un forum pas comme les autres, libre et amusant.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Salon de Mia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Salon de Mia   Ven 25 Mar - 22:41

- Ouais... Je sais pas. On verra bien. Mais ce qui est sur, c'est que je n'abandonnerait pas.

No se detestait plus que tout. Qu'elle ai due rompre pour rien du tout. Alors peut etre qu'elle ne devrait pas le voir. Comme ça ça rentabiliserait son action .. Nan, c'était encore plus bête en faite. Elle avait la haine contre elle même, contre tout ce qui lui arrivait ces derniers temps. Rien ne rimait plus avec rien. C'etait affreux & elle ne savait pas comment s'en sortir. Puis en l'entendant , elle haussa une épaule, secouant la tête. Puis elle soupira quand il affirma que tout était trop tard. Qu'est-ce qu'elle pouvait faire à ça ? Il fallait qu'elle passe définitivement à autre chose. Elle savait qu'avec un peu de temps, elle y arriverait. & elle pouvait compter sur ses amis pour ça.

- Si je l'avais voulu, tu ne l'aurai jamais sû. Oh.. Ouais. Mais c'est pas de ta faute. C'est la mienne. Qu'est ce que tu veux que je te dise ? C'est trop tard maintenant. Ce qui est fait est fait. Si je pouvais revenir en arrière, je le ferai, mais j'en ai pas le pouvoir ...

No n'aimait pas se sentir aider, ni soutenu. Elle se sentait après, dépendante des gens. Ce qu'elle n'aimait pas du tout. Oui.. Elle etait convaincue de pouvoir combattre sa maladie toute seule. Puis elle sourit pour le coup du surnom. Avant lui dire pour son cancer. Puis elle se retrouve dans ses bras , lui essuie ses larmes, & dépose son regard dans le sien. Mais en l'entendant, Noémie avait une enorme boule dans le ventre & un pincement au coeur a une de ses paroles " la femme que j'aimai ". Aimai. Le passé qui ne faisait plus parti du présent quoi. Elle devait s'y attendre, c'était évident. Mais bon, ca faisait toujours mal ... Peut être qu'elle s'y habituerai avec le temps.

- Je ne vois pas pourquoi tu pleures pour ça .. Je t'ai dis que c'etait pour ton bien ..& bien je n'aurai rien due te dire. Je ne veux pas prendre de ton temps, ni que tu t'embetes pour moi. Tu l'as pas compris ça. & tu te deplacerai a New York juste pour moi ? Dis pas n'importe quoi. Je sais que je peux compter sur toi, mais je ne veux pas que tu t'ininquiète. J'ai un cancer, Ed. En quoi tu peux etre utile a part si t'es magicien ..? Je .. J'ai pas envie que tu fasses ca pour moi ..

Elle le regardait dans les yeux. Elle ne voulait pas lui faire du mal, prendre de son temps, ou autre encore. Elle ne méritait pas qu'elle s'occupe de lui. Puis elle se serra dans ses bras, un court instant. Elle etait touchée par tout ça, même si ca la faisait souffrir en même temps ... Puis elle reposa son regard dans le sien quand il parla. & sourit un peu en l'entendant. Facile à dire.

- En quoi ça te rends heureux, ça .. ? Puis je me reposerai plus tard, & j'vais les voir mes amis ... T'en fais pas. Par contre je t'interdis de dire quoi que ce soit a Liam !

Ouais, elle etait clair et nett sur ce point là. Elle ne voulait pas qu'il soit au courant. No bailla un peu, passant sa main sur sa bouche - politesse -. Elle ne comprernait pas pourquoi il faisait ca, ca la perturbait. Qu'on s'occupe d'elle .. C'était un peu inédit quand même .. & elle etait sur que ca allait pas forcément lui plaire. Puis elle se recula de ses bras pour se rasseoir correctement sur le canapé
Revenir en haut Aller en bas
Edouardo Verastegui

avatar

MESSAGES : 6624
LOCALISATION : 92

Votre Personnage
GROUPE :: Mooves like jagger
DON ::
MOI::

MessageSujet: Re: Salon de Mia   Sam 26 Mar - 20:33


Je le sais que tu n'abandonneras pas, et je ne te laisserais pas tomber, je t'aiderais vraiment à le faire sortir de prison une bonne fois pour toute, il n'a rien à y faire, il n'a tué personne, enfin il a eu de la chance en tout cas, j'aurais du m'en douter, depuis le début il me dit de me méfier de Julia, enfin je seras là à tes côtés pour t'aider de toute façon

*il avait remarqué qu'elle avait tiqué quand il avait dit que c'était trop tard, oui c'était trop tard, à vrai dire, il avait peur, peur qu'elle ne recommence, qu'elle ne lui fasse pas confiance, qu'elle trouve à nouveau une excuse pour partir et revenir pour lui annoncer qu'elle le quittait à nouveau, non il ne voulait plus vivre tout ça, c'était bien trop dur, et le seul moyen de ne pas retomber dedans, c'est de ne plus y croire, et faire sa vie, célibataire, tout simplement. Puis quand il l'entend dire que si elle pouvait faire marche arrière, elle le ferait. Regretterait elle de l'avoir quitté ? malheureusement, une machine qui remonte le temps n'existe pas, sinon il l'aurait déjà utilisé afin de remettre les choses au claire*

ça n'existe pas non, même avec un don, ça serait impossible, ça ne serait pas réel.

*tout se passa très vite, un cancer, des larmes, et un câlin, savoir que cette femme qu'il aimait plus que tout au monde, l'avait quitté pour une maladie, pourtant, il avait été prêt à tout pour la rendre heureuse, peu importe qu'elle soit malade ou non, mais encore une fois, c'était trop tard, cette fois, c'est lui qui n'avait plus confiance, mais il restera à ses côtés et l'aidera tout de même à surmonter cette maladie, il se le devait, au moins c'était encore un moyen de l'avoir proche de lui*

tout simplement parce que tu m'as quitté, pour un cancer, et j'ai continuellement peur de te perdre .... Et puis tu ne me prendra pas mon temps, si je sais pas venir, je viendrais pas, mais tant que je peux le faire, je ferais tout No', même venir à New York de temps en temps pour t'aider, ou même que tu reviennes sur le Campus, il y a un hôpital en ville, je suis sur qu'ils ont de supers médecins aussi. Et tu ne m'empêcheras pas de t'aider, c'est comme ça.

*il la resserre un petit coup contre lui déposant un baiser sur sa tempes, la regardant dans les yeux ensuite, une caresse sur la joue encore une fois, ça lui faisait du mal, son coeur en prenait un coup, il l'aimait, et pourtant, il se refusait de lui dire, il voulait reprendre une nouvelle vie, déjà en déménageant chez Olivia, ensuite en continuant de rencontrer du monde, revoir Summer, passer du temps avec elle, tout en passant du temps aussi avec Noémie, pour qui il prendrait un temps indéfinissable*

Je ne dirais rien à Liam, à une condition ... que tu te repose, ici si tu le veux, mon lit est libre, propre, et pour toi, je dormirais dans le canapé. Et en quoi tu me rends heureux ? tout simplement, car tu viens de m'annoncer ce qu'il se passait, peu importe que tu ai un cancer ou non, pour moi, tu resteras dans mon coeur, et le fait de passer du temps avec toi, me rend tout de même le sourire ....

*il secoue la tête en la voyant bailler, elle était crevée ! il va l'assommer ! afin qu'elle puisse dormir un bon coup, non mais elle le devait, sinon, elle ne tiendrait pas, et devra rester allongée dans un lit d'hôpital, chose qui n'était pas mieux non plus. Il ne voulait pas être trop sur elle, mais pour ça, il fallait qu'elle dorme, qu'elle reprenne des forces, qu'elle puisse sortir Liam de prison, etc, et pour ça, il était prêt à tout pour qu'elle se repose*

_________________

Olivia
Miranda
Moéra


« La seule façon d’oublier que je n’ai qu’une vie,
c’est d’avoir plusieurs femmes ... autour de moi ... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Salon de Mia   Sam 26 Mar - 21:41

-Tu n'as pas besoin de m'aider, je peux le faire toute seule. & oui .. Tout est de la faute a Julia. Elle aurait jamais du venir a Palm Bay.

