un forum pas comme les autres, libre et amusant.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 LOS ANGELES : les studios de tournage [partie publique]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: LOS ANGELES : les studios de tournage [partie publique]   Dim 12 Sep - 10:59



Dernière édition par Liam Scott le Dim 12 Sep - 17:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LOS ANGELES : les studios de tournage [partie publique]   Dim 12 Sep - 16:55

Quand il descendit de l’avion à LA, il n’avait qu’une envie , remonter aussitôt et repartir pour Palm Beach . Tant pis pour le tournage qu’il devait faire , il ne supportait pas d’être si loin d’elle. Mais ce n’était qu’une envie, il ne pouvait pas faire ça ..A moins que ….il sortit son téléphone de sa poche et le consulta…Rien ..Mais il devait s’en douter ..pourtant il aurait tellement aimé.. .. Un appel en absence … un petit message sur son répondeur ..même si elle ne parlait, rien qu’entendre son souffle lui aurait fait du bien ..il soupira légèrement et avança dans l’aéroport ..Encore une fois , une multitude de journalistes l’attendait devant les grandes portes vitrées ..il posa ses lunettes de soleil sur son nez et prit une grande respiration …
Aucun commentaire …. Répondit il sans cesse aux différentes questions qu’on lui posait ..certaines n’avaient rien à voir avec ce qui s’était passé à Palm Beach avec Angela mais il savait que s’il s’arrêtait pour leur répondre , ce sujet viendrait obligatoirement sur le tapis ..il s’engouffra dans l’un des taxis qui étaient stationné devant l’aéroport et demanda au chauffeur de l’amener aux studios de tournage…

Arrivée devant les studios , il resta quelques minutes à l’intérieur du taxi…toujours avec cette envie de retourner à l’aéroport …il donna un billet au chauffeur et sorti, avançant d’un pas lent vers les plateaux de tournage.. Il salua Pedro , le gardien, d’un bref signe de main et alla directement à sa caravane….il posa son sac sur la banquette et se laissa tomber à coté ..il se sentait vide ..il se demandait pourquoi il etait venu jusqu’ici ..Ok, il avait ce tournage mais il serait mieux là bas, au campus à essayer d’arranger les choses avec Aly .. Il devait arranger les choses ou du moins tout faire pour que ça s’arrange ..il téléphona à sa mère , pour lui dire qu’il était bien arrivé et aussi pour lui demander si Aly était passée la voir .. Il grimaça en apprenant que non ..il aurait tellement voulu qu’elle lui réponde oui .. Il parla quelques minutes avec elle, lui parlant du temps qu’il faisait ici ..mais de toute façon à LA , il faisait toujours beau donc….il la rassura en lui disant que ça allait même si il se doutait que sa mère savait qu’il était en train de lui mentir ..on peut rien cacher à sa mère… Quand il eut fini avec elle, il regarda un instant sa caravane qui faisait office de loge …pour l’instant , elle allait lui faire office de domicile surtout ..il aperçut un script sur la table, sûrement celui d'un prochain épisode qu’il devrait tourner …Il l’attrapa et le consulta rapidement ..il grimaça en voyant qu’il allait devoir jouer uns scène avec une femme d’âge mur qui allait se servir de lui et en faire son gigolo ..cette situation lui était que trop familière , il n’avait pas vraiment envie de revivre ça …mais bon il n’avait pas le choix …boulot oblige… Il referma le cahier et se leva ..il allait faire un petit tour dans les environs , il allait sûrement croiser les autres, Tristan, ou Michael ..Enfin il avait envie de les voir surtout ..se changer les idées un peu....même s’il savait que cette absence, ce vide qu’il ressentait , rien ne pourrait lui faire oublier ..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LOS ANGELES : les studios de tournage [partie publique]   Lun 13 Sep - 22:32

Il avait passé la journée entière sur le plateau de tournage avec Shenae ..ils devaient tourner un scene importante et ils ont du au moins la refaire une bonne trentaine de fois ..Il n'arrivait pas à se laisser aller complétement ..Même si c'etait de la comédie, il n'arrivait pas à poser ses lèvres sur celles de Shenae, c'était plus fort que lui , à chaque fois, le visage d'Aly lui revenait à l'esprit ..mais c'était limite un truc à se faire virer de la série .. Le producteur avait fini par lui dire qu'il arriverait bien à faire quelquechose de bien au montage ..il s'en voulait un peu , il n'avait jamais été aussi peu professionel mais il n'arrivait pas à se chasser de l'esprit cette histoire ..elle lui manquait tant ...il n'avait qu'une envie : la voir, l'entendre, la serrer dans ses bras ...
Il entra dans sa caravane et soupira longuement ....Il avait quelques jours de libre avant le prochain tournage mais ne savait pas s'il devait rentrer à Palm Beach ou rester ici .... Si ça ne tenait qu'à lui, il serait déjà à bord du premier avion en partance pour Palm Beach...Il entendit la sonnerie de son téléphone et fronça les sourcils en voyant que c'etait un appel anonyme ...Il se demandait qui c'était et hésita un moment avant de décrocher , il n'avait pas envie de retomber sur un journaliste ..
.

Allo ?? demanda t'il d'une voix qui pouvait traduire son mal être ...il regarda à deux fois son téléphone quand il entendit qu'on raccrochait avant même de dire le moindre mot .. Il pensa à Aly immédiatemment et se sentit mal ..il ne savait pas comment interpreter cet appel ..Voulait elle lui parler ? Avait elle été chez sa mère et comprit qu'il lui avait dis la vérité ? Il ne savait plus ....Il secoua la tête , c'était peut etre qu'une erreur ... Il appella sa mère pour lui donner des nouvelles mais surtout pour savoir si Aly etait venue ... Encore une fois, sa déception pouvait se lire sur son visage . Il ne supportait pas de ne pas savoir comment elle allait, ce qu'elle faisait , avec qui elle etait .... il laissa retomber son téléphone à cote de lui après avoir hésité un long moment à lui téléphoner ...mais il lui avait déjà envoyé tellement de signe , tellement de preuve de son amour qu'une de plus risquerait de lui enlever toute sincérité ...Or dans chaque mot qu'il lui a dit, qu'il lui a écrit, il avait été sincère ... Il esperait seulement qu'elle le voit et qu'elle fasse à son tour un signe ..


*******

Deux jours qu'il était resté là dans cette caravane, refusant toute sortie que lui proposait Tristan..Il n'avait aucune envie de faire la fête ou de s'amuser ....Aly lui manquait , il n'y avait pas une minute où il ne pensait à elle et cette distance entre eux lui était insupportable ...Quand il reçut le message de Zo, il fut tout d'abord soulagé d'avoir de ses nouvelles..puis au fur et à mesure , il resta choqué par ce qu'elle venait de lui apprendre....Enceinte ? il n'arrivait pas à le croire .. Il ne pouvait pas rester ici plus longtemps ..Même s'il savait qu'elle avait Cage près de lui, il devait être près d'elle .. Il ramassa ses affaires rapidement et les fourra dans son sac ..il envoya un texto rapidement à son agent pour le prevenir qu'il repartait à Palm Beach .... il prit un taxi et fila vers l'aeroport ..

Revenir en haut Aller en bas
Cage C. Thurner

avatar

MESSAGES : 6971
LOCALISATION : Avec Poto, surement.
TU FAIS QUOI ? : Mécano

Votre Personnage
GROUPE :: Born to die
DON :: Hypnose, rapidité et force.
MOI:: Arrogant, silencieux, foufou avec poto et un tantinet alcoolique ....

MessageSujet: Re: LOS ANGELES : les studios de tournage [partie publique]   Mar 13 Déc - 23:46


l y a quelques jours, Cage avait reçut un appel de Alessandra ...

_ Gucci te veut dans la pub de leur nouveau parfum, ils ont vu les photo pour Colcci et disent que tu colles au profil (--') ... t'a intérêt à accepter Cage, c'est une belle opportunité ...

_ Opportunité de faire une pub pour un parfum ? T'es sérieuse?

_ Les plus grands y passent et tu pourras dire que tu fais partie de ces gens là. C'est oui ou non?

Cage soupira et finit par dire oui ... Elle raccrocha. Deux jours après, le directeur artistique de la Pub lui téléphone et lui expliqua tout ce qu'il devait savoir. Le lieu, la date, l'heure et le prévint déjà qu'il devra prendre une journée complète voir le lendemain aussi si les prises ne sont pas bonnes. Cage fronça les sourcils en entendant le type parler, il avait l'air « Gay » oO ... non pas qu'il les dénigre mais il avait toujours peur des mains baladeuses et quelques peu audacieuses qui pouvaient traîner partout. Il chassa vite fait les images et dit « oui » à tout ce que l'homme disait, après avoir noté sur un bout de papier les informations nécessaires.

Le jour J était arrivé et Cage dormait paisiblement, étendu comme un pacha dans son lit, le draps posé n'importe comment sur son corps qui s'était enroulé dedans ... ce qui voulait dire : « nuit agitée » quand soudain, une main frappa à la porte. Cage ne répondit pas ...

_Cage ... t'es sur que t'avais rien de prévu aujourd'hui?

Cage s'enfuit sous le draps après avoir balancer un coussin sur la porte, en lâchant mollement :

_ Anna ... On est samedi ... WEEK END ! Donc laisse moi dormir ...

Ses deux mains sous sa joue, il ferma les yeux et ronronna presque pour entamer un nouveau sommeil quand elle débarqua dans la chambre, un peu énervée.

_ Non pas que monsieur le fêtard mais aujourd'hui, t'a rendez vous avec Monsieur Gucci et si tu ne te presses pas, tu l'as un peu où je pense, alors lève toi!

Gucci .... Gucci ....Monsieur Gucci ....HAN !

_ Mer*e!

Bien enroulé dans son draps, Cage voulut se lever vite, trop vite même qu'il se péta de manière théâtrale la gueule en bas du lit. Il dut se battre de longue seconde avec se draps noir pour en ressortir et filer vers sa garde robe, en chopant des fringues à la nawak. Tout en passant un tee-shirt, sa tignasse en bordel, il regarda Anna affolé :

_ Tu savais pas me prévenir plus tôt?! Il regarda l'heure ... 8H45, il devait être là bas pour 9 heure .... Il fit les gros yeux et n'entendit même pas planche à pain qui tentait de lui dire qu'elle avait essayé. Il mit un jeans et prit un bonnet, comme d'habitude pour cacher ses cheveux qui partaient dans tout les sens. Il fit un bisous sur la joue de Anna et chopa ses clés de voiture sur le petit meuble à l'entrée, sauf qu'il prit du vent. Il s'arrêta net, avec son corps qui repart en arrière pour regarder l'endroit vide de clés.

_ Anna, où sont mes clés?! Cria t il dans toute le bungalow, faisant voler les coussins des canapés pour tenter de les trouver. Il était à la bourre et se doutait fort bien qu'il allait être en retard. Anna les agita au dessus de sa tête :

_ Je te les ai caché dans la soirée ... T'étais ivre hier, et je voulais pas que tu prennes la voiture! Il lui prit les clés des mains en agitant la tête ... Elle était bizarre en se moment, elle n'arrêtait pas de le materner, de tenter de lui lécher les oreilles et elle puait la lavande oO ... il passa le pas de la porte et sauta dans sa décapotable pour directement faire crier le moteur. Pas bon ça et il démarra au quart de tour. Se rendant à l'endroit prévu ... en espérant arrivé à l'heure. Musique à fond, lunette de soleil sur le nez, il se gara comme un pro sur le parking du studio et en sortit en trombe. C'est là qu'un homme arriva et l'accueillit. Mais Cage regarda sa montre et vit « 8h56 », il souriait ... il était un PRO !

_ Veuillez me suivre monsieur Thurner ...C'est par ici.

Cage le suivit et se rendit compte qu'il était habillé n'importe comment --'. Il fit un « shit » entre les lèvres et le « chef » en question le regarda de la tête au pieds, le fait tourner sur lui même et c'est là qu'il dit « il y a du travaille » oO ... Cage se gratte la tête sur son bonnet l'enlève de suite quand il vit qu'il avait encore son bonnet --' .... Il reste planté là et des couturières arrivent avec des mètres sur leur épaules et une penderie qu'elle tirait avec un tas de fringues posés dessus ... tout ça allait très vite et Cage venait de se réveiller il y a 15 minutes ... Il était déjà fatigué avant même de commencer et c'est là que le « chef » dont il n'en connaissait pas le nom, lui cria :

_ Il ne manque plus qu'une personne et on peut commencer ...

Cage arqua un sourcil, en fait, il n'était au courant de rien ... Il avait été aventurier dans ce « challenge » et se demanda quelle autre personne devait arriver ... il espérait de tout coeur que ce n'était pas un homme O_O, habillé, il se posa sur la chaise et des maquilleuses s'affairaient autour de lui avec des pinceaux en veux tu en voilà et avait envie d'éternuer ...

_________________



« Faites attention, les Potos sont là. »
“- Vous voulez un whisky ?
- Oui juste un doigt.
- Vous voulez pas un whisky d'abord ?”© .bizzle

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LOS ANGELES : les studios de tournage [partie publique]   Mer 14 Déc - 7:39


«  Allo Zoey, Gucci nous a appelé à l’agence, ils te veulent pour la prochaine campagne de leur nouveau parfum Guilty ! Il faut absolument que tu accepte ! » Reveiller par le téléphone , Zoey tourna son visage vers son radio reveil et regarda l’heure. 5h00 , se tournant vers Julien , elle regarda si elle ne l’avait pas reveillé et décida de se lever tout en baillant. Attrapant une petite chemisette elle l’enfila par-dessus sa nuisette et alla près de la fenêtre assez loin pour ne pas que Julien ne puisse l’entendre. Encore un peu sonné elle bailla. «  Attend , t’es sérieux là , il est 5h du matin …. T’aurais pas pu m’appeler plus tard. Je suis creuvé hier j’étais toute la journée en shoot à New York pour VS , c’est pas que mais j’ai besoin de dormir aussi ! » Pete souffla au téléphone déçus par le non enthousiasme de Zoey. «  Je sais l’heure qu’il est , tu sais c’est la même pour moi mais en faite j’étais super excité pour toi alors j’ai pas pu attendre. » Zoey ria légèrement «  Oh c’est mignon .. Bon dis moi c’est quand ? » Excité , Pete lui dit qu’elle devait être dans 3 jours à Los Angeles pour 9h . «  Bon allé va te recoucher faut que tu sois belle et pas de cernes sous les yeux s’il te plait ! » «  Oui Chef » répliqua Zoey en mimant les militaire avant de rire et de raccrocher.

3 jours après , le reveil fut dure aussi . Valentina ayant fait des cauchemar toute la nuit , elle était allé dormir avec elle pour la rassuré, cependant elle eu l’impression que de se retrouver 1 ans en arrière, puisque la petite comme Cage mettait ses jambes sur les siennes. Bref, se fut une nuit agité. En se réveillant , elle regarda Nana avec un sourire et déposa un bisous sur son front avant de se lever discrètement jusqu’à ce que cette dernière lui attrape le poignet à moitié endormis. «  Tu vas ou maman ? » dit-elle en baillant. S’asseyant sur le lit , elle souria et lui dégagea le visage de tout ses petits cheveux qui la cachait en le lui caressant. «  Je vais à Los Angeles, je vais tourner une pub pour un parfum … tu resteras avec Julien aujourd’hui il m’a dit que vous alliez faire les magasins … mais chuuut je t’ai rien dit . » [/color]dit-elle en lui déposant un bisous sur la tempe. Valentina eu le sourire aux lèvres et les yeux tout pétillant , sur ce point là elle tenait bien de sa mère. Même Suri Cruz ne rivalisé pas avec Valentina Silver Thurner. «  Alors rendors toi ma chérie il va falloir que tu sois en forme si tu veux le trainer partout. » dit-elle en riant, la petite fille hocha la tête tout en fermant les yeux prête à se rendormir avant de réclamer un autre bisous. Zoey s’y appliqua et sortie de la chambre de la petite pour aller se préparer. Prenant une douche rapidement , elle s’attacha les cheveux et alla s’habiller d’un jeans et d’un débardeur noir. Pas besoin de superflus , elle s’avait qu’en arrivant elle passerait par la case maquillage et compagnie. Mettant ses chaussures, assises sur le lit , elle sentit une main se faufiler sous son débardeur pour lui caresser le dos. Sursautant , Zoey se tourna et fit un petit sourire à Julien . «  Je pensais que tu dormais à croire que vous ne voulez pas que je parte aujourd’hui » dit-elle en secouant la tête, un sourire aux lèvres. Attachant ses chaussures, elle se fit tirer en arrière par Julien qui était d’humeur câline apparemment et ce dernier lui lécha le lobe . Grimaçant , Zoey posa sa main sur sa joue pour le pousser «  Ah … mais c’est dégueu qu’Est-ce que tu fais ?! » Zoey le regarda bizarrement What a Face et se mit debout pour lui échapper EUUUURK , elle s’essuya l’oreille et passa même une nouvelle fois dans la salle de bain pour s’essuyer l’oreille. En plus vive l’haleine du matin quoi --’ , Elle repassa par la chambre pour prendre une veste et son sac et alla tout de même faire un dernier bisous à Julien qui apparemment était vexé  «  Mais qu’est-ce que t’es susceptible … » dit-elle en lui faisant un petit bisous su bout des lèvres avant de partir.

8h40 Elle prit sa voiture et se rendit vers Los Angeles. Sur le chemin elle s’arrêta prendre un café au starbuck et posa le gobelet dans la voiture. 8h58 se garant devant les sutdio , Pete l’attendais déjà , un sourire au lèvres elle devant le deuxième gobelet en guise d’excuse histoire de dire , tu vois je pense quand même à toi. Pete roula des yeux comme résolut et inspecta Zoey. «  Arrête de faire ça c’est bon je me suis couché tôt exprès , tu vois pas de cernes et je me suis même mit des petites cuillères glacés sous les yeux ce matin sait-on jamais». Pete leva son gobelet et ils trinquèrent avec du café --’ . Zoey ria et se fit entrainer par son agent à l’intérieur des studio. 9h pile ils étaient à l’ heure PERFECTO. Marc Lee attendait Zoey avec impatience et la serra dans ses bras en arrivant . «  Je suis heureux que tu sois là Zoey , au faite c’était génial au défilé comme d’habitude t’as été parfaite ! » Zoey souria mais ses joues virèrent au rouge directement , gêné pour le coup. «  Je crois qu’on t’attend au maquillage ton partenaire y est déjà , en tout cas on se voit sur le set. » Pete parla quelque instant avec lui , tandis que Zoey se rendait au maquillage se demandant qui c’était mais la se fut l’ HORREUR quand elle vit Cage. Qu’Est-ce qu’il foutait là & pourquoi était-il entrain de se faire maquillé . Fronçant les sourcils , Pete arriva derrière elle et la regarda bizarrement. «  Zo qu’Est-ce qu’il se passe ?! » Zoey venait tout juste de faire le rapprochement , partenaire , set, il est déjà là , Cage …. OMG son partenaire pour la pub était CAGE ! Se tournant vers son agent , elle croisa les bras et le fusilla du regard . «  C’est une BLAQUE , dis moi que c’est une BLAGUE. POURQUOI TU NE M’AS PAS DIT QUE MON PARTENAIRE SA SERAIT LUI LA … » dit-elle en faisant un signe de menton vers Cage. «  Je veux pas le faire , c’est mort , je pars. » Alors qu’elle allait partir , Pete la rattrapa par le bras et la regarda avec pour la première fois de la journée tout le sérieux du monde. «  Ecoute Zoey, Marc ne me l’avais pas dit au téléphone mais c’est surement parce que Cage a fait fureur avec Alessandra pour Colcci. Tu sais il est entrain de devenir le mannequin homme du moment et toi tu es le mannequin femme du moment alors c’est normal que vous vous retrouviez pour faire des pub , ou des photo et s’il te plait arrête de joueur la petite princesse offusqué , c’est ton job tu as donné ton engagement , tu as un contrat tu ne vas pas le rompre pour lui ?! » Les bras croisé la Silver boudait à fond mais Pete avait raison elle ne pouvait pas rompre le contrat et surtout elle ne pouvait pas refuser quelque chose à cause de Cage. Elle hocha la tête comme une petite fille résolu et fronça une dernière fois les sourcils tout en tirant la langue à Pete, genre gamine jusqu’au bout mais en même temps elle venait de céder. Levant la tête, fière , elle se rendit vers le maquillage en ignorant royalement Cage et en disant bonjour au maquilleuse qui était là. Elle s’asseya et coinça entre ses jambes son café tout en regardant droit devant elle.
Revenir en haut Aller en bas
Cage C. Thurner

avatar

MESSAGES : 6971
LOCALISATION : Avec Poto, surement.
TU FAIS QUOI ? : Mécano

Votre Personnage
GROUPE :: Born to die
DON :: Hypnose, rapidité et force.
MOI:: Arrogant, silencieux, foufou avec poto et un tantinet alcoolique ....

