers les premiers. Elle allait pêter un câble si elle restait une seconde de plus dans cet avion. Ils se rendirent alors aux bagages et grimaça en voyant le monde qu'il y avait. Aux paroles d'Eddy, elle grimaça*

Pffff, je n'aime pas attendre en plus...

*elle se fraya un chemin parmi les personnes collées devant le tapis, sa main attrapant le poignet d'Eddy pour qu'il la suive. Elle montra une des valises à son ami*

C'est la tienne celle-là !

*elle se poussa pour qu'Eddy l'aide à la prendre, car bon, c'était super lourd tout ça. Et lorsqu'elle chercha sa valise des yeux, ce n'est qu'au troisième passage qu'elle se rendit compte que c'était bel et bien sa valise. Elle l'attrapa en éclatant de rire*

J'aurais pu attendre encore un bon moment. Je n'avais pas capté que c'était la mienne... Tu viens ? Il y a notre taxi qui est censé nous attendre.

*elle s'avança jusqu'à la sortie de l'aéroport en traînant sa valise. Elle commença à guetter les différents véhicules, esquissant un petit sourire taquin à Edouardo*

Si tu vois un taxi jaune, fais-moi sonner.

*elle rit un instant, reprenant son observation puis aperçoit le signe de main d'un chauffeur et tira la manche d'Edouardo*

Lààààààààààà ! Voilà notre taxi !

Spoiler:
 
*bon ok, Olivia avait sa propre définition du mot "taxi", mais là, autant faire les choses en grand. Elle s'approcha du chauffeur et le salua avec un grand sourire. Elle lui donna sa valise, puis se fit ouvrir la portière, entrant alors dans la voiture. A peine a-t'elle mis la tête dedans qu'elle lâcha, ébahie, un...*

Whaouhhhh la claaaaaaasse ! Regarde ça Eddy, regarde ça !

Spoiler:
 

*elle attendit que son ami s'installa et le regarda toujours aussi souriante. Elle se dirigea vers le mini-bar et prit la bouteille de champagne*

On fête ça hein ?!

*oui Olivia fêtait toujours tout, mais bon, là, c'était encore une grande occasion. Elle servit une coupe à Eddy puis prit la sienne, la levant pour trinquer*

A nous et à Las Vegas ! Que les soirées soient inoubliables et qu'on s'en mette plein la vue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edouardo Verastegui

avatar

MESSAGES : 6624
LOCALISATION : 92

Votre Personnage
GROUPE :: Mooves like jagger
DON ::
MOI::

MessageSujet: Re: Nuits de folie [Edouardo & Olivia]   Dim 30 Jan - 17:49




    Serais tu gênée de me regarder ? Et puis je donne l'autorisation depuis que tu m'as dit que tu voyais les hommes différemment ....

    *Olivia était une fille différente des autres, et ça il s'en rend compte depuis un petit moment, en fait non maintenant, non pas vraiment, il y avait de petite chose qu'il avait remarqué bien avant tout ça, enfin ça le décevait un petit peu qu'elle n'accepte pas de le mater ! enfin ... soit, il vaut mieux oublier un peu ses pensées de temps en temps. Parlant de son surnom si elle acceptait sans lui en vouloir ça va, enfin il n'avait pas d'arrière pensée avec ça non plus, juste que c'était un chouilla plus court. Elle ne parlait plus de l'accouchement, au moins elle avait compris de quoi il était capable, par contre, quand elle souhaite faire comme si il n'avait pas de don il fait une petite moue*

    Ah oui ? et bien c'est mal me connaitre, mais bon de toute façon on ne se lâchera pas ! puisque nous sommes tout deux protecteur de l'autre !

    *il liu adresse un sourire avant de penser à tout ce qu'il lui arrivait dans la vie, mais en voyant la tête de son Olive, il avait compris qu'elle avait compris qu'il y avait quelque chose qui n'allait pas, oui il lui dira, mais pas maintenant, là c'était un peu tôt, il espérait toujours un petit peu qu'elle l'appelle et lui dise qu'elle avait fait une erreur ... mais bon à Vegas, il allait moins espérer puisqu'il allait se changer les idées. Et en voyant à son tour son visage triste, il grimace, bon valait mieux sortir de là avant de faire une dépression ! il sourit tout en se levant et sortant pour aller rejoindre les valises. riant à ce qu'elle dit, lui non plus en faite*

    moi non plus en faite, bon je vais essayer de me faufiler

    *mais à se moment là et bien il se fait tirer par le poignet pour rejoindre les tapis des valises, il regarde un peu partout, du mieux qu'il pouvait pour ne pas pousser tout le monde entendant son amie lui dire que c'était là sienne, il s'avance et l'attrape pour la mettre au sol, avant de la voir trouver la sienne riant avec elle à ce qu'elle dit*

    J'avais oublié comment elle était à vrai dire, enfin là elle s'est fait un petit tour gratuit sur le tapis !

    *Il s'avance avec elle hors de la foule enfin ils étaient libre ! car là pfiouu il avait chaud quoi, il sourit tout en avançant vers la porte de sortie, attendant devant l'entrée et cherche un taxi jaune comme elle lui avait dit, mais tout les taxi étaient déjà pris, la poisse ! puis quand il se fait tirer par la manche, il tourne la tête et fronce les sourcils*

    il est beau ton taxi jaune ! enfin c'est encore mieux ! c'était compris dans le voyage ?