Puis finalement, elle avouait qu'elle regrettait tout ça. Mais en faite, a mieux y réflechir, qu'elle retourne dans le temps ou pas, elle aurait re-fait la même chose. Parce qu'elle avait encore peur & qu'elle était convaincue de pouvoir y arrivé seule. Alors il ne lui restait plus qu'a accepté. A ses paroles, elle haussa les épaules. Il avait raison donc bon. Tout était fini. Ed était juste la 1ere personne qu'elle avait vraiment aimé. Un premier amour bien tardif. Mais on ne tombait pas amoureux qu'une seule fois dans sa vie. Encore heureux. Alors elle s'en remettrait. Facilement, sûrement. No avait des choses plus importante a pensé.
Puis elle lui avoua pour tout& plusieurs choses se passa. En l'entendant, elle secoua la tête en fermant les yeux.

- Tu m'as déjà perdu ... Tu n'as pas besoin de faire ça ... J'suis sérieuse. & mon médecin de New York est très bien.

Puis elle se recula de lui. Elle était devenue froide d'un coup. Seulement parce qu'elle se rendait compte de la réalité. Qu'elle était malade, & qu'il l'aide ou pas, elle n'irai pas mieux. & le cotoyer serai trop dur. Prendre ses distances seraient mieux. La sonnerie de son portable retentit. Elle le prit dans la poche de son jean. C'etait une des nombreuses personnes qu'elle avait contacter pour Liam. Elle déccrocha & commença a parler " Allo ?.. Oui, c'est bien Noémie Cooper ... Oui , oui , c'est ça.. Demain soir ? Parfait. Je serai là. Aurevoir. ". Elle etait toute contente. Elle avait réussi a déccrocher un RDV avec le gars, & elle pourrait peut être plaider la cause de Liam. En faite elle y aller seulement pour plaider la cause de Liam. Mais en l'entendant, elle fronca les sourcils. Demain elle avait un truc d'important. Elle dormirai un peu, mais pas maintenant, elle n'avait pas de temps a perdre.

- Alors j'te défie de le dire a Liam ... J'peux pas dormir maintenant, Ed. J'ai pas le temps, il faut que je prépare plein de truc pour demain. Mais ouais c'est ça j'te rends le sourire, ca se voit.

Elle leva les yeux aux ciels. Il ne sourait pas le moins du monde, ce baratineur. Il y allait un peu cash, mais là, elle avait pleins de choses qui fusionnait dans sa tête.
Revenir en haut Aller en bas
Edouardo Verastegui

avatar

MESSAGES : 6624
LOCALISATION : 92

Votre Personnage
GROUPE :: Mooves like jagger
DON ::
MOI::

MessageSujet: Re: Salon de Mia   Sam 26 Mar - 22:01


*il ne comprenait plus rien, il avait la tête qui tournait, la femme pour laquelle son coeur battait était malade, elle avait un cancer, il voulait l'aider sans pour autant la prendre par pitié, en rentrant de Vegas, il avait voulu la revoir, ça c'était fait, et maintenant, elle était là dans son salon, assise sur son canapé, à lui parler et lui avouer ce qui n'allait pas, et pourtant, Noémie en remettait une couche, elle ne voulait pas croire en lui, encore une fois, elle ne lui faisait pas confiance. Elle était morte de fatigue, et elle ne voulait même pas se reposer, il avait envie de lui rétorquer qu'elle se déMer*e, qu'elle rentre chez elle, et qu'elle ne revienne plus jamais si elle était encore dans un état de faiblesse, avec des yeux complètement rouge de fatigue, et avec 10kg en moins encore ! et pourtant il se retenait, il n'avait pas envie de la perdre, il en avait les larmes aux yeux, cette fois, c'était la peine, pas la tristesse, que pouvait il dire à tout ça ? Noémie était têtue, et lui aussi, et plus il insistait, plus elle allait partir en courant, alors il baisse les bras, et la regarde tout en se reprenant, elle veut jouer avec le feu ? et bien elle s'y brulera, c'est tout, il se redresse, il devait bouger, il ne pouvait plus gérer le faite qu'elle n'en faisait qu'à sa tête, il se tourne face à elle après avoir soupirer un bon coup*

Et là je risque de te perdre une bonne fois pour toute ! peu importe que ça soit fini entre toi et moi, je t'aime Noémie, et à jamais ! alors crois tu vraiment que ça me fait plaisir de te voir comme ça et ne pas savoir quoi faire parce que tu n'en fait qu'à ta tête ?

*il la regarde sérieusement, oui il venait de lui dire qu'il l'aimait et à jamais, peu importe ce qu'elle allait traduire de tout ça, mais pour lui, il ne pouvait plus gérer, c'était comme ça, il l'écoute parler au téléphone, et quand elle le défie de prévenir Liam, il sort son téléphone tout en chipotant dessus, il écrivait un texto à Liam, mais n'appuyait pas sur envoyer, il voulait voir si oui ou non elle le croyait capable de le faire, pourtant, il sait que ce n'est pas à lui de le faire, il ferme son téléphone et le dépose sur la table, non il ne l'avait pas envoyé, et pourtant, c'était pas l'envie qui lui manquait*

ouais là je ne souris pas, pour la simple et bonne raison que tu ne veux même pas te reposer ! tu dois dormir Mer*e quoi ! tu ne te rends pas compte de tout ça ! tu dois reprendre des forces pour Liam, c'est pas comme ça que tu vas l'aider ! tu sais à peine tenir debout No' ! alors zut à la fin !

*il était en colère et c'est pour cette raison qu'il s'était dirigé vers la fenêtre afin de l'ouvrir et prendre une bonne bouffée d'air, il retient ses larmes, ne voulant pas passer pour faible, non il était fort lui aussi, mais il connaissait ses limites tout de même ! pas comme elle qui préfère se tuer que de dormir*

_________________

Olivia
Miranda
Moéra


« La seule façon d’oublier que je n’ai qu’une vie,
c’est d’avoir plusieurs femmes ... autour de moi ... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Salon de Mia   Sam 26 Mar - 22:26

Noémie en avait marre de tout ca. Déjà, elle pensait a pleins de choses en même temps .. Sa tête ne supportait pas le tout. & en plus son corps ne tenait plus trop. Et puis elle n'aimait pas le voir triste comme ca. En l'entendant, ses sourcils se froncèrent d'abbord, puis elle secoua la tête. Déjà , on aimait pas une personne " a jamais" c'etait impossible. Ca restait a prouvé quoi.

- Je suis pas une poupée qu'on manipule , ou a qui on donne des ordres pour que tu sache "quoi faire" comme tu dis. Je fais ce que je veux, oui. Ca ne regarde que moi.

Elle le regarde faire avec son portable. No était quasi certain qu'il n'etait pas capable de le faire. Elle croisa les bras sur sa poitrine, arquant un sourcil, le regard impassible. Par contre, elle était dans la Mer*e si il l'envoyait vraiment .. Mais elle avait pour habitude d'avoir toujours le dernier mot

- Bah vas-y, envois un texto à Liam. J'veux pas me reposer parce que j'ai pas le temps pour ça. J'te rappelle que j'peux crever d'ici demain, sans prevenir. Alors faut que j'me bouge pour faire c'que j'ai a faire ! Tu as cru quoi ? J'ai un cancer, Edouardo. Je peux mourir n'importe quand, n'importe où. Alors j'vais pas claquer a cause d'un manque de sommeil !!