MessageSujet: Re: LOS ANGELES : les studios de tournage [partie publique]   Mer 14 Déc - 9:32



Sur cette chaise, Cage ria avec les maquilleuses .... Il ne pouvait nier qu'il avait été un peu nerveux en arrivant là, mais Cage avait une façon de s'adapter assez facilement et avec des femmes, encore plus facile Cool Lui qui ressemblait à du n'importe quoi, devint tout de suite un peu plus "élégant" avec cette coupe de cheveux mieux faite et des vêtements SO Fun --' Bref, il passait plutôt un agréable moment et prit même un chewing gum lorsqu'il se rendit compte qu'il ne s'était pas brosser les dents se matin --' Se regardant dans le miroir pour regarder tout le boulot que ces gentilles femmes fournissaient, il vit une silhouette arrivée ... Une silhouette qu'il connaissait par coeur et à l'aide de ses mains, il se redressa sur son siège pour se rapprocher du miroir et ainsi mieux regarder alors qu'une main le replaça convenablement :

_Cage, ne bouge pas si tu ne veux pas qu'on te rate ...

Mais Cage cligna des yeux, n'écoutant pas vraiment ce que Gisèle --' disait ... Ses sourcils se froncèrent et sa bouche mastiquait un peu plus fort. Il finit par souffler entre ses lèvres, se demandant ce qu'elle foutait là. Avait elle entendu dire qu'il faisait de la photo ? oO Il croisa ses mains sur le bas de son ventre et murmura à la maquilleuse, doucement :

_ Silver, qu'est ce qu'elle fait là ?

Gisèle se retourna et vit une Zoey toute élégante, comme à sa grande habitude et eut un sourire quand elle se retourna vers Cage avec une bombe de laque entre les mains pour en asperger les cheveux de Cage. Elle haussa les épaules ...

_ C'est ta partenaire Cage ... On ne t'avait pas prévenu ?

Il se regardait dans le miroir et ses yeux s'agrandirent .... Le reflet de son visage remontait et regarda la maquilleuse - coiffeuse, avec un air de dire : " t'es sérieuse ?" et elle acquiesça doucement, avec ce petit air confus. Elle ne comprenait pas ce qu'il se passait et elle se baissa à son oreille pour lui dire :

_ Je comprend que tu sois déstabilisé, Zoey Adriana Silver est la plus grande mannequin de tout les temps. Panique pas, ça va allé ....

Le visage de Cage se renfrogna ... parce que en fait, il était de très bonne humeur, pensant passer un agréable moment mais la venue de Zoey changea quelque peu tout ce qui était de "bon" en lui, en cette journée qui commençait. Prit au dépourvut, il n'avait pas du tout prévu cela ... Il se replaça convenablement sur son siège et la regarda dans le miroir. Elle boudait autant que lui, sauf que Cage lui, savait le cacher ... Gisèle alla lui chercher un café pour dire qu'il se détente. Il ne savait pas si c'était une réelle bonne idée, caféine - nervosité , ça collait pas du tout ensemble en vrai >< Cage avait de nouvelles résolutions en tête et elles n'étaient pas de faire retour en arrière, et surtout pas de rendre ses moments négatifs. Il prit une prise de boudha et souffla un bon coup pour reprendre cette facette qui lui collait si bien à la peau ... Impassibilité - Cage devait être imperturbable. Et lorsque Zoey vint se placer à ses côté, la tête bien droite, il la regarda dans le miroir avec sa bouche qui mastiquait doucement ce chewing gum et leva la main pour prendre le café que Gisèle lui avait apporté, le tenant entre ses mains:

_ Merci ... Bonjour Zoey, Bien dormit ?

Lui demanda t il gentiment, avec un petit sourire sur les lèvres. Ho il ne voulait pas être fouteur de gueule ou autre, il voulait vraiment que tout se passe très bien et qu'il n'y ait pas de "problèmes" pour ce qu'ils s'apprêtaient à faire. Il posa le Airways Cassis sur le bord de son gobelet de café et en prit une gorgée sur le bord parallèle --' ... Il ne disait plus rien, mais il tentait malgré tout de voir dans quel état d'esprit elle était ... Il remarqua que Zoey n'était pas dans ses meilleurs jours, elle avait certainement ses règles Rolling Eyes ...

_________________



« Faites attention, les Potos sont là. »
“- Vous voulez un whisky ?
- Oui juste un doigt.
- Vous voulez pas un whisky d'abord ?”© .bizzle

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LOS ANGELES : les studios de tournage [partie publique]   Mer 14 Déc - 14:50



Alors que Zoey venait d’arriver, elle fut surprise de retrouver Cage sur le set. Jamais elle n’aurait cru le voir ici , Cage dans la mode quoi. Ce qui la fit sourire dans un certain sens car pour quelqu’un qui ne voulait pas faire de photo dans le passé avec elle , le voilà à en faire avec sa meilleure amie et maintenant une pub … Puis non elle ne voulait pas en faire avec lui , elle ne voulait plus avoir de contact pour l’instant encore énervé de ce qu’il avait osé faire … mais Pete lui rappela qu’elle ne pouvait pas rompre un contrat et qu’il fallait qu’elle fasse avec et qu’elle surmonte cette épreuve comme une adulte. C’est certain sa première réaction fut cette d’une princesse offusqué… mais elle savait que ce n’était pas bien , pourtant à son habitude elle était beaucoup plus professionnel que ça. Se rendant vers le maquillage , elle fronça les sourcils mais fut appeler par un assistant qui lui tendait un peignoir. Elle souffla se disant merci mon dieu et lui souria en l’attrapant. Elle lui tendit son café en lui demandant de le tenir et alla mettre le peignoir derrière un paravent installer pour les changements de tenues. Ressortant , elle prit son café.«  Zoey t’es vêtements seront près après le maquillage » lui dit-il en lui faisant un sourire. Hochant doucement la tête elle se rendit cette fois ci vers le maquillage , ou Karen l’attendait. Du moins c’est le prénom qu’elle lisait sur le pass qu’elle avait autour de son cou. S’asseyant sur le siège voisin à celui de Cage , elle ne le regarda pas une seule fois , faisant preuve de politesse envers les maquilleuses et coiffeuses mais pas envers lui. Bien entendu elle ne pouvait pas , c’était juste plus fort qu’elle , elle avait juste envie de lui mettre sa main dans la tête, même aujourd’hui. Buvant une gorgée de son café , elle détacha ses cheveux tout en secouant sa tête légèrement. Posant son café sur la tablette elle sortit son ipad lorsqu’elle entendit la voix de Cage, tournant son visage vers lui , elle le regarda en se pinçant les lèvres et en arquant un sourcil, elle se tourna à nouveau , se mettant droite et mit ses écouteurs aux oreilles. Ce n’était pas l’attitude de la personne adulte qui avait rebroussé chemin pour venir s’assoir ici , mais elle ne pouvait pas faire semblant , non c’était au dessus de ses forces. Fermant les yeux comme venait de lui demandait Karen ,elle se fit chouchouté sans se préoccuper de Cage !
Quelque instant après elle retira ses bijoux et termina par la bague coccinelle en la balança dans un pot tout en tournant son visage vers Cage.

«  Zoey c’est bon tu peux venir te changer. » Se levant , elle remercia Karen pour le travail qu’elle avait fait sur ses cheveux et son visage et partie enfiler les vêtements qu’elle devait mettre. Mettant le peignoir dessus , elle attrapa les vêtements qu’elle devait enfilé et sortie. Zoey était habillé d’une robe noir bustier assez courte --’ et d’une veste en cuir noir.

«  Par la les chaussures Zoey …. » Se faisant tirer par Karen , elle regarda les chaussures et fit les gros yeux. Aouch pour sure qu’elle arriverait à la taille de Cage avec ça ôO

«  Silver et Thurner vous êtes attendus sur le set , on va commençait à tourner dans quelques minutes. » Zoey leva son visage vers la source de la voix et ferma les yeux un instant , tentant d’évacuer le stresse. Comme toujours elle était légèrement paniqué et encore plus depuis qu’elle avait vu Cage , cependant une fois sous les projecteurs ce stress partait comme par miracle et elle espérait de tout cœur qu’aujourd’hui cela se passe aussi. Une fois sur le set , Zoey & Cage se rendirent auprès de Marc Lee pour qu’il puisse expliqué en quoi consiste la pub. Pete lui fit un sourire et un coucou et Zoey ria légèrement avant de se concentrer sur ce que disait Marc.

«  Vous êtes magnifiques comme ça , J’ADORE ! Alors je vais vous expliqué. Cage toi tu arriveras en moto et toi Zoey en voitures. Vous ne vous connaissez pas et vous vous retrouvez dans un café. Zoey toi tu seras à une table entrain de lire un livre et tu remarqueras Cage qui arrive et qui se commande un verre. De la il va falloir que le jeu de regard commence , il faut que se soit intense, emplit de tension de désir … il faut voir que vous aillez envie l’un de l’autre. Ensuite on change de décors vous vous retrouvez dans une chambre d’hôtel pour enfin faire exploser le désir….. Après vous faite comme vous le sentez … et si ça ne va pas je vous indiquerez comme je le sens. Mais je sens que sa risque d’être super je sens comme une sorte de tension , d’électricité entre vous deux. C’est GENIAL. »Hochant la tête , elle tourna son visage vers Cage et lui dit « On va tenter de faire ça bien , là c'est le travail et j'ai pas envie de revenir demain ...»
Revenir en haut Aller en bas
Cage C. Thurner

avatar

MESSAGES : 6971
LOCALISATION : Avec Poto, surement.
TU FAIS QUOI ? : Mécano

Votre Personnage
GROUPE :: Born to die
DON :: Hypnose, rapidité et force.
MOI:: Arrogant, silencieux, foufou avec poto et un tantinet alcoolique ....

MessageSujet: Re: LOS ANGELES : les studios de tournage [partie publique]   Jeu 15 Déc - 10:32

Zoey Adriana Silver ... Sa partenaire pour une Publicité de parfum. Parfois Cage, il se demandait si la vie ne s'acharnait pas sur lui, du genre ... Il y a des milliers de mannequins et des milliards de femmes dans le monde et c'est sur elle que ça tombe. A cette pensée, il leva les yeux au ciel, pointant son doigt, l'air de dire : " Dieu, tu te fous de ma gueule" .... BWEF, il resta sur son siège, tranquillement, regardant les moindres faits et gestes que Gisèle faisait sur lui mais la tentation était forte, car ses yeux dérivèrent facilement dans le miroir, afin de savoir ce que faisait Zoey ... Il vit se sourire apaisé quand l'assistant lui tendait le peignoir et celui de Cage naquit tout autant sur les lèvres. Il n'avait pas oublié à quel point la petite Silver pouvait être aussi boudeuse mais la voir faire comme cela, c'était toujours agréable oO. Il fit craqué sa nuque de gauche à droite et se fit réprimandé par la demoiselle et c'est là qu'elle osa lui demandé ....Vous vous connaissez ? Je veux dire ... on dirait qu'elle n'a pas l'air contente de vous voir ici ... Cage la regarda dans le miroir, la lèvre légèrement bombée et fronça les sourcils. On est quelle date ? Lui demanda t-il. La jeune femme fut quelque peu confuse de cette question et lui dit le jour. Cage ria et haussa les épaules. Ho ... Période rouge pour Silver. Rien de bien dramatique --' . En fait, il n'aimait pas parler de sa relation avec Zoey à qui que se soit. Se serait retourné le couteau dans la plaie, et cette bonne femme n'était pas sa pote non plus. C'est là qu'elle vint se poser à ses côtés et il la regarda faire, toujours dans le miroir. Il prit le café que Gisèle lui apporta et pencha la tête vers Zoey pour lui demandé si elle avait bien dormit mais contre toute attente, elle le regarda avec un sourcil arquer et mit ses écouteurs sur les oreilles. Cage la regarda avec un sourire et se remit droit ... Gisèle ne disait plus rien, le froid entre les deux personnes ne mettaient personne à l'aise d'ailleurs. Cage ne prit pas part au comportement de Zoey, il la laissa bouder mais comprit très vite, quand il vit la bague coccinelle voler jusque dans un pot. Aie ... Elle n'était pas contente en fait. Se levant pour aller rejoindre le "Pete", il se regarda une dernière fois dans le miroir ... ça faisait longtemps qu'il n'avait pas été habillé entièrement de noir --', ça faisait lugubre. Veste de cuir noire, pantalon noir et tee-shirt assortit, il fit un "mouai" xD mais de suite, il vit la bécane et Cage alla voir l'engin de plus près. Gosh ... Il voulait la même --' il releva le regard vers Marc qui les appelaient et Cage vit Zoey passer devant lui avec cette robe noire, moulante et courte. Ho il va de soit qu'il buggua légèrement, surtout qu'elle était aussi grande que lui oO. Bwef, il écouta ce que l'homme disait alors qu'il entendit Zoey rire doucement. Il tourna son visage vers la source et vit Pete qui lui disait avec ses doigts " toi je t'ai à l'oeil ..." ... Cage posa son index sur son torse, l'air de dire " moi ?!" et l'homme le regarda avec un air qui prônait qu'il l'avait vraiment à l'oeil. >< . Il avait des préférence le gars --' Secouant la tête, désespéré du comportement du mec, il croisa ses bras sur son torse, droit comme un vigile - sorteur de boite et pencha la tête pour écouter encore ce que disait Marc Lee ... et Cag e put s'empêcher de dire à la suite de tout ses mots : Facile ...! En fait, Cage pensait être comique" en disant cela mais la suite, vint encore le faire rire. Une main sur son visage, il tentait de masquer ce rire qui allait partir en éclat ... Il était nerveux oO parce que c'était comme "continuer" le cap qu'il avait lancé. En cet instant, il ne pouvait pas regarder Zoey, et puis, ne pas la regarder, c'est comme si elle ne pouvait pas voir qu'il rit ... ça fait un peu phénomène autruche oO Elle se cache la tête mais on voit tout son corps, Cage masque ses lèvres d'un rire prenant mais on l'entend ... Il toussota dans son poing et se retourna vers Zoey qui lui parlait et ses sourcils se froncèrent parce qu'elle était si froide, qu'il avait cette impression que sa "bouderie" était réellement de la colère ... Il acquiesça doucement à ce qu'elle disait tout en ne comprenant pas son comportement. Cage était assez "gentille" et "amusée" en fait de la situation, mais cela présageait bien que tout n'allait pas être partie de plaisir, Zoey lui faisait la gueule. Marc Lee l'appela et lui dit qu'il devait se poser sur la moto et quand il passa aux côtés de Zoey, il lui demanda, un chuchotis à l'oreille : Je peux savoir pourquoi tu fait autant la tête ? Mais le regard de Pete vint croiser le sien et il était renfrogné ... et c'est là qu'il écouta les détails de ce qu'il devait faire. Tu roules, prend la pose du mec qui nous fait du 250 km/h oO et au dernier moment, tu nous fais un bon petit dérapage juste pour donner de la puissance au cadrage --'. Et ensuite, tu enlève ton casque avec cette dégaine de l'homme mystère et tout à la fois confiant de lui même.. Allé, pose le casque et c'est partit mon kiki --' Cage fit donc ce qu'on lui demande et la première prise fut la bonne. Cage adorait la moto et trouva même le moment assez court et c'est bien pour cela qu'il dut laisser l'engin de côté avec un petit pincement au cœur et alla rejoindre Zoey qui faisait "genre" dans sa voiture. Il la regarda faire et pencha la tête avec un petit sourire. Elle était belle et Marc l'appela, ils allaient passer à l'étape "café" ... Cage tu entres dans le bar, tu te poses sur le tabouret et quand tu vois Zoey, tu sens quelque chose. Les papillons dans ton ventres font la guerre et le désir doit flamber dans tes yeux. Le jeux de regard est plus que important, alors mettez y le paquet mes petits ... cette scène doit puer l'envie. --' A la suite de ses mots, Cage releva le regard vers Zoey, l'air de dire "prête ?" avec se sourire un peu mystérieux qui présageait que oui, il allait jouer ... C'était le but de toute façon, mais il y avait une confiance en Zoey qui était perturbatrice .... Il prit une longue respiration, et alla se poser devant les portes, prêt à entrer dans le bar. il sautilla sur place comme si c'était un échauffement de boxe --' BWEF = nervosité quand tu nous tient --'

_________________



« Faites attention, les Potos sont là. »
“- Vous voulez un whisky ?
- Oui juste un doigt.
- Vous voulez pas un whisky d'abord ?”© .bizzle

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LOS ANGELES : les studios de tournage [partie publique]   Jeu 15 Déc - 11:53