    *Il reste tout de même bouche ouverte, une limousine n'était pas prévu au départ, mais là pfiou son amie était parfaite pour les voyages ! il sourit et la suit avant d'aider le chauffeur à mettre les valises le temps que son Olive était déjà dans le "taxi", entrain de crier sa joie, il rit avant de monter à son tour, restant ébahi à son tour*

    waouhhhh c'est un voyage que je ne vais pas oublier d'aussitôt ! oui tu as raison faut fêter ça dignement !

    *il prend les deux coupe afin qu'elle puise vider dans les verres ce bon champagne plein de bulles, il sourit tout en levant son verre alors qu'elle trinque, il fait un grand geste de la tête tout en la regardant droit dans les yeux*

    A nous deux ! et à notre voyage inoubliable qui s'annonce ! pour l'instant tout se passe bien y a plus qu'à croiser les doigts pour la suite !

    *il sourit avant de boire un longue gorgée de son verre, respirant un bon coup, il avait du mal à s'imaginer qu'il était à Vegas, il allait faire la fête toute la semaine ça c'est sur !*


CRÉDIT - CSS

_________________

Olivia
Miranda
Moéra


« La seule façon d’oublier que je n’ai qu’une vie,
c’est d’avoir plusieurs femmes ... autour de moi ... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivia Johnson

avatar

MESSAGES : 1337
LOCALISATION : Ici ou ailleurs.

Votre Personnage
GROUPE :: Born to die
DON ::
MOI::

MessageSujet: Re: Nuits de folie [Edouardo & Olivia]   Lun 31 Jan - 15:44

Dis que je suis coincée aussi. Je ne suis pas gênée de te regarder non... J'ai dit que tu étais mignon, ça veut dire que j'ai quand même regardé à un moment où à un autre. Enfin soit, même moi, je n'arrive pas à expliquer ce que je pense...

*elle n'était pas dans la galère, là ! A croire qu'Edouardo voulait absolument qu'elle le mate... Il avait bien un égo de mec celui-là. S'il la connaissait au plus profond d'elle, il comprendrait pourquoi elle agissait comme cela. Olivia s'était forgée une carapace fermée à l'amour, à l'attirance etc. Pour son bien... Elle craignait tant de retomber sur un deuxième Jimmy qu'elle évitait au maximum d'approcher les hommes. Et jusqu'à présent, cela marchait à merveille. Elle se sentait mieux seule et les histoires d'un soir ne l'intéressaient pas vraiment. Si seulement, elle se rappelait de ce fameux vampire qui avait, un jour, débarqué dans sa vie, toute ses pensées changeraient radicalement et sa carapace volerait en éclats. Lorsqu'elle aperçut sa petite moue, elle leva les yeux au ciel. Elle ne rejetait pas son don, non, mais elle savait qu'il était capable de s'en sortir sans celui-ci. Elle-même tentait de vivre sans utiliser son don. Pourquoi toujours choisir la facilité ? Elle acquiesça donc d'un simple signe de tête à ses dires. Protecteurs de l'un et de l'autre, c'était mignon quand c'était dit de cette façon. Une fois sortis de l'aéroport, Olivia remarqua très bien qu'Edouardo cherchait un taxi jaune. Excellent... Mais lorsqu'elle lui montra la limousine et qu'elle remarqua son froncement de sourcils, elle grimaça. bah quoi, ça ne lui plaisait pas ? Elle secoua la tête*

Non, ce n'était pas compris. Mais quand j'ai donné mes attentes à l'organisatrice du voyage, j'ai demandé le top du top. Limite, je te faisais passer pour le prince d'une petite contrée à l'autre bout du monde pour avoir le must ! Albert de Monaco, tu connais ? XD


*oui bon, elle n'était tout même pas allée jusque là. il aurait été difficile de faire passer Eddy pour Albert de Monaco, et ce, même en lui faisant une sacrée coupe. Lorsqu'elle lui tendit la coupe de champagne, elle esquissa un sourire à son toast, soutenant son regard*

Inutile de croiser les doigts, c'est sûr que tout se passera bien. On va s'amuser comme des petits fous, j'en suis persuadée.

*elle se mit correctement sur le fauteuil,buvant une gorgée de champagne. Mais en posant son coude sur le rebord de la fenêtre, elle appuya sur un bouton. Un bruit d'ouverture de fenêtre commença à se faire entendre. Mais aucune des fenêtres du côté s'étaient ouvertes*

Oups...

*c'est uniquement lorsqu'elle leva les yeux vers le "plafond" qu'elle aperçut qu'elle avait ouvert la fenêtre du dessus. Elle se releva, pliée à moitié en deux afin d'éviter de se taper la tête, se dirigeant jusqu'à l'ouverture où elle se faufila par la fenêtre. Se mettant correctement debout, elle s'accouda sur le rebord de la voiture, ses longs cheveux noirs flottant au gré du vent. Les yeux embrumés par l'air frais, elle commença à regarder de partout, ébahie. Les premières lumières de Las Vegas se laissaient voir*

Las Vegas en vue !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edouardo Verastegui

avatar

MESSAGES : 6624
LOCALISATION : 92

Votre Personnage
GROUPE :: Mooves like jagger
DON ::
MOI::

MessageSujet: Re: Nuits de folie [Edouardo & Olivia]   Lun 31 Jan - 20:39




    Ouais tu as raison, tu m'as déjà regardé pour me dire que je suis mignon, mais c'est juste que ... enfin soit, je te crois hein !