Elle c'etait énervée a force. Elle était têtue, c'était toujours comme ça. Elle le suivit du regard quand il alla vers la fenêtre, puis elle prit but dans son verre d'eau .. Elle detestait qu'on lui dise quoi faire.
Revenir en haut Aller en bas
Edouardo Verastegui

avatar

MESSAGES : 6624
LOCALISATION : 92

Votre Personnage
GROUPE :: Mooves like jagger
DON ::
MOI::

MessageSujet: Re: Salon de Mia   Sam 26 Mar - 22:40


*il n'aimait pas l'entendre parler comme ça, elle parlait comme si elle était morte, il sait qu'elle n'aimait pas qu'on lui donne des ordres, et là il baissait les bras, totalement, il s'énerve un bon coup, essayant de lui faire comprendre tout ce qu'il avait sur le coeur. Elle n'essayait même pas de combattre ce cancer, elle voulait vraiment disparaitre ? son coeur se tord dans sa poitrine, un peu comme si on serrant une tomate pour qu'elle s'écrase, lui c'était pareil, son coeur explosait, il n'avait pas envoyé le texto à Liam, car ça ne se faisait pas, même si il en mourait d'envie, qu'il ramène ses fesses et qu'il parle à Noémie, il ferme les yeux un instant, avant de se retourner vers elle et s'avancer le coeur lourd, les pieds lourds, non pas qu'il ne voulait pas la prendre dans ses bras, bien au contraire, il avait envie de la serrer tout contre lui, et c'est ce qu'il fait, il la prend dans ses bras, sans trop forcer pour pas la casser, et enfuit son visage dans son cou, déposant un baiser tendre avant de poser son front contre le sien afin de la regarder droit dans les yeux*

désolé, je voulais pas réagir comme ça, je sais que tu veux absolument aider Liam, et je sais que tu le feras à merveille, mais je vais te contredire sur ta maladie, tu dois te battre, tu ne vas pas mourir demain, ni ce soir, ça s'opère, on peut retirer ce cancer, enfin une partie en tout cas, voir la totalité, et je suis sur qu'on peut trouver un foie, je veux pas que tu meurs Boucle d'Or ... s'il te plait bat toi .... ne me laisse pas comme ça ....

*Il n'avait pas envie de la voir mourir, et il en est sur ses amis non plus, il lui caresse la joue en douceur, sans baisser le regard, il voulait qu'elle soit forte, qu'elle voit toutes les options existantes pour un cancer, il n'était pas médecin, mais il savait qu'on pouvait la sauver, et il ne voulait pas la forcer à quoi que ce soit, mais qu'elle accepte de l'aide, ou du soutient en tout cas, il respire un petit coup avant de fermer les yeux doucement, profitant de ce petit moment de tendresse*

_________________

Olivia
Miranda
Moéra


« La seule façon d’oublier que je n’ai qu’une vie,
c’est d’avoir plusieurs femmes ... autour de moi ... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Salon de Mia   Sam 26 Mar - 22:56

Elle avait finit par se mettre en colère. No ne savair pas de quoi demain etait fait. Alors elle profitait. Elle ne voulait pas qu'on lui dise quoi faire. C'etait pas son truc. Elle avait toujours été dépendante d'elle même .. Puis il se rapproche d'elle, pour la prendre dans ses bras. Elle se laisse faire même si elle etait toujours un peu énervée. No frissonna un peu a son baiser, & posa son front contre le sien, posant son regard dans le sien, l'ecoutant.

- Est-ce que j'ai dis que je n'allais pas me battre & que j'abandonnais. J'me suis déja fais opéré mais ca a servi a rien. Mais on est jamais trop prudent .. Te laisser comment ? C'est pas toi qui souffre le martyre j'te rappelle, te plains pas, lui dit elle en faisant un petit sourire taquin.

Elle le regarda. Elle n'avait pas l'intention de mourir. Mais si c'est ce qui devait arrivé, tant pis .. Que pouvait elle contre ca ? Mais elle etait un petit bout de femme forte ... XD. Elle le regarde et caresse sa nuque en secouant la tête.

- Je peux me débrouiller toute seule. J'ai pas besoin qu'on s'occupe de moi.
Revenir en haut Aller en bas
Edouardo Verastegui

avatar

MESSAGES : 6624
LOCALISATION : 92

Votre Personnage
GROUPE :: Mooves like jagger
DON ::
MOI::

MessageSujet: Re: Salon de Mia   Sam 26 Mar - 23:08


*elle s'était laissée faire malgré qu'il sentait la colère présente, mais il n'allait pas lui en vouloir de s'énerver puisqu'il l'était lui aussi, enfin jusqu'à ce qu'elle se détende, dans ses bras, avec un regard planté dans le siens, qu'il était bon de l'avoir dans ses bras, il était tellement fout d'elle, il avait beau essayé de se dire que non mais il ne pouvait pas vraiment le nier, en faite, il était un peu perdu, enfin, c'était comme ça, et quand elle lui dit, qu'elle allait se battre, que c'était ce qu'elle faisait, et qu'elle s'était déjà fait opérer, il grimace, il allait lui trouver un meilleurs chirurgien lui ! il la resserre un peu plus fort, sans lui faire mal bien entendu avant de sourire à ce qu'elle vient de lui lancer à la tête, ouais bon, quand même !*

d'accord d'accord, faut qu'on parle vraiment tout les deux, que tu me dise tout ce qu'il s'est passé depuis .... que tu m'as quitté, avec cette maladie, qu'as tu déjà fait, ce que tu dois encore faire, etc, je ne vais pas me plaindre, tu es dans mes bras !

*il sourit en coin avant de s'assoir avec elle sur le canapé, afin d'être mieux installé, et surtout qu'elle ne force pas trop, car même si elle ne voulait pas se reposer, le fait d'être là sur un canapé, à discuter, était plutôt bien, il allait juste se calmer afin qu'elle se sente bien, il penche la tête sur le côté avant de lui adresser un petit sourire*

je ne vais pas m'occuper de toi, mais promet moi de m'appeler quand tu as besoin d'aide, je ne veux pas qu'il t'arrive quoi que ce soit ... je m'en voudrais tout de même

*Edo s'en voulait déjà beaucoup, il n'avait rien vu venir avant qu'elle ne le quitte, même si il avait toujours trouvé bizarre qu'elle le quitte alors qu'elle lui dit l'aimer, il lui prend les mains afin de les lui serrer un peu, il n'allait pas se mettre dans ses pieds, elle doit juste lui dire comment elle va, etc, et puis après il la laissera tranquille*

_________________

Olivia
Miranda
Moéra


« La seule façon d’oublier que je n’ai qu’une vie,
c’est d’avoir plusieurs femmes ... autour de moi ... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Salon de Mia   Dim 27 Mar - 9:37

Depuis qu'elle était malade, elle avait des sauts d'humeur. Noémie se mettait très vite en colère, & pouvait juste après, d'un seul coup, devenir joyeuse. Ou bien même déprimée. Ca dépendait des moments. Tout ça était sûrement les effets de tout les medicaments qu'on lui faisait prendre. Ou un trop pleins d'hormone. Puis finalement, elle s'était retrouvée dans ses bras, se calmant peu à peu. Noémie le regardait dans les yeux, son front contre le sien. Elle avait l'impression de revivre un de ses moments passés avec lui quand ils étaient ensemble, dans cette maison. Sauf que tout était différent, maintenant. Rien était similaire, à part le fait qu'elle était amoureuse de lui. Alors elle ne savait pas si elle en serait capable, de faire comme s'ils étaient de bons amis qui tenait l'un à l'autre alors qu'à une époque ils étaient tellement plus .. C'était compliqué.. Ils étaient là à parler de façon si .. Naturelle. Comme avant. Alors que rien était comme avant. Ca avait le don de la perturbé. Puis à ses paroles, elle fronca d'abord les sourcils, pour sourire ensuite.

- Tu veux que je te parle de quoi..? Y a rien d'intéressant à dire. Bah heureusement que tu ne te plains pas, tiens ! Ça serai le comble du comble !

No ria, puis s'asseya sur le canapé avec lui, finalement. Elle le regardait un instant, le détaillant du regard sans rien dire. Il était toujours aussi beau & aussi gentil. Il n'avait pas changé. Elle fit un sourire en coin. Il devait en faire chaviré, des filles, à Palm Bay. Parce que quelqu'un comme lui, c'était difficile a trouvé. Un léger sourire sur le visage dû a ses pensées, elle ramena ses fines jambes contre elle, & les entoura de son bras pour posé son menton sur ses genoux, son regard bleu vert posé toujours sur Edouardo.