Énervée contre Cage elle ne ferait certainement aucun effort aujourd’hui vit à vit de lui du moins lorsqu’ils ne seront pas sur le set. Elle avait signé un contrat et elle respecterait son engagement et en plus autant faire bien les choses … histoire que tout soit bouclé dans la journée. Venant s’assoir devant la coiffeuse ornait de spot sur le côté, elle se regarda dans le miroir et passa son doigts sur ses poches qui n’étaient pas si voyante que ça . En effet peut être bien qu’elle avait mentit à Pete et qu’elle ne s’était pas couché super tôt non plus , Est-ce pour cela qu’il l’avait l’air un peu irrité ? Entendant la voix de Cage qui lui demandait comment elle allait , elle tourna son visage vers le jeune homme tout en arquant un sourcil du genre «  T’es sérieux tu parles à moi là ? » Elle secoua la tête sans trop s’attarder dans ses yeux et mit ses écouteur aux oreilles, histoire de se couper du monde et pourtant sa n’était pas dans son caractère. Elle aimait parlait avec les maquilleuses, rire afin de se déstresser un peu comme avant chaque défilé mais ici , la présence de Cage l’irrité à un tel point qu’aucun stresse n’était venu la perturbé. Elle décida tout de même que d’enlever un écouteur afin de pouvoir parler à Karen , celle qui s’occuperait d’elle toute la journée niveau coiffure et maquillage. Alors qu’elle était entrain de fixé avec de la laque les ondulation de Zoey , elle mit ses mains devant ses yeux pour que Karen et tout le loisir de travailler la chevelure de la brésilienne et se leva lorsqu’on l’appela pour se changer. Elle fit un merci souriant à Karen et se prit même le pied de Cage en se levant manquant de se ramasser --’ . Elle fronça les sourcils dans sa direction et remit ses cheveux correctement pour lui tourner le dos. Elle devait l’ignorer oui c’est ça. Elle tenta de respirer comme lui avait prit son maitre yoga ,histoire d’évacuer toute source de mal dans son esprit et de faire abstraction des éventuel parasites, ici Cage xD Jetant le peignoir sur le pan du paravent elle enfila cette robe qu’on lui avait donné et chercha le haut des sous vêtements ôO xD «  Huuum …. » tentât-elle en se raclant la gorge. «  Oui mademoiselle Silver » dit le jeune homme derrière le paravent. «  Je pense qu’il manque quelque chose, le haut des sous vêtement peur être … » Le jeune homme devint tout rouge comprenant que la femme qui lui parlait à l’instant derrière ce  « mur » était surement nue ou a à moitié. Le stagiaire , balbutia et se mit à courir pour demander. Zoey ria légèrement et attendit comme une mongol derrière , c’est qu’il faisait un peu frisquet xD. Mettant la robe contre elle, elle la regarda avec un sourire. Elle adorait son métier, pouvoir porter des robe de créateur , se faire chouchouter c’était juste la vie que toute petites filles espéraient plus tard …. Elle se rappelait qu’enfant à chaque fois qu’elle allait en Italie rendre visite à sa tante et à son oncle dans la demeure des Silver, elle allait dans la penderie de sa tante Laora et essayer ses robes, ses chaussures et se mettait du rouge à lèvre… et bizarrement sa tante de la grondait pas mais la regarder avec des yeux emplit d’étoile. Zoey était choyée comme une princesse à chaque fois qu’elle se rendait en Italie même si son oncle Giovanni était dure avec elle , elle savait que c’était pour son bien et qu’il tentait de la protéger comme il le pouvait c’était sa la famille après tout.Bref le stagiaire revint vers elle et lui dit que c’était normal. Zoey se pinça les lèvres et enfila la robe un peu dérangée mais en même temps les bretelles avec une robe bustier c’était pas le top. Elle se retourna et demanda au stagiaire de lui remonter la fermeture éclaire dorsale et ajusta ses cheveux alors que ce dernier lui fit un compliment ce qui provoqua un sourire chez la Silver un peu gêné --’ . Entendant Marc au interphone , elle se rendit sur le set ou les mur était peint en vert pour incrusté les effets spéciaux par la suite. Arrivant près de Cage elle ne pu s’empêcher de le regarder et de sourire qu’Est-ce qu’il était beau se penchant légèrement tout en se grattant le cou elle dit semblant de regarder Pete et en profita pour regarder la partie magique de Cage et eu un petit sourire toujours aussi magique xD Bwef elle se re-concentra sur Marc qui leur expliqué de qu’ils devaient faire et au remarque de Cage elle leva les yeux au ciel. C’est la première fois qu’il va faire une pub et il ose dire que c’est facile. Limite elle avait envie de se foutre de sa gueule et elle chercha se même sentiment dans les yeux de Pete qui souriait comprenant ce que voulait dire Zoey . «  Marc Est-ce que pour les prise on doit jouer avec les Caméra , la regarder quelque fois ou faire comme si elle n’existait pas comme si il n’y avait que nous deux ? » Marc regarda Zoey tout en réfléchissant et secoua la tête «  Non je pense que sa serait plus intense si vous faire comme si vous étiez seule au monde, dans votre bulle. Zoey tu ne doit voir que par Cage , cette envie que tu as de lui , le désir qu’il provoque en toi et Cage pareil , tu dois montrer que Zoey c’est la seule , que tu ne peux pas empêcher ce qui arrive , que tu le veux de toute tes force , tu as envie d’elle .  Faut qu’il y est une Put*in de tension je veux que se soit sensuelle , mystic voilà je veux que se soit M Y S T I C ! » hochant la tête elle entendit Cage rire et se cacher en même temps. Elle tourna légèrement son visage vers lui se demandant ce qu’il lui prenait et termina par abandonné. Elle lui demanda juste de faire les choses bien , pour qu’ils n’aient pas à revenir le lendemain et la avant qu’il ne parte il lui demanda ce qu’elle avait , elle regarda Pete et lui demanda s’arrêter en faisant les gros yeux et attrapa le poignet de Cage avant qu’il ne parte. «  Pourquoi je tire la tête Cage , parce que t’avais pas le droit de me laisser comme ça et de partir comme un gros con sans un mot et sans un regard , je suis pas une Mer*e et je pense pas méritait ça c’est tout , tu peux le faire avec ta pouf mais pas avec moi … mais en même temps tu n’as fait que fuir comme à chaque fois , tu ne vas jamais au bout de ce que tu entreprend à croire que tu n’arriveras jamais à murir … » Elle plongea son regard dans le sien et se retourna pour aller prêt de la caméra et regarder ce que faisait Cage alors que Karen venait lui arranger les cheveux au même moment. Avec un sourire elle le regarda faire , la moto et Cage elle avait toujours aimé le voir comme ça ♥ Elle sursauta légèrement lorsqu’il fit son dérapage de peur qu’il ne tombe mais tenta de le cacher tout de même … après tout c’était un vampire il n’aurait pas mal mais voilà elle ne pouvait s’empêcher que de ressentir ça. Alors que la Moto fut enlever du champs de décor , se fut à elle d’entrer en scène. Elle regarda la voiture qui était pour elle et eu les yeux pétillant ,elle était belle Montant dedans , elle n’avait pas le droit de faire un tour --’ elle devait juste mimer , faire semblant de la conduire. Le ventilateur se mit en marche et Zoey eu l’impression d’y être, elle se penchant même sur le côté faisant semblant de prendre un virage ultra séré , le regard fixe et ténébreux. En une prise tout comme Cage se fut bon. Par la suite se fut la scène du café , là ou le désir devait naitre entre eux --’ «  Zoey , toi tu sera entrain de lire et d’écrire quelque chose. Tu aura des lunettes de vue tu les feras glisser assez sensuellement et je veux que tu soit la tentation de Cage, que tu fasse tout pour le séduire à travers tes gestes, ton regard n’hésite pas à jouer avec tout ! » Zoey hocha la tête et tourna son visage vers Cage. Tout sa venait de lui donner des idées…. Elle hocha la tête en lui souriant «  Oui je suis prête j’espère que tu l’es toi aussi .. » Zoey alla s’assoir à la table posé et attrapa les lunettes. Elle les mit sur ses yeux et attrapa le livre entre ses mains pour faire semblant de le lire légèrement incliné , les jambes croisés l’une par-dessus l’autre. En entendant les portes battantes s’ouvrirent ,elle ne releva pas encore son regard , attrapant juste une mèche de ses cheveux pour jouer avec sensuellement.
Revenir en haut Aller en bas
Cage C. Thurner

avatar

MESSAGES : 6971
LOCALISATION : Avec Poto, surement.
TU FAIS QUOI ? : Mécano

Votre Personnage
GROUPE :: Born to die
DON :: Hypnose, rapidité et force.
MOI:: Arrogant, silencieux, foufou avec poto et un tantinet alcoolique ....

MessageSujet: Re: LOS ANGELES : les studios de tournage [partie publique]   Jeu 15 Déc - 12:50

Cage avait une coiffeuse derrière et devant lui ôO ( je sais pourris xD) mais toute son attention était portée vers se miroir qui lui montrait toutes les mimiques de Zoey qu'il ne voyait pas et même si son regard ou encore son visage n'exprimaient rien, il ne pouvait réfréner cette petite boule au ventre de la voir dans toute sa splendeur. Difficile de se mentir à soi même sur une vérité bien encrée. L'arrogance de Zoey faisait rire Cage, il la trouvait "amusante" et c'est bien pour cela qu'il ne dit rien à son regard ... Il tourna juste son visage vers le miroir avec un petit sourire sur les lèvres, qui prétendaient une sorte de " elle est pas possible ..." et affalé sur son siège, il étendit les jambes pour se mettre comme un pacha mais il n'avait pas beaucoup de place --' et en se redressant, en même temps que Zoey, il la sentit se rétamer. Et si ses fesses étaient magiques, sa vivacité l'était tout autant car sans même un regard vers elle, son bras rattrapa le sien pour ne pas qu'elle se plante en beauté. Toujours aucun regard , il se remit droit après l'avoir lâcher ... Cage en avait marre de rester assis >.< et avait la bougeotte. il but une gorgée de son café et croisa ensuite les mains sur le bas de son ventre, et regardait les courbes de Zoey se débarrasser de ses vêtements derrière le paravent ... et il pencha la tête pour regarder, sans gêne. Il eut même cette petite bouille "vicieuse" mais pas perverse sur la face, parce que c'était beau comme effet. Et puis, Cage préférait par dessus tout ne rien voir que de voir ôO . Le mystère du corps nu de la femme ... même si il connaissait le corps de Zoey, il se laissait souvent se plaisir que de découvrir chaque parcelles de peau peu à peu, et ici, il s'imaginait comme elle devait être belle derrière ce paravent ... alerte au coup de chaud, il se retira de cette vision et c'est là que Gisèle eut un petit rire qui prétendait bien que oui, elle l'avait vu --'. Il prit un mouchoir qu'il lança en arrière sur la tête de gisèle mais celui ci tomba avant même de la toucher, c'était léger quoi --' et se remit en position " j'attends qu'elle ait finit de me refaire la face" jusqu'à ce qu'il entende qu'elle demande au jeune homme de refermer sa robe. Sa tête ne tourna pas mais son regard prit une direction de biais; il observait ... C'est qu'il avait bon le petit là et il se leva enfin pour se rendre sur le set et c'est là qu'il vit une Zoey habillé mais tout à la fois dénudée ôO Une semaine qu'il l'avait pas vu et voilà que tout revenait comme si c'était une normalité de la désirer autant ... c'était inexplicable. Et il écouta tout ce que Marc disait et Cage se mit à rire, caché par cette main qui recouvrait son visage. Non mais c'était du gros foutage de gueule en fait ... et c'est là, qu'il leva encore les yeux vers le ciel, prétendant un " qu'est ce que je t'ai fait" et tout cela du regard ... Parce que c'était fou ce qu'ils devaient faire, surtout que voilà ... si il avait su, il n'aurait pas utilisé le CAP et aurait attendu sagement la publicité ... BWEF, Zoey posa une question et il posa la paume de sa main sur sa propre joue, accoudé à son avant bras qui était posé en dessous de ses Pec *_* xD et quand Marc dit ce qu'ils devaient faire, Cage se tapa le front, une fois, deux fois, trois fois ... de manière continue et régulière et c'est là que MArc parla : Heu ... Cage , tu peux m'expliquer ce qu'il se passe ? Cage releva la tête, surpris et tout à la fois "con" de s'être fait remarqué ... et haussa les épaules en disant juste : Je me mets en condition mentalement ... mais je t'écoute, vas y ... Cage se gratta le dessus de l'oeil et Marc termina son récit et il regarda Zoey, qui était d'un sérieux à faire pâlir, son regard prétendait bien qu'elle n'était pas là pour s'amuser mais bien pour travailler ... Elle qui ne cessait de rabâcher que son travail, c'était avant tout un plaisir ... --' il avait l'impression du contraire, à croire que c'était de sa faute What a Face ... et c'est là que Cage comprit que Zoey était vraiment en colère contre lui. Il fut surpris néanmoins d'une telle réaction, parce qu'il ne pensait pas qu'elle réagirait comme ça ... Derrière son oreille, il lui demanda pourquoi elle faisait la tête comme ça. Embarqué par l'assistant, il se fit rattraper et il se retrouva face à Zoey qui lui cracha son venin en plein visage et pas seulement son venin ... il s'essuya le visage pour le coup xD tout en l'écoutant attentivement. ET c'est là qu'il fit les gros yeux à ce qu'elle disait. Il regarda autour de lui et lui fit signe de parler plus bas, tout le monde les regardait : Tu me reproches de t'avoir manquer de respect ? de ne pas avoir été jusqu'au bout ? Il la regardait vraiment étonné et c'est là qu'il eut un sourire, mais pas se genre de sourire qui se moque ou autre, un sourire qui prônait l'étonnement de ce qu'elle venait de dire. Il toussota légèrement et lui dit d'un ton lasse et en se détournant d'elle. T'a rien comprit Silver ... Si toi t'es égoïste, pas moi ... Ho ... Pourquoi avait il dit cela ? Parce que si il était partit, c'était justement pour ne pas la froisser encore plus qu'il ne l'avait fait. Parce qu'il ne voulait pas aller jusqu'au bout par respect pour sa situation, et il ne voulait pas qu'elle souffre d'avantage comme lui avait pu l'être. Il ne l'avait pas regardé , c'est parce qu'il avait "honte" de ce qu'il avait fait et il voulait justement, ne pas lui montrer qu'il était "fort" dans cette situation mais bien faible que de l'aimer encore comme un fou et encore plus qu'avant. Il se posa sur la moto avec le casque en main, et écouta ce qu'on lui disait ... encore. Il se croyait à l'école. --' . Il voulait chasser ce qui venait d'être dit et y arriva, plus ou moins parce que en fait, Zoey n'avait pas changé. Elle prônait toujours le côté négatif de tout ce qui se déroulait entre eux, et n'en voyait pas les notes positives ... C'est ce que lui avait décidé de faire à présent et il allait continuer dans cette voix là. Il prit un malin plaisir à rouler en moto, il adorait ça et quand il fit le dérapage, il enleva son casque ensuite, avec ce côté ténébreux qui lui collait à la peau. Cage avait un mal fou à être sérieux mais Zoey était là, et elle ne voulait pas qu'elle dise qu'il était nul xD Quand sa scène fut finie, il alla voir Zoey dans cette voiture qui n'avançait pas. Les ventilateurs étaient bien présents pour que tout ses cheveux prenne une vitesse équivalente à celle d'une bagnole qui roule extrêmement vite. Il ne faisait que la regarder tellement elle était belle ... qu'il était niais dans sa tête, ça en devenait affolant --' . Par la suite, ils se retrouvèrent dans le café et ça parlait encore de comment ils devaient jouer la scène. Cage était nerveux parce que pour le Cap, c'était lui qui prenait les rennes, et faire ça comme ça, devant plein de monde ... et avec Zoey ... il se demandait si ça allait aller --'. mais il garda la face du bon joueur, et regarda Zoey, l'air de dire "prête" ? et elle lui répondit ... Il souriait à sa question, et devant la porte, il murmura entre ses lèvres : Plus que jamais .... Et pour les mettre en condition, une musique retentit dans le studio, et Cage souriait ... et c'était partit.


Il ouvrit les portes du bar, tout en regardant devant lui et il avança d'un pas très sur, il avait l'air confiant et incroyablement virile xD. Tout en se dirigeant vers le tabouret, il s'y posa et attendit quelque secondes avant de regarder derrière lui et de voir ... Zoey. Il la détailla du regard, de bas en haut, un regard perçant et presque "noir" avec cette envie que de l'admirer ... C'était normale ce qu'il était entrain de faire. ce qu'il ne pouvait pas montrer, il le jouait ici, dans ce faux café qui demandait à ce que son désir pour elle se voit sur tout son visage, dans toute la tenue de son corps jusqu'à ce que ... il éclate de rire et tout le monde fi!t des "hoooo mais Cage!" et c'est là qu'il montra le livre de Zoey qui était à l'envers xD Désolé ... On recommence ? --' Il regarda Zoey et il se mordit le coin de la lèvre pour retourner derrière la porte, il dansa un peu devant la porte, remise en condition oblige --'

_________________



« Faites attention, les Potos sont là. »
“- Vous voulez un whisky ?
- Oui juste un doigt.
- Vous voulez pas un whisky d'abord ?”© .bizzle

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LOS ANGELES : les studios de tournage [partie publique]   Jeu 15 Déc - 14:10

Tandis qu’on l’appelait pour les essayages, en se levant elle se prit la jambe de Cage qu’il était entrain de détendre, à croire qu’il avait fait exprès . Genre il choisi le moment ou elle se lève pour lui faire ça --’ Elle vit le sol se rapprocher bien vite mais se fut le bras de Cage qui vint la sauver. Elle sentit cette pression sur son bras qui la retenait, cette pression qui était toujours là au bon moment à dire vrai. Elle tourna son visage vers lui et eu envie de l’accuser, comme si il avait fait exprès. Elle le regarda à travers le miroir et partie se changer. Tout en enlevant ses vêtements , elle regarda se qu’elle devait mettre, la tête pencher , la bouche en cœur elle attendit que le stagiaire lui ramène de quoi pour le haut mais se fut sans avec une pointe d’excuse qu’il lui dit que c’était normal . Enfilant la robe pour le coup, elle demanda au stagiaire de lui remonter la fermeture éclaire en sortant de derrière le paravent en tenant d’une main le devant et de son autre main sa chevelure épaisse, elle remercia le Stagiaire et lui frotta les cheveux tendrement , ce n’était qu’un ado de 16 ans tout au plus qui devait surement faire un stage. Bwef se rendant sur le set , elle tenta de s’habituer avec ses haut talons , surement les plus haut qu’elle n’avait jamais porté pour une publicité, elle espérait juste ne pas devoir courir ou quoi que se soit parce que sa serait certainement critique xD. Elle regarda Cage avancé vers elle et ne pu s’empêcher que de le regarder de haut en bas discrètement , il avait l’air si ténébreux, dangereux , arrogant , tout comme elle aimé quoi Elle attrapa même le bras de son agent histoire de dire retiens moi avant que je ne fasse quelque chose de totalement stupide --’ C’est que fasse à cage Zoey avait pas mal de problème quand a la gestion de ses pulsions --’ Alors que Marc leur expliquait ce qu’ils devaient faire, elle s’appuya sur une jambe, complétement concentré dans ce qu’il disait puisqu’elle était réellement sérieuse quand elle disait qu’elle ne voudrait pas revenir , puis Zoey faisait toujours bien les choses et étaient facile à vivre au travail ( --’ j’ai pas dis tout le temps hein xD ) ce qui lui véhiculé une bonne image , donnant ainsi encore plus l’envie que de travailler avec elle , parce que quelqu’un de capricieux n’était pas réellement demandé. Bwef Alors qu’elle posait une question , elle ne pu pas manqué le pec musclé de Cage qui était entrain de ressortir du à sa position , elle tourna une demie seconde son regard pour ensuite revenir vers Mac lee , comme si de rien n’était et c’est la que tout le monde s’arrêta de parler quand Cage se tapa le front. Tous le monde le regardait se demandant ce qu’il était entrain de faire et Marc lui demanda ce qui était entrain de se passer pour le coup. «  T’as une drôle de façon de te mettre en condition toi mais soit … si sa peux t’aider tape toi autant que tu veux … » Zoey regarda Cage en lui donnant une tape sur le bras , lui demandant par ce geste d’arrêter de se taper histoire de garder toute crédibilité mais il furent appeler. Zoey se retournait déjà pour aller sur le set quand elle entendit Cage lui demandait pourquoi elle faisait la gueule à l’oreille. Fronçant les sourcils , elle lui attrapa le poignet avant qu’il ne parte pour lui dire le pourquoi du comment.. Elle n’avait pas appréciait qu’il parte sans rien lui dire en la laissant là seule , faible ,avec une fierté au plus bas juste pour lui. Jamais elle n’aurait du se laisser aller autant avec lui , c’était une énorme erreur … « Je dis pas ça Cage mais , tu m’as laissé seule sans rien me dire alors que j’ai baissé ma fierté pour toi , j’en avait plus aucune …. Et tu l’as bafoué comme une vulgaire chose, je me suis ouverte à toi … ta tout perdu sur ce coup Thurner. » Dit-elle tout doucement , sous ses recommandation. Elle le regarda un instant dans les yeux lui montrant un peu cette peine qu’elle avait pu ressentir «  Moi je suis égoïste Cage en quoi , c’est toi qui a lancé ce cap … tu n’as pensé qu’a ta petite vengeance ou je ne sais quoi vis-à-vis de ta Anna … ok ça va j’ai retenue la leçon t’en fait pas …. » Zoey n’arrivait plus à faire la part des choses, partageait entre l’envie de se dire que tout ceci n’était pas qu’une vengeance , que c’ était bien réel que lui aussi avant ressentit les même choses qu’elle et au fond d’elle, elle en était plus que persuader, mais elle avait tellement peur de souffrir , de ce dire ça qu’elle préférait négativé le moment se disant qu’au fond c ‘était rien …de toute façon elle aurait des réponses lors du tournage…. Lorsque Cage fit de la moto , Zoey ne put s’empêcher que de le regarder faire, penchant la tête à chacun de ses dérapages pour regarder la distance qui le rapprochait du sol et tout ça …. Puis la se fut la signature de son arrêt de mort lorsqu’il enleva son casque. OMG. Il était tellement beau , tout ce qu’elle aimait , puis là elle entendit une jeune femme dire qu’il était carrément hot, elle le regarda en biais avec l’envie que de l’éliminer direct What a Face mais elle hocha simplement la tête en soupirant d’aise à cette vue , ce que fit toute les femmes du plateau , créant un ENORME bruit xD L’instant d’après se fut au tour de Zoey de tourner son arrivée. Un peu déçue tout de même de ne pas pouvoir vérifier ce qu’il se trouvait sous le capot de ce bolide, elle fit tout comme. La première prise fut la bonne et c’est pourquoi Cage & Zoey enchainèrent avec la scène du Café. Tandis que Cage la regardait d’une manière qui voulait dire t’es prête , elle le regarda et lui répondit que oui et en lui demandant si lui aussi il était prêt. Parce que c’était bien beau de tester les réactions de Zoey , ses limites et tout le reste … mais autant savoir les siennes en premier.