    *Olivia était une fille différente des autres, et ça il s'en rend compte depuis un petit moment, en fait non maintenant, non pas vraiment, il y avait de petite chose qu'il avait remarqué bien avant tout ça, enfin ça le décevait un petit peu qu'elle n'accepte pas de le mater ! enfin ... soit, il vaut mieux oublier un peu ses pensées de temps en temps. Parlant de son surnom si elle acceptait sans lui en vouloir ça va, enfin il n'avait pas d'arrière pensée avec ça non plus, juste que c'était un chouilla plus court. Elle ne parlait plus de l'accouchement, au moins elle avait compris de quoi il était capable, par contre, quand elle souhaite faire comme si il n'avait pas de don il fait une petite moue*

    Ah oui ? et bien c'est mal me connaitre, mais bon de toute façon on ne se lâchera pas ! puisque nous sommes tout deux protecteur de l'autre !

    *Ah vrai dire, Edo ne cherchait pas à savoir ce qu'elle pensait, il n'avait jamais eu cette idée d'ailleurs, peut être parce qu'avec Noémie il se sentait bien, hors là ... il n'avait plus personne pour lui rappeler, et il voulait garder un minimum de son égo. Mais bon il n'avait pas insisté, par contre, savoir qu'Olivia ne voyait pas les hommes de la même façon qu'une femme, et bien ça le perturbait, car Olivia avait beaucoup de qualité. Certes la perte de Caleb lui avait peut être brisé le coeur à jamais et ne pourrait peut être plus voir les hommes autrement que des égoïste qui ne pensent qu'à eux ! enfin à vrai dire, il pense la même choses des femmes ! surtout depuis que Noémie l'avait quitté pour soit disant qu'elle avait peur du sérieux, faut arrêter là ! Sortant de l'avion, pour prendre leurs valises, puis trouver le taxi jaune devenu noir et long telle une limousine, un vrai petit rêve qui se réalise ! *

    wow et bien en tout cas, c'est une bonne idée tout ça, au moins notre voyage on ne va pas l'oublier d'aussitôt ! c'est un rêve qui se réalise pour moi, certes je suis déjà venu à Vegas, mais là c'est autre chose ...et Albert de Monaco, j'espère que je ne lui ressemble pas ! avoue que je suis plus beau que lui ! je ne suis peut être pas aussi célèbre, mais tout de même !

    *il lève son verre pour faire un toast et boire une bonne longue gorgée, délicieux tout de même ! pfiouuu ça ne faisait que commencer. il sourit à ce qu'elle dit, oui tout allait bien se passer, si on oublie que tout les deux portaient la poisse*

    Oui tu as raison tout se passera à merveille ! oh que oui qu'on va s'amuser comme de fou, ça doit resté gravé à jamais dans notre mémoire !

    *Il regarde autour de lui, cette limousine était juste parfaite, il était heureux, malgré qu'il aurait voulu un jour faire pareil avec Noémie, oui s'était dit qu'après ce voyage, il aurait voulu l'emmener afin de lui faire découvrir tout ça, ou non pas Vegas, mais aller à New York, puis Chicago, faire un petit tour des Etats Unis, en limousine ça l'aurait fait ! il sort de ses pensées, oui tout ça n'aurait jamais lieux, il rit en voyant que son Olive avait ouvert une fenêtre, certes lui aussi cherchait d'où venait ce bruit, il se lève près d'elle passant ses bras autour de sa taille et passe sa tête pour regarde les lieux*

    C'est un endroit magnifique ! les couleurs, les lumières, tout ça rend les choses différentes et super en tout cas de partager tout ça avec toi !

    *Il lui colle un bisou sur la joue avant de profiter de tout ça, oui tout ce décor vu d'une limousine c'est un bonheur ! il était heureux, souriant, et profitait de tout ça, avant de voir le taxi ralentir, rhoooo ils arrivent à leur hotel ? en tout cas tout les hotels avaient l'air très luxueux, et il espère que le leur allait être parfait ! enfin avec ce qu'elle a pu lui en dire, c'était le meilleur des hôtel*

    Il me semble que nous arrivons à destination belle demoiselle !



CRÉDIT - CSS

_________________

Olivia
Miranda
Moéra


« La seule façon d’oublier que je n’ai qu’une vie,
c’est d’avoir plusieurs femmes ... autour de moi ... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivia Johnson

avatar

MESSAGES : 1337
LOCALISATION : Ici ou ailleurs.

Votre Personnage
GROUPE :: Born to die
DON ::
MOI::

MessageSujet: Re: Nuits de folie [Edouardo & Olivia]   Lun 31 Jan - 23:53

*Visiblement, ils ne semblaient pas avoir la même vision des choses. Enfin, ils n'étaient pas là pour se disputer pour une chose aussi futile. Elle le voyait comme un ami, et non pas comme un bout de viande à regarder sous toutes les coutures. N'était-ce pas mieux ? Olivia séparait toujours attirance et amitié, elle avait toujours fait comme cela, et ce n'était pas maintenant qu'elle changerait. Tranquillement installée dans la limousine, elle fronça des sourcils lorsqu'elle apprit qu'il était déjà venu à Las Vegas*

Ah bon ? Et tu ne me l'as même pas dit ! Je l'aurais su, on serait allés ailleurs, hein ! C'est ridicule maintenant... Tu sais ce que c'est. Tant pis ! Et non, tu ne ressembles pas à Albert de Monaco. Déjà, tu es plus jeune, moins chauve et plus charmant que lui.