- Je n'ai jamais besoin d'aide, tu l'sais .. & même s'il m arrivait quoi que ce soit, tu me pourrai pas l'en empêché & ca ne serai pas de ta faute ...

Noémie regardait toujours Edouardo, en souriant légèrement. Puis elle serra ses mains dans les siennes. Il n'avait pas à s'inquiété comme ça, ça servait à rien.
Revenir en haut Aller en bas
Edouardo Verastegui

avatar

MESSAGES : 6624
LOCALISATION : 92

Votre Personnage
GROUPE :: Mooves like jagger
DON ::
MOI::

MessageSujet: Re: Salon de Mia   Dim 27 Mar - 19:22

je ne sais pas, tu t'es fait opérer, et tu étais seule, qu'as tu du subir d'autre toute seule ? et oui ça serait le comble, non mais je profite un petit peu, j'avoue, t'avoir dans mes bras, me fait du bien l'air de rien, même si tout ça ne rythme à rien, je me sens bien .....

*il voulait en savoir plus sur les étapes de sa maladie, savoir ce qu'elle avait déjà fait, ce qu'elle allait faire d'autre, il voulait être là pour elle, pour l'écouter, être son confident, celui à qui elle confie bien sur tout ce qu'elle a envie, certes pour lui c"'était étrange, sachant que son coeur battait toujours comme un fou en étant à ses côtés, savoir qu'il l'aimait encore, c'était dur pour lui malgré tout, mais tout ça, reste au fond de lui, et là il ne fait que profiter, tout comme il vient de lui dire. alors qu'ils avaient rejoint le canapé, voilà qu'elle se renferme sur elle même la voir se mettre limite en boule lui décroche une petite grimace, il voulait tant qu'elle se relaxe. Il la regarde dans les yeux, il voulait tant de chose, même retourner en arrière tout en gardant du présent en même temps, car tout ce qu'il vivait avec sa meilleure amie, il ne voulait pas tout perdre, être marié à elle, tout ça le faisait sourire encore, si ça c'était pas de l'amitié, enfin soit, Noémie était présente, et il en était plus qu'heureux, même si elle souffrait, et ça il le savait, mais comme elle ne voulait pas d'aide, que pouvait il faire de plus ?*

pourquoi est ce que tu n'en accepterais pour une fois ? je ne veux pas être ta nounou, loin de là, mais je veux te savoir bien et mieux ! sauf que là ..... ce n'est pas le cas, et je ne veux pas qu'il t'arrive quoi que ce soit

*il tend la main vers la sienne pour la lui serrer, il lui adresse tout de même un vrai petit sourire, il voulait qu'elle sache qu'il était bien, vraiment bien, même si il était frustrer par ce qu'il pourrait lui arriver, la mort serait le vrai moyen de perdre gout à la vie pour lui, pourtant il sait qu'il a beaucoup à apprendre, mais là, vu que c'était son premier véritable amour, elle restera encrée au fond de lui*

_________________

Olivia
Miranda
Moéra


« La seule façon d’oublier que je n’ai qu’une vie,
c’est d’avoir plusieurs femmes ... autour de moi ... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Salon de Mia   Dim 27 Mar - 20:19

Bah.. J'me suis fais opéré 2 fois. Ou trois j'sais plus. Mais jamais ils ont pu enlever la totalité de la tumeur. On m'fais souvent des prises de sang .. On m'injecte aussi un truc pour que la douleur s'attenue. J'ai plusieurs médicaments à prendre tout les jours .. Sinon j'sais pas .tu veux que j'te dise quoi hein ..? J'vais me refaire opéré bientôt.

Elle lui fit un sourire quand il dit que ca lui faisait du bien de l'avoir dans ses bras. Elle n'avait rien fait de spécial. Enfin, que ce qu'on fait toujours. No n'aimait pas particulierement se plaindre ou bien même raconté sa vie comme ça. Elle avait pour habitude de tout garder pour elle & elle ne s'en sortait pas mal. Elle s'assit en boule sur le canapé, a coté de lui. Elle l'observait un instant dans ses pensées. Elle arqua un sourcils. En l'entendant, elle haussa les épaules & lui fit un petit sourire en coin

- Parce que j'en ai pas besoin. Je m'en sort très bien. Heureusement qu'tu veux pas être ma nounou ! Je vais déjà bien ! & si il doit m'arrivé quelque chose, il m'arrivera quelque chose. Tant pis.

Elle ne voulait pas se projeter dans le futur. Jamais elle ne se projetait dans le futur. Elle serra sa main en souriant. Elle etait dépendante d'elle même, & assumait tout ce qu'il y avait a assumer. Si elle devait mourir , bah tant pis. Mais elle profiterait de chaque moment jusque là. No regarda l'heure.

- Je dois y aller, faut que je me prépare pour un rendez-vous.

Lui sourit puis se lève, pour remettre ses chaussures qu'il avait enlever. Attrappe les 2 boites de medoc posé sur la table pour les mettre dans sa poche arriere, au cas où. Bois le reste de son verre d'eau & se tourne vers Edouardo. Elle voulait pas qu'il s'inquiète pour lui. Alors qu'il etait toujours assis, elle se penche sur lui pour déposé un baiser sur ses lèvres, sans réellement réfléchir. Puis même quand elle se rend compte de sa betise, elle prolonge un tout petit peu ce baiser. Puis elle recula en disant.

- Désolé j'en avais envie. Comme j'suis malade, j'ai pas toute ma tête. & j'vais bientôt mourir, alors t'as pas le droit de m'en vouloir !

Elle ria de bon coeur & joyeusement, amusée, tout en s'en allant rapidement de l'appartement, avant qu'il n'ai le temps de répliquer pour la gronder. Elle avait sortit des excuses de Mer*e, l'excuse du fait qu'elle était mourrante etait vraiment nulle. Mais ca l'avait fait rire au moins . Après tout, elle en profitait voilà tout. Elle avait le droit de faire ce qu'elle voulait. M'enfin, ca serai la dernière fois qu'elle l'embrasserait, promis. En tout cas ce baiser avait égayer sa journée. Elle courru en descendant les marches du batiments, manquant de tomber plusieurs fois. Puis elle prit sa voiture & s'en alla a toute vitesse.
Revenir en haut Aller en bas
Edouardo Verastegui

avatar

MESSAGES : 6624
LOCALISATION : 92

Votre Personnage
GROUPE :: Mooves like jagger
DON ::
MOI::

MessageSujet: Re: Salon de Mia   Dim 27 Mar - 20:56

*il était enfin soulagé qu'elle lui dise tout ce qu'elle avait subit jusqu'à présent, maintenant il savait un peu plus de chose, enfin il sait qu'elle s'était fait opérer plusieurs fois, qu'elle prenait des médocs, et qu'elle devait se faire opérer une nouvelle fois, et cette fois, il voulait être présent, il voulait être à ses côtés quand elle se réveillera, il lui caresse la joue en douceur tout en la regardant, dans les yeux, alors qu'ils venaient de s'installer sur le canapé, où elle s'était mise en boule, chose qu'il n'aimait pas voir, mais bon, c'était Noémie*

merci .... c'était tout ce que je voulais savoir, tu vois qu'il y a des choses à dire sur ta santé, tu as déjà tant subit No', je ne veux plus que tu sois seule pendant ces périodes, entre temps, tu es libre, mais pas quand tu as des examens clinique à faire.