Assise à une table , Zoey lisait un livre du moins faisant semblant de lire ,jambe croisé, un café devant elle. Lorsqu’elle entendit les portes s’ouvrirent elle ne leva pas encore son visage vers Cage non , elle attrapa une mèches entre ses doigts jouant avec comme elle pouvait le faire si bien et leva son regard vers Cage lorsque ce dernier se tourna vers elle. Lâchant sa mèches, elle baissa tout doucement les lunettes qu’elle avait sur le nez , les faisant glisser pour ensuite attraper le branche entre ses lèvres et joueur avec une demie seconde avant de les poser sur la table. Son regard se planta dans celui de Cage , réciproque a son désir et en même temps elle en fut tout émoustillé quand même faut pas se voiler la face hein. Elle se mordilla la lèvre inférieur et le détailla de tout son être jusqu’à ce qu’il éclate de rire. Elle fronça les sourcils et le regarda mais quand elle vit que c’était son livre la cause de tout elle ria elle aussi et leva les mains genre c’est moi la coupable «  Désolé c’est de ma faute ! » Elle regarda Cage avec un petit sourire aux lèvres et se remit en place prête pour la tourner une seconde fois.
Revenir en haut Aller en bas
Cage C. Thurner

avatar

MESSAGES : 6971
LOCALISATION : Avec Poto, surement.
TU FAIS QUOI ? : Mécano

Votre Personnage
GROUPE :: Born to die
DON :: Hypnose, rapidité et force.
MOI:: Arrogant, silencieux, foufou avec poto et un tantinet alcoolique ....

MessageSujet: Re: LOS ANGELES : les studios de tournage [partie publique]   Jeu 15 Déc - 21:36

Alors qu'il venait de la sauver d'une impasse, Silver ne trouva pas d'autre moyen que de le regarder via le miroir, comme si elle avait envie de le frapper ôO. Cage avait relever le regard vers elle, du moins dans le miroir et lui fit un signe de tête, l'air de dire «  De rien » et la regarda partir. Mais elle était vraiment de très mauvais poil quand même là la Zoey >< . Cage avait déjà été changé dés son arrivé puisqu'il devait enfiler un tee-shirt et comme il ne pouvait pas froisser sa coiffure, cela aurait été un peu « bête » de l'enfiler après ...Bwef, il s'emmerdait sévère. La coiffeuse était entrain de se concentrer sur tout ses moindres faits et gestes, Cage lui n'était pas « ouvert » à une discussion puisqu'il surveillait en catimini tout ce que faisait Zoey --'. Il la voyait nu à travers un paravent et il ne cessait que de l'observer dans cette moindre faits et gestes. Parfois, il se demandait si c'était normal autant de grâce chez une femme ou alors, était ce juste Zoey qui était dépourvu de ce don ... Il n'en savait rien, il se disait juste qu'il la regardait encore trop avec les yeux de l'amour, si pas plus fort même et quand il se leva pour aller sur le set et il la regarda passer comme on relooke une jolie femme dans la rue. Pour le coup de la discrétion, il était au TOP 0, sa spontanéité lui faisait toujours défaut. Écoutant ce Marc leur disait, Cage ria de bon coeur derrière une main qui tentait d’enfouir se « rire » au fin fond de sa gorge mais il en rajouta encore et encore, et Cage devint un autiste xD . Il se tapa le front, plusieurs fois, tout en se disant que ce n'était pas possible qu'une telle scène arrive. L'arroseur – arrosé en fait ... Et c'est là que la voix de Marc retentit et Cage releva le regard, puis vers tout le monde, un peu ailleurs ... Il ria à ce que disait Marc et il continua à se taper le front --' jusqu'à ce que Zoey lui tape le bras et que sa main frappe sa joue à lui, genre, il venait de se louper et cela de sa faute. Directement, il leva la tête vers elle, boudeur et il la poussa de l'index sur le front. T'arrête oui?. Déjà qu'elle l'ennuyait de faire la tête comme ça et voilà qu'elle le tape ôO. A croire qu'elle avait envie de se défouler la petite ... Et il lui demanda clairement ce qui n'allait pas. Cage n'aimait pas en fait qu'ils se fassent la gueule comme ça, il pliait facilement face à cette tête de boudeuse car même après un an de séparation, elle avait toujours un effet monstre sur lui. Et c'est là qu'elle lui reprocha de ne pas avoir été jusqu'au bout, de fuir, de lui avoir manquer de respect alors qu'il avait fait tout l'inverse ... Choqué, il la regarda avec des yeux incompréhensif car il pensait sincèrement qu'elle avait ressentit la même chose et qu'il n'y avait pas de « malentendus » ... Il se comprenait quand il disait cela, il savait qu'il y aurait un petit froid mais pas qu'elle lui fasse carrément la tête ... mais sa seconde réponse fut encore des plus détonante car elle lui avoua clairement s'être ouverte à lui , mettant sa fierté de côté. Il ne savait pas quoi répondre en fait et la regarda toujours choqué. Et quand il vit cette peine dans le regard, il s'en défit un peu pour regarder autour de lui et l'écouter sur ce qu'elle avait encore à dire. Ça devenait aberrant ... Mais de quelle vengeance tu parles ? Et puis, j'ai pas à venger Anna de quoi que se soit, si elle a un soucis avec toi, elle est assez grande pour le régler toute seule à ce que je sache. Tu parles de fierté bafouée mais regarde toi parler, on dirait encore qu'elle te colle comme une deuxième peau. Le cap prétendait de céder à la tentation, tu l'as fait, point. C'était à moi d'y mettre un terme ... T'a pas à me reprocher de l'avoir fait, et si je suis parti, c'est parce que je ne pouvait pas rester mais non, tu vois encore au centre de cette histoire ta petite personne, moi je compte pas ... bien sûr. Voilà, il était énervé parce que lui aussi avait eut un mal fou à partir, faut pas croire la laisser seule comme ça dans cette chambre lui avait coûté bonbon quand même, sans parler qu'il avait bien fait de partir, ils auraient fait une énorme bêtise et puis, il ne pouvait pas le faire c'est tout ... Il la regarda avant de partir et alla rejoindre sa moto qui l'attendait, écoutant tout ce qu'on avait à lui dire pour faire son « travail ». Sa mâchoire jouait nerveusement mais ce n'était pas vraiment de la colère, c'était de la confusion ... Pourquoi pensait elle tout ça ? Il pensait juste avoir été sincère et que le « message » serait passé mais le comportement de Zoey ne lui contait que l'inverse ... Pour le coup, il était perdu. Et avant d'enfourcher sa moto, il jeta un regard vers elle et s'en détourna pour mettre son casque et faire ce qu'il avait à faire. La moto le déstressa un peu et tant mieux, et quand il enleva le casque, il avait vraiment cet air ténébreux sur la gueule, mais c'est surtout parce qu'il était un motard pensif en ce moment xD et quand il se leva, il se tourna vers les femmes qui se redressèrent et qui allèrent vers la voiture --' . Il regarda l'assistant et se demandait ce qu'il venait de se passer ... ( Le mec pas conscient t'sais) et il alla de suite vers la voiture, pour regarder Zoey faire. Le petit stagiaire était au première loge, tu m'étonnes ... Il était là, en admiration devant cette hargne de Zoey derrière un volant, une hargne sexy et indomptable, il l'adorait comme ça, il retrouvait une Zoey forte et dangereusement belle, puis elle, derrière un volant, ça en jetait toujours un max ... Et quand elle s'arrêta, Cage avait posé ses fesses sur le bord d'une table, en face de la voiture et il avait penché la tête à la regarder avec se sourire qui ne le quittait pas et c'est quand il vit que c'était finit depuis une bonne minute, il se redressa en proie à un peu de crédibilité dans son comportement et fit semblant de chercher quelque chose --' mais Marc vint leur parler et ils enchaînèrent la scène du café ... Cage déambula par la porte, avec cet air de mec arrogant et fort à la fois, il se posa sur le tabouret et se retourna pour ensuite apercevoir Zoey ... Aie Aie Aie ... Caramba --' Il la regardait et la voir comme cela, jouer avec ses lunettes, cela lui donnait des airs atrocement sexy jusqu'à ce qu'il remarque que le livre était à l'envers , il éclata de rire et s'excusa mais c'était plus fort que lui. Zoey leva les mains en l'air et prétendit bien que c'était de sa faute ... Cage secoua la tête toujours en riant doucement et retourna vers les portes, dansant pour se mettre en condition. Il croqua sa nuque, encore ... Bientôt il va faire de l'arthrose celui là --' Et il enchaîna avec la deuxième prise, toujours aussi sur de lui quand il entre, un pas bien devant l'autre, il avait l'impression d'être un ange de VS ôO et il se remit sur son tabouret. Il avait beaucoup de mal à rester sérieux en fait, revoyant se livre tourner à l'envers --' et il retourna une deuxième fois sa tête vers elle et soudainement xD, il était en proie à un désir fulgurant sur le visage xD peut être était ce un peu trop surjoué mais il était d'humeur jouette et quand Cage commence, il est difficile de le stopper mais bon, elle lui avait dit qu'elle ne voulait pas revenir demain donc fallait être rapide et efficace. Il ravala sa salive doucement, tout en la regardant droit dans les yeux, ses yeux ténébreux dont il aimait en jouer avec elle ... Il tenta tant bien que mal de garder le sérieux, mais il fallut que quelques secondes à ses yeux pour s’accommoder à sa silhouette et qui pouvait facilement le rendre béat et c'est ce qu'il devint car ses yeux prirent possession du corps de Zoey tout en intensité et tout avec envie ... Il était l'homme parfait pour cette pub avec elle xD

_________________



« Faites attention, les Potos sont là. »
“- Vous voulez un whisky ?
- Oui juste un doigt.
- Vous voulez pas un whisky d'abord ?”© .bizzle

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LOS ANGELES : les studios de tournage [partie publique]   Lun 19 Déc - 11:08

Zoey leva son regard vers le miroir pour croiser celui de Cage. Elle était persuader qu’il avait tout calculé, le fait qu’elle allait se prendre les pieds dans les siens pour ensuite la rattraper de justesse histoire qu’elle lui soit redevable. C’est pourquoi elle ne le remercia même pas, au contraire. Bon ok peut être qu’elle avait beaucoup trop d’imagination et qu’elle se faisait des films mais elle préférait se cacher sous cette excuse que de lui dire merci. Attitude totalement puéril mais attitude totalement Silver xD Après s’être changer , Cage & Zoey furent appeler par le directeur de casting afin de pouvoir commencer la pub. Passant devant le jeune homme , elle le détailla tout comme lui pouvait le faire, le regardant comme quand on regarde un beau garçon dans la rue What a Face Devant Marc ,Zoey l’écouta attentivement afin de capter le plus d’information possible, en même temps elle n’avait pas vraiment envie de revenir ici le lendemain , surtout que les fêtes de noël approchaient à grand pas et qu’elle devait préparer un tas de choses. Elle voulait être la , bien présente cette fois ci pour Valentina pas comme l’année dernière… Cependant une question lui vint à l’esprit c’était comment allaient-ils faire . Du moins maintenant que Cage & Zoey étaient séparés cela voulait dire qu’elle devait lui confier sa fille pour les fêtes ?! Ca elle ne le voulait pas non . Elle voulait avoir sa fille prêt d’elle , certes c’était égoïste mais qui ne le voudrait pas ?! Tournant son visage vers Cage , elle le regarda et se demanda ce dont à quoi il pensait au pire elle allait l’inviter, histoire d’avoir sa fille à ses côtés mais poufpouf elle dégage par contre BREF elle sortit de ses rêveries en entendant Cage se frapper le front, fronçant doucement les sourcils , elle regarda Marc et haussa les épaule , genre je sais pas ce qu’il lui prend. C’est pourquoi la brésilienne se permit de lui donner un petit coup dans l’épaule histoire qu’il se calme avant de se faire remarquer mais se fut tout le contraire surtout lorsqu’après sa petite frappe , Cage se frappa le visage carrément ! Cage la poussa de l’index et c’est pourquoi comme une gogole , elle tenta de lui attraper entre des dents du genre ,arrête au je mort. Non mais elle venait de se faire pousser de l’index par son ex devant Marc Lee quoi ôO «  Non mais c’est bon continue à te faire passer pour un mongolien et la prochaine fois me pousse pas comme ça s’il te plait , j’ai une marque en plein milieu du front maintenant --’ » bouda-t-elle en tentant de la faire partir en frottant --’ - doucementpascommeunebrutehein  - Par la suite alors que Cage devait commencer à tourner, il lui demanda clairement ce qu’il n’allait pas et pourquoi elle tiré la tête. Quel culot ! Cependant Zoey décida de jouer carte sur table et de lui dire le fin fond de ses pensées, ce qu’elle avait ressentit et tout ça. «  Je parle de vengeance vis-à-vis de ce qu’il s’est passé au restaurant … C’est ta copine , elle a vraiment un problème Cage et oui je parle de fierté car tu sais très bien ce qu’elle me pousse à faire par moment , alors tu vois si je l’avais pas laissé de côté pour toi , toi et moi on ne serait pas face à l’autre en cet instant et on ne l’aurait pas été avant 10 longues années. Je comprend pas pourquoi t’as fait ça c’est tout … en même temps j’ai l’impression de ne plus te comprendre… » Bien entendu elle ne répondit pas aux dernières paroles de Cage , bien entendu elle avait envie de lui dire que si il comptait toujours autant pour elle si ce n’est pas plus , mais cependant elle avait comprit une certaine chose … C’est que cela avait été dure pour lui de partir … alors peut être que … peut être qu’il le voulait autant qu’elle , qu’il avait aimé ce moment ou ils s’étaient retrouvé mais surtout qu’il avait ressentit la même chose qu’elle …. Doucement tout venait de se mettre en place et elle se sentit quelque peu rassuré. Levant son visage vers le sien , elle y plongea son regard dans ses prunelles comme pour se rassurer encore plus de ce qu’elle venait de comprendre, les yeux un peu interrogatif , elle secoua la tête au bout de quelques secondes et montra du menton le plateau   «  On t' appel Cage …. » dit-elle en se retournant pour aller se mettre sur le côté afin de pouvoir le regarder faire….. Zoey chassa tout ce qu’il venait de se passer de son esprit pour y repenser à tête reposé , surtout qu’elle avait quelque chose à faire. Elle voulait qu’il comprenne ce qu’elle avait ressentit… Pourtant elle savait que la vengeance n’était pas la meilleure des méthodes mais elle en avait besoin , c’était la seule chose qu’elle avait trouvé pour lui faire part clairement ce qu’elle avait ressentit de manière indirect car oh grand jamais elle ne pourrait lui dire combien cela l’avait autant touché ,blessé … Cage fit sa prise pour la scène de la moto et la première fut la bonne et mon dieu quand il retira son casque *_________* , les filles tu plateau ne purent réprimé une émotion bien trop forte et Zoey eut envie de sortir les griffes, Cage c’était une chasse gardé c’était le sien What a Face , cependant elle aussi ne put rester de marbre face à cette vue. Heureusement que Marc l’appela pour qu’elle aussi tourne sa scène , parce qu’elle serait resté devant lui béa d’admiration , ce regard … toujours aussi intense. Reprenant ses esprit Zoey tourna sa scène aussi bien que Cage puisque la première prise fut aussi la bonne. A ce rythme là ils auraient fini avant que la nuit ne tombe. Zoey ouvrit la portière et posa son pied au sol avec force , celui avec le tatouga et se leva pour regarder autour d’elle , avec le même mystère que Cage , la même intensité comme si quelqu’un l’appelait. L’envie , le désir … et lorsqu’elle eut fini , elle regarda Cage avec un petit sourire en coin pour ensuite se tourner et aller vers le directeur du plateau.

La scène du café commença et Zoey fut concentré sur le moindre de ses fait et gestes peut être un peu trop puisqu’elle mit le livre à l’envers, celui qu’elle était censé lire --’. A l’entrée de Cage , elle fit ce qu’elle devait faire mais Cage éclata de rire --’ Zoey le suivit et leva les mains en l’air , disant que oui c’était de sa faute déchargeant ainsi l’échec de la scène des épaules de Cage pour en prendre la moitié sur les sienne. Comme toujours à vrai dire La deuxième prise commença rapidement et Zoey se remit dans le même état d’esprit. Reprenant le livre à l’endroit cette fois ci , elle baissa ses lunettes à nouveau , plongeant son regard dans celui de Cage avec tout autant d’intensité et elle fut prise au pièce de ce regard ténébreux . Elle se mordilla la lèvre inférieur et écarta une mèche qui lui venait dans les yeux , histoire de pouvoir mieux voir Cage …. Son regard s’accorda au sien et se fut à son tour de le regarder avec autant d’intensité, autant de désir …. Dans sa bulle , se fut Marc qui l’éclata , alors qu’elle aurait pu encore rester des heures et des heures comme ça , yeux dans les yeux.
«  Les chouchou c’était F A N T A S T I Q U E vous avez absolument compris ce que je voulais, Cage cette façon que tu avais de la posséder par un seule regard hallucinant What a Face et toi Zoey on aurait dit que tu étais prête à lui sauter dessus  -- ‘ » Zoey baissa son visage avec un petit sourire gêné alors que le rouge lui montait directement au joue , purée la discrétion niveau 0 avec lui --’ Mais elle tenta de garder la tête haute en regard Cage et en lui faisant un petit clin d’œil et en levant son pouce, fière de lui et en même temps c’était vrai. Zoey avait toujours été la première fan de Cage , dans le sens qu’elle le supportait dans chaque chose qu’il pouvait faire, ayant une confiance absolue en ses talents.
«  Bon les loulous maintenant on va passer à la scène de l’hotel. Alors la vous avez succomber à la tentation et vous vous retrouvez enfin seule , après vous faites comme vous le sentez … » dit-il avec confiance après cette scène réussit. Zoey regarda l’endroit et attrapa la main de Cage pour le serrer contre elle. «  Fait comme tout à l’heure … c’était parfait. Je pense qu’on devrait se regarder un peu comme tout à l’heure histoire de faire monter l’envie . » Marc les regarda et pencha la tête sur le côté. «  Zoey enlève ta veste et Cage il va falloir que tu l’embrasse quitte à la plaquer contre les stores de la fenêtre derrière vous faut que se soit … » dit-il en claquant des doigts et en les regardant.
Revenir en haut Aller en bas
Cage C. Thurner

avatar

MESSAGES : 6971
LOCALISATION : Avec Poto, surement.
TU FAIS QUOI ? : Mécano

Votre Personnage
GROUPE :: Born to die
DON :: Hypnose, rapidité et force.
MOI:: Arrogant, silencieux, foufou avec poto et un tantinet alcoolique ....

MessageSujet: Re: LOS ANGELES : les studios de tournage [partie publique]   Jeu 22 Déc - 16:39

Lorsque Marc Lee se mit à parler et qu'il entendit tout ce qu'ils devaient faire, à deux, Cage se tapa le front, se disant frénétiquement dans la tête : " je suis dans la Mer*e - je suis dans la Mer*e - je suis dans la Mer*e" ... il aurait aimé en cet instant ce péter une jambe. Oui, c'est tout ce qu'il disait même si devant mademoiselle Silver tout prétendait le contraire car non, il ne fallait pas se voiler la face et montrer cette peur montante dans le creux de l'estomac. C'est là que Marc lui fit une remarque quant à son comportement suspect et il se fit même taper l'épaule par Zoey. Cage contre-attaque car il lui donna un coup d'index latéral en plein front What a Face , ce qui la fit quelque peu reculer sur ses talons . C'était certainement pour cette boude intempestive que Zoey pratiquait à son égard, au moins il se dira qu'elle râlerait pour quelque chose ... Elle se frotta le front et il plissa les yeux l'air de dire " ne m'attaque plus sinon, le deuxième coup sera plus féroce --' ". En d'autre terme, se ne sera pas son index sur le front mais la main de Cage qui ensevelira le visage de Zoey ... Pas très féroce pour le coup. hormis cette petite phase stupide, la situation partie en cacahuète car Cage lui avait demandé, pourquoi elle faisait la gueule ... c'est là qu'ils se mirent tout les deux à parler sans vraiment se soucier des personnes présentes mais Cage calma un peu le ton d'un geste de main, il ne supportait pas que sa vie "privée" se dévoilait de la sorte.Il l'écouta attentivement mine de rien, c'était une discussion assez importante aux yeux de Cage puisque des "choses" se dévoilaient sans que les deux protagonistes ne s'en rendent compte. Une multitudes de questions l'accaparait et il ne trouvait plus le bout des ses phrases qu'il n'avait pas encore prononcer. Bizarre non ? Z lui dit qu'elle a laissé tomber sa fierté pour lui, sinon, adios amigos durant 10 longues années, Anna a des soucis, elle ne le comprend plus ... Mais y avait il encore quelque chose à comprendre ? Tout était parsemé de sous entendus, de piques bien placer, des vérités qui se cachaient derrière le mur de l'impassibilité ... Ce n'était pas leur monde ça, c'était une face cachée. J'ai refait ma vie comme toi tu l'as faite. tu as prit des décisions pour ton avenir que je ne comprend pas non plus. Je ne trouve pas ton copain super correct non plus. Derrière son innocence d'homme extrêmement sympathique, il y a une ombre noir qui s'y cache et crois moi, je sais de quoi je parle Zoey. Alors si tu ne me comprend pas, on est deux. Et d'avoir envoyer ce texto il y a un an, a tout autant que toi bafoué cette fierté que j'avais mais je ne me plains pas ... Car au final, tu es là et je suis là. c'est que quelque part tu le voulais. Ne regrette pas tes choix maintenant qu'ils ont été prit ... Il haussa les sourcils mais elle se détourna déjà de lui pour aller sur le set et Cage soupira tout en se tournant pour aller retrouver cet engin merveilleux qui l'attendait. Une moto. Il chassa au plus vite tout ce qui venait de se passer, oubliant au passage ces regards lourds de ses qui étaient posés sur eux. Ils s'étaient fait remarquer et pas étonnant non plus que Marc clamait haut et fort qu'entre les deux "acteurs", il y avait de l'électricité dans l'air --'.