*Elle esquissa un petit sourire même si elle s'en voulait d'avoir proposé Las Vegas. Elle aurait souhaité qu'ils voient quelque chose de nouveau. ça sera pour une prochaine fois... Au moins, elle, elle profitera de ce voyage vu que c'était la première fois qu'elle mettait les pieds ici. Elle sortit de ses pensées et passa par la fenêtre afin de profiter du paysage, bien vite rejointe par Edouardo. Elle esquissa un sourire à ses paroles, hochant de la tête à ce qu'il dit. Elle avait le regard ancré sur la ville qui s'approchait de plus en plus. Elle en était éblouie, ébahie par toutes ces couleurs, ces lumières. ça lui en mettait déjà plein la vue, alors imaginez ce que ça sera quand elle y mettra les pieds. Elle resta accoudée sur le rebord de la voiture, restant muette. Oui, la vue lui coupait le souffle, elle était incapable de sortir quoique ce soit. Et les paroles gâcheraient ce moment, c'était sûr et certain. Las Vegas, avec son meilleur ami, que demander de mieux ? Rien... Elle ne se rendit même pas compte que la limousine commençait à ralentir, non non, elle avait le visage relevé pour regarder la hauteur des hôtels. A coup sûr, à la fin de la semaine, c'était torticolis assuré ! Ce ne fut que la voix d'Edouardo qui la ramena sur Terre, tournant brusquement la tête vers lui. Si brusquement qu'elle ressentit une légère douleur au niveau du cou. Elle se passa la main dessus, une petite grimace sur le visage*

Déjà ?

*elle regarda les différents hôtels et en pointa un du doigt*

C'est lui... Le Venetian Las Vegas. C'est vraiment superbe ! Regarde comme l'entrée est classe, avec les gondoles et tout !



*elle se rebaissa bien vite afin de rentrer dans la voiture, tandis que le chauffeur se garait. Elle ne lui laissa même pas le temps de leur ouvrir la porte qu'elle se jeta à l'extérieur, surexcitée. Elle attrapa la main d'Edouardo, tandis que le chauffeur donnait les valises au groom. Elle remercia le chauffeur puis suivit le groom qui les mena jusqu'à la réception afin qu'ils récupèrent leurs clefs. Elle donna leurs noms à la réceptionniste qui lui tendit les cartes pour entrer dans leur suite. Elle en donna une à Edouardo puis remercia la jeune femme avant de se diriger vers l'ascenseur pour rejoindre leur suite au 14ème étage*

Regarde, même l'ascenseur est super luxueux. C'est fou ça !

*lorsque l'ascenseur émit son "ding" qui montra qu'ils étaient au bon étage, elle vit le groom qui avait fini de poser leurs valises. Elle lui tendit un pourboire, puis le laissa partir. Elle mit sa carte dans le détecteur et ouvrit la porte de la suite. Rien que le salon était magnifique ! Dans les minutes qui suivent, Olivia agit telle une tornade, visitant chaque pièce, parlant à toute vitesse, laissant des commentaires pour chaque chose. Cette suite était phénomènale !! http://www.venetian.com/Pages.aspx?id=3999 (regarde juste le plan, c'est un truc de fou XD). Elle revint ensuite dans le salon et s'assit sur le canapé, laissant Edouardo terminer de visiter. Elle le suivit du regard, attendant sa réaction*

Alors ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edouardo Verastegui

avatar

MESSAGES : 6624
LOCALISATION : 92

Votre Personnage
GROUPE :: Mooves like jagger
DON ::
MOI::

MessageSujet: Re: Nuits de folie [Edouardo & Olivia]   Mer 2 Fév - 20:36




    Ouais tu as raison, tu m'as déjà regardé pour me dire que je suis mignon, mais c'est juste que ... enfin soit, je te crois hein !

    *Il secoue la tête, oui il était venu et alors ? il n'avait pas eu le temps de visiter et d'y rester longtemps, tout ce qu'il avait fait c'est aller à l'anniversaire d'un ami d'un pote qui s'était avéré être Cage Thurner ! avec qui il s'était retrouvé marié, donc bon voilà là il voulait visiter et s'amuser avec son amie, son Olive tout simplement, mais bon il voulait tout de même la rassurer. Elle le rassure tout de même en lui disant qu'il ne ressemblait pas à Albert mais il sourit encore plus quand elle avoue qu'il était charmant ! ça au moins ça lui faisait plaisir*

    alors déjà, Vegas, je n'ai jamais visité, pour la simple et bonne raison que je n'y suis resté qu'une nuit pour l'anniversaire d'un ami à un pote, qui s'est avéré être Cage Thurner un type du Campus, et puis bah voilà quoi, on s'est bien amusé mais je ne me souviens de rien en faite. Et merci pour le compliment, au moins je me sens rassuré !!!!

    *Faut avouer, Edo allait en profiter un maximum là ! déjà il était .... célibataire, chose qui lui restait au travers de la gorge ... ensuite, il était avec son olive, donc comment ne pas profiter hein ? il l'avait rejoint pour regarder par la fenêtre du haut, il l'avait enlacé, et déposé un baiser sur la joue avant de profiter de toute cette vue magnifique, alors elle pouvait être fière d'elle ! car là, il était tout simplement heureux malgré que son coeur soit en arrêt. La limousine commençait à tourner dans des petites rues pour ralentir et s'arrêter, c'était donc leur hôtel, et il était complètement foufou, limite il sort par la fenêtre du haut, mais non il fait le type civilisé pour l'instant, il se lâchera plus tard, il sort de la limousine après son olive et sourit au chauffeur pour le remercier et soupirer d'aise avant de prendre sa valise et regarder son amie. En fait il n'avai même pas répondu alors qu'elle lui débriefait l'hotel enfin si juste un mouvement de tête de haut en bas mais une fois les pieds à terre, il la regarde encore et encore *

    cet hotel est super, enorme, génial ! vient on rentre vite que je vois tout ça !