*il lui sourit tendrement, non il ne sera pas sa nounou, jamais d'ailleurs, il aurait pu la considérer comme sa petite soeur, mais là non plus ce n'était pas ça, il était protecteur parce qu'il l'aimait, parce que son coeur battait toujours pour elle, tout simplement, il sourit se pince les lèvres avant de lui prendre la main et la lui serrer, pas trop fort pour pas lui casser les doigts, elle restait fragile pour lui. Il pose vite son indexe sur ses lèvres à elle, ne voulant pas en entendre plus, il ne voulait pas qu'elle parle de la mort comme ça, il n'allait rien lui arriver, il ne le voulait pas, et il prierait chaque soir devant son lit alors qu'il n'était pas religieux*

chut, ne dis plus ce genre de chose en ma présence No', s'il te plait, j'aime pas ... même si c'est ce qu'il peut arriver, je le sais et je ne veux plus que tu le répète ....

*il fait une petite moue quand elle lui dit qu'elle doit y aller, il aurait voulu qu'elle dorme un peu plus, mais bon, il ne pouvait vraiment pas la retenir cette femme, elle était dépendante, et elle ne changera jamais, peut être que c'est tout ça qui lui plait, et qui le fera chavirer chaque fois qu'elle se montrera indépendante, il la regarde remettre ses chaussures et tout, acquiesçant de la tête, oui il la laissait y aller ! il la laisse prendre tout ce qu'elle a besoin, avant de rester bête à ce qu'elle vient de faire, elle venait de lui donner un baiser, un baiser qu'elle prolongeait un instant, à vrai dire, il ne s'y était pas attendu, il aurait voulu lui rendre correctement, mais il ne fait qu'accepter ce baiser, et glisser ses doigts dans ses boucles avant de la voir se reculer et rire à ce qu'elle vient de lui dire, elle est dingue cette fille !*

je ne t'en voudrais jamais, même si tu n'étais pas malade, rassure toi !

*il sourit, en faite, il n'avait pu faire autre chose que sourire, car oui il avait apprécié ce baiser, il la laisse quitter son appartement, avant de se caresser les lèvres, elle venait de l'embrasser, et lui il était complètement paumé ! il avait rencontré une petite blonde qui le faisait craquer, et voilà que Noémie revenait à la charge en l'embrassant, chose que bien sur il ne refuserait jamais, il file à la fenêtre pour voir passer la voiture jaune de Noémie et soupire un petit coup, elle ne devrait même plus conduire non plus ! mais têtue comme elle était .... il sourit ensuite avant de regarder tout ce qu'il y avait autour de lui, allant chercher des cartons dans la cave et remontrer pour pouvoir commencer à ranger ses affaires dedans, il quitterait cet appartement, peu importe ce qu'il se passait avec Noémie, il la préviendra qu'il n'est plus au même endroit, il s'affale sur le canapé, attrapant son téléphone et efface le message qu'il avait écrit pour Liam, il ne pouvait prévenir Liam comme ça, il envoie un texto à sa meilleure amie, il fallait qu'il lui parle, même si elle ne l'aimait pas*


_________________

Olivia
Miranda
Moéra


« La seule façon d’oublier que je n’ai qu’une vie,
c’est d’avoir plusieurs femmes ... autour de moi ... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Salon de Mia   Mer 13 Avr - 14:00



Après avoir envoyé quelques textos à Edouardo, elle avait finalement prévu de le voir. Cela l'avait éttonné d'apprendre qu'il déménageait, elle n'en savait rien. M'enfin, elle ne chercherait pas à comprendre..Habillé d'un jean slim fushia, & d'un tee shirt décolté blanc, Noémie était belle. Ses cheveux blonds étaient lissé & elle avait des lunettes sur le nez. Elle n'allait pas forcément mieux, dans sa maladie, mais elle avait meilleur mine. Enfin, elle resplandissait, quoi. Elle toqua à la porte d'Edouardo, étant venu à pied. Elle avait oublié son sac chez elle, & avait juste son portable, & une pomme a la main qu'elle mangeait en attendant qu'il ouvre.. Car même si elle ne mangeait plus beaucoup, il fallait bien qu'elle mange un peu pour rester en vie
Revenir en haut Aller en bas
Edouardo Verastegui

avatar

MESSAGES : 6624
LOCALISATION : 92

Votre Personnage
GROUPE :: Mooves like jagger
DON ::
MOI::

MessageSujet: Re: Salon de Mia   Mer 13 Avr - 14:10

*Edouardo était entrain de ranger quelques cartons pour quand Olivia viendrait l'aider à préparer son déménagement, car oui il y en avait du boulot, mais pendant tout ce temps, il prenait énormément de pause pour envoyer des messages à Noémie, il avait vraiment envie de la voir, et l'entendre lui dire, et lui répondre tout simplement de vive voix. Il avait pris des nouvelles de sa meilleure amie aussi, qui visiblement, allait bien, même si il savait que ça ne devait pas être évident à se rappeler tout ce qu'il lui était arrivé avant son accident, il ne voulait pas qu'elle se sente mal ou quoi, mais ça avait l'air d'aller et heureusement. Après que Noémie lui eut dit qu'elle allait arriver chez lui, il avait bien entendu sourit. C'est quand il entend frapper à sa porte, que son coeur se mit à s'emballer comme jamais il ne s'était emballé avant, un petit sourire aux lèvres, il s'approche de la porte, respire un bon petit coup se demandant s'il devait y aller cash, ou alors la laisser entrer tranquillement, et lui dire tout ensuite. il allait attendre qu'elle soit à l'intérieur tout de même pas qu'elle parte en courant, il se pince les lèvres et ouvre la porte, il était vêtu d'un bermuda noir, et un t-shirt blanc, pour ranger, c'était mieux et bien confortable, il la regarde, elle avait un peu plus de couleur, et en plus elle avait une pomme en main, c'était un bon début pour lui, elle était toujours aussi jolie, craquante, c'était elle, sa Boucle d'Or, il tend une main vers la sienne pour la faire entrer fermant ensuite la porte, il prend de ses deux mains, son visage, pour lui déposer un doux et tendre baiser sur ses lèvres avant de la regarder dans les yeux*

Content de te revoir .... tu m'as l'air un peu mieux quand même que la dernière fois ....

_________________

Olivia
Miranda
Moéra


« La seule façon d’oublier que je n’ai qu’une vie,
c’est d’avoir plusieurs femmes ... autour de moi ... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Salon de Mia   Mer 13 Avr - 14:55

    Alors qu'elle regardait de travers sa pomme, Edouardo ouvrit la porte. Automatiquement en le voyant, un sourire se dessina sur son visage. Elle attrappa sa main qu'il lui tendait, & entra chez lui. & No reçu un baiser sur ses lèvres. Ces baisers qui lui avait manqué. Noémie sourit sur ses lèvres & lui rendit son baiser, pour poser ensuite son regard dans le sien..

    - Moi aussi je suis contente de te revoir.. Tu m'as manqué.. Hm, merci..


    Elle sourit en coin. C'était sûr que bon, c'était difficile de faire pire que la dernière fois en faite, alors ca pouvait aller qu'en s'arrangeant.. No avait son regard vert dans le sien puis elle regarda autour d'elle. Pleins de cartons. Ca lui faisait bizarre, parce qu'elle avait passé beaucoup de temps ici avec lui. M'enfin, c'était son appart pas le sien alors il faisait ce dont il avait envie.. Logique. Puis elle reposa son regard sur Ed, & lui demanda


    - Comment tu vas.. ?
Revenir en haut Aller en bas
Edouardo Verastegui

avatar

MESSAGES : 6624
LOCALISATION : 92

Votre Personnage
GROUPE :: Mooves like jagger
DON ::
MOI::

MessageSujet: Re: Salon de Mia   Mer 13 Avr - 15:03

Tu m'as manqué aussi crois moi bien ! allez vient dans le salon, c'est mieux que dans le hall d'entrée de l'appartement ! Sinon je vais bien et j'espère que c'est pareil pour toi

*il lui prend la main à nouveau, d'un coup il se sentait beaucoup mieux, savoir qu'elle était là, près de lui, il avait envie de la prendre dans ses bras, l'embrasser et lui dire combien il l'aime, mais il y allait en douceur, un baiser rendu c'était déjà pas mal. Il s'avance jusqu'au canapé, où il avait préparé tout de même une carafe d'eau, et deux verre, si elle voulait autre chose, il le lui demandera en temps voulu, il s'assied sur le canapé, lui proposant de venir s'y installer à son tour, il avait attendu qu'elle s'installe pour pencher la tête et la regarder dans les yeux pour lui expliquer le pourquoi du déménagement*

Alors voilà, j'ai décidé de déménager un peu avant de revenir de Vegas, car je ne pouvais rester chez moi, dans un lieu où j'ai passé la plupart de mon temps avec toi, et c'était dur pour moi d'y être sans toi, alors Olivia m'a proposé de partager son appartement avec moi, c'est ma meilleure amie, et je ne pourrais que m'y sentir bien.