La scène du café commença et Cage était dans son rôle à du 2000%. Il ne fallait pas oublier qu'il avait en face de lui, la mannequin la plus demandé dans le monde avec à son actif, un talent qui désemparait chaque personnes qui voulaient entrer dans son milieux. Comprenez que Cage était nerveux car si les autres pensaient à son talent inné, lui pensait à ne pas la décevoir, que personne ne lui dise que son ex est un gros bouffon et un acteur pourris. Il ne voulait pas être le meilleur acteur de pub mais juste une bonne personne qui bosserait pour atteindre un bon niveau *___* (Rèf. : APLUSK ). C'est bien pour cela qu'il entra dans ce "faux" café avec une dégaine extravagante mais classe à la fois, se regard ténébreux qui ne disait pas ce qui foutait là. Il se posa sur le tabouret, regarda d'abord de biais la salle et ensuite, il entrevit le regard de Zoey ... BIM BADA BOUM ... Ouai, il lui ne fallait peu pour qu'il s'éprenne de cette CHICA xD mais cette intensité dans le regard fut de courte durée car il remarqua que le livre de Z était à l'envers. Fou rire, il releva le regard vers elle quand elle dit à voix haute que c'était de sa faute. Il retourna d'où il venait, c'est à dire derrière la porte et s'échauffa pour retrouver cette dégaine qu'il avait quelques secondes plus tôt. Ce fut néanmoins sans soucis, que cette deuxième prise fut la bonne. Encerclés dans une bulle qu'ils avaient connut une semaine auparavant, leur regard s'accrochèrent l'un à l'autre, sans que nuls objets ou personnes extérieurs pouvaient détruire se lien qui était sacrément profond en intensité. C'était même alarmant que de les voir comme ça, car les maquilleuses, les assistants ainsi que le stagiaires avaient des bouches ouvertes, avec un silence de mort qui les entouraient et c'est Marc Lee qui péta cette bulle sur le plateau pour que C et Z en reviennent à leur moutons. DUR se dit il Zoey, c'est comme si une glace te faisait de l'oeil durant des minutes, que le serveur te la tends et que ta mère arrive et te dit " Non, tu vas avoir des Carries" ôO La glace c'était Zoey, les carries, c'étaient les bobos au coeur --' et la mère, Marc Lee qui parla de la prochaine scène. Quand ce dernier énonça que Zoey allait lui sauter dessus, il baissa le regard avec un sourire parce que ... en fait, il ne savait pas pourquoi il souriait --'; certainement qu'il était intimidé que Monsieur parle comme cela et devant eux. C'était difficile pour Cage que ce qu'il ressentait vraiment se voyait au grand jour, surtout par un inconnu. Ce n'était qu'une scène après tout mais allé savoir pourquoi en était aussi "mal" ... --' Cage releva son regard et vit le clin d'oeil de Zoey et pour réponse, il lui fit un signe de tête, avec toujours se sourire sur les lèvres, qui prétendait que c'était en effet une "bonne scènette". Il se releva pour aller vers le faux hôtel, créer sur le plateau et il écouta Marc. Tout montait d'un cran car ils devaient succomber à la tentation ... La mâchoire de Cage jouait nerveusement, le regard s'était une chose mais est ce que Marc savait ce que signifiait pour Cage un baiser venant de Zoey Silver ? Savait il ne serait qu'une seconde ce qu'il allait endurer ? Ho que non ... c'était un fouet qu'on lui tapait dans le dos pour le punir de ressentir autant de choses. Il fit des signes de la tête, peu convaincu et il sentit la main de Z s'emparer de la sienne. Il regarda d'abord le geste et ensuite, son regard verts qui l'hypnotisait carrément. Un regard et hop, l'envie devait monter ? il se mordilla la joue : Je vais essayer mais pas sur que ça marche du premier coup ... Il se gratta la tête et la coiffeuse vint directement avec sa laque pour refaire cette coiffure un peu "frivole". Il chassa tout les spiiiitch de laque qui venait sur son visage et se retourna vers les stores dont lui parlait le metteur en scène. Son coeur battait un peu plus vite et il regarda nerveusement le plateau alors que Zoey enlevait sa veste. Ok. Tout va bien se passer ... Un Thurner, sait ce que ça doit faire. Regard - envie et hop, l'affaire est dans le sac. Allé, go! Marc Lee regarda Cage parler tout seul --' et se pencha vers Zoey pour lui murmuré: Il est super mignon mais tu ne crois pas qu'il est un peu ... Crazy ? Marc regarda Zoey avec un de ses regards qui était apeuré du comportement d'autrui mais Cage n'entendit rien, concentrer à rendre Zoey, folle de désir pour lui. Ce n'était pas si compliqué que ça hein, ils avaient été un couple autrefois et les étincelles ne s'étaient pas toutes éteintes, il en avait eut la preuve dans sa chambre, devant ce feu de cheminée. Mise en situation, voilà que la musique retentit et Zoey était face à lui et il se mit à la regarder. Ses prunelles devenaient enflammées mais pas comme dans la scène du bar et il s'avança vers Zoey tout en posant une main dans son cou alors que le bout de ses doigts créèrent un chemin dans sa chevelure et il s'approcha de ses lèvres, tout en ne lâchant pas son regard et il l'embrassa, sans conviction --'. Genre, le baiser mou, qui ne vivait pas d'intensité. Il se retenait, il ne voulait pas revenir dans les travers de l'autre soir. Il en avait souffert quand même et c'est là, qu'il entendit : COUPER! c'est quoi ça Cage ? Tu fais du n'importe quoi! Mets y de la conviction dans se baiser, transporte là avec toi, mets y de l'action, de la violence douce ôO. cela doit être passionnel, FORT et pas un baiser de gamin de 10 --' C'est épouvantable ce que tu viens de faire. Durant ses paroles, Cage avait lâcher Zoey et il ne la regardait pas, il s'était tourné pour écouter Marc. Put*in qu'il était nerveux et il n'appréciait pas trop ce que Lee disait. Ouai on recommence mais vous n'auriez pas une bière ? Ou un whisky sur glace ? What a Face Il n'y avait rien contre Zoey mais juste que ouai, il était quelque peu apeuré de la situation ....

_________________



« Faites attention, les Potos sont là. »
“- Vous voulez un whisky ?
- Oui juste un doigt.
- Vous voulez pas un whisky d'abord ?”© .bizzle

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LOS ANGELES : les studios de tournage [partie publique]   Jeu 22 Déc - 19:34

Le directeur de la publicité était entrain de leur expliquer comment faire et c’est la que Cage se tapa le front à plusieurs reprises tel un acharné pour ne pas dire malade mentale. Zoey le regarda de biais et leva les yeux au ciel , il pourrait au moins faire preuve de professionnalisme devant Marc. C’est pourquoi elle lui donna une petite tape dans l’épaule avant que les gestes répétitifs de Cage n’agace tous le monde, c’était juste une mise en garde. Cependant, quelques secondes après Cage la poussa de l’index, comme une vulgaire chose --’ Elle recula même de quelques pas et à vrai dire se fut un peu dure de faire une marche arrières avec ses talons mais elle s’y habituait de plus en plus et heureusement. Elle le regarda en fronçant les sourcils n’ayant nullement peur de se regard c’est pourquoi elle se remit à ses côtés et qu’elle lui pinça une joue, tout en laissant sa main se frayer un chemin dans le bas de ses cheveux tout doucement. Elle savait qu’il détestait tout ça et à dire vrai elle voulait l’embêter. Elle le regarda un instant tout en haussant une épaule, genre moi aussi je peux faire des choses que tu n’aimes pas. «  Cage mais qu’Est-ce que tu as fait à tes cheveux , c’est pas possible » Gisèle , remit un coup de peigne dans la chevelure du jeune homme en lui redonnant un coup de laque. Limite les cheveux de Cage devait être une sculpture avec autant de produit ôO Alors qu’ils devaient se rendre sur le set , Cage lui posa the question. C’est pourquoi elle le rattrapa par le poignet pour qu’il lui fasse face ( --’ ) et lui répondit le plus sincèrement possible sans vraiment se soucier de toute ces personnes qui se trouvait autour d’eux. En cet instant elle était dans sa bulle avec lui , comme si rien n’y personne n’existaient. A son signe de main , elle baisa d’un ton ,obtempérant et continua dans sa lancé. Elle l’écouta et fronça les sourcils , Julien ayant une ombre noir , limite elle avait envie d’éclater de rire , il était la personne la plus adorable qu’elle ne connaisse mais à sa dernière phrase elle ne pu qu’éclater de rire. Bien entendu , elle leva son index pour le mettre sur ses propre lèvres , se foutant un peu de sa gueule et fit un chuuut avant d’étouffer ses rires avec sa main. Monsieur avait bafoué sa fierté en lui envoyant un sms … WAOUH c’était la meilleure, la chose la plus stupide qu’elle n’ait jamais entendu. «  Et quoi Cage c’est un concours pour toi ? J’ai refait ma vie alors tu dois la refaire toi aussi avec n’importe qui ? » La elle prit des faux airs de Cage prenant une voix un peu plus rauque «  Oh mais Zoey je te jure ce n’est que ma colocataire ! Il n’ y a rien entre nous c’est juste une fille qui était paumé et qui avait besoin d’aide. » La Zoey se mit à applaudir avec un faux sourire «  Tu t’es foutu de ma gueule Cage pour pas changer apparemment mais tu sais quoi t’aurais pu me dire la vérité pourquoi tu mens comme ça ? Mer*e cage mais t’as quel âge ?! Puis arrête , genre tu a bafoué ta fierté en m’envoyant un message mais à ce moment la t’en avait plus …. Tu m’as laissé me trainer à tes pieds sans rien dire , sans même me parler encore une fois ! Quoi je mérite pas qu’on me réponde c’est sa ? Oh mon dieu je suis une mauvaise personne c’est peut être pour ça … T’as plus aucune fierté pour moi Thurner , inexistante et arrête avec Julien , une ombre noir j’aurais tout entendu ,en tout cas cette Put*in d’ombre noir , elle était la pour moi quand tu m’as quitté comme une Mer*e Cage , parce que oui c’est sa tu m’as bien quitté comme une Mer*e, Put*in je t’avais demandé quelque chose de super important pour moi et tu ne m’as même pas répondu …. Vachement virile tout ça. Si il n’avait pas été la je serais surement encore enfermé dans cette Put*in de chambre en Italie alors non Cage je ne regrette pas mes choix , je regrette juste ton comportement. Tous ça aurait été beaucoup plus simple si tu m’aurais dit écoute Zoey j’ai plus les même sentiments pour toi , j’ai changé ou je sais pas quoi , mais t’aurais du me dire quelque chose, pourquoi tu pars toujours comme ça ?! » Zoey souffla légèrement et elle se rendit compte qu’elle venait de tout lui balancé à la tête, tout ce qu’elle avait contre lui , tout ce qu’elle avait pu éprouver , tout ! Elle le regarda dans les yeux et secoua la tête avant de se retourner. Elle devait reprendre ses esprits. C’est pourquoi avant que tout ne commence , elle alla se fumer un clope , histoire de déstresser.

La scène du café allait commencé. Zoey alla vite fait se laver les dents avant histoire de ne pas avoir une haleine de tabac. Elle arriva sur le set et décida de mettre tout ce qu’il venait de se passer, toute cette discussion de côté histoire d’être professionnelle. Zoey était pire que nerveuse, ce n’était pas un mannequin ou un acteur quelconque avec qui elle avait pu faire des photos ou tourner des pubs ,non c’était Cage qu’elle avait en face d’elle. C’était l’homme qu’elle aimait par-dessus tout , le seul qu’elle avait aimé à dire vrai. Se mordillant la lèvre à cette pensée , elle laissa un instant entrevoir ses besoins , ses désirs qui étaient tous dirigé vers Cage. La première prise ne fut pas la bonne puisque Cage éclata de rire en remarquant que Zoey tenait le livre à l’envers. Zoey leva les bras histoire de dire que oui c’était de sa faute. Elle le regarda avec un petit sourire histoire de lui montrait qu’elle était passé au dessus de leur discussion et que finalement tout ceci lui avait fait du bien. La deuxième prise fut la bonne, Zoey plongea son regard dans celui de son ex avec une intensité revenue , elle avait l’impression d’être seule au monde avec lui et elle aurait pu passer des heures et des heures dans la même position , accrocher à son regard. Ils étaient à nouveau dans leur , bulle ,une bulle parfaite, une bulle ou personne ne pouvait venir les y extirper. Tous le monde autour d’eux était spectateurs de ce qu’il se passait entre eux , de cette intensité , de ce désirs , de cet amour qu’il y avait entre eux , à vrai dire ils étaient seulement les seules à ne pas le voir. Quand on dit que l’amour rend aveugle …. Marc Lee vint se mettre entre les deux protagonistes. Zoey du même se reprendre car c’était comme si on venait de lui foutre des spots en plein des les yeux , cette ambiance si confiné , si intime venait d’être percée. Lee venait de foutre la honte à Zoey en disant que c’était parfait, puisque apparemment on aurait du qu’elle allait lui sauter dessus --’ La brésilienne baissa le visage en proie à des rougissements bien présents. C’était la honte là. Elle regarda Pete et lui fit les gros yeux alors que lui était mort de rire .Du coin de l’œil elle vit le sourire de Cage et cette fois ci elle lui donna un coup de coude taquin , genre arrête de te foutre de moi. La scène suivante, c’était pas la même chose. Zoey écouta Marc et l’idée de lui faire ressentir ce qu’elle avait ressentit lors de cette petite soirée lui traversa l’esprit. La vengeance était un plat qui se mange froid et ce soir elle pourrait enfin lui montrer ce que sa faisait. La jeune brésilienne , attrapa la main de Thurner pour le serrait contre elle , il fallait que la scène se déroule bien. «  C’est pas grave si ça ne marche pas du premier en coup en même temps je comprend, je ne suis pas Anna , mais essaye d’en faire abstraction. » dit-elle en haussant les épaules. Marc lui demanda d’enlever sa veste et c’est-ce qu’elle fit, puis la tous le monde se tourna vers Cage , le regardant un peu bizarrement. Depuis quand il parlait seule ?! Cependant elle fut surprise en entendant Marc et éclata de rire. Zoey et le directeur tournèrent leur regard vers Cage , la tête penchée What a Face et Zoey haussa une épaule «  Mignon tu dis ? Pire que ça même … par contre fou , oui il l’est mais c’est-ce qui fait son charme. Tu sais avec lui on ne s’ennui pas. »

Contre Cage , la scène commença. Cage posa sa main dans le cou de Zoey , la faisant glisser dans sa chevelure pour l’embrasser d’une manière mollassonne. Zoey ouvrit les yeux , alors qu’elle avait les mains posés dans le dos de Cage. Elle regarda en l’air alors qu’elle savait pertinemment que ce n’était pas ce qu’attendait Marc. Cependant la requête de Cage vint la faire arquer un sourcil , sympa pour elle quoi. «  Sympa…. » murmura-t-elle. Une assistante vint lui apporter un verre de wisky. «  Après tu te débrouille mais j’ai pas envie d’embrasser quelqu’un qui empeste le wisky au pire tu veux pas que je mène les choses ?  Attend je te montre » Elle plongea son regard dans le sien , alors que la scène n’avait pas encore recommencer. Elle faufila une de ses mains sous le haut de Cage , plongea son regard dans le sien et approcha doucement son visage du sien «  Tu vois quelque chose comme ça » dit-elle en frôlant ses lèvres «  Puis doucement tu me pousses contre les stores » dit-elle en reculant contre ceux-ci jusqu’à les toucher ses lèvres contre les siennes. «  Voila quelque chose comme ça. » Zoey alla vers son assistant qui lui tendait une bouteille d’eau et en but quelque gorgées. «  Allé les loulous c’est partie , on reprend. ACTION » Zoey se plaça devant Cage, l’encourageant du regard.
Revenir en haut Aller en bas
Cage C. Thurner

avatar

MESSAGES : 6971
LOCALISATION : Avec Poto, surement.
TU FAIS QUOI ? : Mécano

Votre Personnage
GROUPE :: Born to die
DON :: Hypnose, rapidité et force.
MOI:: Arrogant, silencieux, foufou avec poto et un tantinet alcoolique ....

MessageSujet: Re: LOS ANGELES : les studios de tournage [partie publique]   Ven 23 Déc - 15:24

La guerre était déclarée What a Face Silver avait envie de jouer et cela en s'attaquant à ce qu'il détestait. Il croyait voir Anna What a Face qui se la jouait ces derniers temps " Madame casse couille". il grogna entre ses lèvres alors qu'il écartait la tête des gestes que Z avait envers lui. Il se laissa "laqué" par Gisèle qui ruminait que son travail soit baclée d'un coup de main et Cage se mit à tourner sur lui même, au fur et à mesure de la pose de laque pour s'enlever vite fait bien fait une fois fois qu'il fut face à Zoey, pour que toute la laque soit dirigée vers Silver. Cage eut un sourire enfantin sur les lèvres quand il la regardé tapé l'air comme si elle chassait une mouche et soupira d'aise, l'air de dire : " je t'avais dit de ne pas me faire chier >< " xD.Cet épisode amusant laissa place néanmoins à une "ouverture" d'esprit. C'est à dire que Cage ne se doutait absolument pas qu'en lui posant une bête question, tant de vérité en ressortirait. Aux mots de Zoey, il fut totalement anéanti, il ne savait pas à quel point elle avait souffert de cette séparation, à quel point il avait été idiot et en cet instant, il jalousait Julien d'avoir été là pour elle, réparant de cette façon l'erreur de Cage. Il mit de suite ses mains en poches, il la regardait avec cet air triste et songeur sur le visage. Chaque syllabes émises de la part de son ex petite amie, était un coup de poignard en plein coeur. Chaque souffle qu'elle projetait sur lui, était une claque virulente qu'il se mangeait en pleine face. Elle était en colère, terriblement, il pense même qu'elle en souffrait encore et Cage baissa les yeux à tant de "vérités" que peut être, il n'aurait pas voulut savoir. la culpabilité le rongeait amèrement, comme si on venait de lui poser sur les épaules, les pires fardeaux du monde, en l'occurrence, le pire fardeau du monde de Cage. C'est vrai qu'il lui avait mentit à propos de Anna, et il dut tourné sa langue 7X dans la bouche pour ne pas se justifier et lui dire que c'était une fausse relation. Il avait envie de lui dire que c'était elle qui l'aimait et que c'était avec elle, qu'il aimerait vivre et partager un foyer. Mais rien ne sortit, parce qu'il ne le pouvait pas ... Il ne pouvait pas s'autoriser cette erreur. c'est quand elle eut finit de parler, que Cage releva doucement son regard pire que ténébreux dans le sien, qui était encore en colère et souffrant des mots qu'elle venait d'énoncer et il lui remit cette mèche de cheveux derrière l'oreille. Doucement, il s'approcha d'elle et prit quelque secondes avant de lui murmurer dans un son presque inaudible à l'oreille : Te rappelles tu lorsque je t'ai demandé de ne jamais douté de moi ... Il tourna son visage un tantinet pour regarder son regard à elle. Il appuyait un silence pour qu'elle prenne véritablement conscience de ce qu'il allait dire. Et bien, je suis dans le regret de te dire, que tu as faillit à ta promesse Zoey ... Difficilement, il s'écarta d'elle et la regarda en se pinçant les lèvres. Cage ne savait pas si il avait bien fait de lui dire cela, si maintenant, il ne venait pas de divulguer un secret qu'il tentait de garder pour lui et sa souffrance personnelle. Inconsciemment, il vint d'en faire part une bribe, peut être que cela rassurerait Zoey qui vit perpétuellement dans la crainte de s'être faite jeter comme une Mer*e et qu'elle se dira certainement, que Cage cachait quelque chose. C'était idiot en fait ... Mais il ne voulait plus qu'elle souffre, il voulait abrégé ce qu'il voyait et il savait que le seul moyen qu'il possédait pour le faire, c'était de lui apprendre à avoir de nouveau confiance en lui. cela va être difficile, il le concevait mais le nouveau Cage avait pour but de ne pas baisser les bras et encore moins pour récupérer cette femme, qu'il comptait un jour chérir pour une éternité.