    *il avait suivi son amie pour aller à l'accueil prendre son pass et rejoindre l'ascenseur pour arriver à leurs chambres, pfiou c'éatit luxueux, et lui bah il profitait de tout ça, sans oublier qu'il avait la bouche ouverte, remerciant en ajoutant un petit billet au type de leur chambre avant de sourire de plus belle et entrer dans la chambre, ou plutôt la suite !!!! car là pfiou pire qu'un appartement en faite (énorme l'hotel !)*

    et bien waouh, je dis chapeau ma belle tu as vu ça ? et cette vue, et cette pièce, faut que j'aille voir ma chambre, et puis la tienne, ensuite la salle de bain

    *et il disait tout ça tout en allant voir partout, partout, jusqu'à dans les petits coins, avant de la rejoindre tout en courant vers le canapé et lui sauter dessus, et la bisouiller partout sur le visage, avant de s'assoir et la regarder tout en penchant la tête sur le côté*

    tu as tout fait parfaitement ! et sache une chose .... je n'ai jamais douté de tes idées ! c'est merveilleux ! faut qu'on fête ça ! tu veux faire quoi ? on sort ou bien on se fait une bouffe ici ? ou bien on va se doucher, on va manger, on va au casino, une balade, enfin on fait la total quoi !

    *il éclate de rire, en faite, tout le stress sortait peu à peu et il était agréable de se sentir léger, cette fois il y était et il allait en profiter un maximum oh que oui ! et surtout .... se bourrer la tête ! avec ou sans Olive, tout dépend d'elle ! *



CRÉDIT - CSS

_________________

Olivia
Miranda
Moéra


« La seule façon d’oublier que je n’ai qu’une vie,
c’est d’avoir plusieurs femmes ... autour de moi ... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivia Johnson

avatar

MESSAGES : 1337
LOCALISATION : Ici ou ailleurs.

Votre Personnage
GROUPE :: Born to die
DON ::
MOI::

MessageSujet: Re: Nuits de folie [Edouardo & Olivia]   Lun 7 Fév - 22:03

Elle haussa les épaules en apprenant qu'il était venu à Las Vegas pour une seule nuit. Une seule nuit à Vegas, un very bad trip quoi ! Toutefois, elle tiqua au prénom de Cage Thurner. Cage... Cage... Cage... Raaaah cela lui disait quelque chose, mais trou noir. Elle ne savait même pas si elle le connaissait, mais son instinct lui poussait à croire que oui. Enfin soit, là n'était pas la question. Elle esquissa tout de même un sourire taquin tout en haussant les sourcils à deux reprises quand il lui avoua ne pas se souvenir de sa soirée.

Ouhlà je vois le genre ! Une soirée bien arrosée où les lendemains sont très durs. Dans une ville telle que Las Vegas, on a tendance à se retrouver marié sans savoir avec qui, non ?

Elle garda son sourire aux lèvres. Fallait être quand même bien pêté pour se marier. Le mariage... beurk... même à Vegas, même si elle ne tenait plus ses jambes, elle savait qu'elle dirait non jusqu'au bout. Elle regarda son ami d'un air songeur.

D'ailleurs, si, par un quelconque malentendu je parle de chapelle ou de mariage, attache-moi dans la suite, d'accord ? Même si je t'insulte, je te frappe ou que j'essaye de t'avoir par les sentiments, ne te laisse pas embobiner et enferme-moi dans le placard à double tour. Je ferai pareil pour toi. Si ce n'est pas de l'amitié tout ça !

Là, c'était une vraie faveur qu'elle lui demandait. Il ne manquerait plus qu'elle se retrouve avec la bague au doigt, mariée à un inconnu rencontré au coin d'une rue ou dans un casino. Oh non non, Edouardo sera là pour l'arrêter. Sauf si lui aussi trouvait une pigeonne avec laquelle se marier. Alors là, ils seront dans une vraie galère ! Elle grimaça puis lui adressa un petit hochement de tête lorsqu'il la remercia pour son compliment vis-à-vis du prince Albert. Bah c'était la vérité ! Elle entra donc dans la suite et installée sur le canapé, elle regarda Edouardo faire son petit tour, tout comme elle l'avait fait. Elle garda son regard ancré sur la grande baie vitré qui offrait une vue époustouflante de Las Vegas. Elle s'en délectait un maximum. Certes, Olivia avait toujours voyagé, mais chaque ville, chaque recoin de la planète, elle savait les apprécier et chercher toujours à en repartir avec un maximum de souvenirs dans la tête. Les souvenirs, c'était cela qui restait... Du moins, généralement. En le voyant revenir, elle éclata de rire lorsqu'il lui sauta littéralement dessus et qu'il la couvrit de bisous. Au moins, elle avait la certitude que la suite lui plaisait. A ses paroles, elle afficha une petite mine toute fière.

Je suis une vraie boss, mon cher !

Quand il lui dit qu'il fallait fêter ça, elle reposa son regard sur lui. Hey mais c'était sa phrase ça ! Ce n'est pas pour rien qu'ils étaient amis ces deux-là. Elle réfléchit un instant et regarda de nouveau à l'extérieur. La nuit commençait à tomber de plus en plus. Ce qui signifiait que la fiesta allait bientôt battre son plein.