*il lui avait pris une main pour y déposer un baiser avant de la regarder à nouveau, maintenant qu'il allait lui dire tout ce qu'il avait sur le coeur, enfin non plus vraiment puisque tout avait été dit via texto, mais il voulait lui dire en face, c'était beaucoup mieux. Et puis même si il se remettait avec Noémie, déménager ne pouvait qu'aller mieux dans tout les sens*

Oh et vu qu'au début tu es venu pour que tu me dise quelque chose en face à face, est ce que tu es capable de me le dire maintenant ? ou bien tu préfère que je fasse le premier pas, même si je préfèrerais que ça soit toi ?

_________________

Olivia
Miranda
Moéra


« La seule façon d’oublier que je n’ai qu’une vie,
c’est d’avoir plusieurs femmes ... autour de moi ... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Salon de Mia   Dim 17 Avr - 12:02


- Oui, ça va..


Noémie lui fit un petit sourire & alla jusqu'au salon, comme il avait dit, sa main était dans la sienne. & elle avait cette sensation bizarre a chaque fois qu'elle avait le moindre contact avec lui. C'était comme si elle avait un électrochoc à chaque fois qu'elle le touchait. Une sorte de frisson agréable parcourait son échine.. Elle savait pas pourquoi ça faisait ça.. Enfin si, elle savait, bien sûr, mais tout ce genre de chose, ce genre de palpitation & tout, on ne voyait ça que dans les films, ou on lisait ça que dans les livres à fin parfaite. Alors était-ce possible dans la vrai vie ? Depuis toute petite, rien qu'en voyant ses parents, elle avait fait une croit sur l'amour. Elle n'y croyait pas. Enfin, si, elle y croyait en faite. Mais elle pensait que ça n’apportait que des malheurs, souffrance & tristesse. C'était pour ça qu'elle avait toujours eu peur.. Mais les quelques mois avec Edouardo avait prouvé que cela pouvait être les deux. Amour pouvait être synonyme de bonheur comme de malheur. Ça dépendait comment on maniait la chose... Arrivée dans le salon, Noémie s'asseya sur le canapé, à côté d'Ed. C'était vrai que ça lui avait paru bizarre qu'il déménage. Enfin, il s'était jamais plains de son logement ni rien, alors elle comprennait pas vraiment. Jusqu'à ce qu'il explique, bien sûr. Au fur & à mesure des paroles d'Edouardo, les sourcils fins de Noémie se froncèrent, alors que son regard vert-gris ne quittait pas celui de cet homme qu'elle aimait. En faite c'était sa faute, quoi xD.

- Ah d'accord.. Si tu te sens mieux chez Olivia.. Elle habite où, déjà ?


Ouais maintenant elle ne pourrait même plus aller chez lui tsais. Elle n'oserai même pas quoi. No savait très bien que toute les amies d'Ed ne l'aimait pas vraiment. Pas du tout, même, c'était même pratiquement certain. Alors si elle allait chez Olivia ><" . Non, c'était une vrai mauvaise idée. Puis il déposa un baiser sur sa main. No ne le quittait pas du regard, & à ses dernières paroles, elle arqua un sourcil. Dit comme ça, comme il venait de le dire, Noémie aborda un sourire amusée sur le visage. Enfin, elle savait pas, c'était comme s'ils étaient des enfants, à dire ça. Mais ensuite elle arrêta de sourire, parce qu'elle se devait de rester sérieuse, sinon il allait pas apprécier xD. C'était juste que cette situation la faisait rire. Noémie se mordit la lèvre un instant, en faisant une moue. Qu'est-ce qu'elle pouvait dire ? Edouardo savait bien que No avait du mal à dire des "je t'aime", mais il en demandait toujours..

- Tu sais que je t'aime Ed'.. Que je le dise à voix haute, par texto ou que je ne le dise jamais; il n'y a pas de différence. Je t'aime & & il n'y a rien à y faire, c'est plus fort que moi. Je t'aime, je t'aime, je t'aime; c'est tout. Je n'ai pas d'explication. & je t'aime tellement que je ne veux pas que tu me supporte dans cette maladie.. Mais sans toi, j'ai..j'ai comme un énorme trou dans ma poitrine, tu l'comprends, ça ? Mer*e Edouardo.. Je peux pas vivre sans toi.. J'y arrive pas.


Noémie avait dit tout ça alors que son regard était dans celui d'Edouardo. Son regard sincère & tendre.. C'était sûrement la première fois qu'elle disait autant de 'je t'aime" dans un même moment
Revenir en haut Aller en bas
Edouardo Verastegui

avatar

MESSAGES : 6624
LOCALISATION : 92

Votre Personnage
GROUPE :: Mooves like jagger
DON ::
MOI::

MessageSujet: Re: Salon de Mia   Dim 17 Avr - 13:05

*il avait vu son froncement de sourcils, pourquoi réagissait elle comme ça ? il penche la tête sur le côté, à son timbre de voix, il avait compris que ça la gênait un peu quand même pourtant, elle ne devait pas se faire de soucis, en faite, il avait décidé ça quand elle l'avait quitté, pour lui vivre seul dans cet appartement, était difficile après toute ce qu'il avait passé avec elle, mais il ne voulait pas renoncer à ce déménagement, même si il se remettait avec Noémie, de toute façon, il avait déjà parlé avec Olivia de tout ça, il savait qu'Olivia n'aimait pas Noémie, et lui il n'aimait pas Caleb et pourtant, il ferait avec, c'était comme ça, et puis bon, il y a encore chez elle au cas où Olivia serait là quand il voulait y aller avec elle*

elle habite dans le même immeuble que moi, mais ne t'en fait pas, ça ne changera rien pour moi, même si au départ c'était parce que je ne pouvais rester ici seul sans toi, mais je me dis qu'être chez Olivia, ne pourrait que me faire du bien

*il lui sourit avant de lui donner un baiser sur sa main, et lui demander qu'elle lui dise enfin tout ce qu'elle avait sur le coeur, et c'est ce qu'elle fait, tout ce qu'elle vient de lui dire, jamais elle ne l'avait fait, du moins pas avec lui, lui dire autant de "je t'aime" dans une seule phrase, ne pouvait que faire battre le coeur d'Edo à mille à l'heure, son souffle en était limite coupé. Tout simplement pourquoi ? parce qu'il était amoureux d'elle, et faire sa vie sans elle, lui était impossible pour lui. Chaque fois qu'il la voyait, qu'il la touchait, il ne pouvait que se remémorer leurs bons moments ensemble. Il lui reprend les deux mains sans la lâcher du regard, il penche la tête sur le côté, un petit sourire satisfait sur les lèvres*

oui je peux comprendre ton geste, tu as voulu me préserver, sauf que j'en ai souffert, et sache une chose Noémie Cooper, je ne sais pas vivre sans toi ! j'ai essayé, mais je ne peux pas rester loin de toi, tout ça parce que tu as touché mon coeur, et depuis bien longtemps ! Je ne veux pas être sur toi tout le temps, je veux que tu profites de la vie, de tes amis, mais je t'aime plus que tout, alors continuons ce que nous avons commencé, toi et moi, pour un nous nouveau .....