Après la scène du café, tout était s'en dessus dessous pour Cage. On lui demandait de faire des choses qui lui était impossible. En gros, il devait choper Zoey et l'embrasser comme un fou furieux What a Face . D'antan, c'est ce qu'il aurait fait sans problème, sauf que ici ... La situation ne lui permettait pas d'agir de la sort. Mais la colère gravilla l'estomac de Cage quand il entendit Zoey parler encore une fois de Anna. Il en avait marre de l'entendre rabâcher qu'elle n'était pas planche à pain, que si, que là .. Il soupira et dit entre ses lèvres: Arrête! Tu me saoules à toujours te la ramener avec Anna! Oublie là un peu Silver, ça va m'énerver. Put*in mais il en avait rien cirer de l'autre, il en avait marre que Zoey pensait que c'était le nouveau centre de sa vie et qu'il l'aimait de façon passionné. Cage ne savait pas mentir, il l'avait déjà prouver à plusieurs reprises et ce mensonges commençait vraiment à lui peser mes lourd sur le dos. Il souffla entre ses dents et fit craquer sa nuque, comme d'hab et se mit au "travail". Il a tenté et ce baiser qu'il lui avait donné, était d'une catastrophe buccale hallucinante. Il avait prévenu que ça ne marcherait pas du premier coup, il le savait, la conviction n'était pas à l'ordre du jour. Et c'est bien pour cela qu'il se mit à parler tout seul, comme un teubé ... OPTIMISME OPTIMISÉ et de façon OPTIMAL ôO Voilà sa devise qui ne voulait rien dire mais le mot optimisme y était à plusieurs reprises xD 3 en 1 pire qu'un shampooing xD Mais bon, ce qu'elle lui avait dit quelques minutes plus tôt n'arrangeais pas les affaires non plus --' ... Elle s'était ouverte et avait craché son venin de manière virulente. Il n'y arrivait pas et demanda alors un verre d'alcool What a Face ... ça allait le détendre --' il entendit le "sympa" de Zoey et il se retourna vers elle en haussant les épaules : Difficile de faire, t'es pas Anna What a Face Il espérait de tout coeur que Zoey comprenne que c'était purement ironique, que ces mots en fait l'avait blessé en quelque sorte et qu'il disait cela par pur énervement. Cage énervé, les mots sortaient. Mais il s'excusa vite de ses mots tout en la regardant, il était GRAVE sous pression le Cage --' L'assistante apporta le verre mais il n'eut pas le temps de prendre le verre que Zoey, prenait déjà les choses en mains. Il sursauta à cette main habile qu'elle avait posé sous son sweet et il la regarda un peu hébété de ce qu'elle faisait, Or, il ne lâchait pas le regard, tout au contraire. Il était hypnotisé des moindres faites et gestes qu'elle avait à son égard et il l'écouta parler. Une certaine tristesse se lisait sur les traits de Cage car il se doutait maintenant, ce qu'elle devait endurer de faire cela. Mais elle était sacrément entreprenante, car quand il sentit ses lèvres frôlées les siennes, il fut prit de court, une vague se fit ressentir dans le ventre et il en ferma les yeux, la bouche légèrement entre ouverte. Il fit un oui de la tête à ce qu'elle disait, impossible pour lui de parler. Le caméraman était déjà entrain de tourner avant même que Marc ne parle, c'était un pro et sentait déjà que le désir fulgurant qui devait se voir, prenait naissance entre les deux personnes. Cage frola les lèvres de Zoey et ravala sa salive difficilement. Sa bouche glissa vers son cou pendant qu'il humait son odeur qui le rendait dingue. Et il ne fallut que quelques secondes, pour que le regard de Cage se releva vers elle avec cette flamme dans les yeux qui n'était provoqué que par Zoey. Il s'empara des lèvres de Zoey de manière fougueuse et tendre à la fois, après qu'il ait posé une main dans le bas de son dos. Il l'embrassait de façon si désespéré qu'il en avait mal au coeur. Sa main de libre alla glisser contre la cuisse de Z, elle prenait son chemin jusqu'à son genoux pour qu'il soulève sensuellement sa jambe contre sa taille à lui. Il devenait fou, il se consumait d'amour pour elle. Ses lèvres quittèrent celle de Zoey et se dirigea vers le cou de Silver tout en la soulevant légèrement du sol ... Put*in Cage, il y a des gens autour de toi xD se disait il dans la tête mais rien ne pouvait venir l'arrêter puisqu'il continuait dans sa lancée. Sa main virile et entreprenante se déplaça jusque sur le haut de sa cuisse et il se colla contre elle, écrasant ses stores dont il ne donnait pas chère de leur peau et il regarda Zoey, après avoir arrêter se baiser qui lui brulait encore les lèvres. Il l'attrapa contre lui et c'est là, qu'il défit l'ouverture de sa rove What a Face . Cette fois ci, en faisant se geste, il la regardait bien en face, les yeux dans les yeux pendant que son coeur battait contre la poitrine de Zoey ... Cage ne jouait plus un homme qui croisait une jeune femme dans un café, mais bel et bien celui de l'étalon fou amoureux de son ex petite amie avec qui, il avait un mal fou à refouler ses envies charnelles et se désir que de lui prouver à quel point, il pouvait l'aimer.

_________________



« Faites attention, les Potos sont là. »
“- Vous voulez un whisky ?
- Oui juste un doigt.
- Vous voulez pas un whisky d'abord ?”© .bizzle

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LOS ANGELES : les studios de tournage [partie publique]   Lun 26 Déc - 13:14


C’était assez amusant de voir un Thurner se débattre avec ce qu’il déteste le plus et à vrai dire Zoey y prenait un malin plaisir, et vas y que je te tire les joues en te les pinçant un tantinet trop fort , puis que je te touche les cheveux à la base du cuir chevelu en les frottant …. Bref c’était l’éclate total , le nirvana du côté de Silver. Cependant, Cage contre-attaqua en se servant de Gisèle, sa maquilleuse et coiffeuse de la journée et là se fut le drame car elle se prit de la laque dans les yeux. Elle éternua un bon coup , n’oubliant pas de mettre sa main devant la bouche n’Est-ce pas mais là elle s’en prit de nouveau dans l’œil , c’est pourquoi elle tenta inlassablement de chasser le produit dans des coups de mains qui pour être franche était complètement inutile. «  J’en ai dans les yeux sa brule !! » tandis que Gisèle était parti, Zoey se rapprocha de Cage ,histoire de lui faire un peu peur. Elle fit mine de tenter d’ouvrir les yeux mais surtout de voir « «  Cage dis moi qu’il y a une coupure de courant ou quelque chose comme ça et que c’est normal que je ne te vois pas ! » Amener la chose en douceur, par le déni même c’était encore mieux , il ne fallait pas y aller de but en blanc, surtout avec lui , car il l’a connaissait trop bien , cependant elle voulait lui faire un petit pitou pour lui faire regretter d’avoir usé de produit chimique et surtout « dangereux » contre elle non mais il suffisait d’une étiinceleeeeeeee ( cf Johnny Halliday ) pour ALLUMER LE FEU, ALLUMER LE FEUUUUUU :Arrow: Nonobstant , Cage lui posa certainement la question qui ne fallait et de surcroit il ne lui donnait pas les bonnes réponses c’est pourquoi la brésilienne lui répondit du tac o tac sans vraiment réfléchir à ce qu’elle était entrain de dévoiler sur sa petite personne ainsi que sur ses longs mois de solitudes, de dépression qu’elle avait enduré. C’était dure de se faire larguer par l’homme qu’on croyait être l’homme de sa vie donc bien entendu il y avait eu des retombé psychologique du moins morale parce qu’elle n’était pas devenu folle non plus. Elle le fixa d’un regard totalement enflammé et torturé par cet période de vide qu’elle avait vécu ne s’arrêtant plus et c’est quand elle termina par ne plus avoir de souffle qu’elle imposa un silence digne de ce nom, un silence qui pourtant voulait dire temps de chose. Dans sa tête elle compta le nombre de fois ou Mer*e et Put*in avait pu lui échapper … un grand nombre XD. Elle regarda Cage qui comme a sa grande habitude ne disait rien , cependant une chose qui la surprit se fut ce geste qu’il eut…. Les mains dans ses poches, elle savait pertinemment ce que cela voulait dire. Il était entrain de se renfermer sur lui-même …. A croire qu’elle venait de toucher une corde sensible …. Tandis qu’il était entrain de lui remettre une mèche derrière l’oreille , elle plongea son regard dans le sien et se laissa faire , ayant besoin d’un certain réconfort au final … Surprise du rapprochement de Cage , elle arqua un sourcil à ce qu’il venait de dire. Pourquoi lui demandait-il cela ?! Oui en l’occurrence elle s’en rappelait très bien , il lui avait demandé de ne jamais douté de ses sentiments envers elle … et apparemment elle avait faillit à sa promesse. Elle le regarda, un regard interrogateur puis secoua la tête, elle ne pouvait pas se laisser désarçonner de la sorte, elle posa sa main sur sa joue pour ramener son visage contre ses lèvres «  et toi tu m’avais promis de m’aimer toute une éternité et de ne jamais me faire souffrir , je suis dans le regret de te dire que tu as toi aussi faillit à ta promesse Cage …. » Sur ces dires elle se retourna, Karen l’ayant appelé pour une dernière retouche, directement sur le set pour avoir la bonne lumière d’angle et alors qu’elle fermait les yeux , se laissant faire par les mains experte de sa maquilleuse-coiffeuse, elle repensa à ce que Cage venait de lui dire. Pourquoi lui rappeler cette promesse qu’il lui avait demandé de tenir …. À croire que cette séparation avait été prémédité et qu’il était au courant de l’issue final …mais à vrai dire tout resté flou dans sa tête du moins le moment avant qu’elle ne parte avec Giovanni , elle se rappelait être tombé à ses genoux puis après elle s’était réveillé en Italie ( l‘injection tu te rappel ôO ). Cependant Zoey arrêta d’y penser du moins pour aujourd’hui en proie à de terrible maux de tête.

Malgré  les apparences que Zoey pouvait donné la scène qui allait suivre était d’autant plus dure pour elle que pour Cage. Elle devait surtout passer au-delà de ses sentiments et ne pas tomber dans le piège Thurner, oui le type c’était un piège ambulant quoi --’ Mais elle voulait surtout qu’il éprouve les mêmes sentiments, les mêmes faiblesses qu’elle pour qu’il sache simplement ce que tout cela faisait. Ce n’était pas méchant , c’était peut être plus une piqure de rappel «  Ne fait pas a autrui ce que tu n’aimerais pas que l’on te fasse. » Zoey ne pu s’empêcher tout de même de faire encore une petite remarque sur Anna Elle cherchait des réponses encore et encore, c’était normal après tout puis elle avait aussi envie de l’énerver un peu pour qu’il donne le meilleure de lui-même. On sait tous comment il fonctionne le Thurner. Quand il est énerver c’est une bête What a Face En l’entendant elle le regarda et haussa une épaule «  Non mais Cage faut pas s’énerver juste que je compatissait avec toi , après si on ne peux même plus parler d’elle sa devient grave quand même … » Elle le regarda l’air de dire t’es un peu trop protecteur mon petit , tu risque de l’étouffer. La première prise ne fut pas la bonne , Cage était une horreur buccale ( tu m’as tué avec ça ) , aucuns sentiments, aucunes envie se lisait dans ce baiser. Zoey avait même abandonné l’idée que cette prise soit la bonne puisqu’en plein milieu , elle avait ouvert les yeux et regardait en l’air xD genre je me fais chier. Marc Lee les stoppa , demandant ainsi à Cage d’y mettre plus de conviction et ce dernier demanda un verre d’alcool . Surprise Zoey le regarda et secoua la tête avant de glisser un petit sympa dans la foulée. Oui c’est bien ce qu’elle disait la dernière fois, il avait besoin d’être bourré pour la désirer --’ Cependant lorsqu’elle l’entendit avec Anna , elle leva son regard dans le sien et fronça les sourcils. Pour quelqu’un qui ne voulait qu’une chose qu’elle arrête avec Anna , c’était lui qui continuait. Zoey prit donc la mouche xD mais le regard de Cage lui confirma quelque seconde plus tard que ce n’était que purement ironique et qu’il s’en excusait … La brésilienne eut donc un petit sourire et haussa une épaule avant de lui proposer de lui montrer selon elle comment il devait faire. Elle faufilla sa main droite sous le haut de Cage pour la remonter doucement dans son dos et le serrer un peu plus contre elle pour ensuite relever son regard dans le sien  « Le regard c’est important , c’est la que tu y lis tout les sentiments et c’est là que tu sais si oui ou non il va se passer quelque chose » Après elle se recula contre le store et s’y posa de manière délicate , tout en laissant ses mains caresser sur le corps de Cage d‘une manière douce mais sensuelle à la fois«  Ah mon avis les stores c’est fait pour ça aussi , pour donner une petite touche spéciale , n’hésite pas à te servir du décors, de tout ce qui t’entours , tu verras c’est beaucoup plus facile quand tu t’approprie l’espace et tout en faisant il faudrait que nos lèvres se frôle tu vois un peu comme ça » dit-elle en frôlant les lèvres de Cage son regard dans le sien . Cependant elle vit le regard triste de Cage et s’en détourna rapidement. C’est alors que Zoey allait pour partir prendre une bouteille d’eau , durant ce court instant de pub ou Mars demanda quelque raccord lumière et angle de vue , mais elle fut arrêter par les lèvres de Cage qui étaient à nouveau en recherche des siennes. Elle sentit un nouveau frôlement qui la fit arrêter dans sa marche puis cette bouche qui glissait contre son cou lui provoqua une multitude de frisson, et la seconde d’après il était entrain de l’embrasser avec une fougue qu’elle ne lui connaissait plus. Zoey ne pu faire autrement que de partager ce moment avec lui, mais cette façon dont il l’embrassait était si désespéré .. Qu’elle se demandait ce dont à quoi il pensait. Elle arrêta le baiser sauvagement en plongeant son regard dans le sien , en guise de réponse mais Cage ne perdit pas de temps pour gouter à la peau de son cou qu’elle lui offrit en balançant sa tête en arrière tandis qu’elle tentait de reprendre une certaine respiration qui était dure très dure. Surprise par cette main qui remonta sa jambe contre sa hanche , elle en perdit l’équilibre mais heureusement qu’il la soulevait du sol le moment d’après . A présent plaqué contre les stores elle ne pu laisser échapper un petit cri, il venait de lui rentrer le store dans la peau ôO et ces derniers c’étaient retrouvé au sol en vue du désir de Cage xD La main de Cage à présent en haut de sa cuisse, elle ouvrit les yeux grandement alors qu’elle entendait les membres de l’équipe s’interroger.«  Mais que qu’ils sont entrain de faire ? » «  Marc n’a même pas encore donner le feu vert »«  T’as vu un peu comment il la choper , on dirait qu’il va la bouffer , n’empêche qu’est-ce que j’aimerais être à la place de Zoey What a Face » La seconde d’après alors qu’il venait de la tenir en haleine il la plaqua contre lui et lui défit fermeture éclaire de sa robe. Zoey en ferma les yeux , se mordillant la lèvres , se rappelant ce moment dans sa chambre , elle sentait les battements du cœur de Cage s’écraser contre sa poitrine tout comme les siens . Zoey entreprit d’enlever la veste en cuir que Cage avait , la jetant au sol , jusqu’à ce que Marc ne les interrompe. «  Mais qu’est-ce que vous avez fait , vous venez de détruire les stores ôO » Des techniciens entrèrent sur le plateau pour remettre les stores en places. « Il fallait faire un raccord avec les couleurs, les éclairages … on va devoir recommencer. » Zoey regarda Cage qui la tenait toujours contre lui , la jambe en l’air xD et sautilla sur place pour s’enlever de cette étreinte. Elle ramassa la veste de Cage en tenant le devant de sa robe pour la tendre à Cage et se tourna , dos à lui , soulevant ses cheveux «  Tu peux me la remonter s’il te plait …. » Se mordant les lèvres , elle entendit l’assistant qui courait pour lui faire «  Ne vous inquiétez pas Cage je vais le faire, je suis la pour ça. » Zoey fronça les sourcils et espérait juste que Cage le rembarre et qu’il le fasse lui-même ,tandis que Karen se mettait face à elle pour lui remettre du rouge à lèvres afin que ses lèvres soit encore plus sensuelle et tentante --’ .
Revenir en haut Aller en bas
Cage C. Thurner

avatar

MESSAGES : 6971
LOCALISATION : Avec Poto, surement.
TU FAIS QUOI ? : Mécano

Votre Personnage
GROUPE :: Born to die
DON :: Hypnose, rapidité et force.
MOI:: Arrogant, silencieux, foufou avec poto et un tantinet alcoolique ....

MessageSujet: Re: LOS ANGELES : les studios de tournage [partie publique]   Jeu 29 Déc - 0:59

C'est qu'elle n'y allait pas de main morte la Silver là ... Tirage de joue et vas y que je te défroisse les cheveux >< Tout ce qu'il détestait, pire même. Quand il vit sur son visage se malin plaisir qu'elle prenait à le faire, il râla encore plus. C'est bien pour cela, que silencieusement; il tourna doucement pendant que Gisèle s'activait à lui refaire une coiffure potable et au moment de se retrouver face à Zoey, il fit une vague avec sa tête pour que le jet de laque se retrouve sur elle. Twisted Evil Il ne voulait pas être à sa place sur le moment, sa peau allait collé ôO Figée dans se sourire sadique qu'elle avait eut de lui avoir foutu en l'air ses cheveux et tirer ses joues. Il croisa les bras tout en l'observant se débattre et il avait un sourire fière sur les lèvres, il se délectait de ce qu'il venait de faire jusqu'à ce que Gisèle se casse et que mademoiselle Silver se sentit enflammée des yeux --' ( Tu m'as tué avec Jhonny xD), c'est là qu'elle lui fonça dessus What a Face , genre elle ne voyait plus rien et lui foutait carrément ses yeux rouges sous le nez. Petit regard à gauche, petit regard à droite, Cage se mit presque sur la pointe des pieds pour observer ce qu'elle lui montrait et arqua un sourcil : Ho arrête, ça va passer ... Mais le regard de Cage se fronça et il finit par prendre son visage entre les mains pour regarder si elle n'avait vraiment rien >< . Papillonne des yeux, tu dois les humidifier ... Il la regardait d'un air de médecin --' tout en secouant la tête : T'es vraiment une petite nature toi ... et quand il vit que ça allait "à peu près" bien, il la relâcha et se tourna légèrement, avec un sourire ... Zoey Adriana Silver ne changera jamais.