Obligé qu'on fête ça ! Autant faire la total ! Tant que nous y sommes.

Elle se releva et lui adressa un sourire avant de se diriger jusqu'à la salle de bain de sa chambre.

Mets-toi sur ton 31, beau gosse. Ce soir, ça va être la folie.

Elle lui fit un clin d'oeil et entra dans sa suite, fouilla dans sa valise pour sortir ses affaires. Quand elle sortit sa robe, ainsi que les talons, elle commença à marmonner. Qu'est-ce qu'elle détestait tout ça ! De la pure torture pour elle. Sincèrement, si elle aurait pu, elle y serait allée en jean. Elle fila dans la salle de bain. Si immense qu'elle pourrait accueillir au moins 6 personnes... rien que dans la douche XD. Elle resta d'ailleurs un bon moment sous cette fameuse douche. Bah oui, il y avait plusieurs jets et Olivia voulait voir lequel était le mieux. Une vraie gosse quoi ! Ne voulant pas trop exagérer non plus, elle se décida à sortir de la douche. Elle était relaxée, détendue, du moins, jusqu'à ce que ses yeux se reposèrent sur... ses talons. Rebelote, elle grimaça, c'est que ça faisait drôlement mal. Et comme Olivia n'avait pas eu la bonne idée de les porter au préalable afin que ses chaussures prennent la forme de ses pieds, à coup sûr elle allait souffrir. Serviette enroulée autour d'elle, elle se sécha les cheveux avant de les boucler légèrement. Elle se maquilla même, légèrement bien entendu, même s'il fallait être classe, elle primait le naturel avant tout. Une fois tout cela fait, elle enfila sa robe noire puis mit ses pires cauchemars aux pieds. Maintenant, il ne restait plus qu'à espèrer qu'elle ne se casse pas la figure. Elle rangea le tout afin que ce ne soit pas trop le bazar puis sortit dans la chambre en hurlant presque.

Je suis prêeeeeeete ! T'as pas interêt à te foutre de moi, hein !

Elle se dirigea alors jusqu'au salon, attendant que Monsieur termine ses préparatifs. Elle entreprit donc de marcher dans le salon de long en large, en diagonale, tout cela pour "casser" ses chaussures et surtout pour tenter de garder son équilibre. C'était ça d'avoir toujours des chaussures plates... En parallèle, elle s'arrêtait de temps en temps pour vérifier que sa robe ne remontait pas trop. A force, elle allait passer pour une véritable névrosée.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edouardo Verastegui

avatar

MESSAGES : 6624
LOCALISATION : 92

Votre Personnage
GROUPE :: Mooves like jagger
DON ::
MOI::

MessageSujet: Re: Nuits de folie [Edouardo & Olivia]   Jeu 10 Fév - 19:25




    C'est tout à fait ça en faite, je me souviens de rien juste d'une énorme connerie au réveil, mais bon, maintenant tout est rentré dans l'ordre.

    *oui il s'était marié, avec Cage, et Ian, c'était horrible de se retrouvé à moitié à poil sous la couette avec quelqu'un et surtout, un homme ! il avait été lourdement perturbé, surtout qu'il n'était pas gay, mais réellement, un homme à femmes, enfin surtout il aimait une femme qui l'avait quitté, alors maintenant il allait devoir l'avouer à son amie, et changer sa vie, avancer, sans elle. Il était sorti de ses pensés quand elle lui parle de l'enfermer si elle parle de chapelle, il rit et la regarde un instant*

    Il va y avoir un problème je pense, étant donné que je me suis déjà marié ici à Vegas, et qui plus est avec un homme, crois moi c'est moi qui devrait te demander de faire ! car en plus j'ai envie de m'amuser, boire, danser, sortir de mon petit trou et avec ma meilleure amie ! Mais j'essaierais de jeter un oeil sur toi afin de ne pas faire la même erreur que moi

    *Par plusieurs fois, il avait failli liu dire qu'il était célibataire, qu'il allait s'éclater, aller voir des femmes, etc, enfin il ne voulait pas l'effrayer ou la dégouter, mais Edo avait changé un tout petit peu et personne ne le savait, seul son coeur en souffre. Il avait été faire son petit tour dans l'hôtel riant encore et encore, bah oui il était à Vegas et il voulait s'éclater, c'est tout, rire, et laisser son coeur pleurer seul sans lui, certes ça fait mal, mais il n'a pas le choix, revenant vers son amie, il lui saute dessus pour la bisouiller de partout et la regarder un instant avant de pencher la tête sur le côté et lui donner une petite tape sur l'épaule *

    j'irais te chercher des fleurs, mais surtout un grand vase, ou encore un gros collier pour ton gros cou !

    *il avait éclaté de rire tout en lui donnant un baiser sur la joue, bien appuyé, tout en lui proposant de fêter ça avant de la voir se lever tout en lui confirmant que oui, ils allaient aller faire la fête, alors il se lève, il allait devoir enfiler un costard ? il réfléchi un instant avant de regarder sa chambre et sourire, oui il allait se faire tout beau, pour son amie, et les femmes ! il file sous la douche, sortant sa tenue de soirée, pour sur comme ça, il allait en faire tomber plus d'une ! il sourit tout en s'habillant, avant de soupirer un instant et envoyé un texto à Liam, il voulait avoir des nouvelles de son ami et de Noémie, il eut une boule au ventre en sachant qu'elle en souffrait aussi, mais pourquoi l'avoir quitté alors ? en tout cas une chose est sur, l'espoir il ne le garde pas ! en tout cas, en rentrant il ira voir son ami pour discuter et faire du surf, il revient dans le salon de la chambre d'hôtel, souriant en voyant son amie plus que craquante, surtout qu'il s'était attendu à tout quand elle avait crié qu'elle était prête et qu'il ne fallait pas qu'il se moque d'elle, mais là, il était plutôt bouche ouverte, il se rapproche et lui prend la main pour la faire tourner sur elle même*

    ouah ! dis moi que je rêve ! tu es très sexy et craquante comme ça !