*il l'attire à lui pour rejoindre ses lèvres afin de l'embrasser avec tout son amour qu'il avait préservé jusqu'à ce jour qu'il attendait avec impatience, il l'aimait, et peu importe ce que les autres pense, personne ne pourrait l'arrêter, il avait besoin d'elle, elle était son deuxième souffle, il la resserre tout contre lui avant d'enfouir sa tête dans son cou, tout en lui chuchotant qu'il l'aime, et qu'il ne veut plus qu'elle parte comme ça*

_________________

Olivia
Miranda
Moéra


« La seule façon d’oublier que je n’ai qu’une vie,
c’est d’avoir plusieurs femmes ... autour de moi ... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivia Johnson

avatar

MESSAGES : 1337
LOCALISATION : Ici ou ailleurs.

Votre Personnage
GROUPE :: Born to die
DON ::
MOI::

MessageSujet: Re: Salon de Mia   Mer 8 Juin - 22:30

Durant tout le trajet, Olivia était resté étrangement silencieuse. Elle voulait éviter de dire une gaffe de plus ou autre. Elle en faisait déjà bien assez quotidiennement. Alors quoi de mieux que se la fermer pour éviter les maladresses ? Edo souffrait déjà bien pour subir en plus les bêtises d'Olivia. Une fois arrivés devant leur immeuble, elle entra à l'intérieur et commença à grimper les escaliers assez rapidement. Bien entendu, tête-en-l'air comme elle l'était, elle passa directement devant l'appartement d'Edouardo, prenant le chemin de son propre appartement. Mais elle s'arrêta net et refit directement marche arrière en secouant la tête, un petit sourire aux lèvres. Elle avait la tête ailleurs voilà tout. Ou alors, c'était tout simplement l'habitude Elle avança alors jusqu'à la porte d'Edouardo et s'appuya contre le chambran, ses bras se croisant sur sa poitrine. Son visage exprimait un petit air songeur avant que ses lèvres ne s'étirent en un sourire.

Tu sais quoi ? Je ne suis encore jamais venue chez toi. Mieux vaut tard que jamais. Comme ça, je pourrais voir si je ne me suis pas faite avoir avec mon appartement.

Elle rit légèrement avant d'hausser les épaules. Non mais il est vrai qu'Olivia avait toujours préféré qu'Edo vienne chez elle. Peut-être pour ne pas déranger la colocataire d'Edo ou passer à l'improviste et tomber sur Noémie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edouardo Verastegui

avatar

MESSAGES : 6624
LOCALISATION : 92

Votre Personnage
GROUPE :: Mooves like jagger
DON ::
MOI::

MessageSujet: Re: Salon de Mia   Mer 8 Juin - 22:54

*Olivia était devenue muette sur peu de temps, songeuse même, que pouvait elle cacher ? car ce n'était pas dans ses habitudes mais bon il devait encore apprendre à la connaitre, car il se dit la connaitre, mais à côté de ça, il ne la connaissait pas plus que ça, enfin ça ne le dérangeait pas car il l'aimait bien comme ça, et il est sur et certain que ça sera toujours le cas ... Elle avait toujours été là pour lui, peu importe la situation. Et puis il aimait faire les quatre cent coups aussi. Arrivé devant le batiment, il regarde vers le haut pour voir si il y a de la lumière, mais non ... il voit Olivia grimper par les escaliers et fronce les sourcils, il y avait un ascenseur, bon ok c'était pas très haut mais quand même ! il rit et la suit dans les escaliers pour rejoindre son étage, il la voit ensuite passer à côté de la porte, et rit une nouvelle fois, elle était tête en l'air son Olive ! il la regarde dans les yeux alors qu'elle s'appuie contre le chambrant de la porte et lui caresse la joue, c'est vrai qu'il ne lui avait jamais demandé de venir, mais en sachant qu'il avait une coloc voilà quoi, c'était plus pratique ! surtout pour être tranquille ... quoi que, avec Noémie, c'était l'inverse, c'était elle qui venait chez lui et chez elle, c'était bien rare !*

C'est vrai que je ne t'ai jamais invité, va pas croire que je ne le voulais pas hein mais c'était tellement plus tranquille chez toi .... je pense que c'est plus ou moins la même chose que chez toi

*il sort ses clés pour rentrer dans son appartement, lui faisant un geste de la main pour qu'elle entre et qu'elle s'installe et fasse surtout comme chez elle ! il file dans la cuisine prendre des bières, et les Pringles dans l'armoire pour revenir dans le salon et lui tendre une bière, posant les chips sur la table il soupire un instant, il allait avoir dur de tout ranger, surtout ce qui concerne Noémie, mais c'était la vie, il devait tourner la page ....*

santé !

_________________

Olivia
Miranda
Moéra


« La seule façon d’oublier que je n’ai qu’une vie,
c’est d’avoir plusieurs femmes ... autour de moi ... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivia Johnson

avatar

MESSAGES : 1337
LOCALISATION : Ici ou ailleurs.

Votre Personnage
GROUPE :: Born to die
DON ::
MOI::

MessageSujet: Re: Salon de Mia   Mer 8 Juin - 23:21

Elle l'avait entendu rire lorsqu'elle montait les escaliers. Il fallait avouer, elle avait totalement oublié l'ascenseur. Et puis de toute façon, Olivia prenait toujours les escaliers. Elle n'aimait pas trop les ascenseurs et encore, quand elle voulait le prendre, il était en panne. Donc oui, elle ne le prenait jamais. Et ce même quand elle était en fauteuil roulant... Au moins, ça lui faisait son sport quotidien et lui permettait d'éliminer les calories engrangées grâce aux nombreux Pringles qu'elle mangeait. Quoique... même cette raison n'était pas une bonne excuse, Olivia se fichait bien de son régime alimentaire. Elle n'irait pas mourir si elle ne faisait pas un 36. Adossée près de la porte, elle esquissa un sourire à l'excuse d'Edouardo.

Plus tranquille ? Mouais... ça se voit que tu es toujours venu au bon moment. Entre mon voisin voyeur et le couple dans l'appart' au-dessus qui ne cesse de se chamailler à longueur de journée, c'est vrai que je peux dire que je vis dans une atmosphère... hum... apaisante. Non mais bon, je comprends hein.

Elle garda son sourire puis entra à sa suite dans l'appartement, observant avec attention. La pièce était probablement un peu plus grande que son propre salon et la décoration était plutôt sympa. Masculine... mais avec une touche de féminité apportée par sa colocataire. Elle tourna la tête et vit Edouardo filer dans la cuisine. Olivia s'avança vers la fenêtre afin de guetter l'extérieur et vit... son fameux voisin voyeur qui pour ne pas changer était à sa fenêtre. Ahlala... Lorsque son ami revint, elle s'éloigna de la fenêtre et prit la bière qu'il lui tendit.


Merci ! Santé à toi aussi... Elle but une gorgée et reposa son regard sur Edo. Ta colocataire est souvent absente ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edouardo Verastegui

avatar

MESSAGES : 6624
LOCALISATION : 92

Votre Personnage
GROUPE :: Mooves like jagger
DON ::
MOI::

MessageSujet: Re: Salon de Mia   Jeu 9 Juin - 22:41

*il fronce les sourcils à ce qu'elle vient de dire avec son voisin, oui il se souvient qu'il lui en avait parlé, pourtant, il n'avait jamais rien remarqué d'embêtant, quant au couple il ne les avait jamais entendu, bon comme elle dit, peut être que c'était parce qu'il était bel et bien tombé au bon moment. Maintenant qu'il allait y vivre quelques temps avant de trouver un appartement en ville, si il reçoit son diplôme bien entendu, il allait peut être entendre et voir tout ce qu'elle vient de lui dire. En fait il ne voulait pas qu'elle croit qu'il ne la voulait pas chez elle, c'était juste qu'il ne voulait pas déranger Mia, déjà avec Noémie, il devait l'ennuyer ! mais bon il avait remarqué qu'elle avait déserté la petite Mia, il ne fait que la croiser .... ou pas. Il entre avec son amie et lui adresse un beau petit sourire, il allait petit à petit mieux, bon peut être pas pour longtemps car si il fait ses cartons ... enfin surtout LE carton ...*

Et bien je vais pouvoir découvrir tout ça ! mais en tout cas tu vas découvrir mon appart pour la première et peut être la dernière si je déménage chez toi ! Et puis la vue n'est pas super ici, tu verras par toi même

*il file chercher des bières et les chips, avant de revenir vers elle et porter un petit toast vite fait, il fait un geste de la tête à sa question sur Mia, oui elle était souvent absente, où du moins lui était toujours dehors, sauf quand il était avec Noémie, ou Moéra, mais depuis que plus rien n'allait, il restait ailleurs pour éviter de rester trop souvent seul dans un endroit où il avait passé de bon moments, oui inoubliable, mais savoir que c'était la dernière fois que Noémie et lui s'était revu ... il s'installe sur le canapé tout en tirant Olivia avec lui pour lui faire un gros câlin et boire ensuite une autre gorgée de sa bière, et lui tendre les chips, il sourit avant de lui coller un baiser sur la joue*

Je ne voyais pas trop Mia en faite, je préférais trainer avec Noémie, Moéra, ou toi que de rester ici tout seul ....