Mais la situation était changeante. Un retournement de situation qui fit naitre des doutes en Cage, de la tristesse même parce qu'il n'était pas au courant de ce que Zoey avait fait durant une année entière, loin de lui, loin de Palm Bay. Elle vint lui en mettre un bout sur le tapis et Cage s'en mordit les lèvres. Inconsciemment, Cage avait voulut se focaliser sur ce que lui avait ressenti et pas sur ce qu'elle aurait pu vivre. Pourquoi ? Car savoir qu'il l'avait fait souffrir et en avoir des preuves concrètes pouvaient l'anéantir. Zoey était la femme de sa vie, cette femme envers qui il ferait grand nombres de sacrifices pour qu'elle soit saine et sauve. Et ce "pacte" avec Giovanni l'avait encore prouvé. Peut être même qu'il aurait espéré qu'elle le déteste, juste pour que la pilule comme on dit passe plus facilement mais avec ce qu'elle venait de prononcer, il comprit que se fut tout autre. Elle pensait qu'il ne l'aimait plus, qu'il ne voulait pas habiter d'elle et les mots qui lui firent un mal de chien étaient de savoir que ce fils de pute xD de Julien avait été là pour elle, sauvant une jeune dame en détresse d'un conard comme lui. Il savait qu'il ne devait pas s'en vouloir, que si il avait agit comme cela, c'était pour son bien à elle et celui de Nana. Quand Zoey était revenu sur Palm Bay, il comprit que la quitter avait été la plus grosse erreur de sa vie mais au fur et à mesure des semaines qui passaient, il comprit que c'était son devoir que d'avoir agit comme il l'avait fait. Il devait la protéger coute que coute, qu'importe ce que cela lui demandait de faire. Il se reprit de cette émotion triste qui lui a parcourut le visage et lui dit au creux de l'oreille qu'elle avait faillit à sa promesse. Il voulut partir mais elle le retint d'une main sur sa joue et Cage en écouta ses mots. il était prit à son propre jeu et avant qu'elle ne parte, il lui souffla doucement : Je n'ai faillit qu'à une seule de ses promesses ... Mais elle partait déjà ... Il baissa la tête tout en se mordant le coin de la lèvre. Il venait en quelque sorte de se vendre, car oui, il l'avait peut être fait souffrir mais il savait pertinemment qu'elle resterait cette femme qu'il aimera éternellement.

Changeant de Cap à nouveau, il décida de aire abstraction à tout cet échange, il ne voulait pas s'encombrer l'esprit avec toutes ses vérités dévoilées. C'était dur mais il le devait. Il ne voulait pas être cet homme qu'il était autrefois, culpabilisé sur les fléaux qu'il provoquait chez les personnes qui l'entouraient. Il devait aller de l'avant et si cela devait s'arranger, il savait que "la vie" les ramènerait sur un même chemin. BWEF, la scène qui s'annonçait était des plus "terrible" pour Cage. Embrasser Zoey sans rien ressentir, la choper sans avoir de désir ... Mais oui, bien sûr, c'était un peu comme présenter une pomme à une personne qui crevait de faim --' xD Il se mit en "presque" condition et se sentit "presque" prêt à faire ce qu'on lui demandait mais Zoey, ne put s'empêcher de se la ramener avec Planche à Pain. Put*in >< Il s'emporta, c'était excessif mais voilà, penser à Anna alors qu'il avait Zoey entre les mains ... IM-POS-SIBLE quoi. Il lui en fit une remarque et quand il la regarda répondre de manière à se pré-occuper de Anna. cage eut un mouvement de tête en arrière, genre " t'es sérieuse ?" ôO C'était le monde à l'envers ... Il se secoua la tête et décidé de passer outre cette remarque, de toute façon, il avait l'impression qu'elle jouait avec ses nerfs et comme toujours , ça marchait. Non pas parce qu'elle était convaincante , juste parce qu'elle utilisait la situation de faiblesse qu'il éprouvait pour l'attaquer encore plus ... C'était petit venant de Silver --' Ils passèrent au mode HORREUR BUCCALE xD Ouai Cage comptait les moutons dans sa tête pour ne pas ressentir cette sensation que devait provoquer les lèvres de Z sur les siennes. Et Marc les stoppa ... Cage ne voulut alors un verre d'alcool pour se mettre en condition. Il savait que cela pouvait le remettre d'aplomb et faire de lui, LE mec virile de cette pub qu'ils devaient tourner. Il fit même une sale remarque à Z, revenant avec Anna sur le tapis mais s'en excusa d'un regard ... Ouai et heureusement parce que son regard n'annonçait rien de bon en fait --'. Dés lors, elle se retourna vers lui et lui "montra" comment faire ... Il était mal à l'aise, j'avoue mais elle avait un effet digne d'un tsunami sur lui et une simple geste de main pouvait le rendre fou. Et c'est dés qu'elle fut entreprenante, qu'il se laissa aller, oubliant qu'ils étaient entourés. Elle lui conta comment jouer du regard et il se demandait, si elle était réellement consciente de ses mots. Entre eux, il n'avait toujours fallut qu'un regard pour que l'étincelle surgisse. il devait pénétrer le sien, l'accrocher et le lâcher lui devenait impossible. Une certaine barrière se mit entre ses actes et ses sentiments, il ne voulait pas recommencer ce CAP qu'ils avaient fait, il n'en était pas ressortit super glorieux ... Il y avait un silence de mort dans la pièce et Cage se laissa entièrement guidé par les moindres faits et gestes de Zoey, gestes qui en l'occurrence brisait la barrière de Cage à coup de douceur et se laissa entièrement enivré de se souffle chaud qui lui parcourait le visage. Ses yeux se fermèrent et il s'abreuvait de tout ce qu'elle lui "donnait". Ce que tu fais, n'est pas bien du tout Zoey ... Qu'il était égoïste. Il savait qu'elle venait de l'emprisonner, et il le dit ouvertement et pas par des mots, mais une pensée bien clair qui lui évoqua dans son esprit. Cela l'amenait toujours à une ouverture de lui, celle qu'il refoulait tant bien que mal, celle qu'il ne voulait plus ressentir car en soit, il ne le pouvait pas. Quand il a lancé son cap, c'était pour avoir des réponses et il en est sortit avec plus de doutes qu'il n'en avait. Et maintenant, il avait cette impression que c'était elle qui l'engobait dans cette bulle ... c'était la première fois que Cage devait faire se genre de "travail" et il avait beaucoup de mal à discerner boulot et vie privée. Dans la seconde de ses mots, il la regarda d'un air triste, chose qu'il ne put détourné mais qu'elle fit à la perfection. ELle voulut s'en allé mais il l'arrêta, posant une main sur la base de son cou pour reprendre se frôlement des lèvres et se diriger vers son cou. Et il l'embrassa fougueusement, un BONHEUR buccale cette fois ci xD. Il était désespéré, une ébullition de sentiments qui faisaient à nouveaux surface quand il avait cette occasion que de la toucher à nouveau. Elle s'enleva de ses lèvres, elle le regarda et Cage se détourna pour aller rejoindre son cou, à nouveau. Fuyant de cette manière qu'elle voit sur son visage tout ce qu'il pouvait désirer. Sa cuisse contre sa jambe, il la plaqua contre les stores et ne fit même pas attention aux dires qui se propageaient, il s'en foutait ... Lui qui d'habitude était intime sur ses sentiments, ben là, c'était raté --' Le store se retrouva au sol et Cage eut un sourire sur les lèvres ... Ils ont morflés ceux là --' et il défit lentement la robe de Zoey alors qu'elle lui enlevait sa veste,Cage avait se regard qui préconisait bien qu'il la regardait en face et que cette fois ci, ce n'était pas un "jeu" proprement dit mais pour le bien du tournage d'une pub --' .. et c'est là, qu'une voix d'homme vint les interrompre. Cage revint à lui ôO et regarda Zoey ... Il devait en URGENCE se maitriser et il fit un oui de la tête lorsqu'elle lui demanda de remettre sa robe. Le stagiaire arriva et il lui siffla entre les dents " Bas les pattes Morveux ou je te castre What a Face Non mais il savait de quoi ils étaient capable ces petits cons, Cage avait été jeune avant lui xD et il se retourna vers Marc en se grattant la tête, laissant Zoey en plan, enfin presque puisqu'elle partit près de la maquilleuse. On est obligé de TOUT recommencer ? Genre, je ne sais pas mais les premières secondes n'étaient vraiment pas bonnes ? Cage ne voulait pas recommencer What a Face , il savait ce que cela entrainait et il en avait marre en fait de ne rien tempérer, il en avait marre d'être le fougueux amoureux qui ne pouvait pas le temps d'une journée faire abstraction de ses sentiments. Et c'est là que Marc Lee se mit devant la caméra et fit un rewind pour regarder la scène. Cage et Zoey étaient derrière lui et regardèrent le "film" qui tournait. Cage se rendit compte qu'il y avait été un peu fort et regarda Zoey du coin de l'oeil ... Ton dos n'a rien au moins ? Rolling Eyes Il fit une mine d'excuse et Marc se mit à parler : Bon, recommencez la scène face au store, ça doit être doux et sensuel, pas "sauvage". Tu lui dégrafes sa robe et ensuite, vous passerez à la scène du lit ... Et là, je veux que ça déborde de sensualité, que ça ressemble à un ralentit sans en être un. Pigé ? Cage fit un signe de "oui -chef" et regarda ZOey en lui faisant un signe de tête : ET c'est repartit ...

_________________



« Faites attention, les Potos sont là. »
“- Vous voulez un whisky ?
- Oui juste un doigt.
- Vous voulez pas un whisky d'abord ?”© .bizzle

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LOS ANGELES : les studios de tournage [partie publique]   Jeu 29 Déc - 18:49




Zoey venait de se prendre du gel en spray dans le visage et à vrai dire sa faisait véritablement mal , surtout dans les yeux. Bien entendu se fut à cause de Thurner que cet « accident » si l’on peut qualifier ceci comme tel , arriva. A croire qu’il lui voulait du mal ! Elle le regarda un instant sans mot dire puis décida de jouer de la situation en lui faisant croire que par sa faute elle venait de perdre la vue. Allant tout prêt de lui, elle lui mit ses yeux sous le visage pour qu’il puisse étudier les dégâts qu’il venait de faire. Bien entendu, elle fit perdre son regard derrière lui , comme si elle ne le voyait pas. Cependant elle le voyait très bien et elle retint un petit sourire lorsqu’elle le vit s’inquiétait pour elle et surtout quand il posa ses mains sur son visage pour l’examinait. Cage le faisait toujours rire quand il se prenait pour un docteur, combien de fois avait-il usait de ce sérieux qu’elle ne lui connaissait que très rarement quand elle se plaignait d’avoir mal quelque part ? Un grand nombre de fois. Il s’était toujours inquiétait pour elle , il l’avait toujours SURPROTEGE et apparemment les choses n’avaient pas changés. Surement parce qu’elle était la mère de sa fille , après tout c’était ce qu’il avait insinuait une fois …. «  T’es drôle toi , sa brule Cage et je vois plus rien … » Elle sentit quelque larmes couler sur ses joues , histoire de rendre l’histoire un peu plus plausible. Elle voulait juste qu’il se sente mal de part ce qu’il venait de faire non mais en même temps c’était super dangereux quoi. C’est bien pour sa que lorsqu’on met du gel en bombe on met ses mains devant ses yeux pour ne pas s’en mettre dedans quoi. Tandis qu’il lui demandait de papillonner des yeux, elle le fit , faisant des battements de paupières plutôt rapide et plongea son regard dans le siens avec un petit sourire. «  Peut-être que tu as un avenir en tant que médecin Thurner … » Oui elle n’allait pas faire durer ce blasphème trop longtemps , elle n’était pas en modesadiqueon - pas encore - Alors qu’il lui tenait encore le visage elle en profita pour lui rappeler un petit souvenir «  Puis il me semble bien t’avoir déjà dis que la blouse t’allais bien » dit-elle en souriant à nouveau. Elle se retourna tout en passant une main dans ses cheveux plutôt satisfaite jusqu’à ce que Karen ne lui saute dessus , oui le spray dans les yeux, les petites larmes avaient quelque peu ruiné son maquillage --’ Exaspéré elle se laissa faire cependant c’était une bonne chose de faire car elle aimait savoir que Cage prenait toujours autant soin d’elle , s’inquiétait encore. C’était assez gratifiant et rien que ce petit geste avait réussit à faire battre son cœur légèrement plus vite comme à chaque fois qu’elle était à ses côtés. Thurner sa plus grande force mais sa plus grande faiblesse à la fois.

La terre n’était pas la seule à subir les conséquences des changements climatiques car un vent glaciales , une tempête venait de s’abattre sur Cage & Zoey engendrait un tas de conséquences sur leur petites personnes ainsi que des tas de sous entendu caché sous un amas de glace prête à céder sous leur pas - référence au climat --’ - Bref, Zoey venait de s’emporter et de dévoiler une partie de ce qu’elle avait pu vivre en Italie , loin de l’amour de sa vie Jamais elle n’avait eu envie de le faire, sa fierté était bien trop grande pour lui dévoiler ce qu’elle avait vécu cependant ici ,elle n’avait pu se contenir devant ce qu’il disait. Comme si lui avait souffert de cette séparation , comme si lui venait d’entailler sa fierté, comme elle ,venait de le faire. Elle le regarda complètement dégouté au final qu’il soit arrivé à lui faire cracher une partie de ses sentiments, de toute façon Cage avait toujours eu le don de la faire parler, de lui permettre de se dévoiler afin que les maux qui pesaient sur elle aille en partie sur ses épaules , afin que Zoey se sente plus légère. Au final , elle ne s’en était jamais remise de cette séparation; encore bien trop douloureuse surtout à ses côtés, dans cette même ville … là ou elle pouvait voir le bonheur de Cage éclater au grand jour avec cette nouvelle fille qui l’avait remplacé. Anna. Alors qu’il venait de lui dire qu’elle avait faillit à sa promesses, Zoey le rattrapa au vol et lui dicta que lui aussi avait faillit au sienne qui était de ne jamais la faire souffrir et de l’aimer éternellement. Elle se rappelait de ses moments comme si c’était hier ou comme si c’était son film favoris qu’elle regardait car oui , Cage était l’acteur principal de son film , de sa vie Cependant tout vint s’effondrer autour d’elle lorsqu’il lui souffla que non il n’avait faillit qu’a une seule de celle-ci. C’était vite joué. Il l’avait abandonné donc … cela voulait-il dire qu’il l’aimait encore ? Elle croisa un instant son regard avant de partir aussitôt. S’en était bien trop pour elle , elle ne pouvait faire face à cette révélation car au final cela ne voulait rien dire. Il l’aimait parce qu’elle était la mère de fille peut être … Il l’aimait amicalement parlant peut être ou alors il l’aimait encore tout cout …. Chassant ce qu’il venait de se passer de son esprit , elle n’osa plus le regarder.

Maintenant , ils devaient tourner la scène du baiser. Soufflant quelque peu , elle se déraidit et se mit dans les conditions. Elle ne devait pas mélanger vie privée et vie professionnelle. Tentant de le déraidir un peu , se fut le bide total. Cage s’énervait. Levant ses mains elle lui fit genre du calme . Le baiser qu’il venait de lui donner était le pire qu’elle n’ai jamais reçu de sa part. Elle ouvrit même les yeux et fit des signe de mains à Marc , genre c’est mort pour cette scène. Surprise de ce baiser , elle le regarda en arquant un sourcil, lui demandant de part ce regard ce qu’il se passait et lorsqu’il lui dit qu’elle n’était pas Anna , elle le regarda d’un œil mauvais. Elle pouvait se permettre de lui faire des remarques mais lui non. Cependant d’excuse de Cage , lui fit changer d’optique et elle souria à la place , il était stressé peuchère. Elle se mit un instant derrière lui et posa ses mains sur ses épaules en lui faisant un bébé massages. «  C’est pas la fin du monde, je veux dire il faut juste savoir séparer vie privé et vie professionnelle , puis j’en suis sure que tu peux le faire sinon tu ne serais pas ici, allé détend toi je vais te montrer …. » Prenant les choses en mains , elle lui frôla les lèvres avec une sensualité débordante, remontant ses mains dans son dos avec une douceur brulante. C’était toujours aussi plaisant , elle aimait le toucher, elle aimer caresser sa peau qui s’oubliait comme sous ses doigts. Les gens présent dans la salle ne firent plus un seul bruit laissant ainsi les deux « acteurs » s’imprégner de leur personnages, comme il le fallait. Lorsque ses lèvres allèrent effleurer les siennes avec beaucoup plus d’insistance elle sentit l’esprit de Cage s’ouvrir à elle depuis longtemps. «  Ce que tu as fais aussi …. » Elle n’en dit pas plus , bien entendu elle parlait de ce fameux cap … c’est alors qu’elle croisa son regard et qu’elle s’en alla prendre une bouteille d’eau , un besoin urgent de s’humidifier xD Surtout qu’elle venait de voir une certaine tristesse dans son regard qu’elle ne voulait pas observer mais elle se fit rattraper et la elle reconnu son Cage , emplit de passion en son égard. Zoey ne pu qu’obtempérer face à cette fougue retrouvé et elle se détester que de ne pouvoir faire autrement. Sa cuisse contre la jambe de Cage , elle se plaqua d’autant plus contre lui pour ne pas tomber, posant ainsi son corps contre le sien avec une total confiance. A présent contre les stores , elle ne pu retenir un petit cri ainsi qu’une certaine grimace alors que Cage laissait ses lèvres glisser contre son cou. Elle avait eu mal mais au final elle s’en fichait , c’était bon de le retrouver. Voilà qu’elle mélanger plaisir et travail --’ Elle plaqua sa tête contre la vitre à présent nu de store et posa sa main sous le tee-shirt de Cage à nouveau. Le moment d’après il la tint de nouveau contre lui , lui enlevant cette robe avec une lenteur et une douceur exagéré et Zoey en fit tout autant avec la veste en cuir qu’il portait. Alors qu’ils étaient prêt à finir la scène , Marc les coupa. Zoey ramassa alors la veste tout en tenant sa robe de devant et demanda a Cage de la lui refermer jusqu’à ce que l’assistant lui dise que c’était son rôle. «  Pas besoin de s’énerver monsieur Thurner je ne fais que mon travail » , Zoey souria en sentant les mains de Cage les lui remonter et entendit l’assistant «  Tsss et moi je peux même pas en profiter !  Zoey se tourna vers Cage après lui avoir soufflé un petit merci que se soit pour l’adolescent et pour la robe se rendant prêt de Karen pour qu’elle lui refasse certaine retouche. Par la suite elle alla devant la caméra et regarda ce qu’il venait de tourner. Elle fit les gros yeux en voyant avec la fougue qu’il avait utilisé pour la plaquer contre les stores et apparemment Cage aussi. «  Un peu quand même … » Dit-elle en se tournant pour qu’il regarde son dos tentant d’en faire de même. En effet elle était toute rouge et avait la marque des stores. « Ok pas de soucis .. » Zoey appréhendais quand même un peu , parce que ce qu’ils venaient de faire était assez troublant à vrai dire. Elle souria à Cage et se remit contre le store, prenant la même pose. Elle replaça ses mains dans le dos de Cage et plongea son regard dans le sien. «  Zoey remet ta cuisse contre la jambe de Cage et Cage attrape la , c’était bien ça » Regardant Marc , Zoey remit sa cuisse contre la jambe de Cage attendant qu'il l'attrape et approcha son visage du sien .... elle lui fit un petit nez à nez rapidement, avant de regarder ses lèvres, puis son visage et de nouveau ses lèvres faisant remonter la tension tout doucement avec une certaine subtilité. Ses mains voyagé dans le dos de Cage se faisant pressante au niveau de sa nuque pour sentir d'avantage ses lèvres qui étaient descendu dans son cou. Même si Zoey savait que c'était pour les besoins d'une pub , simplement , elle ne pouvait pas se dire que c'était juste ça. Elle avait toujours ces mêmes frissons qui la parcouraient lorsqu'il la touchait , toujours ce même sentiments, ce même désir. Il était le seul à la rendre aussi fébrile que ça. Ne pouvant aller contre son envie qui montait de plus en plus , Zoey posa ses deux mains de part et d'autre de ses joues et ramena son visage face au sien pour pouvoir enfin assouvir cette envie présente qui la démangeais, qui était tout simplement le fait de poser ses lèvres contre les siennes. Attrapant sa lèvres inférieur , elle en joua quelque instant avant de fermer les yeux et d'enrouler un peu plus sa jambe autour de sa taille , avant de la descendre et de caresser la sienne. S’arrachant un peu brutalement de l'endroit , elle s'en alla a son tour à la découverte de son cou , elle attrapa les pans de son manteau pour se mettre droite , laissant danser les stores entre eux avant de le lui enlever, les yeux dans les yeux.

Revenir en haut Aller en bas
Cage C. Thurner

avatar

MESSAGES : 6971
LOCALISATION : Avec Poto, surement.
TU FAIS QUOI ? : Mécano

Votre Personnage
GROUPE :: Born to die
DON :: Hypnose, rapidité et force.
MOI:: Arrogant, silencieux, foufou avec poto et un tantinet alcoolique ....