    *il sourit avant de lui poser un baiser sur la joue et tourner sur lui même ensuite, heureusement il avait été faire les boutiques en sachant que pour les casinos, il n'avait pas le choix, alors il ne voulait pas ressembler à un marié, mais à lui même, Edouardo*

    J'espère que ça te convient comme tenue !

    Spoiler:
     




CRÉDIT - CSS

_________________

Olivia
Miranda
Moéra


« La seule façon d’oublier que je n’ai qu’une vie,
c’est d’avoir plusieurs femmes ... autour de moi ... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivia Johnson

avatar

MESSAGES : 1337
LOCALISATION : Ici ou ailleurs.

Votre Personnage
GROUPE :: Born to die
DON ::
MOI::

MessageSujet: Re: Nuits de folie [Edouardo & Olivia]   Jeu 10 Fév - 23:42

Elle arqua un sourcil lorsqu'il confirma pour la soirée bien arrosée. AH AH ! Elle le savait, elle le savait. Il s'était marié le petit cachotier. Et même pas il ne le lui avait dit. Elle se demanda qui avait été l'heureuse élue et quand il lui affirma avoir arrangé le coup, son regard se porta tout de même sur sa main. Ah ça sentait le divorce, ça !! Encore mieux que Britney Spears et ses 55 heures de mariage ! A sa réponse sur la faveur qu'elle lui demandait, elle en fut quelque peu surprise.

Hein ? avec un homme ? Franchement, tu devais être bien éméché ce soir-là ! Ah mais attends... Ce n'est quand même pas avec Cage que tu t'es marié hein ?

Elle arqua un sourcil. Bah ça semblait plausible. Une soirée d'anniversaire qui tourne mal et hop, les voilà mariés. Ah décidément, le mariage, à Las Vegas, devenait vraiment du n'importe quoi. Il suffisait de voir les deux zigotos de Secret Story, Amélie et Senna, qui voulaient à tout prix se marier à Las Vegas. Une grosse blague quoi... Elle esquissa un petit sourire en coin.

Non mais t'inquiètes, je prendrais garde à ce que tu ne refasses pas la même chose. Sortir de ton petit trou ? Oui... Boire ? oui... Danser ? Oui... Mais si tu me parles de te marier, là, ça sera non. Alors s'il te plaît, évite d'user de ton charme de latino sur les gens du coin.

Elle rit légèrement, non mais bon, elle se voyait mal suivre Eddy derrière toutes ses conquêtes tel un boulet afin de vérifier qu'il ne parte pas se marier. Bon ok, il avait quelqu'un... mais bon, à Las Vegas, éméché, et bien, la mémoire peut vite flancher. Et puis, au pire, elle sera une tombe, une vraie tombe. Elle n'irait jamais trahir son ami de toute façon. Du moment qu'il s'amusait, pour elle, c'était le principal. Elle sourit de toutes ses dents quand il lui fit une petite tape sur l'épaule. Que voulez-vous, Olivia savait parfois faire preuve d'une modestie inégalable. Toutefois, quand il évoqua son gros cou, elle le foudroya faussement du regard.

Ah ouais... Ah ouais... AH OUAIS ! Non mais attends, mon cou est proportionellement égal au reste de mon corps. En revanche, je ne dirais pas la même chose de mes chevilles. Elles ont tendance à mal réagir envers ma modestie. Je ne comprends pas pourquoi.

Elle éclata de rire, elle ne savait pas d'où venait ce proverbe. Et pourquoi pensait-elle à cela ? Non sérieusement, Olivia avait un vrai cerveau déglingué et franchement son accident ne l'avait pas arrangé. Elle se releva donc et partit se changer, se faire toute belle. Elle... Une fois revenue au salon, elle continua de marcher encore et encore le long du salon. A force, elle allait être prête à faire le marathon de New York, en escarpins en plus. Tant qu'à faire. Elle tourna la tête et vit Edouardo arriver. Elle le fixa de ses grands yeux bleus, s'apprêtant à lever son pouce pour lui montrer qu'il était parfait, mais il l'arrêta en disant... quoi ? Sexy et craquante ? Elle esquissa un petit sourire en coin, toute gênée, alors qu'il la fit tourner sur elle-même. Dieu merci, elle ne se cassa pas la figure à ce moment-là.

Merci... C'est gentil.

Enfin, elle était plutôt stupide là. C'est juste qu'elle n'avait pas l'habitude de se mettre sur son 31 et des compliments comme cela la laissaient toujours un peu gênée. Car même si elle avait un corps de rêve, Olivia se la jouait toujours simple. Elle ne voulait pas paraître sexy et craquante. Le regard des autres, à vrai dire, elle s'en fichait royalement. Mais venant d'Edouardo, cela lui faisait plaisir. Finalement, s'habiller de manière féminine, ça pouvait le faire de temps en temps. A sa dernière phrase, elle releva la tête vers lui et le gratifia d'un grand sourire.