_________________

Olivia
Miranda
Moéra


« La seule façon d’oublier que je n’ai qu’une vie,
c’est d’avoir plusieurs femmes ... autour de moi ... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivia Johnson

avatar

MESSAGES : 1337
LOCALISATION : Ici ou ailleurs.

Votre Personnage
GROUPE :: Born to die
DON ::
MOI::

MessageSujet: Re: Salon de Mia   Sam 11 Juin - 18:48

Oui c'est sûr, tu auras le grand plaisir de te rendre compte de quelle vie on mène dans mon appart'. Quant à ton appart', je pense que ça sera bien la dernière fois que je viendrais ici. L'année scolaire sera vite là. Au moins, j'aurais eu l'énorme privilège d'aller dans le deuxième nid à filles du campus.

Elle esquissa un petit sourire. Bah oui, entre Mia, Noémie et probablement Moéra, Edo avait été bel et bien entouré ici. Seulement pour Olivia, ça restait le deuxième appartement regorgée de filles, le premier, c'était celui des trois potos Cage, Ian et Caleb. Elle fronça les sourcils, allez savoir pourquoi elle pensait à ça. Sûrement un ancien souvenir. Elle posa sa question sur sa colocataire, mais avant d'obtenir la réponse, elle se fit tirer par son ami et lui rendit son câlin, s'installant correctement sur le canapé. Elle prit des chips qu'il lui tendit et le remercia avant de relever la tête vers elle.

Je comprends. D'un côté, c'est un peu comme si tu avais un appartement pour toi. A ce que j'ai pu comprendre, ta colocataire est un peu comme... un coup de vent. Par contre, si tu viens vivre chez moi, je ne pense pas être comme un coup de vent hein, pas un pot de colle non plus. Entre les deux... et puis, tu ne seras jamais seul. Il y aura toujours Sushi, mon poisson rouge.

Elle laissa échapper un léger rire. Non mais Sushi était super important, c'était un peu le deuxième habitant de l'appart' d'Olivia. A sa manière quoi. Il prenait casiment pas de place, ne parlait pas, ne ramenait pas de potes ou de copines. Non franchement, Edo allait être un meilleur colocataire. Elle but une nouvelle gorgée de bière.

Tu veux qu'on commence à ranger un peu quelques trucs ?

Quelques trucs, c'était surtout pour ne pas dire les affaires lui rappellant Noémie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edouardo Verastegui

avatar

MESSAGES : 6624
LOCALISATION : 92

Votre Personnage
GROUPE :: Mooves like jagger
DON ::
MOI::

MessageSujet: Re: Salon de Mia   Sam 11 Juin - 21:17

Oui la fin d'année est bel et bien là ! mais dis donc tu dis ça comme si j'avais emmené toutes le femmes du campus dans ce lieu hein ! non mais je comprends ce que tu veux dire ....

*il sourit avant de s'installer avec elle sur le canapé pour boire une bière, manger des chips, avant de pouvoir aller tout ranger, il lui parle de sa colocataire, et sourit, en faite, Mia avait toujours été discrète, sauf une fois, au tout début où il sortait avec Noémie, elle était à côté avec l'ex de sa petite copine, c'était plutôt mouvementé ! en tout cas une chose est sur, ça lui plaisait de savoir que sa meilleure amie allait être très souvent présente, car franchement, si il ne fait que la croiser, c'était pas génial !*

oui c'est un peu ça, mais bon à un moment, je ne restais pas chez moi, je préférais rester loin. Mais j'espère bien que tu seras présente ! sinon je cherche tout de suite un appartement tout seul ! J'aime quand tu est collée à moi donc rassure toi, ça ne sera pas dramatique ! au contraire ça me plairait ! Et je serais heureux de faire la connaissance avec Sushi !

*il lui tardait de s'installer chez elle, ça allait lui changer, elle est tellement chouette cette fille ! qu'il savait qu'il allait s'y plaire là bas ! enfin c'était pas très loin d'ici quoi mais bon son environnement allait changer quand même ! il termine sa bière, avant de faire un grand oui de la tête*

oui commençons tout ça ! il doit déjà y avoir des choses à faire ici même dans le salon ... la plupart est dans ma chambre ...


_________________

Olivia
Miranda
Moéra


« La seule façon d’oublier que je n’ai qu’une vie,
c’est d’avoir plusieurs femmes ... autour de moi ... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivia Johnson

avatar

MESSAGES : 1337
LOCALISATION : Ici ou ailleurs.

Votre Personnage
GROUPE :: Born to die
DON ::
MOI::

MessageSujet: Re: Salon de Mia   Sam 11 Juin - 21:52

Olivia esquissa un petit sourire malicieux à la réaction d'Edo sur le fameux "nid à filles". Bah quoi elle pouvait lui donner une réputation de tombeur ! S'il s'en donnait la peine, il pourrait les ramener toutes, les filles du campus. Non non, Olivia serait jalouse après, parce qu'il n'aurait plus de temps à lui consacrer. A l'origine, Olivia était une fille sans attaches. Elle voyait ses parents tous les deux ans et encore, un de ses frères, pfffiouuu tous les trois ans au moins. Il n'y avait que son deuxième frère aîné qu'elle voyait plus souvent, mais ce n'était pas toutes les semaines non plus. Or, sur ce campus, elle s'était attachée à des personnes, des personnes qu'elle avait besoin de voir. Donc oui, elle avait besoin de voir Edo, voire même Caleb. Elle garda son sourire aux lèvres et hocha de la tête à ses paroles.

Je vois... tu découchais en fait ! Je connais ça aussi et parfois, ça fait du bien de rester loin de ces quatre murs qui nous servent d'appartement. Ah oui carrément collée à toi ? Fais gaffe quand tu le dis, on pourrait se méprendre sur le vrai sens de la phrase.

Elle rit de nouveau, le taquinant légèrement. Elle savait que les relations d'Edo avec la gente féminine était un sujet tabou pour le moment, mais ils pouvaient quand même plaisanter sur ça. Elle le regarda ensuite avec amusement, hochant encore plus de la tête.

Tu verras, c'est un bon poisson !

Elle but une gorgée de sa bière et lorsqu'il répondit à sa proposition, elle se releva et posa la bière sur la table basse.

Et bien commençons ici. Faut juste me dire ce qu'il faut prendre, ça serait bête de prendre des affaires appartenant à Mia.

Elle s'avança au milieu de la pièce puis se tourna vers Edo, attendant ses "ordres". Olivia était tout de même une jeune femme polie. Elle ne fouinait pas dans les affaires des gens sans leur consentement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Salon de Mia   

Revenir en haut Aller en bas
 

Salon de Mia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

 Sujets similaires

-
» Le salon du chocolat à Paris
» 11e Salon du Jeu de Rôles, du Rêve et de l'Imaginaire organi
» 2ieme salon normand de la figurine
» Premier salon d'innovations pour valoriser les travaux de fin d'études.
» Le Salon des Héros

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
✩ HIGH LIBERTY SCHOOL :: RP-