MessageSujet: Re: LOS ANGELES : les studios de tournage [partie publique]   Ven 30 Déc - 14:27


Cage ne pouvait s'empêcher que de regarder de plus près à ce qu'il avait causé chez Zoey. Lui qui aimait les jeux, les petites blagues, avec elle, tout tournait toujours au drame et comme un idiot, il sentit constamment se sentiment de culpabilité l'envahir. c'était inné avec elle, il avait se besoin de la protéger quoiqu'il arrive, et il ne voulait pas qu'elle souffre. Elle restera éternellement, même si maintenant elle faisait partie de la société des vampires xD, une petite femme fragile qui pourrait se casser un bras en ouvrant un pot de confiture --' . était ce la sous estimé ? Non, pas du tout, il avait juste une peur constante pour elle et c'est ce qui venait de se passer avec ses yeux rougies par cette laque qui avait atterrit en plein coeur. Il prit son visage pour regarder de plus près à ce qu'il avait causé et se mit à rire What a Face ... Il se rappelait un jour qu'elle avait mit son doigt dans l'oeil et qu'elle lui avait demandé de souffler dedans, pensant que ça marchait comme la poussière Rolling Eyes . le pouce de Cage posé sur sa joue, essuya d'instinct ces petites larmes qui coulaient sur sa peau et sourit à ce qu'elle disait. Je pourrais en plus ... J'ai suivit trois années d'études pour devenir Sexologue What a Face C'était il y a fort longtemps ça xD Genre, avec Ian, ils allaient d'université en université pour "apprendre", ce qui était faux puisque que les deux hommes ne voulaient bénéficier que des soirées privées et des "femmes" qui s'y trouvaient --' . Un homme, c'est faible d'esprit hein --' . Il lâcha son visage après lui avoir demander de papillonner des yeux, et bordel, elle faisait ça bien (MDR). Quand il vit que ça allait mieux, il entendit sa petite remarque et souria en la regardant. Quand tu porteras le costume de Cow Boy, peut être que je mettrai le cotume de médecin What a Face dit il pour faire de l'HUMOUR --' ... Oui, il se souvenait de ces discussions qu'ils avaient eu sur les fantasmes et que Cage n'avait su répondre et si ses souvenirs sont bons, il en avait conclut qu'elle était son fantasme, qu'importe ce qu'elle pouvait porter --' Karen se jeta sur elle pour la séance maquillage et il resta avec cette question de " Il avait bien dit ça pour son fantasme ?" XD.

Alors que tout prétendait un temps calme, silencieux et même amical dans les studios de Los ANgeles, un orage vint éclater entre les deux acteurs principaux de la scène. Une certaines colère jaillirent tels des éclairs dans les yeux de Zoey alors que dans ceux de Cage s'abattait une pluie fine mais lourde, comme si tout ce qu'elle venait de lui dire présageait un flot de larme qu'il retenait de lui avoir fait autant de mal. Qu'avait il donc fait ? Savoir ce qu'il avait causé chez elle lui retourna une jolie gifle en plein visage. Elle venait de s'ouvrir à leur rupture, sujet qui n'avait pas été énoncer depuis qu'ils se sont vu ... Lentement mais surement. De vraies autruches à ce niveau et il se demandait bien pourquoi d'ailleurs elle ne fonça pas tête la première pour avoir des explications ... La fierté, certainement. Il l'écouta attentivement déblatérer avec lourdeur sa haine à son égard, de tout ce qu'il avait engendré comme souffrance chez elle et la culpabilité le rongea immédiatement et tenta, tant bien que mal, de se "justifier". Lorsqu'ils se virent au phare, il savait que leur séparation était proche et il lui avait demander de promettre de ne jamais douter de lui. Il remit ses mot sur le plateau mais elle contre attaqua avec une promesse que lui même n'avait pas tenu ... Zoey était bien la seule personne avec Nana qu'il ne voulait pas décevoir. Ayant une vie comme la sienne, qui a été plus tourmentée que la moyenne, il avait crée des déceptions autour de lui dont il s'en saurait bien abstenu mais il ne voulait pas que ça se passe comme ça, avec elles ... Il allait dire quelque chose, peut être ne devrait il pas mais il le fit. Il prétendit bien qu'il n'avait faillit qu'à une seule de ses promesses, prétendant que oui, il l'aimerait pour éternité. Elle se détourna de cette révélation avec des questions plein la tête et soudainement, il se demandait si il avait bien fait ... Ne jamais regretter ses choix après tout, telle était la devise de Thurner à présent. Il en fut presque content même qu'elle s'en détourne, il pût en faire de même ... effaçant ce qu'il venait de dire mais qui laissa une légère ombre planer au dessus de sa tête, comme une révélation qui allait peut être avoir des conséquences assez lourdes pour les jours à venir ... Si elle se rend compte bien évidement de ce qu'il venait de lui balancer.

Par la suite, ils se mirent en condition pour tourner la scène "chaude" de la publicité. Cage était nerveux et la confidence qu'il venait de faire n'arrangea rien à la situation. Pourquoi lui dire qu'il a tenu cette promesse de l'aimer une éternité et ne pas pouvoir lui donner un "vrai" baiser ? La peur certainement... et La peur était un sentiment lucide chez une personne, c'est ce qui permettait de faire naitre le doute pour être le plus possible terre à terre et en cet instant, il en avait bien besoin ... Une retenue quand à ce qu'il ressentait pour elle, ne pas s'envoler sur ses sentiments et encore lui offrir ce qu'il y avait au fond de lui ... Cage pensait comme un homme amoureux et avait envie de se mettre des tartes. Il se souvint s'être foutu de la gueule de Ian lorsqu'il prononçait les mots comme : Amour - Bonheur - Sagesse - Coeur - Fin du monde pour une femme - Souffrance. Et là, il se foutait de lui même parce qu'il était dans un état pire que ses mots, il était entièrement soumis à l'amour qu'il avait pour Zoey, oubliant les choses "concrète" de la vie ... Mais elle était LA seule initiative concrète à son train de vie, la seule qui pouvait le faire avancer et qu'il n'avait plus ... Il sentit ses mains l'apaiser sur ses épaules et il l'écouta lui conter qu'il ne fallait pas mêler travail et vie privée. Il pouffa légèrement, parce que c'était finit, il avait été démasqué. Elle savait qu'il l'aimait et il était foutu. Où était passé sa crédibilité ? Il n'en savait rien et c'est pour cela qu'il lâcha les armes quand il sentit ses lèvres frôlées les siennes. Elle travaillait et lui, il laissait parler ses émotions car il la rattrapa pour l'embrasser d'une manière si fougueuse que les stores se retrouvèrent au sol. Une envolée sentimentale se laissa planée dans les studios et Zoey était réceptive, pour le travail ... Il avait l'impression de ne plus rien maitrisé, d'être cet homme désespéré qui ne prenait que se qu'on lui donnait. C'était dans se genre de situation qu'on voyait la fierté disparaitre, anéantir l'homme qu'il était en fin de compte. Et c'est Marc qui mit fin à cette douleur envers laquelle il prenait plaisir. La souffrance était devenue amie chez Cage, il avait apprit a vivre pendant une année car c'était ce qui l'approchait au plus près de Zoey ... Elle était comme une énergie qui le ressaisissait, il prenait ce qu'il y avait à prendre et il se détacha d'elle, avec ce souffle qui s'extirpa d'entre ses lèvres. Reprenant ses esprits, il s'en voulait ...il referma la robe de Zoey à sa demande et expulsa le jeune homme malgré tout, elle était à LUI et il n'aimait pas qu'un gamin pouvait prendre son pieds à lui refermer une fermeture --' BWEF, il alla voir la vidéo et décida de se reprendre. Il fit directement les grands yeux quand il vit la scène ... OMFG! et de suite, il demanda à Zoey si il ne lui avait pas fait trop mal quoi et quand il entendit sa réponse, et qu'il vit les trace rouge, il fit une mine de "désolé". Désolé ... et directement, il mit ses mains en poche avec les épaules doucement relevées. ça y est, il s'en voulait encore ...

La scène devait reprendre et il était devant Zoey, le regard fuyant avec cette jambe qui lui encerclait la taille. CANALISER les pulsions, tel était le dilemme de Cage. Il savait que ça pouvait partir en cacahuète en moins de temps qu'il ne le pensait. Et c'est à ce moment là qu'il ressentait ses mains sous son tee-shirt. Il était prit entre le feu et la glace. Le souvenir de ses mains sur sa peau et cette volonté que d'y mettre un frein. Se délecter de ses moindres faits et gestes alors que son souhait était de les rejeter amèrement en se disant que c'était son épée de damoclès au dessus de sa tête ... Doucement, il se laissa guider par ses lèvres, par cette surprenante volonté de Zoey que de faire cette scène sans pudeur, avec cette délicate attention que de le rendre fou. Ses mains posées sur la taille bien faite de Zoey, il les remonta pour dessiner ses courbes sous ses doigts et remonter jusqu'à son visage et il la regarda droit dans les yeux, avec cette neutralité dont il pouvait faire preuve mais dont un TAS de choses s'y passait et qu'on ne pouvait pas discerner. Empreint à son amour pour elle, il était entrain de canaliser. Il reçut se baiser dans le cou et pencha doucement la tête mais il ne voulait pas que se soit elle qui entreprenne, il devait le faire lui pour en ressortir indemne. Elle l'embrassa et il tempéra cette façon que de coller ses lèvres aux siennes. ce n'était plus sauvage mais sensuel, c'était léger et non lourd de souffrance. Il l'embrassa en la collant délicatement cette fois ci contre les stores, pressant son corps contre le sien. Vous ne trouvez pas que Monsieur Cage va un peu trop loin Marc ? dit le stagiaire, jaloux de la scène. Tais toi morpion --' Laisse le gérer xD répondit Marc au tac o tac. Pendant ce temps là, Cage décolla Zoey de ses stores pour la resserrer tout contre lui et diriger cette main qui caressait la cuisses de Silver vers cette fermeture qu'il défit lentement pour laisser cette robe lui tomber à ses pieds. il ne la regardait pas, il regardait son geste et doucement, il s'extirpa de cette veste qu'elle lui enleva. Il mettait ses barrières, qu'il encrait dans du béton et c'est à ce moment là, que son regard ténébreux, aussi sombre que la nuit regardait celui de Zoey. Son visage était lugubre, ensevelit par ce désir qui devait paraitre ... Mais ce désir était égal à une rose qu'il prenait entre les mains recouverte d'épines, qui faisait couler son sang sur ses doigts comme des larmes sur son coeur. Et de manière "humaine" et cette fois ci non vampirique, il la coucha sur le lit avec une délicatesse qui était incroyable. Sa retenue se déchargeait en sensualité qu'il ne se connaissait presque pas ... Et les lèvres de Cage allèrent sur le haut de sa poitrine pour les glisser vers son cou, où il fit dépasser le bout de sa langue pour gouter à sa peau sucré qu'il aimait tant. Et au dessus d'elle, le bas de son corps appuyé contre le sien, il regarda ses lèvres durant une multitude de secondes pour ensuite assouvir un baiser qui faisait frissonner ces lèvres d'envies. Sa main caressa le flanc de son corps et il entendit un Coupé ...., un "coupé" murmuré et apaisé, comme si il voulait que la scène s'arrête en douceur comme la scène venait de le démontrer. Cage posa son front dans le cou de Zoey, avec cette lourdeur dans l'âme. Ses lèvres se tendirent pour y déposer un ultime et dernier baiser sur l'endroit comme pour lui prouver que cette fois ci, il n'allait pas partir sans un mot, sans un geste à son égard. Il voulait la serrer dans ses bras, il voulait lui faire un câlin

_________________



« Faites attention, les Potos sont là. »
“- Vous voulez un whisky ?
- Oui juste un doigt.
- Vous voulez pas un whisky d'abord ?”© .bizzle

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LOS ANGELES : les studios de tournage [partie publique]   Sam 31 Déc - 2:17

Tandis que Zoey se sentait mal par rapport au gel qu’elle s’était prit dans les yeux, Cage se mit à rire. Était-il entrain de se moquer d’elle ? Elle le regarda en arquant un sourcil , du moins , elle dirigea ses yeux vers son visage afin de rester crédible et termina par froncer les sourcils. «  J’ai mal, j’ai peut être perdu la vue et sa te fait rire ? T’as un sérieux problème Thurner ….  Je sais pas fait quelque chose … souffle  » Souriant légèrement lorsqu’il essuya les petites larmes qui étaient venu perler ses joues … elle l’observa. Elle connaissait les moindres recoin de son visage , de son corps. Elle savait exactement ou se trouvait sa tâche de naissance, les différents grains de beautés qu’il pouvaient avoir du moins il y a un an de ça … puis ses petites pommettes légèrement rougis, cette mâchoire saillantes qui jouait avec laquelle il jouait à longueur de temps. Elle avait prit cette habitude de le regarder comme elle le ferait avec une œuvre d’art c’est-à-dire méticuleusement. Lorsque Cage lui avoua avoir suivit 3 années de cours de sexologie , Zoey ria doucement et fronça son petit nez, prête à lâcher une connerie. «  Peut être bien que tu aurais du continuer, t’en aurait su un peu plus sur la gente féminine … » Elle se pinça les lèvres doucement , signe qu’elle riait , car Cage savait s’occuper d’une femme What a Face Tout en papillonnant des yeux comme il le lui avait demandé elle sentit ses mains glisser de son visage ce qui lui procura aussitôt un sentiment de manque. Sans vraiment y réfléchir elle lui rappela cette fois ci ou elle lui avait dit que la blouse lui allait à ravir et sa réplique la fit sourire et même rougir. «  Ne me le dis pas deux fois Thurner ou tu risquerais d’avoir de surprises … » dit-elle en lui faisant un petit clin d’œil avant de se faire complètement arracher par Karen, qui voulait bien faire en lui arrangeant son maquillage ainsi que sa coiffure qui faut le dire ne ressemblait plus du tout à celle initialement.

Tandis que l’atmosphère semblait être bonne enfant , de petites révélations vinrent se greffer sur le moment pour le rendre lourd de sens. En effet Zoey n’avait pu s’empêcher que de lui dire ce qu’elle avait ressentit du moins lui faire part d’un peu de sa tristesse car des mots ne suffiraient jamais à décrire l’état de catatonie dans lequel elle était. Zoey Adriana Silver était devenu méconnaissable , jamais elle n’aurait cru s’en remettre un jour. Tomber amoureux de quelqu’un était bien trop dangereux et pourtant elle avait envie de ressentir cet état de bien être que l’on ressent lorsqu’on est aux côtés de la personne que l’on aime. Ce petit moment n’arrangea pas la tournure de la scène qu’il devait tourner , il faut le dire Cage avait été lamentable la deuxième prise fut bien meilleure , peut être un peu trop , puisque le Thurner s’était emporté n’offrant pas de demi mesure à cette fougue et se désir qu’il avait insufflé sur le plateau. A la suite de ce petit moment , Zoey du prendre son souffle , remettre ses cheveux en place et surtout tenter de calmer les battements de son cœurs qui s’étaient agités. Se dirigeant vers la caméra , alors que Marc les avaient appelé pour qu’ils puissent visionner la séquence. Zoey pencha la tête sur le côté en redécouvrant le côté sauvage de Cage , cet passion , ce désir , cet ardeur qui s’émanaient d’eux deux. N’osant plus regarder Cage ,elle se tortilla sur place , jouant avec ses doigts et sursauta légèrement lorsqu’il lui parla.   «  Oh c’est rien t’inquiète pas , j’ai la peau dure … » dit-elle en se tordant les lèvres.

Refaire la scène , voilà ce que le directeur de production leur demandait. Zoey se mit tout contre Cage , reposant ses mains sous son tee-shirt et noya son regard dans le sien , les emprisonnant dans leur bulle à nouveau. Elle lui souria tendrement avant d’enrouler sa jambe autour de sa jambe comme il lui était demandé. Elle devait reprendre la même position que la dernière capture. Doucement ,elle approcha ses lèvres de son cou , sentant que Cage n’était pas prêt à prendre en main la scène après ce petit débordement et commença à voyager dans toute la largeur possible, re-goûtant ainsi à un plaisir non pas oublié. Contre sa peau , ses lèvres s’étirèrent dans un sourire . Faire glisser ses mains dans son dos, redessiner chaque muscles qu’elle pouvait était enivrant , elle avait toujours aimé faire ça à vrai dire…. Frissonnante lorsqu’elle sentit les mains de Cage remontaient le longs de ses courbes , elle entrouvrit légèrement ses lèvres avant de faire face à son regard à nouveau … cependant il semblait avoir changé quelque instant plutôt elle arrivait encore à lire à travers ses regards et voilà que maintenant elle n’en était plus capable, un peu déboussolé , elle se laissa guider par Cage avant de se reprendre et de reprendre en quelque sorte le contrôle de la bulle. C’est pourquoi elle l’embrassa, elle, laissant ainsi couler de cette échange une sensualité enivrante. Se laissant plaquer contre les stores avec cette fois ci plus de délicatesse , elle en ferma les yeux , tout en laissant son souffles se répercuter contre la peau de Cage , un souffle chaud et pressant. L’instant d’après elle ne sentit plus les stores derrière son dos , mais le vide. Elle se colla donc contre Cage comme pour reprendre un certain équilibre qu’il lui avait fait perdre et pencha la tête légèrement en arrière. Peu à peu il descendit la fermeture éclaire de sa robe , avec une douceur palpable sur le bout de ses doigts. C’était plaisant ,il n y avait pas d’autre mot. Relevant son regard dans le sien , elle le regarda de la même manière tout en lui enlevant sa veste ainsi que son tee-shirt avant qu’il ne la porte et la dépose sur le lit avec cette fois ci douceur et volupté comme l’aurait fait un humain. Sous les mains expertes de Cage , elle se laissa faire , profitant elle aussid de ce moment , ses baisers enflammèrent sa peau , la parsemant à la fois de tout petit frisons qui eux, étaient incontrôlables. La tracé de sa langue laissa une marque brulante sur sa peau et de la elle retourna la situation pour se retrouver au dessus de lui. Embrassant son cou , elle laissa son nez caresser tout le long de son cou et de son menton avant de tiré sur sa lèvres avec ses dents, emplit d’une douceur sensuelle. Se mettant droite sur lui, elle fit un mouvement de tête afin de mettre ses cheveux qui la dérangeaient d’un seul côté avant de revenir vers lui et de déposer une multitude de petit baiser sur son torse, remontant doucement et de faire cliqueter le bracelet qu’elle portait avec le colier de Cage, qui portaient la même marque. Celle de Gucci. De nouveau sous Cage , elle se laissa faire par ce dernier baiser et par cette nouvelle caresse qui sentait la fin et c’est la que Marc murmura un coupé …. Du moins c’est comme ça qu’elle l’entendit un peu trop dans sa bulle avec lui. Sa poitrine remontait doucement au même rythme que son cœur , tandis que Cage venait de poser son front contre son cou pour y déposer un baiser. Soufflant doucement , elle posa ses mains sur Cage , les faisant glisser le haut de son dos pour le pousser sur le côté et ainsi se lever. Elle ne le regarda pas et ne lui parla pas … comme il avait pu le faire. Bien entendu c’était si dure de faire ça .. Elle avait une terrible envie que de rester dans ses bras à profiter de ce moment mais elle voulait qu’il sache ce que sa fait de se faire planter. Zoey posa son bras sur sa poitrine avant de la cacher , alors que l’adolescent lui passait déjà un peignoir autour des épaules. Se dirigeant vers Marc, elle lui demanda si c’était fini et après qu’il eut dit oui , elle se dirigea vers les penderies mobiles pour prendre ses vêtements et se changer. Le cœur encore battant elle se sentit tout a coup petite que de lui avoir refait la même chose mais surtout idiote. Elle n’était qu’une gamine qui n’avait eu que la vengeance à quoi se raccrocher pour peut être souffrir moins mais au final c’était tout le contraire . Elle était de plus en plus troublé par son comportement. Il lui avait insinué l’aimé encore tout de même , elle ne l’avait pas rêver après tout. Secouant la tête , elle enfila son pantalon et sorti de l’entrepôt pour partir de l’endroit le plus vite possible , les yeux quelque peu larmoyant.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LOS ANGELES : les studios de tournage [partie publique]   

Revenir en haut Aller en bas
 

LOS ANGELES : les studios de tournage [partie publique]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Procès - Partie Public
» [Inscriptions partie 136] Le XIXème siècle : la lutte pour la République.
» Installation de la Commission sur la Nouvelle Force Publique
» Le sénat haitien ; le grand mangeur de la république.
» 500 000 Haitiens vivent en République Dominicaine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
✩ HIGH LIBERTY SCHOOL :: RP-