Et comment... Je te trouve très beau dans cette tenue. C'est simple et classe. Au moins, tu ne ressembles pas à un de ces pingouins friqués qu'on peut croiser ici.

Ah Olivia et sa franchise. De toute façon, même s'il aurait ressemblé à un des ces fameux pingouins friqués, vous voyez le genre, ceux en costumes trois-pièces, raides comme un manche, et bien, elle le lui aurait fait savoir. Elle récupéra sa veste et son petit sac à main, vérifiant qu'elle y avait bien glissé la carte de l'hôtel, son portable au cas où ainsi que son portefeuille. Tout était ok.

C'est tout bon. Allez hop, c'est parti.

Elle attrapa la main d'Edouardo et l'entraîna avec elle jusqu'à la sortie de la chambre, ne lâchant pas sa main jusqu'à ce qu'ils soient dehors. Elle trépignait d'impatience et cela se voyait sur son visage. Limite, elle sautillait de partout, comme si elle était sur ressorts. Elle avait un tel besoin d'évacuer toute la pression qu'elle avait accumulé ces derniers temps que ça lui donnait une énergie débordante. Elle regarda autour d'elle et remarqua L'endroit où il fallait être, celui qu'elle voyait souvent dans les films et tout. Le Caesar's palace.

Alors là, faut y aller.

Oui, oui, elle ne lui laissait pas le choix, mais bon, ils avaient tout leurs temps pour voir ce qu'il voulait voir. Et là, elle savait qu'il y avait un casino, un bar, de la musique. ça devrait être bon, non ? Elle traversa la route et se rendit sur le trottoir d'en face et rentra dans le bel hôtel. Elle prit la direction du casino et donna sa veste à l'entrée. Une fois à l'intérieur, elle resta bluffée par tous les jeux qu'il y avait. Poker, machine à sous, Black-jack, roulette... Elle ne savait même plus où mettre ses yeux. Elle lâcha donc simplement un "whaouh" quand Edouardo se ramena près d'elle. Un "whaouh" qui fut ponctué d'un petit rire moqueur venant d'une pimbêche qui se la pêtait un max. Qu'est-ce qu'elle avait à se moquer d'eux ? Tout ça, parce qu'ils n'avaient pas l'air aussi bougeois qu'elle pouvait l'être ? Non mais attends, Olivia était fière d'être paysanne XD. Elle commença à serrer les poings, prête à lui dégainer une bonne baffe qui ferait voler les plumes de son boa qu'elle portait à son cou. Mais elle se contint, elle n'était pas là pour mettre le bazar. Pas maintenant en fait What a Face. Elle la foudroya simplement du regard puis se tourna vers Edouardo en secouant la tête d'un air blasé.

C'est bien ce que je disais, de vrais pingouins avec leurs poulettes sans cervelles, qui se croient les maîtres du monde parce qu'ils ont des robes et des costumes de marques.

Enfin soit, la minute coup de gueule était passée. En deux secondes, la pimbêche avait disparu de l'esprit d'Olivia qui s'occupa de chercher des jetons. Elle tendit un pot de jetons à Edouardo puis regarda autour d'elle.

On commence par quoi ? Machine à sous ? C'est ce qu'il y a de plus prêt...

Elle se dirigea jusqu'à la première machine et s'y installa. Elle glissa un jeton et tira sur le manche, écoutant le cling cling cling cling cling propres à ses machines. Et là... nada, nothing, rien... Elle haussa l'épaule et recommença une nouvelle fois. Et c'est au bout de dix fois sans avoir rien gagné qu'Olivia commença à en avoir marre. La patience et elle, ça faisait deux. Elle se releva donc et laissa son pot près d'Edouardo afin qu'elle aille chercher des boissons au bar. Accoudée près du bar, elle vit un beau jeune homme lui faire du charme. Alors qu'il la fixait, elle s'apprêtait à lui demander s'il voulait sa photo mais fut bien vite interrompue par le fait qu'il lui offrait une coupe de champagne. Elle le remercia avec un petit sourire et commanda une coupe pour Eddy au barman. Elle but une gorgée en compagnie du jeune homme qui continuait de lui sourire sans fin. Si Olivia avait un peu ouvert les yeux, elle aurait capté que quelque chose clochait chez cet homme-là. Car oui, ce dernier avait glissé une substance illicite dans la coupe de notre chère Olivia. Une substance provenant de son laboratoire, pour laquelle il fallait des cobayes. Et Olivia était parfaite dans ce rôle. Olivia qui devenait de plus en plus guillerette d'ailleurs. Elle prit la coupe de son meilleur ami, remercia le barman et le fameux jeune homme puis entreprit de rejoindre son ami. Du moins, quand elle retrouva la bonne direction. Un peu plus, et elle prenait la direction de la sortie. Une fois qu'elle retrouva Edouardo, elle s'assit près de lui, encore plus joyeuse qu'elle l'était lorsqu'elle était partie chercher ses boissons. La substance commençait à faire effet et ça allait devenir de pire en pire à chaque minute qui s'écoulerait.

Alors tu gagnes ?

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nuits de folie [Edouardo & Olivia]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Nuits de folie [Edouardo & Olivia]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

 Sujets similaires

-
» La folie des BAM ! [FINI]
» Mes jours sont plus sombres que vos nuits [commentaires]
» L’argent conduit à la folie !
» Crise de folie... |Libre|
» Olivia Kerner (Poufsouffle)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
✩ HIGH LIBERTY SCHOOL :: RP-